Print Friendly, PDF & Email

La Technique Hartmann-Bratzlavski :

  • Mise en contact des lèvres d’une commissure à l’autre
  • Gommettes colorées
  • Cérémonial de la prise de sommeil
Lexique
dyskinésie : du grec, « Dus » : mauvais, « Kinesis » : mouvement

Mise en contact des lèvres d’une commissure à l’autre ou serrement des lèvres.

Dans les années 70, un neurophysiologiste belge, M. BRATZLAVSKI est venu donner une conférence et présenter des travaux très originaux à l’Institut de Neuro-Physiologie INP1 du C.N.R.S. (Marseille) où je préparais ma thèse expérimentale de 3ème cycle en Sciences Odontologiques.

Devant une assemblée de neuro-physiologistes attentifs et admiratifs, ce chercheur nous fit la démonstration suivante : un nerf crânien, (le nerf facial VII) stimulé naturellement, sans aucun médicament, provoque systématiquement chez les mammifères la paralysie motrice d’un autre nerf crânien, le V. Pourquoi cette conférence a-t-elle été à l’origine de la méthode « Hartmann-Bratzlavski » ?

N’oublions pas que quelques années auparavant, j’avais été hospitalisé en urgence à l’Hôpital Ste-Marguerite à Marseille dans le service de Neurologie du Pr Mouren pour des céphalées intenses accompagnées de nausées et de vomissements. À l’époque, pas de scanner ni d’IRM, je subis une électro-encéphalographie, une gamma/encéphalographie réalisée par le docteur Micheline Vigouroux et une artériographie. Examens qui ont mis en évidence un cancer du cerveau, pour lequel les examens cliniques laissaient toutefois un doute profond. Un chef clinique avait proposé au Pr Mouren une électro-encéphalie gazeuse. Connaissant les effets douloureux susceptibles d’être provoqués par ce type d’examen, je le refusais.

« Eh bien » dit le Pr Mouren, « laissons le tranquille puisqu’il le refuse »…

Avant mon départ de l’hôpital, le Pr Mouren réunit son staff  et me présenta ainsi : « Voici le cas d’ une migraine accompagnée avec nausées et vomissements et examens para-cliniques alarmants contradictoires (…) je prescrirai simplement de l’optalidon ». (Sous entendu, « il est perdu, la zone n’est pas opérable, laissons à ce malade le choix de mourir chez lui »).

De retour chez moi, mes migraines intenses étaient toujours présentes.

Ma belle soeur me rapporta par la suite que le docteur Micheline Vigouroux, son amie, lui avait confié « ton beau-frère est perdu ».

« Un jour, la douleur aux tempes étant d’une telle intensité, Christian, cherchant à éviter le serrement des dents, réagit instinctivement en pressant ses lèvres l’une contre l’autre et les garda ainsi durant un très long moment. Ô miracle: une atténuation significative des douleurs temporales ! Christian s’appliqua à répéter dans les jours suivants cet exercice. A chaque fois il pouvait noter une diminution de ses maux de tête. Déconcerté mais heureux, il prit l’habitude de pincer ses lèvres de plus en plus souvent. Les maux des tempes (la « migraine atypique » comme disaient les médecins) s’atténuaient voire disparaissaient. Christian s’exerça à pincer ses lèvres avant de s’endormir. »

Extrait de l'ouvrage "Mal de dos, Fatigue, Migraine ...si vous serrez les dents !"

Editions KAWA - https://www.editions-kawa.com/18__francis-hartmann

C’était  moi, en 1966 – Francis Christian José Hartmann

Pourquoi la conférence de Bratzlavski a-t-elle été la confirmation expérimentale de ma simple intuition ?

Essayons de supprimer au maximum le jargon scientifique.

C’est l’exploitation d’ un phénomène  physiologique, donc naturel, de l’influence d’un nerf le nerf facial (VII=7ème nerf du crâne) sur le nerf trijumeau (V=5ème nerf du crâne) . Exploitation très efficace à but thérapeutique : nous proposons aux personnes présentant une manie, un tic, un T.O.C irrépressible de s’en débarrasser impérativement

L’auto-stimulation mécanique des lèvres, par mise en contact volontaire et continuelle d’une commissure à l’autre de celles-ci, détermine obligatoirement un blocage total des muscles de fermeture de la mâchoire.

Les lèvres sont innervées par le nerf facial (VII) et les muscles de la mâchoire par le (V). Autrement dit, mettre en contact les lèvres d’une commissure à l’autre stimule le nerf facial VII et ce denier interdit alors au nerf facial V, moteur, son activité normale c’est à dire de permettre aux muscles de la mâchoire de fermer celle ci et par conséquent de serrer les dents.

les nerfs crâniens

Solutions innovantes et approches cliniques pour le traitement du bruxisme et du serrement des dents

Innervation crânienne : le V 1, V 2, V 3

les nerfs crâniens

Solutions innovantes et approches cliniques pour le traitement du bruxisme et du serrement des dents

Innervation crânienne : le VII (7) - Patrick J. Lynch, medical illustrator

fréquence du pincement des lèvres d’une commissure à l’autre : le plus souvent possible et noter s’il libère les dents serrées ou pas. Si à chaque fois que vous pensez à serrer les lèvres, vous vous apercevez que vous n’aviez pas les dents en contact, c’est que vous êtes sur le bonne voie ! Par contre, si le serrement des lèvres « libère » vos dents de leur serrement, continuez le plus souvent possible !
La pression à exercer lors du pincement des lèvres d’une commissure à l’autre est celle qui sera suffisante pour inhiber le serrement des dents, il n’y a pas de règle précise, cela varie selon l’individu. Vous pouvez tester « à vide » pour vous calibrer efficacement.
Les gommettes ou comment un signal sub-liminal agit effectivement comme un pense-bête.

Pour rappeler au patient qu’il est impératif pour sa santé de cesser de serrer les dents (bruxisme centré des professionnels), l’usage des gommettes ou des post-it s’avère très efficace. Nous préférons, quant à nous, l’usage des gommettes, celles-ci sont beaucoup plus discrètes et aussi efficaces.

Le/La patient(e) (car souvenez-vous, les femmes sont à 80% plus concernées que les hommes) choisira sa couleur préférée. Pas de contrariété à ce niveau.

Les gommettes auront pour mission:

– d’envahir l’environnement du patient. A cet effet, elles seront collées sur la glace de la salle de bains, le  réfrigérateur, le machine à laver le linge, la vaisselle, le sac à main, le tableau de bord de la voiture, le bureau de travail etc..

Leur rôle est de sans cesse vous rappeler que votre santé est corrélée à l’arrêt définitif du serrement de dents.

Si on colle les gommettes  en pensant, en même temps : je dois acheter 2 kilos de poireaux, par exemple, l’effet sera totalement nul.

Par contre, penser au symptôme le plus intense et à sa future disparition due à l’arrêt du serrement de dents.

Par votre vision périphérique votre cerveau captera le message de la gommette et vous aidera supprimer ce T.O.C.

Reste le problème de la nuit...
Période durant laquelle le serrement est généralement le plus fort et que nous ne pouvons plus obtenir d’effet subliminal constant.
Cérémonial de la prise du sommeil :

– Vous aurez au préalable collé 20 à 30 gommettes de votre couleur préférée sur une feuille de  papier de taille moyenne (cette feuille est affichée à vie ! L’emporter avec vous, si vous partez en voyage)

Où l’afficher ?

– sur le mur ou la cloison de votre chambre à coucher située en face de votre lit

Quand la regarder et quoi faire ?

– Uniquement au moment d’éteindre la lumière pour vous endormir (jamais avant)

– fixez les gommettes

– Mettre vos lèvres en contact et forcez-vous à vous endormir sur une pensée, une situation très AGRÉABLE (pensée agréable : ouverture de la mâchoire assurée pendant le sommeil, pensée désagréable : serrement de dents automatique) : Voir la mise en jeu du contenu de notre nouvel article sur  l’auto-hypnose.

376 Comments

  1. Bonjour Professeur,

    Je suis un homme de 67 ans, à l'âge de 4 ans je me suis cassé le menton et très probablement l' ATM droite, en tombant sur le manche d'un outil de jardin. Peu de temps après sont apparus les premiers symptômes de ce qui allait être étiqueté, plus tard, fibromyalgie ( 1991), puis SFC, puis forme non classique de spondylarthrite etc…

    Je souffre de troubles du sommeil sévères ( 40 micro éveils/ heure de sommeil, dont apnées), grande fatigue, douleurs musculaires diffuses ( cervicales ,mâchoires, thorax, plexus, migraines, yeux, lombaires, région pelvienne, cuisses, coup de pieds) migraines etc…

    -2002 à 2004 : Traitement occlusion + posture etc… par Dr A. Mergui ( auteur de " La fatigue chronique ou fibromyalgie"

    – 2004 à  2007 : Traitement par " Dentosophe"( à Montpellier) : surélévation de la mâchoire avec cales, rééducation avec gouttière " Soulet Besombe", qui devait être portée aussi la nuit.( suivi par cette dentiste jusqu'en 2022).

    – 2016 à 2017 : extraction des dents dévitalisées ( sauf 1 ) ainsi que les ostéonécroses qui se forment en dessous ( Nico), dans l'os alvéolaire, par Dr Lechner ( Munich).

    Depuis que ma mâchoire a été surélevée, je n'ai presque plus de bruxisme, mais tjs des tapotements, frottements etc…, et il m'est même arrivé que mes dents se mettent à claquer pdt environ une minute ( ou plus), sans que je puisse les arrêter.

    Quand je mange des aliments croustillants ou durs ( chips, amandes, radis, certaines crudités….), je dors plus mal la nuit et le lendemain mes symptômes sont exacerbés, puis il s'ensuit une phase d'amélioration.

    A la suite de plusieurs chirurgies dans mes gencives ( centre maxillaire supérieur), cette zone est restée sensible et se comporte également en zone réflexe, lorsqu'elle est stimulée ( brosse, ou en mangeant) : idem : aggravations ( parfois très sévères), suivies d 'améliorations des symptômes à distance.

    Je n'ai pratiquement plus de crampes aux mollets depuis que j'ai changé de magnésium. Depuis 2019, je prends du magnésium ionique stabilisé, qui est supposé être absorbé à 100% au niveau cellulaire, d'après le Dr C. Dean ( "The magnesium miracle"). Malgré cela, mon taux de Mg érythrocytaire est toujours très bas.

    Je m'engage à vous communiquer les résultats du traitement ( ici ou ailleurs), sous forme de tableau ou autre, si vous m'adresser à un confrère formé à vos méthodes. Je suis domicilié à Montpellier. D'avance merci.

    Bien à Vous

    Xavier M.

    1. Je pensais que l'on devait commencer les infiltrations en même temps que la méthode Hartmann-Bratlzavski. Bien sûr, je m'engage à publier les résultats de cette méthode (ici), que j'ai commencé à, pratiquer dès le 13/11.

      Quelques précisions pour compléter ma liste de symptômes, j'ai aussi:

      -des troubles digestifs : haut : beaucoup de gaz

                                            bas : syndrome de l'intestin irritable

      – mictions fréquentes, y compris la nuit

      -spasmes, douleurs gorge, acouphènes

       

      Bien à vous

      X.M.

    2. Bonjour Xavier, 

      Félicitations pour la clarté de votre exposé; En priorité, demandez à votre dentiste de vous prescrire une ordonnance : IRM des ArticulationsTemporoMandibulaires (ATM) Me communiquer les conclusions du radiologue dans le site.NB : la chute sur lie menton à 4 ans me semble la cause et peut avoir engendrer  une luxation au niveau de vos ATM. A vérifier.

      Bien à vous

      1. Bonjour Professeur,

        Merci de votre réponse.

        Le problème, c'est que la dentiste qui me suivait depuis 2004 est partie dans le Nord, donc je n'ai plus de dentiste attitré. Je vais néanmoins tenter de le demander à un dentiste que je n'ai vu que 2 fois.

        J'ai également des douleurs au niveau de la 31 et ce dentiste m'a dit que la radio montrait qu'elle s'était autodétruite et qu'il fallait l'extraire. Je pense, mais ne suis pas sûr, que cette dent douloureuse peut avoir des répercussions à distance. J'avais pris la décision de l'extraire, mais après avoir découvert vos travaux j'ai décidé d'attendre…je ne sais pas si c'est la bonne décision.

        J'ai commencé à pratiquer votre méthode le 13/11/23, il y a des réactions incontestables, mais pour le moment elles sont transitoires. Je viens également de commencer la lecture de votre livre;

        Bien à vous

        Xavier

        1. Bonjour Xavier,

          Désolé de ne pas accepter le terme de "transitoires" ,Les problèmes dIgestifs et urinaires  EXIGENT la mise en contact OBSESSIONNELLE des lèvres, sauf pour parler et pour manger.
           

          Bien à vous

      2. Bonjour Professeur,

        Je vous ai communiqué les résultats de mon IRM des ATM, le 6/12/23. Peut être que vous ne les avez pas vus, ils montrent une subluxation discale antéro médiale réductible de l' ATM droite. 

        Je pratique le serrement des lèvres de manière obsessionnelle depuis près de 2 mois, ce sont les améliorations sur certains symptômes qui sont transitoires ( pas la pratique de l'exercice).  Les exercices destinés aux muscles masticateurs m'améliorent, mais ils peuvent aussi, parfois, aggraver certains symptômes; c'est la raison pour laquelle, je les pratiquent  en exerçant une résistance modérée.

        Peut être que cette subluxation m'empêche d'avoir des résultats plus durables. Mais aussi ma dent 31 qui est douloureuse en raison de son auto destruction et qui devrait être extraite, d'après mon dentiste. 

         

        Bien à vous

        Xavier

  2. Bonjour professeur, Je m'appelle Manuel, j'habite en Savoie, j'ai développé des VPPB et des acouphènes depuis plus d'un. J'ai découvert que je faisait du bruxisme de serrement, j'ai fait faire une gouttière par mon dentiste, mais la nuit, je serre quand même les dents. Je pense à me faire faire une gouttière NTI sur les incisives uniquement qui eviterait peut être le serrement des molaires Qu'en pensez vous, vos conseils ou avis seraient les bienvenus

    Par avance merci

    Manuel

    1. Bonjour Manuel, 

      En premier lieu, prenez connaissance de mon ouvrage Mal de dos , fatigue , migraine ….. si vous serrez les dents Ed Kawa. Lecture faite, et  application  obsessionnelle de la technique Hartmann-Bratzlavski: sauf pour parler et pour manger(Cf : page d'accueil : VIDEO et texte) Evaluation dans le blog de vos progrès.
                      Bien à vous

  3. Pour faire suite à mon précédent message , j'ai omis de préciser que je ressens également des fourmillements dans les muscles des bras et des jambes et que j'ai des crampes nocturnes aux 2 mollets ( cette nuit encore).

    bien cordialement

    Isabelle

  4. bonjour dr Hartmann,

    j'ai 50 ans, de sexe féminin, je note que j'ai de nombreux symptômes qui se retrouvent dans ceux que vous énumerez concernant le serrement de dents, à savoir :

    Douleurs aux mâchoires et gencives, fatigue chronique et dépression, cystites intersticielles, crampes au mollet la nuit, douleur vive sur l'intérieur du pied, douleur au genoux, tendinites aux épaules, bourdonnement dans l'oreille, vertiges et le plafond qui tourne en position couchée, palpitations cardiaques. Certains symptômes sont chroniques, d'autres constants.Depuis plusieurs années.Les tentatives de soin ,si il y en a, sont des echecs.

    Je me rend compte depuis quelques mois que je me réveille avec les dents serrées.

    De plus, j'ai de mauvaises dents, j'ai donc reçu beaucoup de "soins" dentaires tout au long de ma vie,  dévitalisations, extractions,couronnes…etc…j'ai subi une intervention il y a 1 mois "reconstruction coronarienne temporaire", suite à une infection dentaire à la canine.Mon corps a réagi assez violemment à l'intervention avec de fortes douleurs pendant plusieurs jours et une joue gonflée.Depuis je ressens un inconfort constant à la mâchoire, comme une contraction permanente et quelques maux de tête.

    J'ai espoir que votre technique de soin pourrait me soulager….

    Qu'en pensez-vous?

    Si oui, pourriez-vous m'aiguiller sur un dentiste qui pratique votre technique de soin, j'habite en haute -Savoie.

    Je vous remercie

    Bien cordialement

    Sylvaine F.

     

     

     

     

  5. Bonjour, 

    Mon précédent message n'a pas été oublié, je me demande s'il n'y a pas eu une erreur. Je le permets donc de le poster à nouveau.

    Bonjour Professeur,

    Un grand merci pour la création de votre site,

    Ainsi que pour votre livre Mal de dos, Fatigue, Migraine… que je viens de terminer, qui m'a beaucoup éclairée et donné de l'espoir.

    Je suis une femme de 32 ans et je souffre depuis 5 ans de tout un tas de symptômes. Au fil de mon errance médical et de mes lectures j'ai pu identifier que la position de mes dents n'était pas bonne. Je me réveille souvent la nuit dents serrées et dans la journée mes dents sont souvent en contact. Un contact léger mais j'ai bien compris à la lecture de votre livre que cela n'était pas bon pour ma santé. Cela ressemble a un bruxisme centré. Les différentes radio, IRM, scanner sont normaux. 

    Mes symptômes sont les suivants :

    Maux de tête quotidiens

    Douleurs oculaires importantes – surtout derrière les yeux.

    Fatigue au réveil et dans la journée.

    Cervicalgie

    Raideurs nuque et épaules 

    Vision trouble – floue 

    Sensation d'ébriété

    Vertiges 

    Douleurs mâchoires et dents 

    Tension du plexus

    J'applique quotidiennement votre méthode depuis déjà plusieurs semaines et vois quelques légères améliorations.

    Dans ce même temps j'aurai souhaité un contact médical sur Lyon afin d'identifier si dans mon cas des infiltrations dans les pterygoidiens seraient pertinentes, ou autre méthode.

    J'ai déjà porté deux gouttières la nuit qui m'ont bien soulagée une quinzaine de jours mais les douleurs sont revenues presque plus fortes. 

    Encore un grand merci d'avoir consacré autant de temps à cette pathologie dont aucun des médecins que j'ai pu voir – environ une cinquantaine – ne m'a jamais parlé, me baladant d'un service à un autre pour m'entendre dire que j'étais en très bonne santé. Et pourtant…

    Je vous souhaite une belle journée –

    Adriane B. 

     

    1. Bonjour Adriane, 

      Vous n'aurez aucun contact médical à LYON  et pour cause, vous en avez  déjà vu une  cinquantaine, mais un contact avec un chirurgien dentiste. Depuis 2023,   j'ai pris la décision de me désintéresser de tout patient si vous ne vous engagez pas, par réponse dans le blog, à m'adresser à, la fin de votre  traitement, en décembre un tableau comparatif de tous vos symptômes( type Avant- Après) Exemple :

      Maux de tête quotidiens AV= +++++ AP= 0

      Douleurs oculaires importantes – surtout derrière les yeux.AV= +++AP=+

      Fatigue au réveil et dans la journée.  AV**** AP= O

      Cervicalgie etc…..

      Raideurs nuque et épaules 

      Vision trouble – floue :par exemple =  pas d'amélioration

      Sensation d'ébriété

      Vertiges

      Dans l'attente de votre engagement par écrit.

      Bien à vous

      1. Bonjour Professeur,

        Je vous remercie vivement pour votre retour,

        Et pour votre proposition de mise en contact avec un chirurgien dentiste.

        Je pensais bien entendu vous partager l'évolution entre l'avant et l'après traitement. Je m'engage à vous faire parvenir ces informations via votre blog.

        Dans l'attente de vous lire, et encore merci.

        Bonne journée à vous,

        Bien cordialement,

        Adriane B.

      2. Bonjour Professeur,

        Je me permets de revenir vers vous suite à nos précédents échanges ; vous m'aviez indiqué me donner les coordonnées d'un chirurgien dentiste sur Lyon. Par quelle voie vais-je recevoir ce contact ? Ici ou plutôt par mail ? Je réitère mon engagement à vous faire parvenir en fin de traitement un tableau compératif de l'évolution des douleurs / symptômes.

        En vous remerciant par avance de votre retour,

        Avec mes respectueuses salutations,

        Adriane B.

  6. Bonjour Professeur,

    Un grand merci pour la création de votre site,

    Ainsi que pour votre livre Mal de dos, Fatigue, Migraine… que je viens de terminer, qui m'a beaucoup éclairée et donné de l'espoir.

    Je suis une femme de 32 ans et je souffre depuis 5 ans de tout un tas de symptômes. Au fil de mon errance médical et de mes lectures j'ai pu identifier que la position de mes dents n'était pas bonne. Je me réveille souvent la nuit dents serrées et dans la journée mes dents sont souvent en contact. Un contact léger mais j'ai bien compris à la lecture de votre livre que cela n'était pas bon pour ma santé. Cela ressemble a un bruxisme centré. Les différentes radio, IRM, scanner sont normaux. 

    Mes symptômes sont les suivants :

    Maux de tête quotidiens

    Douleurs oculaires importantes – surtout derrière les yeux.

    Fatigue au réveil et dans la journée.

    Cervicalgie

    Raideurs nuque et épaules 

    Vision trouble – floue 

    Sensation d'ébriété

    Vertiges 

    Douleurs mâchoires et dents 

    Tension du plexus

    J'applique quotidiennement votre méthode depuis déjà plusieurs semaines et vois quelques légères améliorations.

    Dans ce même temps j'aurai souhaité un contact médical sur Lyon afin d'identifier si dans mon cas des infiltrations dans les ptérygoidiens seraient pertinentes, ou autre méthode.

    J'ai déjà porté deux gouttières la nuit qui m'ont bien soulagée une quinzaine de jours mais les douleurs sont revenues presque plus fortes. 

    Encore un grand merci d'avoir consacré autant de temps à cette pathologie dont aucun des médecins que j'ai pu voir – environ une cinquantaine – ne m'a jamais parlé, me baladant d'un service à un autre pour m'entendre dire que j'étais en très bonne santé. Et pourtant…

    Je vous souhaite une belle journée –

    Adriane B. 

  7. Bonjour Professeur,

    Merci beaucoup pour le partage inestimable de ces connaissances. Voici mon cas :
    Femme, 32 ans symptômes:
    – diagnostiquée migraineuse chronique sévère
    – oreille gauche sans cesse bouchée
    – sinusite chronique
    – fatigue
    – mal aux cervicales (c'est d'ailleurs par ce symptôme que mes crises de migraines débutent)
    – récemment : maux aux dents supérieures (surtout l'os des gencives autour du  nez) douloureux, des fois comme "en feu" + maux aux molaires du bas côté gauche
    – ouverture ATM gauche qui fait du bruit
    – rien à la radio panoramique
    J'ai rendez-vous en octobre avec le repreneur d'un docteur qui a fait des recherches sur la posturologie dentaire et se nomme Dr Clauzade. 
    Je souhaiterai vous demander différents conseils :
    – que pensez vous de mes symptômes et leur possibles guérison / traitements
    – que pensez vous de ce confrère et de ses recherches
    – avez vous un autre confrère  me conseiller ? (j’habite près de Perpignan mais je peux me déplacer)
    Je vous remercie une nouvelle fois et reste présente si besoin de plus de renseignements,

    Bien à vous,
    Livie.

    1. Bonjour Livie,

      1°) L'e Dr Clausade est un excellent patricien qui a toute mon estime.2°) Il n'est pas possible de répondre valablement quand, devant une telle avalanche de symptômes le mot BRUXISME  n'est jamais exprimé une seule fois.  : Bruxisme centré ( crispation des mâchoires dents serrées)Grincement , frottement des dents, tapotement des dents, simple mise en contact continuelle sans le moindre effort,  des dents entre elles. Admettez-vous que  je manque de renseignements?  N'importe lequel est susceptible de déclencher l'ensemble de vos propres symptômes.  Si tel est le cas pour un énuméré, vous êtes parfaitement guérissable. A vous lire

      .Bien à vous

       

  8. Bonjour Professeur

    Suite à mon précédent commentaire vous m'indiquiez m'adresser à votre confrère de Lyon. Dois-je attendre un mail de votre part avec ses coordonnées ou entrera-t-il en contact lui même avec moi? Je n'ai pas eu à ce jour de coordonnées pour prendre rendez-vous… Merci d'avance

    J'applique à ce jour votre technique qui m'aide déjà un peu mais la situation reste difficile.

    Bonne journée à vous.

    Cordialement

    Christelle 

  9. Bonsoir Pr. Hartmann,

    Je vous remercie tout d'abord de tenir cette page et d'être présent pour les personnes qui comme moi sont douloureuses. 

    Voici le déroulé de l'apparition de mes symptômes .

    Dimanche 14 mai,grosse séance de sport…

    Le 15 mai , je me réveille avec d'énormes courbatures aux deux triceps et des fourmillements surtout dans le bras gauche. Le même jour,sur mon lieu de travail ,je suis prise de gros vertiges rotatoires…direction les urgences. Électrocardiogramme et prise de sang parfaits je suis repartie avec mon tournis.

    Le lendemain le généraliste me met sous tanganil et le vendredi l'orl me diagnostique des cristaux dans l'oreille gauche. Je fais deux séances de kiné et a priori le problème est résolu sauf qu'à ce moment je déclenche aussi des céphalées de tension que rien ne soulage. Un scanner est fait …RAS .une séance d'ostéopathie m'a soulagée de ce côté là mais le lendemain de la séance j'ai de nouveau des vertiges ( moins intenses que la première fois) retour chez le kiné pour cette fois ci des cristaux qui seraient côté droit

    Mes oreilles deviennent douloureuses  comme une otite sereuse d'ailleurs j'ai un tympan enflammé et dès que je me mouche , ça claque dans mes oreilles…le généraliste me prescrit une semaine de cortisone ,je ressens un léger mieux.

    En parallèle ,je ressens une grosse fatigue visuelle, l'ophtalmo me dit que mes yeux sont secs et que ma vue a baissé : je fais changer mes lunettes qui ont pourtant moins d'un an mais qui n'avait pas de correction de près.

    L'orl me met sous Betahistidine pensant à des vertiges ressemblant à Ménière ( je n'ai aucune nausées et a priori pas de perte auditive mais vus les maux de tête…).

    15 jours plus tard, moins de vertiges mais j'ai la bouche hyper sèche( une horreur la nuit )et mes yeux aussi malgré les compresses chaudes et les gouttes ainsi que le traitement de sulfarlem ….j'arrête le bétaserc 48h ma bouche redevient normale mais pas mes yeux. Depuis je le reprends à mi dose ne sachant trop que faire : l'ORL que j'ai consulté n'est malheureusement pas très disponible et à l'écoute de mes symptômes.

    Le dentiste que je consulte le 4 juillet pense que je fais du bruxisme ,ma mâchoire n'est pas luxée mais craque quand j'ouvre entièrement la bouche et j'ai eu des épisodes douloureux au niveau de la mâchoire et des dents ces derniers temps ( il me prépare une gouttière que j'aurai sous 15 jours). La radio panoramique n'a apparemment rien mis en évidence selon lui. Mon mari ne m'entend pas grincer des dents la nuit et je précise que ma maman porte une gouttière depuis un an pour un bruxisme nocturne.

    L'ophtalmologue quant à lui m'a prescrit des gouttes avec des corticoïdes pour une blépharite ( j'ai une sensation de liquide stagnant dans le bas de l'oeil par moment et la vue floue de manière transitoires) depuis 10 jours j'ai mal a l'oeil et je ressens comme une sorte d'engourdissement sur la pommette sous cette oeil et j'ai mal à la tempe du même côté ,d'ailleurs mes muscles temporaux sont souvent contractés comme un automatisme. La situation n'a pas beaucoup évoluée de ce côté là . 

    Les engourdissements du bras vont et viennent, j'ai parfois aussi des tremblements dans le reste du corps mais je n'ai plus de vrais vertiges mais quelques étourdissements quand je me relève vite .

    Dans ce tableau très confus j'indique que j'ai une inversion de courbure de la colonne au niveau cervicale qui m'a valu de nombreux précédent de blocage mais actuellement je ne suis pas douloureuse à ce niveau.

    Sont programmées pour août 3 IRM une oreille interne, une crâne et une colonne….

    Mon généraliste a attribué tous mes symptômes au stress , j'avoue que le sentiment de ne pas être entendue me pèse et ajoute au stress de la douleur. 

    En y faisant bien attention je m'aperçois que mes dents sont aussi en contact la journée alors je commence à appliquer votre technique. Je veux m'en sortir, je dois en septembre reprendre le travail devant ma classe de CM1 et je suis dans un tel état de fatigue que ça me parait insurmontable actuellement.

    En résumé de mes symptômes

    -vertiges rotatoires au début puis quelques étourdissement

    – bras gauche engourdi de l'épaule à la main et quelques fourmillements/tremblements par moment sur l'autre bras et occasionnellement les jambes

    – yeux secs (surtout le gauche)

    -flou visuel par moment sur ce même oeil accompagné de douleurs temporales du même côté et/ou engourdissement en dessous de l'oeil

    – douleurs aux oreilles qui vont et viennent avec parfois les oreilles bouchées

    -douleur à la base du nez (sinus?) du côté de l'oeil qui voit flou

    – douleurs cervicales par moment (elles craquent et mes muscles se contractent parfois) 

    – fatigue permanente

    – quelques crampes au niveau des muscles du cou (sur le devant) au moment de bailler

    Voilà  pour le moment, ce n'est pas glorieux et désolée pour le déroulé sûrement confus. Je panique .

    Je me demande si je ne dois pas consulter un orthoptiste …ou un neurologue…je ne sais plus où je vais.

    Je vais essayer d'être très scrupuleuse avec votre technique et aurait aimer consulter une personne pour m'accompagner lors de ce processus ou pour m'aider si il faut aller plus loin dans le traitement (je suis à Saint-Etienne) .

    Merci d'avoir lu mon long message .

    Bonne soirée 

     

    1. Bonjour Christelle, 

      Je vous dirige vers un de mes correspondants à LYON . J' apprécierais hautement , qu'en fin de traitement vous n'oublierez pas de m'adresser dans ce site un compte rendu comparatif (avant-après) de l'intensité de chaque symptôme , faute de quoi, je me  désintéresserai de votre cas.Puis-je compter sur vous ? RSVP

      Bien à vous

      1. Bonjour Professeur

        Je vous tiendrai sans faute au courant des avancés de ma prise en charge. Les gommettes sont déjà collées de partout et j’essaie de me détendre en m’endormant mais ce point reste le plus difficile pour moi. Me communiquerez vous les coordonnées de votre confrère par e-mail? Merci de votre réponse et de votre aide.

        bonne fin de journée 

  10. Bonsoir Pr. Hartmann,

    Suite à une longue période de stress et anxiété, j'ai commencé à serrer des dents la nuit.

     

    Les premiers symptômes ont débutés en Octobre dernier avec

    – maux de tête au réveil

    -douleurs à la mâchoire, aux tempes, front, sinus, cervicales, trapèze et clavicules

    – spasmes musculaires et sensations de vibrations dans le corp

    -vertiges

    -sensations d'oreilles bouchées

    J'ai depuis consulté un dentiste qui m'a prescrit port de goutière,myorelaxants et séances de physiothérapeute.

     

    4 mois plus tard je ne vois que très peu d'améliorations et mon quotidien en est terriblement affecté.

     

    J'habite à Genève et souhaiterais essayer votre méthode d'infiltrations. Quel serait le practicien le plus proche afin d'en bénéficier ?

     

    Merci d'avance pour votre temps et réponse.

     

    1. Bonjour Isabelle,

      Avant de vous diriger sur LYON, il convient que vous appliquiez la technique  Hartmann- Bratzlavski décrite sur la page d"accueil de mon site(après la vidéo,): https://tmd-dentalmedical.org et ce, de manière OBSESSIONNELLE, sauf pour parler et pour manger! Evaluation, fin juin dans le blog. A vous lire. 

      Bien à vous

  11. Bonjour Professeur,

    Je me permets de vous écrire,je m'appelle Maud,je suis une femme de 44 ans,je vis en Belgique region de Namur.

    Depuis septembre 2020,je souffre du syndrome de la langue brulante (glossodynie),suite à un choc émotionnel.

    Ma langue brûle, picote,s'assèche par moment,c'est un enfer au quotidien,du réveil au coucher, la nuit les douleurs se calment. J'ai fait une belle dépression car aucun corps médical ne m'aide,pour certains ces douleurs sont dans ma tête, seul un ostéopathe m'a pris au sérieux.

    Depuis je souffre de bruxisme,serrement des dents uniquement et de la nuit principalement.Je ne sais pas si c'est le syndrome qui a provoqué celà ou inversément si le choc émotionnel m'a fait serrer les dents ,ce qui a donné ce syndrome.?

    Toujours est-il que la journée je souffre avec cette langue et la nuit,je me réveille car je serre les dents. 

    J'ai une gouttière depuis 3 mois,mais ça me soulage peu,ça me réveille quand je sens que je sers,surtout j'ai l'impression à l'approche du réveil,je contracte mes muscles,mes poings,comme une envie de m'étirer et je serre les dents,ce qui m'éveille.

    Forcément j'ai des douleurs aux cervicales,aux masseters,trapèzes,….J'essaie de les détendre au quotidien…Mais…

     

    J'ai lu votre livre avec attention,et je débute votre méthode

    Je viendrai d'ici un mois mettre mon ressenti ,voir si amélioration ou pas.

    Mais en attendant,je voulais savoir si vous avez déjà fait le lien entre serrement des dents et douleur de la langue ?

    Si vous avez déjà entendu des cas ?Peut être que mes douleurs à la langue ne viennent pas de là..J'essaie de trouver des solutions depuis 2 ans et demi car le corps médical ne m'aide pas à me soulager. 

    D'avance je vous remercie,d'avoir pris le temps de me lire et j'espère à bientôt pour peut être m'aider à comprendre mieux de quoi je souffre.

    Bien à vous.

     

    Maud.

     

     

    1. Bonjour Maud,

      Je viens de mettre aujourd'hui en ligne dans ce site une VIDÉO sur la page d'accueil. regardez la avec attention . Appliquer les recommandations de manière OBSESSIONNELLE, sauf pour parler et pour manger. Compte rendu : Fin avril.

      Bien à vous

  12. Bonjour Professeur Hartmann,

    J 'espère que vous allez bien. Merci encore pour votre investissement sur ce site et pour votre aide.

    Je suis un homme, 41 ans, souffrant de bruxisme depuis 5 ans suite à l'extraction d'une dent, mal dévitalisée, qui m'a entrainé une infection cardiaque avec hospitalisation en USIC.

    Mon bruxisme est tellement fort que sept de mes dents ont du etre extraites pour fractures et 4 autres dévitalisées à cause de la necrose pulpaire objectivée par mon endodontiste. Les dents ont été remplacées par un appareil, mon cardiologue n'étant pas favorable à la pose d'implants. A chaque nécrose dentaire, cela me donne une myopéricardite, du coup les cardiologues du CHU qui me suit demandent l'extraction au moindre doute.

    J'ai déjà eu des injections de botox par un stomatologue du CHU, sans succès.

    Il semble que je fasse du bruxisme centrée et latéral. Je souhaiterais svp avoir les contacts pour un praticien pratiquant la méthode Hartmann Cucchi (injections). 

    En vous remerciant par avance pour votre aide,

    Pascal

     

     

    1. Bonjour Pascal, 

       Dans quelques jours  la page d'accueil du site va être complètement modifiée . Lisez attentivement et complètement celle qui est en place actuellement et vous la comparerez avec la Vidéo qui va la remplacer. je vous parlerai. Il importe pour établir mon diagnostic positif et  différentiel que vous m'évoquiez toutes vos douleurs et vos troubles, sans oublier tous les effets délétères du bruxisme centré à savoir des symptômes : respiratoires , digestifs , urinaires , crampes nocturnes dans les mollets, maladie de Ledderhose (douleur vive sous l plante du pied. Fort de ces renseignements, j'envisagerai alors de vous diriger pour recevoir les infiltrations souhaitées 

      BIen à vous 

  13. Bonjour Professeur Hartmann,

    C'est mon ostéopathe qui m' a donné vos coordonnées.

    J'espère que vous vous portez bien .

    Voici mes symptômes depuis plus de 6 ans.

    Cela avait commencé par quelques douleurs au jambes  , des deux côtés , et de part et d'autre .

     

    Ce n'était pas constant mais par la suite c'est devenu de plus constant.

    Il est vrai que je subissais plus de pression au travail et cela s'est renforcé, surtout la nuit au repos.

    Ce n'est pas une forte douleur comme une crampe mais on peut dire juste avant la crampe donc gênant au quotidien

    A ce stade, je n'ai pas trouvé de remèdes, l'acupuncture m'a soulagé mais pas guéri.

    J'ai remarqué que j'avais aussi souvent mes poings fermés ,  et de temps en temps au niveau des muscles de la bouche, ça serre un peu mais pas autant que les muscles des jambes.

    J'ai quitte la ou je travaillais en 2020 , pour m'éloigner un peu des soucis on va dire et je suis parti travailler ailleurs. J'ai donc pensé que peut être mes douleurs partiraient , mais hélas non c'est toujours présent.

    Il est vrai que des que je suis un peu contrarie , ca se renforce mais disons qu'avant j'arrivais a gérer mon corps mais la c'est comme si je le contrôlais plus trop.

    Mais il peut aussi arriver parfois que tout va bien et que la douleur est la.

    Donc mon ostheopate m'a parle du processus de relâcher les muscles de la bouche qui peut aider a relâcher les autres muscles du corps et qu'il y avait une technique plus poussée que vous avez développé ?

    Pourriez vous m'en dire un peu plus et comment cela se passe?

    Merci 

    Bien Cordialement

    Frederic

     

     

    1. Bonjour Frederic,

      Vous tombez bien. Je suis le seul enseignant-chercheur, à ma  connaissance, à avoir fait le lien entre le bruxisme centré nocturne et la sensation de crampe dans les mollets et à en faire état dans mes publications et mes livres. Dans un premier temps, dès le lever du lit, il convient de manière OBSESSIONNELLE de maintenir vos lèvres en contact  et de sentir que ce contact existe d'une commissure  à l'autre, sauf pour parler ou pour manger.  Après avoir maintenu ce caractère obsessionnel exigé pendant un mois, faites moi connaitre le résultat dans le blog fin mars. Pour vous aider, acquérez mon livre aux éditions Kawa: Mal de dos, fatigue, migraine … si vous serrez les dents. Sachez que depuis 2023, je me desinteresserai totalement des patients qui omettraient de me transmettre les résultats.

      Bien à vous

       

  14. Bonjour professeur Hartmann,

    J’ai 29 ans 

    Depuis mon enfance des troubles plus ou moins simple ( douleurs cervicales , douleurs dos , fatigue chronique, trouble du rythme cardiaque , apnée du sommeil ..) 

    en 2017 , 

    alors que j’étais en train de manger, soudainement le réflexe de déglutition ne fonctionnait plus de la même manière . 
    le bol alimentaire allait au fond de la gorge mais le clapet ou je ne sais quoi ne voulais pas laisser descendre les aliments . Du coup obligation de racler pour recracher. 

    en même temps que la dysphagie j’avais du mal à respirer et des migraines ophtalmiques ainsi que les symptômes habituels : 

    cervicalgies , migraines , fatigue , douleurs au tempes , mâchoires …

    suite à cela parcours du combattant pour la dysphagie j’ai perdu 10 kilos a ce moment là 

    On m’a prescrit :

    TOGD ( normal ) 

    IRM cervicale ( normal ) 

    IRM cérébral ( normal ) 

    nasofibroscopie ( normal ) 

    endoscopie ( normal ) 

    écho thyroïde ( normal ) 

    prise de sang ( normal ) 

    j’en oublie sûrement mais tout était normal tandis que les symptômes restaient j’ai donc cherché par mes propres moyens 

    En 2019 

    A force de recherche je me suis mise à faire des séances d’ostéopathie

    1ere / 2eme / 3eme …. 10 eme 11e  12e !!
    et là une amélioration plus clair . C’était toujours du long terme. 
    la déglutition était plus simple j’étais moins fatiguer etc etc . 
     

    puis j’ai laisser tomber l’ostéopathe pendant 8-9 mois 

    et là tout mes problèmes sont réapparût en s’installant progressivement pour arriver jusqu’au stade du début . 
     

    j’ai donc recommencé tout de suite l’ostéopathe … 

    mais le temps est long et c’est un travail rude . 
     

    de plus le point étrange et que même les neurologues ne comprennent pas c’est que lorsque je vais me coucher, au réveil mes muscles s’étant reposer j’arrive mieux à déglutir mais au bout de 15-20 min c’est comme au début .

    je fait du bruxisme depuis toujours . Mes dents (canines, molaires) sont limés . 
     

    et maintenant en 2023

    jai mal en permanence au muscle de ma mâchoire , j’ai l’impression d’avoir la gorge serré le soir . 
    j’ai l’impression que tout mes muscles dans cette sphère sont tous crispés. 
     

    l’ostéopathe me le dit chaque fois chaque mois que mes muscles aussi bien mâchoires , déglutition , trapèze !! Sont tous tendus . 
     

    en bref ma question étant la suivante : pensez vous que cela puisse avoir un lien avec la déglutition. ?? 
     

    merci à vous

     

    cordialement  

  15. Bonjour Docteur Hartmann, 

    Je me présente, Charlotte, j'ai 31 ans et je suis atteinte de bruxisme nocturne depuis mes 17 ans (après le retrait de mes dents de sagesse sous anesthésie générale) Au départ le bruxisme avait pour "seul effet" d'intenses migraines puis, au fur et à mesure des années, j'ai développé des douleurs dans l'ensemble du corps notamment au niveau du cou, des épaules et de la mâchoire (douleurs persistante dans les oreilles)

    J'ai essayé des dizaines de gouttières à des prix exorbitants qui sont venues renforcer mes douleurs. J'ai dû rapidement arrêter de les porter.

    J'ai lu attentivement votre livre et je me suis concentrée sur les exercices avec les gommettes la nuit accompagnée d'une pensée positive avant de m'endormir. Cela fonctionne un peu mais les douleurs restent omniprésentes et difficiles à supporter ce qui m'entraîne régulièrement dans un état dépressif profond. Je précise que je ne fais pas de bruxisme la journée mais que j'utilise votre technique de pincement des lèvres.

    On m'a conseillé le botox que j'ai refusé après la lecture de vos travaux.

    Pour ce qui est du résultat de mon IRM, il révèle une luxation irréductible des deux ménisques de l'ATM.

    La technique Hartmann-Cucchi pourrait-elle être utile dans mon cas ?

    Si c'est le cas, j'habite à Marseille avez-vous, s'il vous plait, un nom de spécialiste à me communiquer ?  

    Je vous remercie pour votre temps et vos conseils, les douleurs sont tellement dures au quotidien. Votre travail me redonne un peu d'espoir. J'espère pouvoir amoindrir les symptômes qui me gâchent la vie depuis de si nombreuses années. 

    Dans l'attente de vous lire.

    Cordialement, 

    Charlotte.

    1. Bonjour Charlotte;

      Avec une luxation irréductible des deux ménisques de l'ATM  la techniques Hartmann-Cucchi s'impose pour vous  impérativement. Il faut de plus, au cours du traitement  de mon correspondant à Marseille où je vais vous diriger, pratiquer les mouvements de rééducation   antéro-postérieurs et latéraux de votre mandibule bien décrits et imagés dans ce site. Je vous serais reconnaissant à la fin de votre traitement qui comprendra 8 séances d'infiltrations, de ne pas manquer de consigner dans ce blog  le résultat de votre traitement. D'avance merci. NB: Si jamais l'ensemble des symptômes  disparaissaient avant la fin du traitement  (Ex la 3ème) continuer jusqu' au bout, sous peine de récidive.

      Bien à vous
       

  16. Bonjour Professeur 

     

    J’ai 25ans 

    Je souffre de bruxisme depuis 3-4 ans 

    Sa a apparut un matin une oreille était bouchée puis l’autre tout allait bien.

    3jours plus tard la 2 eme oreille c’est équilibre dans la nuit et c’est donc aussi retrouvé bouchée j’ai donc logiquement consulte un médecin qui pensais a une otite puis rien à changer après traitement je suis donc aller voir l’orl à plusieurs reprise avec des test auditif plutôt concluant ce que je trouvais étrange puisque je sens vraiment que l’air ne passe plus (exemple: les moustiques je ne l’entend plus tant qu’il n’est pas danse l’oreille )

    ; puis m’as passer la caméra dans le nez jusqu’à la gorge et a rien trouvé de suspect. 

     

    -Je sers les dents la journée 

    -La nuit j’imagine très fort même car au réveil j’ai l’impression d’être « apaisé au niveau de la mâchoire » 

    Mon nez est bouché en 90% du temps mais souvent qu’une seule narine puis dans la journée sa peut change 

    • Le mal de tête quotidien 
    • Perte d’équilibre suite au oreille je pense 
    • Je ressens vraiment une sorte de compression crânienne 
    • Même sensation mais plus légère pour les yeux 
    • Acouphènes
    • Quand je me mouche je ressens tout dans mes oreille 
    • « Dépression sentiment de solitude dans l’épreuve »

     

     

    Je viens de commencer votre thérapie Hartmann-Bratzlavzk on ressens directement au premier pincement que sa soulage la mâchoire 

    Je ne pense pas que la gouttière change les choses mais je pense essayer quand même.

     

    Je vais retiré les dents 4 de sagesse avant est ce que sa peut joue un rôle ou pas du tout ?

     

    Je ne suis pas sûr que mon chirurgien dentiste connaisse votre méthode car il m’as parler de botox en 3 eme recourt mais j’ai bien compris que c’était pas terrible 

     

    Penser vous que je vais devoir passer à la technique Hartmann- Cucchi ? 

    Avez vous des confrères autour de Strasbourg ? 

     

    Mes sincères remerciements professeur 

     

    1. Bonjour Donavan,

      Félicitations d'avoir pensé à l'extrême nocivité du Botox et à avoir lu la page d'accueil du site.

      Continuez la technique H_B, déjà mise en route de manière OBSESSIONNELLE. Il est important que vous sentiez les commissures de vos lèvres à droite et à gauche bien en contact, jusqu'à fin janvier.
      Faites moi part du résultat. Nous aviserons à ce moment là.

      Bien à vous

      1. Bonjour Docteur,

        Depuis presque 2 ans beaucoup de symptômes sont apparus (acouphènes permanants, oreille qui claque à la déglutition, oreilles bouchées, mal de tête, mal au visage, mal aux cervicales, beaucoup de mal à supporter la lumière par moment et depuis peu engourdissement dans le bras et la jambe côté gauche) dû au bruxisme qui m’a été diagnostiqué par dentiste et ORL. J’ai porter une gouttière mais celle ci a fait que augmenter les maux de tête. C’est très dur à vivre au quotidien je me sens seule et incomprise et malgré les nombreux médecins que j’ai consulter je n’ai trouver aucune solutions à mes souffrances.

        Auriez-vous l’adresse d’un de vos confrères sur les environs, j’habite à Nancy en Lorraine (54) dans le Grand Est.

        En espérant une réponse de votre part.

        Cordialement

  17. Bonjour Professeur,

    Je m’appelle Sophie, 42 ans. Je souffre de bruxisme avec serrement de dents depuis plusieurs mois. Les symptômes ont commencé par des douleurs dentaires infernales qui m’ont fait perdre 6kgs très rapidement car la douleur me coupait l’appétit. Après avoir suivi vos conseils à la lettre, les douleurs ont disparu progressivement. 
    Je vis actuellement un nouvel épisode de bruxisme nocturne. Je ne sers pas mes dents en journée. Cette fois ci rien n’y fait et les symptômes sont différents : vertiges, nausées, maux de tête. J’ai l’impression de « tanguer » en permanence. 
    J’ai lu votre livre avec attention. J’ai cherché de l’aide auprès du corps médical autour de moi (j’habite en Bretagne à St Malo). Pourriez vous m’orienter vers l’un de vos confrères pour peut être envisager des injections d’anesthésiant svp ? Ici ou ailleurs, on est prêts à faire de grands trajets quand on souffre. Je cherche désespérément de l’aide du corps médical tout autour de moi, mais je ne trouve personne pour m’aider…

    Par ailleurs je souffre de douleurs pelviennes depuis 5 ans. Je commence à me demander si ces douleurs ne sont pas en lien avec mon bruxisme..

    Merci par avance pour votre aide. 

    Bien à vous.

    Sophie 
     

  18. Bonjour Professeur,

    J'ai lu votre livre et exploré votre site. Votre travail m'apporte une lueur d'espoir alors que la fréquence de mes migraines me déprime et m'empêche de fonctionner. Je suis une femme de 46 ans et souffre de maux de tête et problème digestifs depuis l'enfance. Les maux de tête ont fait place aux migraines à l'adolescence et leur fréquence a fortement augmenté depuis une dizaine d'années. J'ai un trouble de l'atm et je porte une gouttière pour dormir. Je serre très fort les dents la nuit et me réveille en général avec la migraine. 

    Beaucoup des symptômes que vous décrivez son les miens: colopathie fonctionnelle, dépression, hernies discales, sciatique, trous de mémoire, rêves nocturnes épuisants, endométriose.

    J'essaie la technique du pincement de lèvres mais je constate qu'un côté des dents reste en contact. Mon grand challenge est celui de desserrer la mâchoire la nuit. 

    je vis dans une île éloignée du Pacifique et je suis en France pour quelques semaines (Provence). J'ai avec moi différents examens ( scanner de la tête, IRM du dos). Est ce que quelqu'un pourrait m'accompagner dans une éventuelle prise en charge adaptée à mon cas? 

    Je ne veux pas abuser de votre temps mais après une vie d'errances thérapeutiques, j'aimerais vraiment m'en sortir. 

    Je m'appelle Émeline. Merci de votre réponse. 

    1. Bonjour Emeline,

       Demander son avis à un praticien de métropole, alors  que l'on on réside dans une ile du Pacifique est un grand honneur pour moi; j'y suis très sensible. Lisez très attentivement et appliquez, à vie, de manière OBSESSIONNELLE, sauf pour manger et pour parler, l'ensemble des recommandations décrites dans la page d"accueil. Je profite de votre séjour en Provence pour vous orienter sur Marseille vers un Maitre-Assistant de la Faculté d'Odontologie de  cette ville qui fera de son mieux avec le peu de temps que vous semblez nous accorder.  J'ai avec moi différents examens ( scanner de la tête, IRM du dos), dites- vous.IL manque l'essentiel et le pus utile pour poser un bon diagnostic :l'IRM des ( ATM) articulations temporomandibulaires. Le traitement, en principe dure huit  semaines : technique Hartmann- Cucchi. Fin janvier 2023, donnez moi de vos nouvelles dans le BLOG.

      ​​​​​​​Bien à vous

      1. Bonjour Professeur,

        Je vous remercie chaleureusement de votre réponse et je vais suivre vos conseils à la lettre. Vous me recommandez un Maitre-Assistant de la faculté d'odontologie sans me préciser de nom. Dois-je demander quelqu'un en particulier? J'ai déjà fais une demande de rendez-vous via internet au Centre dentaire -pôle odontologie- de l'hôpital de la Timone il y a plusieurs jours. J'attends un retour en me demandant si j'ai fais la bonne démarche. Pouvez-vous me dire si je dois contacter un Professionnel en particulier?

        Je vais d'autre part essayer de réaliser une IRM des ATM. Je suis limitée dans le temps à cause de mon travail mais je peux organiser mon traitement pour l'avenir et prévoir un autre séjour en France au besoin. Je m'efforce consciencieusement d'appliquer votre technique toute la journée et la nuit aussi. C'est toute une ré-éducation. Je vous remercie encore de votre recherche et des traitements dans lesquels je vois l'espoir de me recréer une santé!

        Dans l'attente de vous lire.

        Cordialement.

        Emeline

         

         

         

        1. Bonjour Emeline, 

          Mes excuses pour une réponse aussi tardive. Je vous dirige vers le MCPH  précité. N'oubliez pas à la fin de votes traitement : 8 semaines de 'adresser dans le BLOG deux tableaux comparatifs de l'intensité  de vos douleurs  EXEMPLE = Avant Migraine ++++ Après + ou O

          Bien à vous

  19. Bonsoir professeur,

    Je suis un homme de 41 ans et je souffre de bruxisme la nuit et le jour. J’ai commencé à suivre la technique d’Hartman-Bratslavski avec des premières améliorations (en complément, je fais de la méditation pour détendre les muscles de la mâchoires et en attendant de réussir à ne plus faire de bruxisme la nuit je mets un gant de toilettes fixé avec un élastique entre mes deux mâchoires la nuit pour éviter l’usure de mes dents car malgré la gouttière prescrite par mon dentistes mes dents continuent de s’abimer, il faut encore que j’applique votre technique d’auto-hypnose pour la nuit).

    Mon bruxisme en journée s’exprime principalement sous la forme d’une fermeture soudaine de la mâchoire qui provoque un choc entre les incisives (J’ai légèrement les dents de lapin). Depuis que j’applique la méthode d’Hartman-Bratslavski je n’ai plus de problème de bruxisme en journée lorsque mes lèvres sont fermées, par contre, mes incisives claquent toujours lorsque ma bouche est ouverte par exemple lorsque je parle, je mâche ou lorsque je m’assoupis avec la bouche ouverte. Ce sont des cas ou ma bouche est ouverte et je ne peux donc pas mettre mes lèvres en contact pour appliquer la technique technique d’Hartman-Bratslavski.

    Que me conseillez vous de faire pour éviter ce claquement des incisives lorsque ma bouche est ouverte ?

    Le fait que mes incisives claquent lorsque je mâche (ce qui ne m’arrivait pas avant le bruxisme que j’ai détecté depuis environ 7 mois), peut-il être lié à un mauvais positionnement de ma mâchoire supérieure par rapport à ma mâchoire inférieure qui serait apparu suite au bruxisme ?

    En vous remerciant d’avance pour l’aide que vous pourriez m’apporter.

  20. Cher Professeur,

    Je viens de découvrir votre site et souhaite tout d'abord vous remercier pour la richesse des informations que vous partagez.

    Je suis une femme de 42 ans avec de multiples symptômes (depuis l'âge de 12 ans).

    Pour faire assez court, cela a commencé à l'adolescence par de grosses céphalées de tension du côté du temporal droit. Les problèmes de sommeil ont également commencé à cette époque avec également un fond de spasmophilie.

    Sont arrivés ensuite les problèmes digestifs à la vingtaine qui ne m'ont plus quittés depuis.

    Enfin, depuis quelques années, j'ai d'énormes douleurs cervicales, une tendinite à l'épaule qui n'a jamais guérie (cela fait 4 ans), fascias et trigger points très douloureux, gastrite, fatigue chronique, intestins irritables, maux de tête, SPM, anxiété et acouphènes.

    J'ai eu dans le passé des gouttières mais je n'en utilise plus depuis pas mal d'années. J'ai également fait de la rééducation de la langue.

    J'ai un sommeil très agité, beaucoup de réveils nocturnes et de cauchemars, je me réveille épuisée.

    J'ai bien lu l'article sur la Technique Hartmann-Bratzlavski. Je vais aller acheter mes petites gommettes et ai déjà commencé à m'endormir sur une pensée positive.

    Pensez vous que cette technique suffise ou faut il également passer par la suite par la méthode Hartmann Cucchi ?

    J'habite du côté de Montpellier, si vous avez des contacts ici ?

    Je vous remercie par avance d'avoir pris le temps de me lire.

    Bien à vous.

     

    1. Bonjour Sandrine, 

       

      Vous n'évoquez, à  aucun moment chez vous, le rôle d'une quelconque  forme de bruxisme. Indispensable pour établir un diagnostic différentiel de qualité. J'attends cette précision.  pour vous donner ma réponse/

      Bien à vous

      1. Bonsoir Professeur,

        je vous remercie pour votre réponse. Je serre des dents la journée et surtout beaucoup la nuit. Tout est très tendu le matin au réveil. J'ai beaucoup d'acouphènes et la mâchoire qui claque en permanence lorsque j'ouvre la bouche.

        J'ai eu par le passé des gouttières pour la nuit et j'ai fait de la rééducation kiné (langue).

        On m'a également conseillé des injections de botox. Après m'être renseignée sur ce type de traitement, j'ai préféré décliner.

        Je ne sais pas si ces informations supplémentaires seront assez précises ?

        Bien à vous

      2. Bonjour Professeur,

        je vous remercie d'avoir pris le temps de me répondre. J'ai fait un retour il y a plusieurs jours mais que je ne vois pas apparaître sur le site. Je réitère donc mon message au cas où il y ait eu un souci.

        Je serre des dents principalement la nuit (j'essaie d'y faire attention la journée mais je serre aussi lorsque je suis concentrée ou que je m'énerve). Je me réveille avec des douleurs au niveau de la mâchoire, tête et cervicales. J'ai l'impression que je serre encore plus lorsque je rêve (plutôt cauchemars d'ailleurs). J'ai également des acouphènes importants et gênants.

        La mâchoire est souvent douloureuse et claque toujours à l'ouverture.

        J'ai porté des gouttières dans le passé qui ont un peu soulagé. J'ai également fait de la rééducation de la langue. Enfin, on m'avait proposé un traitement au botox que j'ai refusé après m'être renseignée sur les possibles effets secondaires. Je n'ai plus rien fait depuis (3 ans environ) et je vis avec.

        Je ne sais pas si cette réponse sera assez précise pour vous aider sur un diagnostic ?

        Bien à vous

         

         

      3. Cher Professeur,

        Meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

        Je ne sais pas si vous avez pu prendre connaissance de mon message suite à notre échange ?

        En attendant votre retour, je pratique la méthode Hartmann-Bratzlasvki quotidiennement depuis environ 2 mois. J'ai constaté une amélioration la journée. Le sommeil s'améliore également mais encore beaucoup de bruxisme la nuit. Je me réveille donc encore avec la mâchoire douloureuse et toujours pas mal d'accouphènes.

        Je vous remercie par avance pour votre retour.

        Bien à vous

  21. Bonjour professeur,

    cela fait 7 ans que je serre des dents, malgré le port de la gouttière la nuit je continue perpétuellement à serrer, j’ai des douleurs cervicales, migraine occasionnelle, sinusite et fatigue, j ai vu tout les spécialistes orl, cardiologue, neurologue, kinésithérapeute, acupuncture, sophrologie, pneumologue, ostéopathe rien ne change pas de problème santé tout les examens médicaux irm etc ok votre méthode peut-elle m’aider j ai mis du botox ce qui m aide mais dure pas et coûte assez chère 

     

    merci 

    1. Bonjour Leia, 

      Stop pour le Botox +++. La bibliographie internationale  s'accorde pour reconnaitre les méfaits de l'injection de la toxine botulique, contenue dans les boites de conserve avariées :perte éventuelle de dents et/ou perte osseuse de vos maxillaires rendant une éventuelle pose d'implants impossible. Oui, ma technique peut vous aider . Auparavant, appliquez, à la lettre, et de manière OBSESSIONNELLE, les recommandations que vous avez lu dans la page d'accueil, sauf  pour parler et pour manger. Donnez moi de vos nouvelles fin janvier 2023.

      Bien à vous

  22. Bonjour Professeur,

    Je suis Virginie, j'ai 59 ans. Mon historique est un peu long, veuillez m'en excuser. Il y a 3 ans coïncidant avec l'installation de la ménopause, je constatais que ma mâchoire faisait un "cloc" à chaque fois que je mastiquais. Dans le même temps je fus prise de vertiges, de  brûlure à l'arrière de la tête sous la peau du crane, des soucis d'équilibre et des tiraillements dans tout le corps, tensions cervicales etc…. De temps en temps des palpitations suffisamment intenses pour m'envoyer une fois aux urgences, mais qui visiblement était plutôt liées à une médication inadaptée. Un scanner cérébral n'a rien révélé. Faisant des recherches sur le net je soupçonnais peut-être un syndrome de sadam. Du coup j'en parla à mon dentiste qui constata à vue d'oeil un creusement de ma mâchoire inférieure dû visiblement à un port irrégulier d'un appareil dentaire quelques années auparavant. Il fit faire une gouttière  que j'ai porté quelques semaines. Des séances de kiné m'ont été prescrites mais plutôt en rapport avec mes douleurs pseudo musculaires, qui finalement fut diagnostiquées comme fibromyalgiques. J'ai aussi constaté tardivement que mes dents en journée étaient toujours en contact, je n'avais jamais vraiment fait attention. Dans le même temps j'ai eu droit à un Irm cervical et lombaire, qui n'a révélé qu'un petit début d'arthrose. Toujours est-il que le Kiné plus la gouttière firent disparaitre les symptômes durant 2 ans. Et puis depuis le 7 juin 2022 lors de la pose d'un nouvel appareil dentaire machoire inférieure, car j'ai eu des couronnes sur 2 dents il a fallu donc refaire un appareil. Les symptômes sont revenus mais nettement aggravés et  permanents, je ne peux même plus travaillé. Le neurologue, rhumatologue, médecin généraliste pataugent et je suis sous lyrica qui à mon sens est inadapté. Avec tout ca j'ai aussi un souci de sommeil. J'avais beau leur dire que tout cela s'est déclenché avec la pose d'un appareil rien n'y fit. Et mon dentiste n'avait pas de rdv disponible avant septembre octobre. J'ai eu droit quand même à un panoramique dentaire qui n'a rien révélé. Par contre l'Irm cérébral à révélé un début d'atrophie cérébrale, je pense que c'est lié à toute la situation. Il m'a été impossible de rencontrer les médecins durant les vacances. J'ai du faire mon propre test en ouvrant la bouche et j'ai constaté que l'articulation gauche de la mâchoire sortait de sa cavité quand j'ouvre la bouche occasionnant une bosse sur le côté. Il m'a été conseillé un spécialiste de l'Atm qui exerce dans l'hôpital de ma commune, je vais prendre rendez-vous mais en attendant pour diminuer mes souffrances, est-ce que la technique des lèvres serrées peut m'aider ? Ou si vous avez d'autres conseils en terme d'examens et de thérapies je suis preneuse.
    Par avance un grand merci pour votre aide.

    1. Bonjour Virginie,

      Votre "décrochage" de votre articulation temporomandibulaire gauche m'interpelle. Faites vous  prescrire, de ma part, par votre dentiste une IRM des articulations temporomandibulaires (A.T.M.) Ecrivez moi le compte rendu du radiologue dans le blog. A vous lire.

      Bien à vous

  23. Bonjour Professeur, 

    je suis Élodie, j’ai 35 ans et depuis un moment j’ai des grosses douleurs: mâchoire, tempes, migraines atroces avec nausées et incapacité d’ouvrir les yeux et de me lever. Mes oreilles sont douloureuses et se bouchent et débouchent tout comme mon nez. Je me réveille extrêmement fatiguée et je ne récupère pas . Je suis votre méthode depuis moins d’un mois de manière obsessionnelle. Les maux de tête ont diminués, le reste est toujours présent pour l’instant surtout la pression et mes oreilles. 
    j’ai eu un accident de la route vers mes 20 ans avec un coup du lapin et un arrachement osseux c4 c5 au niveau épineux. Et je porte une prothèse totale haut et partielle en bas. Celle du haut a été refaite la semaine dernière. 
    Mais je sens que je suis pas en équilibre entre le côté droit et le gauche. Mon dentiste me dit qu’il n’y a aucun problème. 
    serait il possible d’avoir les coordonnées d’un de vos confrères sur la région île de France pour faire vérifier ma prothèse s’il vous plaît. 
    Par avance merci de votre aide, 

    cordialement
    Elodie 

    1. Bonjour Elodie,;

      Après un coup du lapin; et suivant l'étendue de vos symptômes; il est indispensable que j'ai à ma disposition le compte rendu du  radiologue  lequel   exécutera une IRM de vos articulations temporomandibulaires(ATM) Faites vous la préscrire, de ma part, par votre dentiste Ecrivez moi les conclusions de votre IRM dans ce blog. A vous lire.

      Bien à vous

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer