Print Friendly, PDF & Email

La Technique Hartmann-Cucchi

Infiltrations d'anesthésique dans la fosse infra-temporale ( Relaxing & Moderating Treatment en anglais ( R.M.T.)
La technique Hartmann-Cucchi : infiltration d’anesthésique dans la fosse infra-temporale n’existerait pas si je n’avais, jusqu’en 1988 à la Faculté de Chirurgie dentaire de Marseille, le bonheur d’avoir eu auprès de moi dans ma consultation le docteur Gérard Cucchi. Sans son aide  et son soutien fidèle il m’aurait été impossible de mener à bien ces recherches. Depuis ces années il ne cesse de m’apporter ses compétences et son amitié. Aujourd’hui encore ses magnifiques et efficaces illustrations agrémentent ce site.

Merci Gérard.

ATTENTION : la technique Hartmann-Cucchi décrite dans ce site ne doit en aucun cas être appliquée sans une véritable formation préalable dispensée par un professionnel qualifié. Nous l’exposons ici à des fins scientifiques et de vulgarisation mais non point d’application.

Serrer les dents de façon intense et/ou prolongée est une calamité !

Parmi la population de patients concernés : femmes 90%, hommes 10%

Tous les chirurgiens dentistes, tous les stomatologistes (en voie de disparition car la directive européenne de 1978 a donné aux chirurgiens dentistes les mêmes droits thérapeutiques qu’aux médecins stomatologistes), tous dis-je, emploient la gouttière pour traiter le bruxisme de grincement et de serrement de dents.

Comme chirurgien dentiste libéral j’ai utilisé pour mes patients ce moyen thérapeutique classique. Très souvent spectaculaire au début, je me suis rapidement aperçu, qu’après un temps extrêmement variable, le réflexe d’ouverture de la mandibule (la mâchoire) s’épuisait et ne fonctionnait plus.

Bien pis, le patient le plus souvent serrait sur sa gouttière bien plus fortement qu’ il ne le faisait lors de la première consultation.

Bien entendu, les symptômes initiaux souvent s’aggravaient, d’autres nouveaux parfois survenaient : migraines, cervicalgie, crampes nocturnes dans les mollets et dans un second temps le syndrome de fatigue chronique et troubles intestinaux, voire urinaires.

1979 : le prix national de la recherche française en Odonto-Stomatologie est attribué à Francis Hartmann
Ma thèse expérimentale sur les différents récepteurs du nerf trijumeau, réalisée sous la direction de Noël MEI, responsable du Laboratoire de Neurophysiologie Végétative C.N.R.S. Marseille m’avait permis d’obtenir en 1979 le prix national de la recherche française en Odonto-Stomatologie.

Lorsque le Directeur de l’Assistance Publique de Marseille créa en 1982 à mon intention en tant que professeur une consultation sur la douleur au Centre Dentaire du Pharo (Marseille), je pris conscience qu’il était de mon devoir d’enseignant-chercheur de remplacer la voie classique connue (rarement utilisée), très douloureuse et dangereuse (trans-sigmoïdienne) qui permettait déjà d’atteindre le nerf mandibulaire (le V3). Le but était de décontracturer  le muscle ptérygoïdien latéral.  Une thérapeutique pour pallier l’inefficacité à moyen et à long terme de la gouttière.

J’ai été profondément influencé par les travaux du Dr Janet Travell et son « jump sign =signe du saut» concernant un muscle de la mastication : le muscle ptérygoïdien latéral. Ce muscle palpé, en cas de bruxisme sévère, provoquait systématiquement un sursaut du patient. Travell avait pressenti l’importance de l’intégrité de ce muscle : c’est le premier muscle à souffrir de l’effet délétère du bruxisme centré.

Le Dr Janet Travel fut aussi le seul médecin à avoir su soulager de ses intenses douleurs musculaires le président John F. Kennedy.

Comment ?

Elle utilisait des infiltrations d’anesthésique dans tous les points douloureux des muscles du dos.

J. F. Kennedy - Janet Travell - 1960

Je conçus d’appliquer ces deux techniques : la palpation et l’utilisation d’anesthésique sur le muscle ptérygoïdien latéral aux malades souffrant de douleurs des muscles de la mâchoire au cours d’un D.A.M.

Après une recherche approfondie j’ai conçu une voie d’abord endo–buccale totalement indolore et inoffensive, acceptée sans sourciller par les patients. Inoffensive parce que l’étude anatomique de la région exigeait au préalable une courbure de l’aiguille pour ne pas léser la zone vasculaire et atteindre la fosse infra temporale, plus connue en France sous le terme de fosse pterygo-maxillaire. Laquelle est reconnue comme parfaitement étanche.

les résultats sur les patients traités dépassèrent au bout de 2 , 3, 4 séances mes plus folles espérances : un arrêt complet du serrement s’établissait et en même temps disparition totale, selon le cas, des symptômes précités.

En 1988 en collaboration scientifique avec le Dr SARRAT (+) médecin radiologiste de l’hôpital St Joseph (Marseille),  je réalisais une injection dans la fosse infra-temporale vérifiée au scanner. La pointe de mon aiguille était située dans la fosse infratemporale à 8mm exactement de l’entrée du nerf dans le Foramen Ovale. L’étanchéité de la fosse infra-temporale devait permettre à la solution d’anesthésique de ne pas fuir et de rester active au moins 8 jours. L’anesthésique diminue singulièrement l’activité motrice des muscles qui permettent de serrer les dents, sans pour autant, empêcher la mastication.

La Technique Hartmann-Cucchi

Infiltrations d'anesthésique dans la fosse infra-temporale
Elle consiste en une infiltration bilatérale hebdomadaire
Aiguille courbée précisément pour passer par le trigone rétro-mollaire
Sens impératif de l’injection : de bas en haut, de dedans en dehors en visant la partie inférieure du lobe de l’oreille.
Anesthésique à 3% de mépivacaïne, sans adrénaline
Dans la fosse infra-temporale (ex fosse ptérygo-maxillaire)
Pendant 8 semaines
Est ce à dire que l’utilisation de la gouttière doit être abandonnée ?

Point du tout.

L’expérimentation sur des milliers de cas a démontré que la pose de la gouttière mandibulaire nocturne en résine dure, après la 4ème séance d’infiltration permettait à celle ci de pérenniser son efficacité et faire en sorte que la récidive ne se produisait plus.

Technique Hartmann-Cucchi : thérapeutique inoffensive, opposée à l’usage du BOTOX qui, selon la littérature internationale, produit des effets négatifs IRREVERSIBLES. En particulier des raideurs et des changements structurels dans les muscles de la face ce que nous déconseillons.

Référence bibliographique
…et ouvrez la référence bibliographique pour accéder à l’article original

P.Panel L.Mathevon F.Michel P.Decavel B.Fernandez B.Parratt. Evaluation de la structure musculaire et de la raideur après injection de Botox. Une revue systématique. Annals of Physica and Rehabilitation Medicine Volume 58, Issue 6, December 2015, Pages 343-350

Print Friendly, PDF & Email

P.Panel L.Mathevon F.Michel P.Decavel B.Fernandez B.Parratt. Muscle structure and stiffness assessment after botulinum toxin type A injection. A systematic review Annals of Physica and Rehabilitation Medicine Volume 58, Issue 6, December 2015, Pages 343-350

 

Toxine botulinique = BOTOX

 175,702 total views,  3 views today

Toxine botulinique = BOTOX

 175,701 total views,  2 views today

448 Comments

  1. Bonjour Professeur,

    Je souffre d'un serrement de dents mâchoires serrées depuis au moins 45 ans, à l'origine très probablement de problèmes récurrents d'articulations et de dos, et d'allergies.

    Grâce aux conseils trouvés dans votre livre, j'ai pu réduire en grande partie ce serrement de dents dans la journée (notamment grâce aux gommettes) mais j'ai un peu "rechuté" à la suite d'un banal accident avec fracture du poignet droit (je suis droitière).

    Reste en tout cas le problème de la nuit : je trouve très difficile l'auto-hypnose, je n'y arrive pas (pas encore du moins).

    Je souhaiterais me faire aider par un professionnel qui pratique la technique Hartmann-Cucchi.

    J'ai pu me faire restaurer l'occlusion dentaire il y a deux ans (dents très usées et fragilisées entièrement refaites), vraiment très bien, par un excellent chirurgien dentiste dont vous m'aviez donné les coordonnées, en Guyane, mais il ne pratique pas cette technique.

    Depuis je suis revenue dans ma région d'origine, dans l'Isère, proche de la Savoie.

    Pourriez-vous me communiquer les coordonnées d'un de vos correspondants qui pratique cette technique dans la région de Chambéry/Grenoble/Albertville/Lyon je vous prie ?

    Ou plus loin de chez moi si nécessaire : étant très motivée, je ne crains pas les kilomètres.

    Bien cordialement,

    Isabelle

  2. Bonjour, 
    Je suis Virginie et j'ai 41 ans .
    Cela fait des années que j'essaye diverses méthodes sans grand succés ( goutières diverses, suivi et pose de cales avec un occluso dentiste, posturologie, travail sur l'atlas, réeducation linguale…) 
    Mais journées restent difficiles car dès le réveil les douleurs dans ma tête, mâchoires, cervicales, dos, hanches, jambes m'handicapent pour réaliser ce que j'aimerai.
    J'ai découvert la technique Hartmann – bratzlavski il y a quelques jours et je l'applique à la suivre. Cela me fatigue beaucoup car je sens que le pincement des lèvres entraine un relachement musculaire et travaille sur ma posture. Pour le moment j'applique toujours un puissant serrement des machoires la nuit.
    Je suis dans le Gard et je suis prête à me rendre chez un praticien pour des injections si cela peut m'aider.
    Nîmes, Montpellier ou Marseille si il faut…
    Merci d'avance de me conseiller.

    Bien à vous et merci pour vos recherches

  3. Bonjour, merci pour votre réponse… j attendrais donc le nom de ce medecin sur marseille avec impatience!!! Merci…et mon prenom est Marine… Cordialement.

  4. Bonjour, je viens de decouvrir votre technique… Apres des annees de tentatives échouées, kine maxillo faciale avec massages, un echec … on m a conseillé le botox que j ai refusé. Puis une gouttiere uniquement pour les dents de devant ce qui m a permis , et c est déjà pas mal, de ne quasiment plus avoir de maux de tete!!! Mais je serre toujours autant les dents, jours et nuit, avec une mauvaise posture de la langue que je n arrive pas a retablir… j ai de grosses douleurs a la nuque , cervicales et reste de colonne  je fais des seances d osteo regulierement mais ca soulage un temps…pas mieux… Y auraot il quelqu un qui soit formé a votre techniqie vers Montpellier a tout hasard?? A savoor que tous ces troubles viennent sûrement du fait que je suis tres tendue, tout le temps. Merci d avance pour vos conseils. Cdt. 

    1. Bonjour Besnard,

      J'eusse préféré, en m'adressant à une femme  vous répondre en citant votre prénom. Il est normal que l'ostéopathie n'ait  sur vos douleurs qu' un effet transitoire. Enseignant  au collège d'Ostéopathie d"AIX- MARSEILLE, je ne cesse de souligner aux étudiants que tant que l'obstacle dentaire : (bruxisme centré) n'est pas supprimé, la récidive est constante.La gouttière pour les dents de devant est efficace, mais elle possède un inconvénient majeur: elle favorise l'égression de vos molaires. En conséquence, arrêt du port de cette gouttière, à remplacer par une lecture attentive de la page d'accueil de ce site. Il convient, pour lutter efficacement contre le serrement de dents, le jour, d'appliquer les recommandations proposées de manière OBSESSIONNELLE. Pour lutter efficacement contre le serrement nocturne, je vais vous faire parvenir, via le webmaster, l'adresse d'un de mes correspondants à Marseille. Tenez moi au courant.

      Bien à vous

       

       

  5. Bonjour, mon problème est tout d'abord le sommeil. Je me réveille très souvent (parfois toutes les heures) depuis des années, souvent en sueur, les dents serrées, les oreilles qui me démangent et des crampes dans le pied qui montent au mollet et m'obligent à me mettre debout pour les passer. J'ai souvent une douleur dans l'oreille droite. J'ai été constipée longtemps mais résolu le problème avec des bains dérivatifs. Mes accouchements étaient compliqués.
    C'est mon dentiste qui m'a conseillé votre livre, mes dents sont en mauvais état depuis l'enfance et après avoir consulté de nombreux dentistes (en fonction de mes lieux de résidence) , celui ci m'a redonné le moyen de bailler correctement…
    Merci pour vos conseils,  bien cordialement,
    Brigitte

    1. Bonjour Brigitte,

      Voulez vous vraiment dormir ? Cessez de serrer les dents toute la nuit ! Comment cela se passe t-il ?  Les dents sont NORMALEMENT en contact entre elles que lorsque vous avalez votre salive. Lorsque vous serrez sans cesse les dents, vous envoyez des informations nuisibles, à votre santé dans votre hypothalamus . A ce niveau , existe un noyau spécifique : le noyau supra-chiasmatiqu= centre de l'éveil. Un serrement CONTINUEL vous interdit de trouver le sommeil. Vous  êtes donc RESPONSABLE de votre propre malheur! Je suis désolé de vous l' apprendre.S'endormir avec des soucis, en tête faire serrer IMMANQUABLEMENT  LES MÂCHOIRES. S'ENDORMIR, par contre, AVEC UNE PENSÉE AGRÉABLE LES LAISSE OUVERTES TOUTE LA NUIT. Vivez deMANIÈRE OBSESSIONNELLE LES LÈVRES EN CONTACT (Cf : la page d'accueil du site)

      A vous de choisir!

      Bien à vous

       

       

       

       

       

  6. bonjour monsieur le professeur,

    je viens de lire un article sur les problèmes de sadam, j'ai commandé votre livre !

    En effet, j'ai été diagnostiqué avec un problème de machoire très jeune 28ans.

    je souffre de névralgie glosso pharyngé depuis longtemps qui se sont aggravées au fil du temps, j'ai un dentier dans les dents du haut, le dentiste m'a avancé les dents pour dégager la machoire, j'ai une douleur dans la gorge, des décharges electriques dans le muscle au niveau du cou, impression d'otite, et quand ce là commence à aller mieux des douleurs au bassin, je ne connais aucun médecin ou ostéo qui sont spécialisés dans ce domaine, je prends beaucoup de médicaments, kiné, mésothérapie chez un médecin anesthésite et ostéopathie. Connaissez vous un médecin ou ostéopathe qui peux m'aider ? j'habite en meurthe et moselle.

    cordialement

     

    1. Bonjour Elise;

      Hélas ce ne sont pas les médecins qui seront susceptibles de vous soulager.Les ostéopathes pourront atténuer vos douleurs mais tant que l'obstacle dentaire n'est pas supprimé  leurs traitements sont susceptibles de récidives. Aussi, puis- je empressé de vous recommander la lecture de la page d'accueil de mon site et de l'appliquer de manière OBSESSIONNELLE. Je pense, à la lecture de vos symptômes, que vous devez présenter un bruxisme centré ( à confirmer) RSVP.
      Bien à vous 

  7. Bonjour Professeur,

    Pourriez-vous m'indiquer un clinicien qui travaille avec votre méthode sur la région Bourgogne Franche Comté svp ?

    Je viens de lire votre ouvrage avec beaucoup d'intérêt, je serre les dents depuis 60 ans surtout la nuit. Mes problèmes de sommeil, de crampes aux mollets et d'oreilles qui démangent me semblent liés à ce bruxisme.

    Un grand merci pour vos recherches, bien cordialement,

    BC

    1. Bonjour Brigitte;

      Il m'est difficile de vous adresser à un confère sans savoir, moi-même les symptômes provoqués par le serrement  de dents; Je vous prie donc de me les énumérer TOUS en partant du cuir chevelu jusque' à éventuellement la plante du pied sans oublier les éventuels symptômes : respiratoires, cardio-vasculaires, digestifs, urinaires, gynécologiques = (vulvodynie, dyspareunie).

      Bien à vous

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer