Print Friendly, PDF & Email

Vous avez été nombreux à me demander si vos différentes douleurs, vos différents troubles pouvaient éventuellement avoir un rapport avec votre serrement de dents continuel.

 Mettons bien les choses au clair : un serrement de dents intense et bref n’aura aucune incidence sur votre santé .

Par contre, si ce serrement se perpétue au cours de la journée et/ou de la nuit, il est hautement probable qu’il puisse devenir pathologique, surtout si vous êtes une femme.

Pourquoi une femme ?

Répartition du serrement de dent pathologique entre Hommes et Femmes

  • Hommes
  • Femmes

Nerf Trijumeau= ( nerf des dents ) constamment sollicité + Frustration + Oestrogènes = Calamité pour l’organisme féminin : symptômes  douloureux classifiés faussement comme appartenant à la fibromyalgie (dite de cause inconnue),  troubles du sommeil, respiratoires, digestifs urinaires…

 Regardez scrupuleusement cette illustration. Vous retrouvez-vous ?

Sachez que n’importe quel signe et que n’importe quelle association de signes peuvent être rencontrés chez un même individu.

Attention, lors de votre recherche de symptômes, vous devez, si un contact dentaire perpétuel  (bruxisme) existe, l’identifier :

  • Serrement de dents (probabilité : très élevée)
  • Grincement + Serrement (probabilité : élevé)
  • Simple contact inter-dentaire jour et nuit (probabilité : rare)
  • Tapotement continuel des dents (probabilité : rare)
  • Frottement continuel des dents (probabilité : très rare)

En règle générale, les hommes grincent, les femmes serrent mais il est bien entendu possible de trouver un cas où les deux se mélangent et/ou s’inversent.

Si vous appliquez cette méthode d’évaluation de vos symptômes avec rigueur et répétition, vous  serez sans doute tentés d’appliquer la technique Hartmann-Bratslavski. Si un ou plusieurs de vos symptômes s’en trouvent améliorés, c’est que vous étiez sur la bonne piste du serrement de dents pathologique…

A l’inverse, vu du côté du professionnel de santé, voici comment nous formulerions la chose sous forme de conseil à l’intention du praticien :

Tout patient qui consulte, dés lors qu’il présente une dyskinésie oro-faciale de type bruxisme (devant être impérativement et systématiquement recherchée par le praticien pour poser un diagnostic différentiel valable) est susceptible de présenter un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • démangeaisons dans les cheveux
  • démangeaisons dans le conduit auditif externe (CAE)
  • céphalées
  • migraine
  • douleurs cervico-brachiales
  • acroparesthésies des membres supérieurs
  • douleurs lombo-sacrées
  • sciatalgie persistante même après chirurgie réussie lombo-sacrée
  • crampes nocturnes dans les mollets
  • maladie de Ledderhose, (douleurs ou cal sous la plante du pied)
  • fibromyalgie (dite de cause inconnue)
  • syndrome de fatigue chronique (dit de cause inconnue)
  • vertiges idiopathiques
  • syndrome de l’intestin irritable (dit de cause inconnue)
  • palpitations
  • asthme (par frottement léger des dents les unes contre les autres)
  • toux ( sine materia)
  • souffle court
  • cystite interstitielle = syndrome de la vessie douloureuse (dite de cause inconnue)
  • acouphènes (à type de bourdonnements), les sifflements hélas ne répondent pas à notre traitement
  • troubles du sommeil par projection durant le sommeil des récepteurs tactiles dentaires dans le noyau supra chiasmatique de l’hypothalamus centre de l’éveil
  • troubles de la posture (Cyphose par exemple)

Mise à jour du 2 mai 2018 à l’intention de nos confrères dermatologues :

La bibliographie scientifique internationale met en évidence de manière certaine le lien étroit entre les dysfonctionnements temporo-mandibulaires et certaines dermatoses comme le lupus et le psoriasis.

Aliko A, Ciancaglini R, Alushi A, Tafaj A, Ruci D.(2O11)Implication de l’articulation temporomandibulaire dans l’arthrite rhumatoÏde, le lupus

systémique érythémateux et la sclérose systémique. Int J Oral Maxillofac Surg. Jul;40(7):704-9

Source : Départment de Stomatologie Faculté de Médecine, Université de Tirana, Albanie

Le but de la présente étude était d’estimer la prédominance de l’articulation temporo mandibulaire (ATM) dans les symptômes et les données cliniques chez des patients albanais atteints d’arthrite rhumatoïde, de lupus systémique érythémateux et de sclérose systémique. Les auteurs ont examiné consécutivement 124 patients hospitalisés ( 88 arthrites rhumatoïdes, 22 lupus systémiques érythémateux et 14 scléroses systémiques) également 124 sujets de contrôle sains, âge et sexe mélangés . On s’est servi d’un questionnaire et d’un examen oro-facial pour évaluer la présence de bruits dans l’ATM, de douleurs dans l’aire de l’ATM, de sensibilité des muscles masticateurs et une limitation de l’ouverture buccale. Significativement, plus de patients (67%) ont rapporté plus de symptômes d’ATM que les contrôles sains (19%). Une proportion plus élevée de patients (65%) manifestaient des signes cliniques de dysfonction temporo-mandibulaire (DTM) en comparaison avec les sujets de contrôle sains. Dans l’arthrite rhumatoïde, les données les plus fréquentes étaient les bruits au niveau de l’ATM et la douleur. On a trouvé la douleur en proportion plus élevée chez les lupus érythémateux systémiques comparés aux contrôles. On a observé une difficulté et une limitation à l’ouverture de la bouche chez la majorité des patients atteints de lupus érythémateux systémiques et seulement chez une minorité de patients atteints d’arthrite rhumatoïde. Cette étude supporte la notion qu’on devrait encourager un examen de l’ATM dans un examen de rhumatologie et que les cliniciens devraient être capables de dispenser un traitement adapté de la douleur et une assistance à leur patient.

Traduction Pr. Francis Hartmann

Article original : Aliko A, Ciancaglini R, Alushi A, Tafaj A, Ruci D.(2O11)Temporomandibular joint involvement in rheumatoid arthritis, systemic lupus erythematosus and systemic sclerosis. Int J Oral Maxillofac Surg. Jul;40(7):704-9

Print Friendly, PDF & Email

Source : Stomatology Department, Faculty of Medicine, University of Tirana, Albania.

Abstract : The aim of the present study was to estimate the prevalence of temporomandibular joint (TMJ) symptoms and clinical findings in Albanian patients with rheumatoid arthritis, systemic lupus erythematosus and systemic sclerosis. The authors examined 124 consecutive hospitalized patients (88 with rheumatoid arthritis, 22 with systemic lupus erythematosus and 14 with systemic sclerosis) and 124 age- and gender-matched healthy controls using a questionnaire and an oro-facial clinical examination for assessing the presence of TMJ sounds, pain in the TMJ area, tenderness of masticatory muscles and limited mouth opening. Significantly more patients (67%) reported TMJ symptoms than controls (19%). A significantly higher proportion of patients (65%) exhibited clinical signs of temporomandibular dysfunction compared with controls (26%). The most frequent findings in rheumatoid arthritis were temporomandibular sounds and pain. Pain was found in a significantly higher proportion in patients with systemic lupus erythematosus compared with controls. Difficulty and limitation in mouth opening were observed in the majority of systemic sclerosis patients, and in only a minority of rheumatoid arthritis patients. This study supports the notion that TMJ examination should be encouraged in the rheumatology setting and clinicians should be able to provide pain management and patient support.

 43,261 total views,  32 views today

 43,260 total views,  31 views today

56 Comments

  1. Bonjour Monsieur Hartmann 

    Je viens de terminer ma 8ème injection, j'ai 24 ans et je souffre de céphalées dites de "tension" depuis 1 an non stop, on m'a aussi diagnostiqué un bruxisme puis que j'ai des marques dans les joues depuis un moment 

    Je vous avoue que mes maux de tête sont encore présents mais j'ai commencé à avoir une détente musculaire dans mon corps entier à partir de la 7ème injection seulement

    Et la en sortant de la 8ème encore plus

    Ma douleur se situe au niveau des tempes souvent mais aussi des tensions au niveau des trapezes et il arrive qu'elle me prenne la tête entière voire le visage (quelques fois il faut que je ferme les yeux pour qu'elle s'estompe)

    Jusqu'à la 6ème injection j'ai ressenti comme si le muscle ou on m'a injecté se contractait tout seul et la ça ne le fait plus qu'à partir de la 8ème mais pour autant je sens que la douleur est encore présente surtout au niveau temporal et des oreilles

    Est ce que ce serait bon signe ? Est ce que du coup je dois continuer les injections pour venir à bout de la douleur ? 

    J'attends votre réponse afin de la transmettre au practicien, votre collaborateur qui me fait les injections 

    Je vous remercie d'avance 

    Virginie 

     

  2. Bonjour Professeur, 

    Je vous ai laissé un message il y a quelques minutes sur une autre page de votre site, mais après lecture de plusieurs articles de votre site, cette page est encore plus parlante pour moi. 

    Je souffre de tous les symptômes décrits dans le schéma en haut de cette page, de façon plus ou moins intense. Les sensations d'oreille droite bouchée, des céphalées réguliers, des douleurs aux articulations temporo-mandibulaires et une fatigue chronique intense étant les plus difficiles à supporter au quotidien. 
    Et depuis quelques mois, une fatigue à l'œil droit (même côté que l'oreille qui me fait souffrir). 

    Je m'efforce de ne plus serrer les dents, le jour et j'essaie de m'endormir détendue afin de ne pas trop serrer, mais ce n'est pas vérifiable. Je consulte depuis 3 mois une kiné maxillofaciale qui réalise des massages des muscles de la mâchoire et des cervicales, mais je n'ai pas observé de réelle amélioration… 

    Tout cela commence vraiment à me démoraliser… j'ai peur de basculer dans un état dépressif qui risque d'intensifier mes symptômes … 

    Avez-vous des conseils à m'apporter ou un praticien à me conseiller ? Je suis à Nîmes dans le sur de la France. 

    Merci d'avance pour votre retour. 

    Cordialement,

     

  3. Bonjour professeur, je m'appelle Marie et j'ai 42 ans.

    Je viens de découvrir votre site et cela me donne beaucoup d'espoir pour remédier à un problème de démangeaisons/douleurs du cuir chevelu qui me suit depuis au moins 4 ans, et dont je n'arrive pas à me débarrasser malgré la consultation de plusieurs dermatologues, et l'essai de nombreuses méthodes plus ou moins naturelles trouvées sur internet. 

    La dernière dermatologue que j'ai consulté m'a diagnostiqué un possible psoriasis localisé sur le sommet de mon crane, mais elle ne s'explique pas les douleurs que je ressens sur la totalité du crane. J'ai un traitement par cortisone locale à prendre pour 15 jours mais en naviguant un peu sur internet suite à ce RDV je suis arrivée sur votre site et je me rends compte que j'ai plusieurs autres symptômes qui pourraient faire partie de ceux que vous mentionnez : 

    – très fréquents maux de tête au réveil, qui ne passent pas forcément dans la journée

    – par moment (mais pas tout le temps), douleurs d'un côté de la machoire qui m'empêchent d'ouvrir correctement la bouche

    – au quotidien, je sens une légère gêne lorsque j'ouvre la bouche en grand rapidement

    – j'ai très souvent la gorge irritée, et fréquemment aussi une sensation de corps étranger dans la gorge 

    – j'ai les yeux très sensibles, et extrêmement fatigués en fin de journée

    – j'ai des douleurs de sciatiques très fréquentes

    – des douleurs abdominales fréquentes aussi, et constipation

    – mon mari me dit parfois que je grince ou claque des dents la nuit, mais ça fait longtemps qu'il ne me l'a plus redit, par contre quand j'étais petite et que je dormais avec mes soeurs elles me le disaient souvent

    – parfois je me rends compte que j'ai les dents serrées dans la journée

    – j'ai une grande sensibilité dentaire au chaud et au froid

    – je souffre aussi des jambes sans repos de temps en temps

    Ce qui m'étonne c'est qu'aucun dentiste ne m'a jamais parlé de bruxisme ni de serrement de dents, est-ce possible que ça n'ait pas d'impact direct sur les dents et que cela passe inaperçu lors des consultations dentaires?

    Je vais mettre en place dès aujourd'hui votre méthode mais faut-il consulter tout de même un spécialiste? J'habite à Saint Etienne, mais je peux me déplacer à Lyon.

    Un grand merci d'avance pour vos précisions, bien cordialement

     

      1. Et en lisant un résumé de votre livre je vois que vous mentionnez un autre problème : celui de ne mâcher que d'un seul côté : hors depuis plusieurs années j'ai une dent qui me fait un peu mal à la mastication donc je ne mâche que d'un côté dès que les aliments sont un peu durs à mâcher…? Est-ce que cela peut expliquer aussi en partie mes symptômes…? 

        1. Bonjour Professeur, 

          Suite à mes messages précédents, j'applique sucrupuleusement depuis 5 jours votre methode pour ne plus serrer les dents, le jour et à la nuit… De jour j'arrive à ne plus du tout serrer les dents, et de nuit, cela fait 2 nuits que je n'ai pas observé de dents serrées lors de réveils nocturnes. J'ai aussi repris scupuleusement l'habitude de mâcher de manière égale des 2 côtés de la bouche en même temps, et d'ailleurs j'observe avec étonnement que je n'ai plus mal à gauche à la mastication.

          Je n'ai pas encore constaté d'effets positifs sur mon état pour le moment, et en particulier cela fait 2 jours que je me réveille avec un gros mal de tête à droite. En palpant le muscle qui va de la mandibule au bas de la machoire, je constate qu'il est très sensible, notamment à droite. Pourtant je crois que je ne serre plus du tout les dents. Je suis un peu perdue par ailleurs parce que j'ai l'impression de ne plus trop savoir où positionner ma langue dans ma bouche, surtout avant de m'endormir, mais même parfois en journée… Mais surtout, curieusement, j'ai l'impression que mes dents ne se "connaissent plus", et quand je mange, les premiers instants de mastication sont assez désagréables, voire douloureux… J'ai l'impression que mes dents ne sont plus tout à fait en face, comme si avant pendant des années je serrais les dents pour que mes deux machoires restent bien alignées… D'autre part, je ressens une gêne, limite douleur, dans la machoire,  encore plus qu' avant…

          Est-ce que ces "symptômes" et impressions sont nomaux, est-ce que c'est juste une question d'habitude le temps que le corps s'habitue à ne plus serrer les dents…? Merci de me dire ce que vous en pensez, et le cas échéant, ce que je dois faire… 

          Bien cordialement

           

          1. Bonjour Marie, 

            Je réponds bien volontiers à tous vos témoignages successifs. Bravo,+++ votre application de maintenir vus lèvres en contact sauf pour parler ou pour manger a produit l'effet  d"arrêt escompté sur le serrement de dents. Augmenter encore votre application pour qu'elle ne recule pas. Ou habitez vous? vous méritez de recevoir la technique Hartmann- Cucchi , suivi d'une équilibration de l'occlusion pour vous débarrasser définitivement de tous ces symptômes.

            Bien à vous
             

            1. Bonjour Professeur, je viens de découvrir votre réponse. J'habite à Saint-Etienne et peut me déplacer sur Lyon.

              Cela fait maintenant 4 semaines que je ne serre plus les dents en journée, et cela n'a vraiment pas été difficile, mais par contre la nuit je n'y arrive pas, en m'endormant très souvent j'ai comme un sursaut avec un claquement de dents que je n'arrive pas à maîtriser (comme quand on a parfois un sursaut dans les jambes), et il m'arrive très fréquemment de sentir que je desserre les dents au réveil.

              J'ai quelques questions qui pourraient intéresser aussi les autres lecteurs :

              – la technique hartmann cucchi est-elle remboursée par la sécurité sociale? Si non, cela représente quel budget environ?

              – j'ai remarqué que quand j'ai le nez bouché et que je respire donc bouche ouverte la nuit, je ne peux pas serrer les dents… Est-ce que ça ne serait pas une solution de dormir avec un pince nez de natation, ou bien des petits bouts de coton dans le nez, pour ne pas serrer les dents?

              Bien cordialement

              Marie

  4. Bonjour,

    Après des douleurs aux oreilles inexplicables (ORL, scanner etc sans rien détecter), mon ORL m'a dit que cela pouvait venir du fait que je serre les dents la nuit.

    En effet, après qu'il m'ait dit cela, j'ai commencé à faire attention la journée et à faire les exercices que vous préconisez sur votre site, et je n'ai plus mal aux oreilles.

    Ma dentiste m'a fait une gouttière partielle, seulement sur les 4 incisives du haut, pour éviter de serrer la nuit.

    Le problème est que quand je la porte, la matin, je me réveille avec la gencive du fond en haut gonflée (après la dernière molaire), je ne sais pas pourquoi.

    J'ai souvent des problèmes avec cet endroit de gencive qui a tendance à gonfler (et qui est dur) J'ai d'ailleurs une couronne placée sur la molaire juste à côté qui est très sensible alors que la dent est dévitalisée. Au scanner et radio, la dentiste ne voit rien, que ce soit au niveau de la dent ou au niveau de la gencive.

    Je ne sais plus quoi faire pour ce problème,

    Je vous remercie,

    Bien cordialement,

    Emilie – 41 ans

    1. Bonjour Emilie,

      La gouttière supérieure ne convient pas à votre cas. Supprimez la.Consultez la page d'accueil de ce site: appliques de manière OBSESSIONNELLE les recommandations sur la manière de mettre vos lèvres en contact. Dans deux mois, donnez moi de vos nouvelles 

      Bien à vous

  5. Bonjour je m'appelle Annabelle j'ai 43 ans. Je souffre de différents maux depuis plus de 10 ans et mon naturopathe vient de me parler de votre technique qui pourra j'espère me sauver. Je souffre surtout aujourd'hui de fatigue chronique, de maux de ventre et de dépression.

    Voici mes symptomes en détail comme demandé.

    Au niveau de la tête :                                                                                                                                                    – maux de têtes au lever et parfois la journée avec sensation de ne pas être oxygénée (au niveau des sinus et derrière de la tete avec nuque rigide),

    – sensations de brûlure dans les narines et perte d'odorat,

    – perte d'audition et conduits qui grattent,

    – yeux rouge qui grattent,

    – cheveux ternes et cassants,

    – etourdissements/vertiges,

    – MACHOIRES douloureuses, gencives qui saignent parfois, tartre récurrent

     

    Au niveau du corps :

    – douleurs au niveau des bras et poitrine qui vont et qui viennent (tétanisés, sensation de brûlure),

    – digestion très difficile (constipation, brulure permanente des instestins)

     

    Etat général

    – Fatigue chronique, manque de motivation, concentration

    – Sommeil agité avec micro réveils, cauchemars

    – Signes de fybromyalgie

    – douleurs importantes au niveau des machoires

    – Dépression, mental négatif très actif

    – Digestion très difficile

     

    Je souhaiterais avoir votre avis et s'il existe un practicien qui pourrait me suivre près de mon domicile (ambérieu en bugey 01)

    Bien à vous, annabelle

     

     

    1. Bonjour Mr HARTMANN c'est Annabelle ! je reprends mon mail ci dessus et vous fais un retour suite à Trois semaines passées à fermer les lèvres comme demandé avec des pensées positives au coucher.

      Symptomes notés des 1 à 5 selon l'intensité des ressentis à ce jour (5 étant le pire)

      Au niveau de la tête :                                                                                                                  – maux de têtes au lever et parfois la journée avec sensation de ne pas être oxygénée (au niveau des sinus et derrière de la tete avec nuque rigide), 

      – sensations de brûlure dans les narines et perte d'odorat, note de 3 

      – perte d'audition et conduits qui grattent, note de 3 

      – yeux rouge qui grattent, note de 3 

      – cheveux ternes et cassants, note de 3 

      – etourdissements/vertiges, note de 3 

      – MACHOIRES douloureuses, gencives qui saignent parfois, tartre récurrent note de 3 

       

      Au niveau du corps :

      – douleurs au niveau des bras et poitrine qui vont et qui viennent (tétanisés, sensation de brûlure), note de 2

      – digestion très difficile (constipation, brulure permanente des instestins) note de 3 

       

      Etat général

      – Fatigue chronique, manque de motivation, concentration note de 4

      – Sommeil agité avec micro réveils, cauchemars note de 3 

      – Signes de fybromyalgie note de 2

      – douleurs importantes au niveau des machoires note de 2

      – Dépression, mental négatif très actif note de 2

      – Digestion très difficile note de 3 

       

      Je souhaiterais avoir votre avis et s'il existe un practicien qui pourrait me suivre près de mon domicile (ambérieu en bugey 01)

      Bien à vous, annabelle

      1. Bonjour Annabelle,

        Ma réponse a été bloquée , je vous l' adresse à nouveau. A l'heure actuellle, pouvez vous à nouveau évaluer les symptômes précédemment évalués . Merci d'avance

        Bien à vous

  6. Bonjour docteur, J'ai 53 ans et je souffre depuis une dizaine d'années de douleurs insupportables dans la mâchoire puis par résonnance, les joues, les tempes, le haut du crâne hypersensible, parfois les sinus, les cervicales, le nerf d'Arnold, toute la sphère de la tête. j'ai la sensation soit d'avoir la bouche puis la tête dans un étaux. Je suis en permanence fatiguée. Votre dessin illustre bien mes nombreux ressentis!!!!  Je pense avoir touché à toutes les spécialités, charlatans y compris afin de faire disparaitre ce mal qui commence à sérieusement me déprimer. Seuls les ibuprofèn et paracétamol me soulagent depuis toutes ces années. j'ai passé une semaine à Ste Anne en cure de desintoxcation à ces mêmes médicaments remplacés par du Laroxyl : 25 gouttes /jour pendant 9 mois m'on permises de ne plus avoir mal mais de prendre 10kG!!! La belle affaire. Une fois le traitement arrêté, les douleurs sont revenues mais mes kilos disparus!!! Bref, je ne sais plus quoi faire. les examens ne montrent rien d'anormal, dentiste, ortho, paro, orl   sont formels, je n'ai rien. En revanche, mon ostéo soupçonne une intolérance à certains matériaux dans ma bouche comme sur mes couronnes ou mon implant…. J'ai fait nettoyer mes racines au microscope, j'ai fait changé mes couronnes,  on m'a arraché 2 dents, je vois un psy, j'ai fait de la sophro, je fais de la cohérence cardiaque pour la gestion du stress, mais que nenni, il ne se passe rien… J'avoue ne plus savoir vers qui m'orienter, auriez vous une petite idée? quelqu'un à me conseiller, je suis à Paris mais prête à bouger si le sauveur  existe!!!! Je vous remercie. FB

    1. Je rajoute que en 2018 le neurologue m'avait diagnostiqué des céphalées de tension d'où le Laroxyl et que cet été, on m'a fait des injections de toxines botuliques en me promettant à 99,99 % que je n'aurais plus mal. pas de chance, le 0,01 était pour moi!!!! j'ai toujours aussi mal!!! Fabienne Boulanger

      1. Bonjour Fabienne,

        Vous soulignez dans cet article le scandale de l'utilisation du Botox. Si son usage amène quelques succès, il n'en reste pas moins vrai que la bibliographie internationale décrit, avec précision, les effets secondaires de la toxine  botulique qui se trouve dans les boites de conserve avariées : perte de dents, accompagnée ou pas de déminéralisation osseuse de vos maxillaires rendant toute pose d'implants impossible. Votre description est claire et précise. Tout semble m'orienter vers un dysfonctionnement temporomandibulaire Cependant, vous ne mentionnez pas un bruxisme centré permettant de poser un diagnostic positif. Le bruxisme  centré ou crispation des mâchoires dents serrées est en général la cause de ces douleurs multiples et variées. Toutefois, beaucoup plus rarement , grincement, frottement, tapotement des dents peuvent intervenir. 

        J'attends votre réponse

        Bien à vous

  7. Bonjour professeur,

    j'ai 42 ans , je vis à Narbonne et je souffre de céphalées de tension très violentes depuis 2010 .  la piste neurologique fut éliminée très vite et on me dit de chercher du côté des cervicales et de mon anxiété. De nombreux passages chez l'ostéopathe m'ont permis , pendant quelques années,de limiter et espacer les crises mais elles sont toujours revenues.

    A la même époque, j'ai commencé à avoir de grosses fatigues que je ne m'expliquais pas. dans ces moments, je sens mes yeux dans le coton et je baille en continu pendant une dizaine de minutes. Mon médecin me diagnostiqua à l'époque une sinusite chronique  ce qui pouvait expliquer mes fatigues et mes douleurs aux oreilles fréquentes.

    Je suis sous prozac depuis 2004 pour anxiété et depuis 2015, j'ai été diagnostiqué phobique sociale.

    Lors de l'été 2020, j'ai eu mal à la tête tous les jours. J'ai cru, à tort ,que le repos de l'été (je suis enseignante) ferait passer ces douleurs, en vain. En septembre 2020, j"ai consulté un kiné posturologue qui m'a diagnostiqué un problème à la mâchoire qui engendrait un problème de posture.Je me suis alors rappelée m'être cassée une dent  dans mon sommeil en juin 2020. Il me parla du bruxisme et me conseilla de me faire faire une gouttière et de revenir le voir pour de la rééducation. J'ai bien fait ma gouttière mais les effets sur mes céphalées ne furent pas extraordinaires. Mais, contre toute attente, mes problèmes de transit s'améliorèrent !

    Après quelques mois d'utilisation, en mai 2021, le transit était redevenu perturbé et je me suis alors  sub-luxer la mâchoire dans mon sommeil. Mon médecin m'a assuré que j'avais dû bailler. Je n'en ai aucun souvenir.

    De plus, après 6 mois d'utilisation , ma gouttière a déjà été très abîmée et nécessite des réparations.

    Après quelques recherches sur internet pour trouver un spécialiste dans ma région, j'ai trouvé votre site.Pouvez vous m'indiquer un spécialiste qui pourrait m'aider? Je peux me déplacer à Perpignan, Montpellier, Toulouse ou même Marseille.

    Merci d'avance,

    Cordialement,

    Mélanie

    1. Bonjour Mélanie,

      En premier lieu,PROZAC: STOP+++.

      On m'a prescrit du Prozac, il y a quelques années : résultat crispation immédiate et constante des mâchoires dents serrées ! Je vais vous diriger vers un de mes correspondants sur Marseille. Dans l'attente, lisez avec attention la page d'accueil et appliquez les recommandations de man!ère OBSESSIONNELLE

      Bien à vous

      1. Bonjour professeur,

        merci pour votre réponse. 

        pour le prozac, j'aimerai pouvoir l'arrêter mais; pour avoir essayé à plusieurs reprises, c'est très très compliqué. Je vais déjà essayer de diminuer les doses avec l'accord de mon médecin…

        Je tâche de suivre les recommandations de votre méthode mais pour l'auto-hypnose, la page n'est plus disponible (erreur 404);

        merci en tout cas pour ce blog.

         

         

         

    2. Bonjour Fabienne

      J'ai lu avec attention vos doléances . La technique Hartmann – Bratzlavski, décrite en détail dans ce site , accompagnées d'une lecture attentive de la page d'accueil récemment remaniée, l'une et l'autre appliquées par vous de manière OBSESSIONNELLE seront susceptible devons soulager. Vivre sans cesse en ayant l'impression que vos lèvres sont bien en contact d"une commissure à l'autre sera chose difficile mais c'estvle prix à payer por obtenir un soulagement

      RETOUR, de votre part, dans le site fin octobre.

      Bien à vous

  8. Bonjour Professeur,

    Ce site web est fort intéressant. :o)

    Homme âgé de 51ans, je m'interroge sur les effets potentiels d'une supraclusion sur mon état général.

    Mes incisives supérieures, pas particulièrement inclinées en avant, recouvrent entièrement mes incisives inférieures, de ce fait très âbimées (cassées au sommet).

    A ce jour, aucune de mes incisives ne touche heureusement mon palais ou ma gencive inférieure.

    Q1- Cette supraclusion peut-elle influencer mon état général en créant des problèmes à d'autres niveaux que dentaire ? Lesquels ?

    Q2- Non traitée depuis des décennies, cette supraclusion peut-elle s'agraver ? 

    Q3- Quelles seraient les conséquences ?

    Q4- Les traitements (gouttières…) sont-ils vraiment efficaces après 50 ans ?

    Houlà, que de questions, je m'arrête là  !

    Par avance, merci de m'accorder quelques minutes pour éclairer ma lanterne.

    Sincères salutations,

    Steve.

     

     

    1. Bonjour Steve,

      Vous présentez le problème  à l'envers !

      Vous dites : il existe chez moi une supraclusion. C'est un fait, j'en prends note. Pour que cette supraclusion soit suspectée d'une influence pathologique, il conviendrait que vous présentiez des symptômes. Lesquels ? 

      J'attends, pour vous répondre, une réponse détaillée qui peut aller du cuir chevelu à la plante des pieds. Si vous avez lu avec attention le contenu du site, vous avez remarqué que je ne conteste nullement l'effet bénéfique initial d'une gouttière mandibulaire en résine dure qui provoque dans 95% des cas un réflexe d'ouverture de la mandibule. Ce que je déplore, c'est que l'on ne souligne pas qu'après un temps  très variable, le port de cette dernière entraîne un effet néfaste. Le (la) malade serre encore plus fort sur sa gouttière qu'il ne le faisait avant  sa pose !

      Bien à vous 

  9. Bonjour Professeur.

    Suite nos échanges, je vous prie de trouver ma demande ci-dessous.

    Je me permets de vous écrire car  sur votre blog, vous écrivez avoir formé des confrères en Suisse. J’habite dans la région de Genève et serai intéressé à rencontrer un de vos confrères si cela est possible car se déplacer à Lyon me parait un peu difficile vu le COVID.

    -Voilà, j’ai 45 ans et je sais que je souffre du bruxisme précisément grincement et serrement des dents (échelle 7). Tout cela se passe pendant mon sommeil. 

    -Le lendemain, de temps en temps je ressens une crispation des mâchoires et de léger acouphène et sifflement (lorsque je suis stressé, angoissé voire malade les acouphènes sont plus intenses) (échelle 4)

    -Douleurs des muscles masticateurs (échelle 1/2)

    Je dois préciser que je suis de nature angoissée et stressée. Je dois aussi préciser que mon métier est stressant et donc pas aidant.

    -Au repos en journée, dans le lit, j’ai constaté claquement de la mâchoire (Sensation de la mâchoire qui « saute| claque » à l’endormissement) (échelle 3-4)

    Crampes nocturnes des mollets souvent il y a plus de 2 ans mais bizarrement disparues depuis quelques mois peut être cela est due que je fais du sport régulièrement pour me déstresser et des séances de yoga, et aussi peut être accepter mon état dans mon fort inconscient.

    Je porte régulièrement une gouttière mais j’ai l’impression que cela n’aide pas voire cela empire le serrement des dents.

    Conséquences cliniques que j’ai pu observées en l’espace de même pas 12/16 mois : Usure des dents (dents limées…) et suite au serrement des dents la nuit, petit éclatement dentaire et augmentation de la sensibilité au froid, chaud, citron, brossage…

    J’ai peur que d’ici 1 à 2 ans je risque perdre ma denture et la qualité de vie qui va avec.

    Je vous écris car j’ai besoin vraiment de votre aide et contact de votre confrère afin que je puisse continuer à avoir une vie "normale". J’ai déjà commencé votre technique HB.

    Je souhaite savoir si la technique Hartmann-Cucchi dans mon cas précis peut être appliquée ? Merci d'avance de vos conseils.

    Thomas

    1. Bonjour Thomas,
      Arrêt immédiat du port de la gouttière Le confrère suisse que vous désirez rencontrer a pris sa retraite. Votre cas relève à 100% de la technique Hartmann-Cucchi Je vous fait parvenir par le webmaster l'adresse de mon correspondant lyonnais  Sachant les inconvénients de la covid. et l'impossibilité  actuelle de déplacement, il convient que vous lisiez très attentivement la page d'accueil récemment remaniée et que vous appliquiez les instructions OBSESSIONELLEMENT  sur vous même. En 15 jours, bien exécutée, vous devez obsever des améliorations . Faites m'en part.  Bien à vous

      1. Bonjour Professeur.

        Merci d'avoir répondu à mon email. Je vais de suite arrêter la gouttière et attendre de vos nouvelles concernant votre confrère à Lyon.

        Je vous ferais part de mon état  d'ici quelques semaines.

        Bien à vous.

        Thomas

  10. Bonjour Professeur, 

    J'ai lu votre site avec la plus grande attention. smiley 

    J'ai 26 ans et je serre des dents depuis un choc, il y'a maintenant 4 ans (peut-être plus d'ailleurs, je ne saurais vous dire exactement…) 

    J'ai constaté plusieurs symptômes, dont la plupart, permanents.

    Fatigue constante du matin au soir 

    Yeux lourds, souvent rouges, douleurs derrière les yeux et sensibilité à la lumière.

    Tête lourde 

    Mâchoire crispée ou douloureuse ,craquements et douleurs dans les dents (parfois)

    Maux de tête et douleurs cervicales 

    Douleurs dans les oreilles, sensations de battements dans les tympans et parfois bruits stridents 

    Douleurs dans les bras et certains autres membres

    Essoufflements, tachycardie et extrasystoles 

    Picotements dans les membres et le visage

    Je suis de nature anxieuse et cette fatigue ne fait qu'empirer cela. 

    J'habite à Nice et je peux me déplacer dans l'éventualité d'un futur rendez-vous.

    Dans l'attente de votre retour,

    Cordialement 

    Alizé 

    1. Bonjour Alizé, 

      Relisez avec attention la page d'accueil du cite et appliquez les instructions de manière OBSESSIONNELLE. Il faut obtenir une diminution de l'intensité de vos symptômes. Dans un mois, ou avant , sitôt l'amélioration obtenue, reprenez contact dans le site et je vous dirige vers un de mes correspondants sur Marseille.
       Bien à vous

  11. Bonjour,

    je suis chirurgien dentiste installé à Saint Malo .Une de mes patiente m'a permis de découvrir votre site et cela a été pour moi un grand plaisir, d'autant que les disfonctions des ATM et leurs incidences m'ont toujours beaucoup interressées mais leurs traitements dans mon exercice m'ont jusqu'à présents laissés dubitatifs.

    Pouvez vous, s'il vous plait, m'indiquer la marche à suivre pour se former à votre technique ?

    D'avance, je vous remercie

    Confraternellement.

     

    1. Bonjour Philippe,

      Nous prenons bonne note de votre demande. Ce nouveau confinement a beaucoup retardé nos projets. Nous proposerons, dès que possible, une formation vidéo gratuite sur la technique Hartmann-Cucchi.

      Restez en contact avec le site et suivez moi sur Twitter,  j'y ferai passer l'information.

      Confraternellement 

       

  12. Bonjour professeur,
    Je vous remercie pleinement d’avoir pris le temps de me répondre.
    Cependant je n’ai pas les moyens financier pour me rendre sur Paris (encore moins pendant 6 semaines) c’est pour cela que je recherche sur la région Bretagne voir Nantes si vous aviez des correspondants ?
    Je n’ai pas encore reçu de mail avec les coordonnées … j’espère qu’il n’y a pas de problème sur l’Adresse mail que je vous ai transmis!? Merci de réitérer sur celui ci
    (Pardon du dérangement )
    Bien cordialement

    1. Bonjour Tiphaine,

      Vous avez la possibilité de vous auto-guérir. Il convient de mettre en route,  de manière OBSESSIONNELLE, la technique Hartmann-Bratzlavzki décrite en détail dans ce site. En particulier, détail nouveau, le matin dès que vous posez un pied par terre, ayez toute la journée l'impression que vous lèvres restent en contact , d'une commissure à l'autre.Malheureusement, pour le moment, je n'ai plus de correspondant dans cette région.

      Bien à vous

      1. Bonjour professeur,

        tres bien, merci pour les éléments supplémentaires que je vais appliquer à la lettre.

        J’ai parlé de votre méthode à mon chirurgien dentiste; il est allé sur votre site est intéressé pour être éventuellement formé  à la méthode, si cela est possible afin d’avoir un correspondant. il est sur la ville de St Malo. 

        Bien cordialement 

        1. Rebonjour Tiphaine,

          Nous étions en train de préparer une formation à la technique Hartmann-Cucchi.  Malheureusement ce nouveau confinement a retardé nos projets. Aussi, envisageons nous cette formation en vidéo et en vidéo-conférence (gratuite). En conséquence, votre chirurgien-dentiste s'il le désire pourra assister à cette formation. Qu'il nous contacte sur l'adresse de contact du site.
           Bien à vous

          1. Très bien professeur, je passe l’information.

            Je réitère mes remerciements pour vos retours, conseils, site, vos recherches… et également de prendre le temps de nous aider.

             bien à vous.

            Tiphaine 

             

  13. Bonjour professeur,
    Voilà j’ai 42 ans, cela fait des années que je souffre de douleurs cervicales , migraines, fatigue constante et des le réveil… depuis 3 ans maintenant, tt c’est dégradé : par moment j’ai des vertiges,Puis des nausées , migraines, douleurs au cou/ nuque ( comme torticolis ) côté gauche, tympan qui Me démange parfois, Oreille gauche qui est comme bouchée ( comme qu’en on est enrhumé ),fourmillements dans le crâne (cuir chevelu) et comme pas irrigué , douleur épaule / Omoplate gauche et fourmillement dans le bras jusque dans les doigts, fourmillements dans les pieds. Également, des soucis digestif et douleurs au ventre très souvent avec des soucis gastrique récurrents ( un coup constipée , un coup des diarrhée ) après multiples rdv avec différents médecins Et examens ( scanner, écho , osteo,Etiopathe ,Chiropracteur cardiologue, Orl,fibroscopie , Coloscopie. Hypnose ,etc…) rien de ce côté la , Part contre, il En est ressorti que je souffre de syndrome de déficience postural mixte…ok, mais malgré , lunettes ( orthoptiste ), semelles ( podologue) et le dentiste ( 3 ieme ) ( gouttière bruxisme) … bref, je ne vois pas d’amélioration bien au contraire. J’ai découvert votre méthode et l’applique depuis 4 mois maintenant . Cela va un peu mieux , mais j’ai tjrs des douleurs au cou / nuque et fourmillements et s digestifs, boule dans le gorge etc… pouvez vous me communiquer un confrère Dentiste pratiquant et connaissant votre méthode ?qui pourrais m’aider sur Rennes ou ST Malo . D’avance merci pour votre éclairage et aide pour sortir de cet enfer !!
    Cordialement
    Tiphaine

    1. Bonjour Tiphaine,
      Je vous dirige sur Paris, où ma correspondante vous fera une infiltration hebdomadaire bilatérale d’anesthésique à 3%,sans adrénaline, dans la fosse infra- temporale pendant 8 semaines: (technique Hartmann-Cucchi). Avant la 4ème séance, elle vous posera à la mandibule une nouvelle gouttière en résine dure et procédera à son équilibration.
      N’acceptez pour le moment aucun autre traitement.
      Bien à vous
      vous recevrez un mail dans quelques jours avec les informations de contact

      1. Bonjour professeur,
        Je vous remercie pleinement d’avoir pris le temps de me répondre.
        Cependant je n’ai pas les moyens financier pour me rendre sur Paris (encore moins pendant 6 semaines) c’est pour cela que je recherche sur la région Bretagne voir Nantes.
        Bien cordialement

      2. Bonjour professeur,
        Je vous remercie pleinement d’avoir pris le temps de me répondre.
        Cependant je n’ai pas les moyens financier pour me rendre sur Paris (encore moins pendant 6 semaines) c’est pour cela que je recherche sur la région Bretagne voir Nantes.
        Je n’ai pas encore reçu de mail avec les coordonnées … j’espère qu’il n’y a pas de problème sur l’Adresse mail que je vous ai transmis!? Merci de réitérer sur celui ci
        (Pardon du dérangement )
        Bien cordialement

  14. Cher professeur,

    Je vous écris car je suis dans une impasse.
    Je m’appelle anaïs j’ai 32 ans et j’ai été diagnostiqué sadam à mes vingt cinq ans.
    J’avais rencontré moultes médecins dentistes orthodontistes.., errance médicale.. je suis tombée par une amie sur le Dr ferret à Montpellier, lui a compris directement et m’a été d’une grande aide. Avec gouttière etc
    Ça m’a fait du bien un an ou deux puis après l’arrêt de ma gouttière, ça a recommencé vertige névralgie cervicalgies sciatique, Sinusite à répétition, grande grande fatigue Le matin au réveil .. ma vie a commencé à se détériorer.. professionnellement, amicalement, sentimentalement.
    Pourriez m’aider et m’indiquer un référent sur Paris ou près de chez mes parents sur Aix ou Marseille?
    J’ai commencé votre méthode de gommette pincement de lèvres .. j’ai vu une amélioration diurne mais un peu moins la nuit, je vais persévérer

    Dans l’attente de vous lire cher professeur

    Bien à vous

  15. Cher professeur,

    Je vous écris car je suis dans une impasse.
    Je m’appelle anaïs j’ai 32 ans et j’ai été diagnostiqué sadam à mes vingt cinq ans.
    J’avais rencontré moultes médecins dentistes orthodontistes.., errance médicale.. je suis tombée par une amie sur le Dr ferret à Montpellier, lui a compris directement et m’a été d’une grande aide. Avec gouttière etc
    Ça m’a fait du bien un an ou deux puis après l’arrêt de ma gouttière, ça a recommencé vertige névralgie cervicalgies sciatique, Sinusite à répétition, grande grande fatigue Le matin au réveil .. ma vie a commencé à se détériorer.. professionnellement, amicalement, sentimentalement.
    Pourriez m’aider et m’indiquer un référent sur Paris ou près de chez mes parents sur Aix ou Marseille?
    J’ai commencé votre méthode de gommette pincement de lèvres .. j’ai vu une amélioration diurne mais un peu moins la nuit, je vais persévérer

    Dans l’attente de vous lire cher professeur

    Bien à vous

  16. Bonjour
    EXCELLENT site bravo..et suffisamment pédagogique pour que tout le monde puisse s’y retrouver.

    Je ne retrouve pas par contre un élément dans les symptômes (ou j’ai mal lu 🙂 ).

    Moi j’ai la sensation, en journée, d’avoir une dent qui est prise dans un étau (principalement sur une, la 22 mais deux molaires me gênent aussi).
    Cela peut sans doute être le signe que le ligament est inflammé…enfin c’était ma théorie (puisque la dent ne présente pas de problèmes à la radio).

    Mais je ne retrouve pas ce symptome de « sensation de pression dans la dent »…dans vos symptômes.

    Encore merci pour le site

  17. Bonjour Professeur
    Il y a une dizaine d’années, je me réveillais la nuit en serrant les dents suite à des tensions au niveau professionnel. J’ai perdu cette habitude rapidement , je me réveille sans qu’il y ait contact au niveau des dents et pourtant les muscles masséter sont en continu crispés, tendus. La journée non plus les dents ne se touchent pas, j’ai bien fait attention. Mais plus j’avance dans la journée et plus je ressens des douleurs dans les gencives, des tensions dans les muscles. Autrement dit j’ai l’impression que les muscles ont gardé la crispation en mémoire sans qu’il y ait contact entre les dents. est-ce possible ? De plus j’ai tous les jours des démangeaisons dans le CAE et très souvent les yeux qui piquent et pleurent… que faire pour remédier à ces crispations sachant qu’il n’y a pas de contact entre les dents hormis bien sûr lors de la mastication…
    Merci pour votre aide

    1. Bonjour Carole;
      « De plus j’ai tous les jours des démangeaisons dans le CAE »
      Réponse : Avoir des démangeaisons dans le CAE (c’est à dire dans le Conduit Auditif Externe représente la preuve par 9 qu’il ya un contact dentaire persistant nocturne léger, quoique vous en pensiez. Il est tout à fait normal que vous n’en ayez pas conscience, vous dormez à ce moment là . Le nerf auricule-temporal est le nerf responsable de cette démangeaison. Très susceptible au moindre contact inter- dentaire en dehors de la déglutition, la démangeaison disparaitra totalement après application de la technique Hartmann- Brtzlavzki décrite en détail dans ce site : * Les 3 étapes :
      Gommettes , lèvres , cérémonial de la prise du sommeil sont INDISSOCIABLES et doivent être exécutées A la LETTRE . Si vous respectez ces indications , vos problèmes oculaires et musculaires disparaitront également ? Attention; Rigueur ++++ indispensable pour avoir un résultat positif ; Engagement moyen de votre part= résultat nul !
      NB Après avoir pris connaissance de la technique HB (et pas avant) recherchez la VIDÉO sur ce sujet, je vous parle et explique des points de détail importants
      Je souhaite vous lire dans deux mois
      Bien à vous

  18. Bonjour, je vous écris sur le site suite au message que mon mari vous a adressé en direct concernant mon état de santé: problèmes de dos (lombaires plus scoliose) et d’intestin depuis l’adolescence et, depuis deux ans un demi, une paralysie faciale qui ne passe pas malgré de différents traitements. Votre découverte me parle énormément! Un ami kiné m’a déjà diagnostiqué le bruxisme il y a quelques années et pense que le problème au visage vient de là. Un dentiste m’avait parlé il y a longtemps de mes dents usés à cause de frottements. Parfois la nuit je serre ma mâchoire tellement fort, comme si je devais faire tomber toutes les dents, que je ne les sens plus au réveil. L’activateur (gouttière) prescrit par un posturologue me fait le même effet. Dans la journée, sans que mes dents se touchent, cette zone peut être très tendue sous l’effet de stress. Bref, j’ai besoin de votre aide!! Je suis prête à me déplacer dans le sud (je serai à Avignon fin février), à moins que vous ayez quelqu’un à me conseiller en Bretagne. J’ai déjà commencé à faire les exercices que vous conseillez. Merci d’avance pour vos conseils!

    1. Bonjour Anna. Continuez à faire à la lettre et avec acharnement la méthode Hartmann-Bratzlavzki. Tenez moi au courant avant fin février, je vous ferai parvenir une liste de contact selon votre demande.
      Bien à vous.

  19. Bonjour,

    Vos recherches m’interpellent énormément concernant la santé de mon mari. Il est suivi pour trouble du sommeil et syndromes des jambes sans repos. Il présente aussi des fatigues chroniques et douleurs musculaires et articulaires.
    Pour l’instant rien lui ai proposé pour le soulager même après avoir fait tout les examens les médecins ne savent pas d’où les problèmes viennent.
    Est-il possible de vous contactez directement car il serait possible que ses problèmes viennent de sa mâchoire. En effet, je constate une usure au niveau de l’email ses dents (polis) et un problème d’alignement.

    Merci beaucoup pour ces éclaircissements.

    1. Il est indéniable que le syndrome des jambes sans repos a été décrit par les chirurgiens dentistes américains depuis longtemps comme une entité corrélée au dysfonctionnement temporo-mandibulaire.(pour les francophones =D.A.M.) Mais, que voulez vous, en France, il est difficile de faire admettre aux médecins que les dents sont de prodigieux organes de tact avec lesquels il est interdit de jouer sous peine de troubles et de symptômes graves pouvant amener à la dépression ( Cf: dans ce site les 2 Vidéos et pour les troubles du sommeil l’article qui est consacrés à ces troubles)
      A part le grincement, et l’usure de ses dents, votre mari crispe t-il également les mâchoires dents serrées le jour et/ou la nuit ?
      Bien à vous

Répondre à Tiphaine (Cancel reply)

Your email address will not be published.

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer