Print Friendly, PDF & Email

Prévention de la Maladie d’Alzheimer et Dents chez les Personnes âgées :
Avec ces pics de chaleur hors du commun, je m’adresse préférentiellement aux propriétaires de piscines aux alentours de 65 ans. Je possède et entretien moi-même ma piscine réalisée, il y a 46 ans. Pour éviter qu’elle tourne, je fais en sorte que l’eau soit fortement chlorée, avec un PH basique (aux alentours de 7,1 7,2).
Depuis trois mois environ ma première molaire droite (46) était devenue légèrement surélevée, mobile, et douloureuse à la mastication. Bref tout me poussait à faire extraire cette dent. Un souvenir précis, relatif à la recherche des chirurgiens dentistes japonais suspendit ma décision d’extraction.

Vous venez de dépasser la soixantaine, vos gencives présentent une gingivite, vous la négligez, cela devient une parodontite, voire une parodontolyse (périodontite: convention internationale).

Les dentistes japonais ont fait un prélèvement du contenu bactérien des gencives de patients atteints de parodontolyse et les ont fait examiner par des médecins de laboratoire. L’analyse démontre la présence de bactéries : spirochètes, plus précisément : une catégorie spécifique de tréponèmes lesquels vont par voie sanguine et par voie nerveuse (via le nerf trijumeau, nerf des dents) envahir l’hippocampe et détruire, à ce niveau, les neurones de la mémoire et de l’orientation spatiale. Il est ainsi possible de prévoir le lien entre cet examen de laboratoire médical et l’apparition d’une forme clinique indiscutable, de la maladie d’Alzheimer.

Vous conviendrez que sachant tout cela, on puisse légitimement parler de « prévention de la maladie d’Alzheimer » et non de traitement car malheureusement il n’en existe pas. Cette vague de chaleur m’a poussé à m’immerger plusieurs fois par jour dans ma piscine. Une fois à l’eau, je ne cessais de faire des bains de bouche prolongés avec cette eau fortement chlorée, javellisée. Très rapidement, la dent devint moins mobile, pratiquement indolore et surtout j’appréciais la disparition de l’état de sur-occlusion de cette molaire.

Que retenir de cet épisode personnel ?

L’action bénéfique de ces bains de bouche fréquents et prolongés a été efficace sur les différents tréponèmes présents dans ma molaire inférieure, ces tréponèmes ne seront plus susceptibles par voie sanguine d’atteindre mon hippocampe et détruire à ce niveau mes neurones de la mémoire et de mon orientation spatiale.

CONCLUSION

Dans une piscine fortement chlorée avec un ph positif, il est possible, sans frais, d’établir une prévention efficace de l’état de vos gencives, d’éviter enfin que vos dents soient atteintes de parodontolyse, laquelle peut survenir, surtout chez le fumeur, malgré une hygiène dentaire correcte.

NB : Il est bien entendu que les bains de bouches effectués, doivent systématiquement être crachés en dehors de la piscine.

 433 total views,  4 views today

4 Comments

  1. Bonjour Professeur,

    En mars ou Avril 2021 je vous avais adressé un témoignage(que je n'arrive pas à retrouver ainsi que votre réponse) dans lequel je vous exposé mes problèmes de bruxisme et toutes les difficultés qui allaient avec.

    J'ai suivi vos conseil concernant la pratique de la méthode Hartmann-Cucchi, malheureusement, çela n'a eu aucun effet.

    Vous m'aviez indiquer la possibilité de me mettre en contact avec un(e) de vos référent(e) afin de pratiquer des injections d'anéstesique dans les temporales. Vous m'aviez indiqué qu'il n'éxistait personne sur Bordeaux.

    Dans l'attente de vous lire et avec toute ma reconnaissance.

    Marc

    1. Bonjour Marc,

      Je suis désolé que la technique Hartmann-Bratzlavski n'ait eu aucun effet(sic). En étant appliqué de manière OBSESSIONNELLE sauf pour parler et pour manger en suivant à la lettre les conseils de la page d'accueil, à savoir la sensation que les commissures des lèvres se touchent parfaitement, les autres obtiennent TOUS au moins un résultat sur un symptôme. Faites de même et reprenez contact en février en mentionnant les symptômes améliorés.

      Bien à vous
       

       

  2. Bonjour Professeur,

    Je m'appelle Kathy, j'ai 43 ans, j'habite en Belgique (+/- 35 minutes de la frontière française).

    Je souffre de bruxisme et d'une névralgie pudendale depuis bientôt 10 ans. L'IRM ATM (06/2017) a montré une luxation antérieure et légèrement interne du disque à gauche, réductible en ouverture buccale…

    J'applique de manière rigoureuse les différentes techniques que vous proposez. Je porte une gouttière occlusae de décompression (depuis 01/2021) qui a permis un léger soulagement. Toujours est-il qu'il reste un fond de douleurs présent et ancré qui peine à disparaître…cela handicape vraiment mon quotidien+++(+névralgie pudendale, ça fait beaucoup!).

    J'aimerais connaitre l'effet bénéfique que pourrait m'apporter la technique Hartmann-Cucchi.

    Je souhaiterais recevoir les coordonnées d'un spécialiste proche de la Belgique afin que cela puisse être réalisable pour moi (puisque je souffre également de névralgie pudendale). Toutefou, si ce n'est pas proche, je ferais tout ce qui est nécessaire pour pouvoir réaliser cette technique!

    Merci de votre réponse.

    Cordialement,

    Kathy

    1. Bonjour Kathy,

      Félicitez mes confrères belges d'avoir eu recours à l'IRM pour établir un diagnostic précis d'un dysfonctionnement de 'articulation temporomandibulaire (A.T.M) gauche. Hélas, pour vous les spécialistes les plus expérimentés de la technique Hartmann-Cucchi, pour une névralgie pudendale sont mes propres élèves  que j'ai formés à Marseille. Communiquez moi votre N° de portable, Après lecture de ce lien: https://tmd-dentalmedical.org/le-traitement-incontestable-du-serrement-de-dents/,  serez vous susceptible de venir une fois par semaine pendant 8 semaines suivre ce traitement à Marseille? En sortant de la gare ST Charles à Marseille, le cabinet  de ce praticien se trouve à 7  minutes à pied après avoir descendu les escaliers monumentaux de la gare St Charles/. Réponse SVP .

      Bien à vous

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer