Print Friendly, PDF & Email

Cas Clinique : Technique Hartmann-Cucchi et Suivi Ostéopathique, quand un accident de la route est soigné avec succès 21 après  !

Témoignage Porta

Voici décrit à votre intention un cas clinique adressé à un des mes correspondants sur Marseille, ancien assistant à la Faculté d’Odontologie parfaitement rompu au maniement de la technique Hartmann-Cucchi. Cette patiente a été traitée en 2010. L’anamnèse révèle que cette patient a subi 21 ans auparavant un accident de circulation. Si l’étiologie réelle des symptômes observés à l’issue d’un coup du lapin (ou whiplash) à la suite d’un accident de circulation était pratiquement méconnue en 1989, elle n’est pas non plus, hélas, reconnue par les experts comme étant du domaine de la sphère stomatognathique et par conséquent imputable à l’accident.
(stoma = bouche – gnathos =mâchoire)

La percussion d’un véhicule par un autre venant de l’arrière provoque des dégâts souvent considérables chez les victimes de la voiture percutée. Cf article

En général, la victime se plaint, dès le début, de gène ou douleur cervicale ce qui entraine immanquablement l’expert vers un principe d’assurance : « retenir la concordance de siège »

En réalité, fait paradoxal, la victime se plaint d’abord de son cou, et plus souvent de sa nuque.

En fait le dégât initial s’est porté sur le disque (ou ménisque) de l’ArticulationTemporo Mandibulaire et génère quasi immanquablement un bruxisme centré.

Je vous présente maintenant un tableau d’échelle des principaux symptômes dans le temps et par rapport aux traitements reçus rempli par la patiente elle même.

DatesEtat/TraitementsVertigesNauséesFourmillementsDouleurs colonneBrûlures musculairesRaideur des trapèzesTendinitesFatigueDouleurs des mâchoires
Depuis l'accident en 1989
07/2008CriseXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
09/2008Après la pose d'une gouttièreXXXXXXXXXXXXXXXX
11/09ré-apparition des crisesXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
02/2010Tête penchée en avantXXXXXX0XXXXXXX
03/2010Nouvelle gouttière et technique Hartmann-BratszlavskiX00XXXXXXXX0
08/2010Technique Hartmann-Cucchi suivie de séances d'ostéopathieX0000XX00
09/2010Séances d'ostéopathie000000000
10/2010affaiblissement suite à un rhumeXXXXXXXXXXXXX
x/2011variations globales0 et X0 et X0 et X0 et X0 et X0 et XX0 et X0 et XX0 et X

1ère ligne du tableau :
Depuis l’accident jusqu’au 07 2008. La victime vit avec des vertiges évalués (à ++++ sur+++++): lire 4 sur 5, ce qui frôle le maximum.
Le rapport d’intensité des symptômes est identique pour : * nausées, fourmillements (dans les mains), douleur dans la colonne vertébrale, brûlures musculaires, raideurs trapèzes, fatigue et douleurs dans les mâchoires.
La tendinite, (zone épaules) est évaluée à 3 sur 5.

2ème ligne :
09 2008 : pose d’une gouttière.
On observe une baisse significative de la fréquence et de l’intensité de tous les symptômes.

3ème ligne :
11 2009 : Réapparition de tous les symptômes à leur valeur initiale de la 1ère ligne.
Commentaire : Il est classique d’observer que l’effet bénéfique de la gouttière, dans la grande majorité des cas, s’estompe dans le temps. Bien pis, celle ci après un temps prolongé entraine une force de serrement sur la gouttière bien plus forte qu’elle ne l’était avant la pose de celle ci.

4ème ligne :
02 2010 : Découverte d’une position antalgique : tête penchée en avant, celle-ci divise l’intensité des symptômes par deux.
Commentaire : Je n’ai pas, quant à moi pu faire l’observation de ce phénomène de position antalgique chez d’autres patients. Je l’accepte et me contente de le signaler.

5ème ligne :
03 2010 : Pose d’une nouvelle gouttière et mise en œuvre de la technique Hartmann-Bratzlavski (HB).
Commentaires : La technique HB empêche de serrer les dents et dans ce cas précis a pu diviser par deux tous les symptômes sauf la raideur et la tendinite.

6ème ligne :
08 2010 : Séance d’ostéopathie précédée de l’application de la technique Hartmann-Cucchi. Disparition et diminution spectaculaire de tous les symptômes : ne subsistent qu’à 1/5 les vertiges, les raideurs des trapèzes et la tendinite.
Commentaire : Les injections lors de la technique Hartmann-Cucchi finissent par mettre un terme au bruxisme provoqué par le coup du lapin.

7ème ligne :
09 2010 : Seconde visite chez l’ostéopathe.
Disparition totale de tous les symptômes.
Commentaires : L’association bénéfique de la technique Hartmann-Cucchi avec l’ostéopathie démontre que l’acte de l’ostéopathe est magnifié si au préalable l’obstacle dentaire a été enlevé. dans le cas contraire l’ostéopathe obtiendra vraisemblablement une amélioration sujette pratiquement toujours à la récidive.

Dernière ligne du tableau :
10 2010 : Affaiblissement suite à un rhume.
Réapparition à 1/5 de la majorité des symptômes et à 3/5 pour les raideurs des trapèzes et de la fatigue.

Evolution depuis 2011 : alternance de 0 à 1/5 de la majorité des symptômes et à 3/5 pour les raideurs des trapèzes et de la fatigue.

Commentaire final :

Il y a 21 ans, un accident de la circulation a entrainé un coup du lapin sévère. Cet accident a provoqué un dysfonctionnement temporo-mandibulaire important accompagné d’un bruxisme centré réactionnel. 21 après la victime a été considérablement améliorée de ses symptômes pour lesquels le médecin contrôleur de la CPAM avait reconnu le statut de longue maladie.

Nous insistons auprès de tous nos lecteurs sur l’effet bénéfique de la technique Hartmann-Cucchi suivie de séances ostéopathiques.

 2,166 total views,  4 views today

8 Comments

  1. Bonjour Professeur HARTMANN,

    Je vous laisse le soin de lire le compte rendu de mon ostéopathe qui est très intéressé par vos travaux.je vous ai fait un mail et n’ai pas eu de retour
    Cher Confrère, 

    Je vous adresse Madame Samira, que vous connaissez déjà et qui est venue me voir pour des "sensations vertigineuses" et/ou des troubles de la vue, récurrentes depuis des mois. Mme à souffert  pendant longtemps de symptômes physiques assez invalidants du fait apparemment d'un SADAM associé à un bruxisme important. Malgré une bonne prise en charge de ses troubles, la patiente n'arrive pas à se défaire des symptômes décrits ci-dessus.

    Après l'observation et les tests ostéopathiques, j'ai remarqué qu'à l'ouverture de la bouche, le condyle mandibulaire DT avait une amplitude limitée par rapport à la Gch. Il était comme "effacé". Pareil dans les mouvements de diduction et translation latérale droite/gauche de la mandibule. 

    L'approche ostéopathique a consisté à travailler sur un relâchement des muscles masséter, temporal et ptérygoïdiens +++ (latéral et médial) , avant une mobilisation active et passive de la mandibule afin de faciliter l'ouverture et le glissement de l'ATM à droite. 

    Madame a pu noter, tout comme moi, une amélioration significative de la mobilité de son ATM droit avec ses mots : "Je sens de nouveau la petite boule aussi à droite sous l'oreille quand j'ouvre la bouche". Si nous revenons vers vous aujourd'hui c'est parce que la palpation de la région sous-occipitale (très sensible) et en particulier des masses latérales de C1 et  C2 en propulsion, déclenche les symptômes décrits par la patiente (douleurs, vision trouble, sensation vertigineuse….etc).Sachant que de tels spasmes musculaires (cou et mâchoire), peuvent donner des douleurs projetées vers la face et l'arrière des yeux, ne pensez-vous pas qu'il puisse avoir un lien de causalité gnathologie – occlusale avec les troubles de la vue décrits par la patiente? Il serait peut-être judicieux de procéder à des examens complémentaires des ATM. Je reverrai Madame une fois ces examens pratiqués et je vous remercie par avance de votre avis à ce sujet et de ce que vous ferez. 

    Bien cordialement à vous, 

    Marc-oliver OGOULA 
    Ostéopathe D.O. 

    1. Bonjour Samira, bonjour Marc Olivier,

      1°) Le bruxisme de Samira est parfaitement apte  à déclencher tous les symptômes décrits .
      2°) A l'ouverture de la bouche peut-on observer une deviation de la mandibule, à droite ou à gauche?  Si c'est le cas: une IRM des ATM est indispensable. A vous lire.

      Bien à vous

      1. Bonjour PR Hartmann,

        Merci beaucoup pour votre réponse. 
        Effectivement on observe une légère déviation de la mandibule à Droite quand Mm Samira K. ouvre la bouche. Ce qui correspond au côté où l’on observe un blocage du condyle de l’ATM droit. 
        La patiente a bien passé une IRM, mais encéphalique et orbitaire qui ne montre rien. Je n’ai pas d´IRM spécifique des ATM. 
         

        NB. Les symptômes baissent ou disparaissent quand la patiente garde les yeux fermés. 

        Elle vient de plus de se faire limer des molaires à droite car elles étaient trop hautes par rapport à la gauche, associé au port d’une gouttière. 
         

        Qu’en pensez-vous? 
        Merci pour votre réponse. 
        Cordialement, 
        Marc-Olivier 

        Osteopathe. 

        1. Bonjour Marc Olivier,

           La réalisation d'une IRM des ATM est Indispensable. Dès que vous me ferez parvenir les conclusions du radiologue , nous aviserons.

          La fermeture des paupières améliore les symptômes : Interessant, une découverte pour moi. Cependant, il ne faut pas s'en étonner, tant l'interdépendance du trijumeau entre le V1 le V2 et le V3 est évidente et hélas méconnue par la littérature médicale !

           BIen à vous .

  2. Bonjour docteur, 

    Je suis heureuse de vous avoir trouvé car ma fille a des problèmes de mâchoire depuis 6 mois qui ne se résolvent pas. Elle porte  une gouttière mais serre de plus en plus les dents alors elle a arrêté. Elle fait de la Kiné et des exercices de langue mais sa langue pousse de plus en plus fort contre ses dents de devant, ce qui m’inquiète énormément.  Elle a fait une injection d’acide botulique il y a quelques jours et attend les restes mais j’ai lu que vous n’y étiez pas favorable . Elle est fatiguée au réveil sans raisons depuis longtemps. Elle a pleuré ce matin car elle ne sait plus quoi faire avec sa langue. On lui a dit d’arrêter les exercices . Elle va voir une Ostéopathe lundi. Y’a a t’il à Paris des docteurs qui utilisent vos techniques? 
    Merci D’avance pour votre réponse que nous attendons avec impatience. 
    Marianne

    1. Bonjour Marianne,

      Votre fille a quel âge? Je vous dirige vers une correspondante à Paris. Elle devra pratiquer sur elle la technique Hartmann-Cucchi. Une injection par semaine d'anesthésique à 3% sans adrénaline dans la fosse infra temporale, pendant 8 semaines avec pose avant la 4ème séance d'une gouttière à la  mandibule et correction occlusale. Si, par exemple, dès la 5ème semaine, la fatigue disparait complètement, prolongez les infiltrations pour éviter les récidives.

      Bien à vous

      PS: Ayez l'amabilité d'avertir dans le Blog du succès de l'intervention

  3. bonjour professeur francis Hartmann

    j'ai lu votre site énormément et depuis le début de vos articles c'est la première fois que vous parlez d'ostéopathie. le traitement ostéopathique des ATM est il important ou c'est vraiment selon le cas ? Je vous avoue être surprise car vous ne le mentionnez pas dans vos articles dédiés à la technique Hartmann-Cucchi.

    De plus, n'y aurait-il pas de mouvements, de gymnastique à effectuer pour détendre les muscles de la mâchoire que tout le monde pourrait faire en complément de la technique Hartmann-Bratslavski ?

    Je vous remercie pour la richesse de ce site et pour votre mise à disposition du grand public de toutes vos recherches.

    J'ai aussi regardé vos vidéos sur youtube. Votre énergie est magnifique et votre passion débordante.

    Bravo et merci.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer