Print Friendly, PDF & Email
Illustration professions de santé

 Les mille effets inattendus du bruxisme.

Ce sont les patients pourrait-on dire, qui m’ont éduqué.

J’entends encore la voix de certains de mes patients me dire :

– vous savez, si mes douleurs du sinus ont disparu, mes fourmis dans les doigts également !
L’autre :
– ça alors ! en plus, de mes migraines guéries par votre traitement, je présentais une alternative constipation-diarrhée, qui est aussi guérie !
L’autre enfin:
– j’avais consulté pour des vertiges, après vos soins, je n’en ai plus. mes crampes nocturnes dans les mollets ont également disparu !

Je fis part de ces observations à mon ami le Pr René Louis, brillantissime chirurgien des hôpitaux, co-auteur du livre de référence :
« Anatomie du Système Nerveux Central.

Je lui demandais de m’expliquer cette action à distance sur des structures qui, en première analyse, ne semblent avoir aucun rapport avec la bouche et les dents.

Laconiquement, il proféra cette phrase « Fonce Francis, car tout communique ».

Ensuite, il ne cessa de m’adresser tous ces malades qui résistaient au traitement classique des cervicalgies, j’avais ainsi le bonheur de les lui renvoyer guéris.

Le Pr Hervé Gallais, Clinique des maladies infectieuses Hôpital de la Conception Marseille, mis au courant, par mes soins de la projection des récepteurs tactiles dentaires au niveau du noyau pré-optique de l’hypothalamus m’adressa pendant nos années d’activité ses malades atteints de bruxisme qui présentaient une fièvre prolongée Inexpliquée (FPI), accompagnée le plus souvent d’un syndrome de fatigue chronique.

Le noyau pré-optique, constitué d’un groupe de neurones de la région antérieure de l’hypothalamus, assure un véritable rôle de thermostat de l’organisme. La sur-stimulation des récepteurs tactiles dentaires via le bruxisme (ou crispation continuelle des mâchoires dents serrées) ayant pour effet de dérégler complètement le bon fonctionnement du thermostat du malade.

Pour s’évader un instant de cette accumulation de données scientifiques, un peu d’humour est semble-t-il nécessaire :

Quand on pense que certains entraineurs de football ne cessent de répéter à leurs joueurs après la perte d’un match : « Il va falloir serrer les dents »…
Nul doute que ce conseil actuellement doit être prodigué aux joueurs de l’Olympique de Marseille. ils semblent vraiment très fatigués!

Nous sommes en 2021, la qualité de la rédaction de vos messages dans le blog montre à l’évidence qu’une réelle compréhension des phénomènes, ou des symptômes induits par le bruxisme existe.

Le pire semble derrière nous. L’autisme récurrent du monde médical français sur la question des dents, serait-il en voie de disparition ?

Lorsque vous en parlez au personnel médical qui s’occupe de votre santé, n’oubliez jamais que la neuro anatomie et la neurophysiologie du système « stomato-gnathique » (stomato : bouche, gnathos : mâchoire) sont des matières de spécialité qui ne sont pas enseignées en Faculté de Médecine.

Personne n’est responsable, mais à la finale des courses, les malades présentant les symptômes du bruxisme sont quelque peu incompris et délaissés… hélas !

Encore une fois, n’hésitez-pas à communiquer aux professionnels de santé lors d’une consultation, toutes les informations que vous avez comprises et digérées dans ce site tmd-dentalmedical.org

Je vous encourage à voir (ou revoir) la vidéo dans laquelle je vous parle de mes 50 années de recherches fondamentale et clinique et de mes espoirs sur l’évolution de la prise en charge du bruxisme dans les anamnèses.

Un élément supplémentaire me rend optimiste, en tant qu’ex-expert prés la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence, c’est de constater que les jugements fondés sur l’action délétère du bruxisme ont été systématiquement pris en compte par la justice, dès lors que la disparition de celui-ci était dûment corrélée à la disparition des symptômes invalidants.

Je tiens à remercier certains lecteurs et lectrices d’avoir donné mes coordonnées à leurs dentistes qui m’ont contacté. Grâce à vous tous, les choses avancent dans la bonne direction.

Merci.

 4,718 total views,  4 views today

13 Comments

  1. Bonjour,

    Je m'appelle Amélie. J'ai 43 ans.

    J'habite à 40 km au Nord de Paris.

    Je me suis faite opérer d'une otospongiose à droite en novembre 2018.

    Depuis, j'ai des acouphènes à gauche.

    A l'été 2019, j'ai eu des vertiges.

    Anémie, polype utérin, coloscopie, scanner abdominal… Rien de fonctionnel.

    Les symptômes ont continué voire ont progressé avec le premier confinement.

    Douleur derrière l'oeil gauche.

    Orthoptie car troubles visuels.

    Douleur psoas droit.

    Problème postural.

    Autres vertiges.

    Ai vérifié avec l'Orl : il ne s'agit pas d'une dégradation d'otospongiose à gauche

    Ai découvert bruxisme centré + déviation mâchoire – subluxation

    Port d'une gouttière rigide en bas depuis avril. Suivi par dentiste

    Mais, retour case départ : le dentiste est décédé. 

     

    Que faire avec la gouttière qui me soulage en me stabilisant la tête? 

     

    Bref, je suis perdue et aimerais trouver un nouveau docteur pour me suivre. 

    Pouvez-vous me conseiller quelqu'un sur Paris?

     

    Merci pour votre livre que je lis quand j'ai besoin de me rassurer!

     

    Cordialement

     Amélie

    1. Bonjour Amélie,

      Je note :"Ai découvert bruxisme centré + déviation mâchoire – subluxation".En conséquence, une IRM des ATM est INDISPENSABLE. Quand vous aurez le résultat, écrivez dans le site les conclusions du radiologue. Après lecture, je prendrai ma décision .
      Pour l'heure, relisez la page d'accueil du site, avec la plus grande attention. Vivez le jour, de manière OBSESSIONNELLE les lèvres en contact, D'UNE COMMISSURE, à L'AUTRE.

      Bien à vous

      NB= IRM : probabilité d'une luxation discale réductible.

  2. Bonjour professeur , 

    Je suis une femme de 37 ans, je souffre de bruxisme depuis l’enfance. 
    Depuis un an les douleurs se sont accentuées et étendues, ceci de façon chronique. 
    J’ai des maux de têtes continus, avec des douleurs et tensions dans les yeux, (examen ophtalmo normal) des tensions et douleurs sur tout le crâne, cervicales et mâchoires, avec certains points très douloureux au toucher. 
    A ceci s’ajoute des impatiences dans les jambes,  un épuisement total et une difficulté à lire et à se concentrer. 
    Je suis en arrêt maladie depuis le mois de Juillet 2020… 

    J’ai un suivi neurologique, qui m’a proposé plusieurs traitements médicamenteux non efficace. 
    j’ai un suivi d’orthodontie qui me fait une gouttiere et m’a orientée chez une chirurgienne maxillo qui me fait des injections de botox dans les masséters. 
    ‘j’ai également de la rééducation kine Atm et renforcement musculaire car j’ai des discopathies aux cervicales. 
    En parralele j’ai également fait de nombreuses séances d’acupuncture, de la cryothérapie, osteo, Chiropractie, naturopatie, fasciatherapies, Hypnose, méditation, energeticien ,  orthoptie….

    je ne sais plus quoi faire ni vers qui me tourner. 

    J’ai déjà testé vos conseils, j’ai même mis un point Au vernis Rouge sur les ongles des pouces pour y faire penser, mais j’ai toujours les douleurs et je Bruxe toujorus autant la nuit.   
     

    est ce possible d’avoir un de vos contacts proche de Montpellier de préférence, sinon je peux me déplacer si nécessaire. 
    merci 

    Élise 

    37 ans

    1. Bonjour Elise, 

      Je peux enfin, aujourd'hui vous répondre. Je vous dirige sur Marseille afin qu'un ex-assistant  à la faculté d'odontologie de Marseille applique sur votre personne  la technique Hartman-Cucchi. Vous recevrez un mail de ma part dans quelques jours.

      Bien à vous

  3. Bonjour professeur 

    J espère qu après une 3eme tentative je suis au bon endroit pour espérer une réponse de votre part ! 

    D abord merci pour votre investissement afin que chacun d entre nous découvre une petite lucarne d espoir après des années d errance ; je suis quelqu’un de passionnée et j espère garder comme vous cet engagement dans ce qui m anime aujourd’hui 

    je m appelle Christine j ai 53 ans 

    tout a commencé en Juin 2017 

    des douleurs aux mâchoires  qui se manifestaient quand je voulaient m allonger sur le côté 

    puis de l insomnie sévère environ 2/3h de sommeil par nuit pendant plus de 6 mois (les somnifères que je prenaient très occasionnellement ne marchaient plus !!!) et incapacité d endormissement même épuisée un cauchemar !!!

    et enfin céphalées quotidiennes à partir de septembre de la même année accompagnées souvent de névralgies faciales et dentaires avec trouble de la vision 

    c est la panique générale quand je m aperçois que cela devient chronique et que la promesse que le port d une Gouttiere sur mesure à 1400€ allait tout régler, avait échoué !!!(comme vous l expliquez ! )

    L algologue dU CHPG démuni : divers médicaments infiltrations oxygène electrostimulation………. 

    de mon côté nombres séances de piqures a Nice d eau de mer dans les cervicales

    puis un nombre incalculable de séances Mezieres et Trigger points ( qui m aident tout de même) para médico psychologique naturo………. soin Bowen acupuncture………

    Les 18 mois précédents les douleurs : 

    de grandes tensions nerveuses pour différentes raisons familiales et des travaux de  maison de campagne  (toujours pas finis !!) puis une fatigue intellectuelle et une posture devant l ordinateur 10h par jour avec tensions de concentration pour boucler un CAPES

    Donc Depuis 4 ans je souffre de douleurs cervicales (c2 c3 sont soudées de naissance) omoplates lombaires épaules brûlures latérales du dos,  mâchoires névralgies faciales céphalées de tension… Il y a 10 jours pendant 5  jours migraines avec vomissements vers 14h 

    Et nouvellement des courbatures type un peu impatiences dans  les deux jambes quasi quotidiennes 

    Je suis vraiment à bout… 
    je déprime de plus en plus malgré une énergie vitale une joie de vivre et un environnement très aidant
    Le gros du problème Je serre surtout la nuit (mon Osteo et dentiste me l ont confirmé au regard de mes dents usées et des répercussions sur tout mon corps) 

    J ai suivi scrupuleusement vos préconisations jusqu’à mettre en plus un fil dans la bouche un petit dessin rouge sur ma main  et un lieu ressource en auto hypnose avant de dormir 

    j ai rdv avec un kine spécialisé mâchoires fin du mois 

    j ai refusé jusque là le botox et vous lire le contre indiquant m encourage à continuer à m écouter alors que le corps médical m y encourageait !! 
    2 ans d efffexor : inefficace j eu même eu du mal à me sevrer mais j ai réussi !

    Pourriez vous me donner les coordonnées d un collaborateur  à vous Pour les injections svp 
    dans la région alpes maritimes entre nice et Menton 
    S il n y a personne Plus largement dans le département où si non le Var ou les bouches du Rhône 
    Merci infiniment 
    J attends beaucoup car je me sens démunie 

    Bien à vous 
    Christine

    1. bonjour Disdet,

      Vous avez bien fait de ne pas vous tourner bers le Botox c'eût été une possibilité de catastrophe pour vous . La bibliographie internationale s'accorde à reconnaître les dommages irréversibles susceptibles d'être provoqués par le Botox Le webmaster  va vous faire parvenir l'adresse de l'un de mes correspondants à Marseille. A l'issue du traitement, je vous serais très obligé de me faire part de l'effet positif  du traitement 

       Bien à vous

  4. Bonjour professeur,

    Je suis une femme de 31 ans de nature très stressée depuis mon plus jeune âge. J'ai un bruxisme nocturne,je serre très fort les dents avec des grincements que l'on entend en dehors de ma chambre.

    Je ne serre pas les dents la journée.

     Étant enfant ou adolescente, le bruxisme ne me dérangeait pas, je ne m'en rendais pas compte. C'est ma famille qui me le disait. Par contre ces dernières années, quasi tous les matins, j'ai de très forte douleurs à la tête, à la mâchoire, à la nuque et au dos. Je me réveille les mâchoires serrées, très contractées et douloureuses. Je ressens des douleurs même aux dents, surtout aux canines, qui se sont limées à cause du bruxisme. J'ai très souvent des migraines qui commencent au niveau des cervicales et qui remontent au crâne dès le reveil. Ces migraines touchent qu'un coté de la tête et rarement la tète entière. Mon scanner cérèbral est normal. Les antalgiques ne me soulagent pas du tout. J'ai fait des séances d'ostéopathie qui ne m'ont pas soulagées. 

    J'utilise une gouttière depuis mes  20 ans, et comme vous l'avez dit, j'ai l'impression de serrer encore plus fort les dents. Ma gouttiere est usée au niveau de points de contact.

    Malgré la méthode que vous préconisez, j'ai toujours le même problème. Les troubles du sommeil, la fatigue chronique et les migraines me gênent au quotidien. Je ne sais plus vers qui me tourner. Les professionnels de santé que j'ai rencontré misent tout sur la gouttière. Je me sens incomprise.

    Que me conseillez vous ? 

    (Je suis en region parisienne )

    Merci infiniment.

    Nina

     

    1. Bonjour Nina, 

      Merci pour la clarté de votre exposé; :1°) Vous êtes parfaitement guérissable  2°) Dès la lecture de  de mon propos , retournez sur la page d'accueil de ce site et suivez  à la lettre les recommandations préconisées de manière OBSESSIONNELLE, seule technique susceptible de régler le problème du serrement de dents de jour.Ensuite lisez avec attention mon article sur la technique Hartmann- Bratzlavski pour le serrement de dents de nuit. Regardez aussi toutes mes vidéoDonnez moi de vos nouvelles début juin.

      `Bien à vous 

       

                                                                                    

  5. Bonsoir,

    Âgée de 48 ans, j ai actuellement une necrose de la machoire/ mandibule (, déviation bas de la  machoire vers la droite apparemment suite incisive non retirée, du coup pb d'occlusion traitée par dentiste). Les troubles nerf trijumeau (mal derrière tête jusqu à la racine des cheveux), vertiges de plus en plus forts, céphalées, problème oculaire (œil droit vision trouble, exams ophtalmologiques  normaux réalisés en chr)… symptômes accentués par pb déviation cloison nasale (accentué le sadam). Gouttière. Faut il faire de l orthodontie ( avec extraction incisive comme proposée?) ou envisager chirurgie? J ai pour le moment refusé le laroxyl etc… qui shoote mais sans cesser la douleur lancisnante et constante (test effectué 2 mois). Je passe pour une dépressive hypocondriaque alors que les douleurs deviennent chaque jours de plus en plus handicapantes. J habite sur le dunkerquois, peut être avez vous un confrère à me recommander sur ce secteur ou lille (ou partout ailleurs s il peut aider à réduire et contrôler ces douleurs vivaces). Je fais la technique hartmann et exercices neuroposture (doc scwenck) + t shirt de maintien. Pas de kiné et ostéo proposé par médecin traitant. En vous remerciant, bien à vous. 

    1. Bonjour Muriel,

      La description précise de vos symptômes  me pousse. à vous faire prescrire par votre dentiste une I.R.M. des articulations temporo-mandibulaires (A.T.M.). Je crains une luxation discale (ex-méniscale droite) Pour l'heure, consultez la page d'accueil du site, récemment remaniée. Appliquez, à la lettre, et de manière OBSESSIONNELLE les recommandations  préconisées. J'ai hate de connaitre le résultat de  l'IRM.
      Bien à vous

  6. Bonjour professeur

    Je souffre depuis plusieurs années d'un syndrome de sadam. J'ai des tensions à la mâchoire, des bourdonnements, des acouphènes ainsi que des douleurs au dos et cervicales. C'est arrivé en étant très stressée à mon ancien travail. J'ai serré des dents sans m'en rendre compte. A partir du moment où j'ai été diagnostiquée sadam, j'ai arrêté de serrer des dents en utilisant plusieurs méthodes comme celles que vous préconisez.

    Je n'en peux plus de ces douleurs irradiantes et de ces acouphènes.

    Pourriez vous m'indiquer svp un de vos confrères (sur Paris/ région parisienne) qui pratique votre méthode, à savoir les infiltrations dans la mâchoire.

    Merci par avance de votre retour.

    Nadia

     

    1. Bonjour Nadia, 

      Je vais vous  faire parvenir l'adresse d'une de mes correspondantes à Paris.Elle vous traitera selon la technique Hartmann-Cucchi :Huit infiltrations, hebdomadaires  bilatérales d'anesthésique à 3% , sans adrénaline sans la fosse infra temporale. Pose avant la quatrième séance d'une gouttière mandibulaire en résine dure et équilibration. Aucun autre traitement complémentaire éventuel avant la fin de la 8ème séance 
       A cette époque, avant toute chose, donnez moi des nouvelles de  l'amélioration de vos symptômes dans le site.
       

       Bien à vous   

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer