Print Friendly, PDF & Email

Prise de Poids ou Anorexie

Aujourd’hui, je m’adresse essentiellement au public féminin. Pourquoi ?
Certaines femmes observent une prise de poids constante quelquefois associée aux troubles du sommeil.
La cause peut quelquefois en être le bruxisme centré et/ou bruxisme excentré (serrement et/ou grincement).

En effet, nous rappelons la susceptibilité du nerf trijumeau, nerf des dents, sur-stimulé, en présence d’oestrogènes.

Je m’explique: les récepteurs tactiles féminins envoient leurs informations devenues délétères en présence d’hormones féminines dans une zone du cerveau : l’hypothalamus.

Informations trigéminales

A l’intérieur de celui-ci, se trouve une quantité de petites structures, appelées Noyaux.( Cf schéma) deux, en particulier retiendront notre attention:
Le noyau VMH VMH: Ventro Medial Hypothalamus ou Ventralis: centre de la satiété et le noyau SCM : Supra-ChiasMatique, centre de l’éveil.

Notre équipe au CNRS a démontré, chez le rat, la projection des récepteurs tactiles dentaires au niveau des différents noyaux de l’hypothalamus, en particulier, au niveau du VMH (ou Ventralis).

N’oublions pas la phrase :

Autrement dit, Mesdames vous qui serrez sans cesse les dents, ne vous étonnez pas de grignoter toute la journée, vos récepteurs tactiles dentaires, via la débauche d’informations véhiculée par les nerfs trijumeaux (nerfs maxillaire V2 et mandibulaire V3), nerfs des dents, vont INHIBER le VMH centre de la satiété et vous donner, en réaction dans ce cas précis, cette envie folle de grignoter. Ce qui est fâcheux c’est l’inexorable constance de la prise de poids que RIEN ne pourra modifier.

RIEN ne pourra l’empêcher sauf l’arrêt définitif du Bruxisme quelle que soit sa nature.

Soyez certaines Mesdames, que le problème, dans ce cas de prise de poids réside dans l’obstacle dentaire.
Le régime, les pilules…, totalement inefficaces, hélas pour vous !

Parfois, ces phénomènes de prise de poids peuvent être accompagnés de troubles du sommeil. L’explication devient infiniment plus simple, eu égard, aux explications précitées. Vote sommeil, dans ce cas est perturbé parce que, Mesdames, toute la nuit vous appuyez sur le bouton du centre de l’éveil, pardon, je voulais dire sur le noyau supra chiasmatique de l’hypothalamus.

Comment voulez vous dormir avec un tel comportement ?

Certains médecins prescriront un médicament type Tranxène . Inconvénient on m’a prescrit du tranxène, le n’arrêtais pas de serrer les dents (Lire cet Article sur le Bruxisme et le danger des anti-dépresseurs)

Cet article, n’est pas nouveau, nous avons déjà attiré l’attention sur ce problème en 2017 (Prise de Poids anormale chez la femme).

Aujourd’hui nous ajoutons l’entretien que j’ai eu avec mon ami le Pr Roger Guillemin médecin français, naturalisé américain, Prix Nobel de physiologie médecine – 1977 pour sa découverte des REALISING FACTORS (hypothalamus, hypophyse) :

« Pensez-vous, Roger, puisque vous approuvez mon idée d’avoir fait faire au CNRS une recherche précise sur la projection des récepteurs tactiles dentaires au niveau de l’hypothalamus, pensez-vous, dis, je qu’une sur- stimulation du VMH, centre de la satiété, puisse-être aussi à la genèse et à l’entretien de l’anorexie nerveuse ? »

Sa réponse fut claire :

Troubles de la satiété

En conclusion de cet entretien et de mes 21 années d’activité dans ma consultation sur la douleur au sein de l’Assistance Publique de Marseille :

J’ai pu observer des prises et des pertes de poids liés aux différentes formes de bruxisme. Cet article tend à aider les femmes ou jeunes filles atteintes soit de boulimie, soit d’anorexie nerveuse accompagnées de troubles du sommeil ou pas mais OBLIGATOIREMENT accompagnées d’une forme de bruxisme.

 3,626 total views,  2 views today

1 Comment

  1. Bonjour professeur 

    Je suis une femme de 53 ans 

    Depuis 4 ans je souffre de douleurs cervicales (c2 c3 soudées de naissance) omoplates lombaires épaules mâchoires oreilles névralgies faciales céphalées de tension… depuis un mois : migraines avec vomissements vers 14h douleurs courbatures dans les deux jambes… 
    Je suis vraiment à bout… 
    je déprime de plus en plus 
    Je serre les dents la nuit mon Osteo et dentiste me l ont enfin clairement confirmé il y a quelques semaines ; 

    je savais déjà que mes dents sont usées  et ils ont voulu me mettre la "crème" des gouttières faites sur mesure et je ne vous étonnerai pas en vous disant que ce fut un échec…

    j'ai fait des tests de tous ordres au début : test du sommeil car il n'est toujours pas réparateur, régulier et suffisant : rien de significatif au niveau apnée ; j'ai cherché dans les oreilles : les douleurs sont dues à mon serrement d'où la décision à l'époque de la gouttière

    La genèse de mes symptômes :

    Il y a 4 ans j'ai vécu ce que j'appelle un burn out émotionnel : un enchainement de différents stress que j'ai mal gérés et l'impression que mes réserves étaient d'un seul coup épuisées comme moi… Suite à cette sensation d'anéantissement à la sortie de mon dernier stress : des douleurs aux oreilles, d'un sommeil non réparateur avec réveils nocturnes je suis passée à une insomnie sévère (2/3 h de sommeil par nuit) puis céphalées de tension et névralgies faciales  inflammation d'Arnold, Trigger points ; depuis un an j'ai pris 9 kg (j'ai pensé à la ménopause et à plus de sédentarité) Alors que je n'ai jamais eu de problèmes de poids !

    Je ressens comme une énorme cuirasse de guerrière prête à partir en guerre à tout moment : cela me laisse sans repos avec une colère qui jaillit de je ne sais où… J'ai essayé votre protocole du fil entre les lèvres et des gommettes pour me le rappeler ; j'ai même dessiné une coeur rouge sur ma main en plus… J'ai évoqué un lieu ressource avant chaque sommeil en imaginant le bien être du lieu… 

    Je suis à cours…

    J'ai un rdv bientôt avec un nième kiné spécialisé dans les SADDAM

    j'ai l'idée aussi de travailler spécifiquement sur des émotions bloquées mais là encore quel thérapeute !?  J'ai déjà réalisé un travail sur moi à plusieurs périodes de ma vie… 

    J'ai essayé d'être à la fois exhaustive et brève

    Pourriez vous me donner les coordonnées d un confrère pour les injections svp 
    dans la région alpes maritimes entre Nice et Menton 
    S il n y a personne plus largement dans le département 06 où si non le Var ou les bouches du Rhône  ou au plus près 
    Merci infiniment pour votre temps et vos précieux conseils

    Bien cordialement
    Christine 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer