Print Friendly, PDF & Email

A propos du Bruxisme, du Stress et des Performances Professionnelles

Il y a deux ans, presque jour pour jour, nous réalisions cette vidéo et nous la diffusions sur le réseau Linked’ In. S’adressant à un public « professionnel », nous l’avions conçue pour être directe et efficace dans son message :

Le stress et la frustration peuvent provoquer un bruxisme réflexe qui peut lui même amener à la dépression et au burn-out.

Aujourd’hui, nous avons décidé de la diffuser aussi sur ce site.

Pourquoi ?

Pour deux raisons :

  • Nous recevons des demandes de plus en plus nombreuses concernant le stress et le serrement de dents.
  • Nous sommes conscients que le contexte actuel avec la COVID 19 contribue à générer et entretenir du stress.

Par conséquent, nous vous proposons donc de voir cet entretien aujourd’hui car il est malheureusement « encore plus d’actualité » si vous me permettez cette expression.

Le stress et la frustration peuvent provoquer un bruxisme réflexe qui peut lui même amener à la dépression et au burn-out. Comprenez bien le cercle vicieux : stress – bruxisme – hormones du stress – stress…..

L’univers professionnel n’est pas le seul à solliciter la « performance ». Tout individu soumis à la pression de l’emploi du temps quotidien est lui aussi concerné.

Ne vous laissez pas emporter par ce bruxisme assassin.

Relisez si besoin la page d’accueil du site, nous l’avons remaniée pour être la plus efficace possible.

25 Comments

  1. Bonjour professeur,

    suite à la pose de deux couronnes mal adaptées, trop hautes, j’ai commencé à souffrir d’acouphènes dans l’oreille gauche, comme des dons électriques. 
    J’ai été mise sous anti dépresseurs et cela s’est estompé mais c’est revenu.

    J’ai des douleurs aux dents côté gauche, acouphènes et sinus douloureux côté gauche, à l’opposé de la pose des deux couronnes.

    je sens des tensions dans ma nuque côté gauche, comme une inflammation.

    est ce lié ?

    merci

    1. Bonjour Catia,

      Quel que soit le dentiste que vous allez consulter, une fois assise sur le fauteuil, vous allez exiger le meulage de vos couronnes trop hautes. Sachez que les yeux fermés, si vous avalez votre salive= le temps de la déglutition, vous êtes capable de sentir entre vos deux couronnes une différence d'épaisseur de   0,009 mm. Faites meuler tant que vous sentez, les yeux fermés à la déglutition que ça existe. Quand vous sentez qu'entre les deux couronnes , ça n'existe plus STOP, il faut arrêter  immédiatement le meulage, vous vous levez du fauteuil dentaire et demandez quels sont les honoraires?  A exécuter, à la lettre.

      Bien à vous

  2. Bonjour Docteur 

     

    Je suis une femme de 38 ans je suis désespérée et je cherche ce qui m'arrive! c'est exténuant à un point d'avoir des pensées négatives violentes.Tout à débuté il y a maintenant 2 ans (2021)j'ai une dent qui a été couronné mais la couronne mal ajustée j'ai laissé cela traîner ne pensant pas la suite.. en novembre 2023 je ressens une oreille qui se bouche mais se débouche rapidement je sens que ma couronne me dérange de plus en plus je vais donc chez le dentiste il y avait une infection en dessous il me dit donc de l'arrachée pas d'autre solution ce que je fais.Depuis ce jour j'ai l'oreille qui est bouchée continuellement comme si ma trompe d'Eustache était bloquée je dois faire la méthode vasalva,j'ai une pression au niveau du sinus j'ai selon les matins des nausées des remontées gastriques, mal de tête,stress du à ce soucis qui augmente car cela fait peur.J'ai été chez l'orl 3 médecins différents avec caméra nez rien, j'ai fais un scanner cérébral le médecin n'a rien vu.J'ai lu vos ecrits et remarqué que les hormones pouvaient influer j'ai en effet un stérilet hormonal que me conseillez vous? faut il l'enlever pour tenter une amélioration maximum? Je commence à ce jour votre méthode que je vais suivre radicalement.Pouvez-vous me transmettre le nom d'un collègue osthéopathe ou kinésithérapeute qui connaissent ce soucis dans la région de la vendée ou Nantes.J'ai egalement rdv afin de remplacer deux de mes dents au cas ou d'un déséquilibre.Veuillez m'excuser de vosu écrire ici mais j'avoue que je suis usée par ce soucis important.

    Merci 

    Nolwenn

  3. Bonjour Professeur,

    Suite à une molaire du fond (couronnée) qui s’est félée à la racine, on m’a dit que je devais faire du bruxisme centré. Je pense que j’en fait depuis longtemps mais mes symptômes n’ont pas été pris au sérieux jusqu’à présent et pas de manière globale. 

    Voici une liste (non exhasutive) des symptomes expériémentés et des solutions que j’ai pu mettre en place. 

    • Je peux avoir les machoires douloureuses au reveil et une sensation de fatigue inexpliquée. 
    • J’ai eu des douleurs à l’oreille de type otite et une fièvre inexpliquée à 38°. Mon médecin m’a proposé des gouttes Laroxyl.
    • J’ai eu des périodes de vertiges inexpliqués (avec le recul pendant des périodes de stress ou de colère…) ainsi que des douleurs dans le cou et en haut des épaules
    • On m’a proposé des semelles orthopédiques pour corriger un déséquilibre postural.
    • Mon dentiste m’a fait une gouttière souple à porter en haut. Mais elle accroit mon bruxisme puissance dix donc je ne la porte plus.
    • Je fais de la rééducation du positionnement de la langue avec un kiné en rééducation maxillo faciale car ma langue a tendance à trop sortir.
    • Le stress joue un rôle certain mais quand celui ci est trop fort, même les techniques de relaxation ne suffisent pas surtout pour le bruxisme la nuit.

    J’ai découvert trés récemment votre approche. 

    Pourriez vous me recommander un de vos confrères qui puisse m’apporter une aide de fond et pérenne ? J’habite près de paris à Asnières sur Seine. Je suis prête à me déplacer.

    Merci à vous.

     

    1. Bonjour Florence,

      Vos maux sont effectivement  en relation directe avec votre bruxisme centré.  Le Web Master va vous diriger vers un des mes correspondants à Marseille . Depuis 1923,  je ne m'intéresse plus qu'aux patients (es) qui acceptent  de me donner dans le site le résultat de votre traitement Exemple Fièvre inexpliquée , Avant = 38° Après 37 Vertiges Avant +++ Après 0 . A vous lire , pour accepter de vous diriger .

      Bien à vous

  4. Bonjour professeur,

    J'explore depuis peu vos articles et votre site et découvre enfin après des années d'errance médicale que les symptômes dont je souffre ont une cause qui me paraît aujourd'hui évidente : mon bruxisme.

    Depuis mon enfance, je grince des dents la nuit, ce qui m'a conduit à devoir devitaliser 4 de mes dents et poser des facettes car mes dents étaient tellement "limées" qu'elles en étaient devenues douloureuses (sans parler du complexe d'un point de vu esthétique).

    Suite à la pose de mes facettes, mon dentiste m'a ensuite fait une gouttière mais je n'ai pu que constater qu effectivement je serrai encore plus fort mes dents la nuit sur la gouttière.

    Suite à un choc émotionnel l'année dernière, je me rends compte que mon anxiete sans doute fait que je serre maintenant les dents même la journée, j'ai la machoire crispée continuellement.

    Je me réveille le matin exténuée, avec des douleurs dans les cervicales, la machoire et les tempes.

    J'ai des fourmillements dans la main gauche la nuit, des crampes dans les mollets la nuit également, des demangeaisons dans les oreilles, des vertiges, je suis très souvent nauséeuse, et j'ai un fort reflux depuis des années mais mon gastro enterologue n'a su en trouver réellement l'origine mis à part mon "stress".

    Ces derniers mois, je me suis demandée si je n'avais pas quelque chose de grave avec tous ses symptômes, si je ne devenais pas folle. Mon médecin met tout ça sur le compte de l'anxiété et je suis donc suivie par une psychologue et il m'a également mis sous antidepresseur car selon lui il faut que je me détende pour être moins crispée et faire disparaître ces symptômes.

    Je suis désespérée, j'ai 32 ans actuellement et je vis en Corse, je ne trouve aucun professionnel ici qui prenne mes problèmes de bruxisme au sérieux, aussi si vous pouvez me recommander un de vos confrères qui serait amené à m'apporter de l'aide, peut importe la région je me déplacerai tellement je ne sais plus quoi faire.
    Merci pour l'attention que vous porterez à mon message.

    1. Bonjour Laura,

      J'ai bien lu avec attention votre propos. Votre pathologie et le genre de symptômes que vous présentez requièrent impérativement la technique Hartmann-Cucchi. Je vous fais parvenir la liste de mes correspondants. Tenez moi informé. Je souhaite connaître le résultat.

      Bien à vous.

    2. Bonjour Laura, 

      Il convient en  premier lieu : le matin , dès que vous poserez un pied sur  le sol,  vous devrez mettre vos lèvres en contact d'une commissure à l'autre de manière OBSESSIONNELLE sauf pour parler et pour mangerBien exécutée cette technique doit vous soulager. Bilan ; contact en avril NB : regardez la Viideo de la page d'accueil et  lisez toute la page attentivement.

      Bien à vous

  5. Bonsoir professeur Hartmann,  

    Je viens de lire votre réponse  du 2/03/2023 sur le blog. Je continue la méthode de la mise en contact volontaire et continuelle des lèvres d'une commissure  à l'autre. Mais je pensais qu'avec les injections, la méthode était moins nécessaire. 

    Je vous livre un compte-rendu de mes différentes infiltrations sur 2 mois, soit 8 infiltrations dans les mâchoires chez votre confrère, très à l'écoute ainsi que son assistante. 

    Je n'ai pas mis de message sur le blog récemment, les améliorations n'étant pas assez significatives et elles ne le sont pas encore. 

    Quatrième injection,  mi-février, pose d'une gouttière sur l'arcade inférieure de la bouche, à ne porter que la nuit.

    Résultats : du mal à la supporter la nuit,  mal de dos, yeux qui ne convergent pas, un épuisement total. 

    Sixième injection avec séance d'ostéopathie :

    Résultats : plus probants,  plus de dynamisme mais j'ai toujours le côté gauche du corps qui 

    Ne s'équilibre pas.

    Septième injection, la gouttière à été retouchée du côté droit.

    Résultats :ressenti plus positif.

    Huitième injection : gouttière à porter nuit et jour sauf pour manger.

    Résultats : de nouveau fatigue, vertiges idiopathiques, oeil droit très douloureux en me réveillant. Toujours plus de dynamisme. 

    Neuvième visite sans injection, meulage côté droit de la gouttière. 

    En définitive, je me sens nettement plus en forme,  mais toujours avec mon côté gauche qui tire. J'ai une scoliose, je ne ressentais pas tous ces effets il y a un an ou deux.

    J'ai relu votre blog attentivement, et j'ai regardé attentivement ma façon de deglutir qui est plus présente du côté droit.

    Je vous remercie de m'avoir adressé à votre confrère, et de prendre le temps de répondre et de conseiller toutes ces personnes laissées sur le côté par la médecine générale. Pour obtenir l'ordonnance de mon IRM, mon dentiste l'a refusée et mon médecin a eu besoin de beaucoup d'arguments pour la prescrire. 

    Bien cordialement.  Monique. 

    1. Bonjour Monique, 

      Huitième injection : gouttière à porter nuit et jour sauf pour manger.  Stop+++!: une hérésie Résultats : de nouveau fatigue, vertiges idiopathiques, oeil droit très douloureux en me réveillant. Vous devez continuer les injections jusque' à vingt, sans problème tout en redoublant le côté OBSESSIONNEL  du contact des lèvres au moins : un an.

      Bien à vous

      Reprise de contact dans le BLOG: 2024

  6. Bonjour Professeur Hartmann,  suite à vos conseils, je me suis dirigée vers la personne indiquée,  un dentiste très à l'écoute, humain et formé à votre méthode. Aujourd hui, c'est la 4ème injection, et une nouvelle gouttière à ne mettre que la nuit.

    Mon ouverture des mâchoires est passée de 2 cms à 2,9. Ma posture se modifie,  je me sens plus stable, plus droite ,mon dos est moins douloureux. Je mâche mieux du côté gauche,  avant je n utilisais que le côté droit. Mes mâchoires se détendent,  je dois moins les serrer la nuit et j applique le plus souvent possible votre méthode du pincement des lèvres. 

    J'ai senti une différence les premières semaines,  cette semaine un peu moins, ayant eu des maux de gorge m empêchant de bien dormir la nuit.

    Je vous tiendrai au courant des prochains rendez-vous. Je vous remercie chaleureusement pour vos conseils. A bientôt. Monique. 

    1. Bonjour Marguier,

      Vous écrivez : 'J'applique le plus souvent possible votre méthode du pincement de lèvres « est selon moi une HÉRÉSIE ! Votre comportement doit être, de manière OBSESSIONNELLE  sauf pour parler et pour manger et à vie! A vous lire : les résultats dans le site ,début avril, sans faute.

      bien à vous

       

  7. Bonjour Docteur,

    Je me permet de vous contacter afin de vous exposer mon cas et vous demander conseil.

    Depuis plus de 20 ans je sais que je fais de la spasmophilie, avec entre autres symptômes: œil ou autre partie du corps qui tressaute, serrage des dents et parfois les dents qui claquent, également j'ai eu fait du bruxisme nocturne (j'ai porté durant 3 ans une gouttière la nuit car je me limais les dents qui en ont été fragilisées mais je n'en porte plus depuis près de 15 ans). Par ailleurs, j'ai eu des problèmes de dentitions avec une mâchoire déséquilibrée: dents de sagesse enlevés en 2005 que d'un côté, deux molaires qui sont tombées mais mais n'ont pas remplacées car il n'y a pas assez de places etc.

    Depuis plusieurs années j'ai eu progressivement des douleurs qui sont apparues : maux de dos (lombaires, omoplates) et des cervicales jusqu'aux épaules avec douleurs de type tendinites qui se déclenchent souvent au réveil (on m'a diagnostiqué une scoliose et une discopathie), j'ai des vertiges (brefs mais parfois même assise) avec une fatigue chronique (maintenant même au réveil), des problèmes digestifs chroniques (ballonnements, constipation, douleurs et nausées…) etc. Ces symptômes se sont installés assez progressivement sans que je persiste auprès des médecins pour les régler car j'essayais de "passer outre" mais actuellement, ils sont quasiment tous présents et mon médecin, qui ne me suit que depuis 2 ans, les met tous sur le compte d'un épuisement dû à un surmenage que je cumul depuis plusieurs années. Pour lui, tout disparaitra quand je serais reposée. Malgré un arrêt de travail je suis toujours fatiguée avec ces symptômes qui restent présents et c'est ma mâchoire serrée et souvent de travers qui m'a amenée vers vos travaux…

    Je souhaiterais donc avoir, si c'est possible, votre avis et si vous le pensez utile savoir si un praticien confrère exerce dans la région toulousaine. Merci pour le partage de votre savoir à tous.

    1. Bojour Aude,

       Ode ne m'a pas permis de vous reconnaitre.Avec un tel cortège de symptômes : maux de dos, 'omoplate, lombaires , cervicale , épaules , tendinites, vertiges , fatigue chronique, problèmes digestifs, il est manifeste, que votre bruxisme centré est le seul responsable  de tous vos maux, encore aurait-il fallu qu'un médecin daignât dans son anamnèse vous interroger à ce sujet. C'est beaucoup plus facile de dire ou d'écrire : fibromyalgie et syndrome de fatigue chronique dits de cause inconnue. plutôt.que de s'intéresser aux procgrès manifestes dela recherche dentaire; Je vous enverrai un mail avec mes instructions.

      Bien à vous

       

  8. Bonjour Professeur Hartmann, 

    Je m appelle nicole et je souffre de bruxisme le jour et la nuit depuis plusieurs années. Mes dents du bas sont rongées avec le bruxisme. 

    J ai très mal à la tête depuis 3 mois et demi en continu, avec des acouphènes.

    Mon médecin m a dit que cela vient d une cause mécanique. 

    J ai commencé à utiliser la méthode hartmann. Je serre les commissures de mes lèvres le jour, j ai également collé des gommettes un peu partout chez moi et fait le cérémonial du coucher. 

    J ai vu mon dentiste qui m a dit qu il ne pensait pas que mes maux de tête soient liés au bruxisme. Il m a simplement refait une gouttière pour les dents du bas, sans résultats. Je pense qu il a tort. 

    J ai passé un scanner cérébral, il n y a rien. 

    Je cherche d ou peuvent venir ces maux de tête et ces acouphènes. 

    Pouvez-vous m aider et me communiquer l adresse d un de vos confrères qui pratique votre methode. J habite en Seine-St-Denis.

    Merci par avance. Nicole

    1. Bonjour Nicole ,

      Dans votre cas un scanner cérébral n'est pas utile, par contre une IRM des articulations temporomandibulaires(ATM) est essentielle Dans l'attente des lire dans ce site les conclusions du radiologue sur votre IRM 

      Bien à vous

       

  9. Bonsoir professeur, je souffre depuis plus de 20 ans des mâchoires, entraînant divers troubles, instabilité à la marche, problème des yeux ( du mal à accomoder séances d orthopédie, sans beaucoup de résultats). En fait je souffre de bruxisme, et sûrement de grincements de dents. C'est maintenant que je découvre ce phénomène si bien expliqué. 

    A l époque, j'ai vu quand j avais la quarantaine, un stomatologue ( avec gouttière en haut de la mâchoire), mais je souffrais surtout de fatigue. Ensuite, j'ai arrêté la gouttière, pas remboursé par la sécurité sociale et très onéreuse. J'ai fait des séances de kine, massages douloureux sur les mâchoires, divers exercices (déplacer la mâchoire latéralement, verticalement), j'ai pris des anti depresseurs, que j essaye de diminuer. J'ai t'en également 4 injections de botox, de l acide hyaluronique à l hôpital,  pour finir ma machoire s ouvre sur 2cms à peu près. Je me réveillais le matin, HS . Il y a 4 ans j'avais vu un posturologue, médecin, homéopathe,  qui m avait parlé de votre méthode (gommages pincement des lèvres). Et ce médecin m'a dirigée sur une dentiste qui a posé des cales sur la mâchoire du bas). Au début, tout va mieux et ensuite cela se détériore. Actuellement,  j essaye d appliquer la méthode du serrement des lèvres,  mais quand je suis fatiguée,  j'ai plus de mal.  Je mets mais moins qu'avant,  je n arrive plus à savoir ce qui me convient pour vivre avec plus de légèreté et de confort. Souvent, j'ai arrêté de marcher car cela me demandait trop d effort. Récemment, j'ai vu une ostéopathe qui m'a dit que les tensions accumulées créaient tous ces problèmes.  Merci de publier mon courrier et j attends avec impatience et gratitude vos conseils. 

     

    1. Bonjour Monique,

      Après lecture attentive de vos doléances, je retiens tout particulièrement votre limitation d'ouverture de la mandibule = 2cm. ( Normale= 4cm). Ceci évoque la possibilité d'une luxation discale d'une articulation temporomandibulaire.(ATM) Seule une IRM de vos ATM permettra d'établir un diagnostic certain. Faites la prescrire par votre chirurgien- dentiste. Vous me transmettrez dans ce site le contenu de la conclusion du radiologue. Pour plus d'informations: avez vous souvenir, avant ces vingt années d'avoir * Chuté et heurté votre mandibule ?* D'avoir subi un accident d'automobile, type " coup du lapin" ?

      Bien à vous

      1. Professeur Harmann, bonjour, merci pour votre réponse rapide, mais je ne l'ai vue qu aujourd'hui, je pensais m être trompée de site. Je recherche mon IRM des ATM effectuée en 2017.  Effectivement, j'ai eu un coup du lapin suivi de vertiges quand je travaillais et d une chute dans les escaliers. 

         Vos explications sont très claires, pertinentes, et devraient être vues par la profession médicale. Merci pour vos conseils, dès que j'ai passé l irm, je vous la transmettrai comme ce courrier?

        Bien à vous. 

  10. Bonjour Professeur,

    Je souffre depuis de nombreuses années d'un bruxisme sévère durant la nuit. J'ai a peu près tout essayé mais sans aucun résultat.

    Actuellement le médecin me fait des injections de Botox mais même cela ne fonctionne pas bien, j'ai seulement constaté une légère diminution du serrement.

    Je vis un véritable calvaire avec beaucoup de symptômes cités dans votre livre.

    Auriez-vous la connaissance d'un confrère pratiquant la Hartmann-Cucchi en Suisse car je suis domicilié proche de Lausanne.

    Je vous remercie pour tout votre travail et d'informer de ce mal si peu connu du monde médical.

    Bien à vous.

    Olivier

    1. Bonjour Olivier,

      Si vous souhaitez que je vous aide, utilisez simplement votre prénom , précisez votre âge et décrivez, protégé par votre anonymattous vos symptômes engendrés et entretenus par votre bruxisme.                    Cf:recommandations = page d'accueil de ce site

      Bien à vous

  11. Bonjour Professeur,

    Comme convenu je me permets de vous donner de mes nouvelles concernant ma mise en contact récurente de dents entre elles.

    j'ai essayé au maximum de ne pas serrer les dents en mettant les lèvres en contact et j'ai eu quelques episodes ou les tensions musculaires se calmaient un peu et de soulagement.

    Néanmoins c'est assez variable et d'une manière générale j'ai toujours les symptomes cités.

    Pouvez vous s'il vous plait professeur me diriger vers un de vos correspondants car j'en ai vraiment besoin surtout pour les maux de tête et des cervicalgies

    Je suis dans le département des alpes de Haute Provence.

    Je vous en remercie para avance.

    Bien cordialement

    Georges

  12. Bonjour Proffesseur. J’ai vecu et je vis encore ce que vous decrivez avec tant de justesse. Ce cercle vicieux est réellement infernal et on peut se rendre compte de tout, sauf du bruxisme que l’on a tendance à minimiser ou même nier. A 45 ans, grâce a vous je viens de découvrir que je serre les dents tout le temps. J’ai un espoir que mes migraines et ma mauvaise humeur disparaissent quand je stopperai mon serrement.

    merci pour tout.

    Alain 

  13. Merci pour cette video et pour vos conseils. Vous devrier publier la liste des dentistes qui soigne selon votre technique. Dans les entreprises c’est vrai que les problèmes de performance sont de plus en plus nombreux. On en demande toujours plus. J’espère que les patrons et les chefs de service liront cette page.

    1. Bonjour Amélie,

      Le conseil de l'Ordre des chirurgiens-dentistes interdit toute publicité. Il est regrettable que la médecine ne veuille pas plus  prendre en compte la bouche, les dents et le bruxisme dans la genèse et l'entretien  de différentes maladies. En effet la bibliographie internationale signale par exemple le lien étroit existant entre la bouche et les dents et le Parkinson, la Sclérose en plaque, la maladie de Crohn, le lupus, sans oublier les  travaux des chirurgiens – dentistes asiatiques: japonais, chinois, sud-coréens qui ont mis en évidence le lien étroit entre la perte des dents, non remplacées et la démence sénile , l'infection des gencives et du parodonte et la maladie d'ALZHEIMER. Je rappellerai avoir communiqué au professeur, de l'hôpital chef du service d'hépatolo-gastro-enterologie de La Timone, l'ensemble de mes publications  nationales et internationales, mes trois livres. Ce dernier, quinze jours après, me reçoit et me confesse : Hartmann je dois reconnaitre que le syndrome du colon irritable  est bien de cause dentaire.J'entends cette phrase ravi. Et il ajoute : mais je ne peux pas faire votre traitement (SIC) 

      NO COMMENT

       

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer