Print Friendly, PDF & Email

 Vertige Dentaire : Pourquoi osons-nous employer cette expression étrange ?

Depuis 30 ans, au moins, les spécialistes du dysfonctionnement tempo-mandibulaire dont j’ai l’honneur de faire partie s’accordent à reconnaître que le bruxisme  est une cause certaine des vertiges idiopathiques.

Lexique
Idiopathique : de cause inconnue

Pour quelle raison les spécialistes s’accordent-t-ils à reconnaître une proposition qui semble de prime abord une aimable plaisanterie ?

Il est plus que normal de douter devant cette idée : la dent donnerait des vertiges ? Vous plaisantez !

Je n’ai jamais été aussi sérieux.

 

Tout au long de ma carrière de chirurgien-dentiste, d’enseignant chercheur et Professeur à la Faculté Dentaire de Marseille, j’ai été confronté à des centaines ou des milliers de cas : des patients, souffrant de vertiges idiopathiques ont été identifiés par mes collaborateurs et moi même comme patients présentant un bruxisme.

Encore une fois, pour expliquer cette improbable relation entre bruxisme et vertiges idiopathiques il faut s’adresser à la neuro-anatomie et à la neuro-physiologie. Disciplines que j’ai enseignées pendant 10 ans en Faculté.

La neuro-anatomie nous enseigne que les récepteurs tactiles dentaires sont susceptibles d’envoyer leurs messages sensitifs jusqu’au cervelet, centre de l’équilibre et jusqu’aux Noyaux Vestibulaires, autre centre de l’équilibre. Il alors est aisé de comprendre qu’un excès d’informations puisse dérégler le fonctionnement harmonieux de ces centres.

Le schéma ci-dessous l’illustre clairement.

 

Si vous avez lu sur ce site, d’autres articles sur d’autres pathologies de cause dentaire, vous pouvez à juste titre vous dire que c’est « encore » une fois le même mécanisme que nous ré-expliquons. Et vous avez « presque  » raison.

Pourquoi « presque » ?

Parce que si les récepteurs tactiles dentaires sont susceptibles d’envoyer leurs messages sensitifs « loin » des dents, ce qui a été prouvé, il n’existe aucun moyen de savoir « pourquoi ». En d’autres termes, on ne peut expliquer pourquoi en cas de serrement trop intense et/ou trop prolongé des dents, tel patient va avoir des migraines, ou des troubles digestifs, ou respiratoires, ou urinaires… et j’en passe, alors qu’un autre va avoir des vertiges. Et c’est bien là, la raison qui nous pousse à traiter tous les cas que nous avons identifiés dans des articles séparés. Au risque de sembler nous répéter.

Conseil aux patients concernés pas ces vertiges :

Nous savons par expérience que lorsque l’on explique à un patient que ses dents (en cas de serrement trop intense et/ou trop prolongé) ont de forte chances de provoquer des troubles lointains, il y a quasiment toujours une incrédulité bien compréhensible. Et pourtant…

A noter, dans la maladie de Menière, les vertiges idiopathiques sont classés parmi les plus constants symptômes. Si vous en souffrez… observez-vous soigneusement :

Tout patient peut:

  •  soit crisper les mâchoires dents serrées de manière intense et/ou permanente
  • soit crisper et grincer simultanément
  • soit, sans effort, laisser toujours ses dents en contact simplement
  • soit « frotter légèrement sans cesse » jour et nuit les dents entre-elles
Bibliographie
…et ouvrez la référence bibliographique pour accéder à l’article original (quand disponible)

Bjorne A, Berven A, Agerberg G (1998) Cervical Signs and Symptoms in Patients with Meniere’s Disease: A Controlled Study. J Craniomandib Pract 16; 3: 194-202

Bukowska D, Grottel K (1997) Cells in and outside the motor trigeminal nucleus projecting to the cerebellar paramedian lobule. Neuroreport 8; 8, 13: 2953-6

Bukowska D, Mierzejewska-Krzyzowska B, Zguczynski L (2006) Topography and axonal collaterals of trigeminocerebellar projection to the paramedian lobule and uvula in the rabbit cerebellum. Acta Neurobiol Exp (Wars) 66; 2: 145-51

Darian-Smith I, Philipps G (1984) Secondary neurones within a trigemino-cerebellar projection to the anterior lob of the cerebellum in the cat. J Physiol (Lond) 353: 42

Elias SA, Taylor A (1984) Direct projections of jaw proprioceptor first-order afferents to the cerebellar cortex in the ferret. J Physiol 353: 42

Elias SA, Taylor A, Somjen G (1987) Direct and relayed projection of periodontal receptor afferents to the cerebellum in the ferret. Proc Roy Soc Lond B 231: 199-216

Hartmann F (1992) Cranio-mandibular disorders inducing nausea and vomiting. In : Mechanisms and Control of Emesis (Bianchi AL, Grélot AD, Miller GI, King GI) (ed) Colloque INSERM/John Libbey Eurotext Ltd C: 51-8

Jacquin MF, Semba K, Rhoades RW, Egger MD (1982) Trigeminal primary afferents project bilaterally to dorsal horn and ipsilaterally to cerebellum reticular formationand cuneate, solitary, supratrigeminal and vagal nuclei. Brain Res 246: 285-91

Karamandilis A (1968) Trigemino-cerebellar connections in the goat studied by means of the retrograde cell degeneration method. J Comp Neurol 133: 71-88

Marfurt CF, Rajchert DM (1991) Trigeminal primary afferent projections to « non-trigeminal » areas of the rat central nervous system. J Comp Neurol 303: 489-511

Pinganaud G, Bourcier F, Buisseret-Delmas C, Buisseret P (1999) Primary trigeminal afferents to the vestibular nuclei in the rat: existence of a collateral projection to the vestibulo-cerebellum. Neurosci Lett 2; 264, 1-3: 133-6

S. A. Elias, A. Taylor and G. Somjen Direct and Relayed Projection of Periodontal Receptor Afferents to the Cerebellum in the Ferret( 1987) Proc.R. Lond B 231, 100_216

Print Friendly, PDF & Email

Field potentials in the cerebellar cortex of the ferret have been studied in response to stimulation of alveolar, muscular and cutaneous branches of the trigeminal nerve. Responses from the alveolar nerves are unusual in their very short latency. Evidence based on latency analysis, frequency following and comparison with other well-known inputs supports the view that the earliest field potentials are due to direct, unrelayed afferents, which terminate as mossy fibres. There is, in addition, a monosynaptically relayed afferent path via mossy fibres. The alveolar nerve afferents concerned with the direct projection are shown to come from periodontal mechanoreceptors and not from cutaneous receptors. No such connections are found from jaw-muscle spindle afferents. The direct and relayed periodontal pathways are both ipsilateral and crossed. They terminate in the cerebellar cortex in the parvermal region of lobules IV, V and VI .The functional significance of the direct periodontal afferent projection is considered particularly in the light of parallels with the vestibular system, which also has direct and relayed cerebellar projections

Traduction Pr Francis Hartmann

S. A. Elias, A. Taylor and G. Somjen( 1987) Projection directe et relayée des afférences du récepteur parodontal sur le cervelet du furet Proc.R. Lond B 231, 100_216

On a étudié un champ de potentiels dans le cortex cérébelleux du furet en réponse à une stimulation des branches alvéolaires, musculaires et cutanées du nerf trijumeau. Les réponses provenant des nerfs alvéolaires n’étaient pas usuelles dans leur très courte latence . Une évidence fondée sur l’analyse de la latence suivant la fréquence et une comparaison avec des impulsions bien connues supporte la vue que que le premier champ de potentiels est dû à des informations sensitives directes, non relayées qui se termine comme des fibres moussues. Ceci est, en addition, une voie mono synaptique afférente relayée via les fibres moussues. On montre ainsi que les nerfs alvéolaires afférents concernés avec la projection directe proviennent des récepteurs parodontaux et non des récepteurs cutanés. On ne trouve pas de telles connexions dans les fuseaux neuro musculaires des mâchoires. Les voies parodontales directe et relayée sont l’une et l’autre ipsi- latérales et croisées.Elles se terminent dans le cortex du cervelet dans la région à côté du vermis des lobules IV V et VI . La signification fonctionnelle de la projection afférente parodontale directe est considérée particulièrement à la lumière des parallèles établis avec le système vestibulaire qui possède aussi des projections du cervelet directes et relayées.

Commentaire :

Nous rappelons :

Le mécanisme de l’information sensorielle est comparable chez tous les mammifères. il ne peut s’agir que de quantité de structures étudiées et non de qualité.
Pr Hübel Prix Nobel de Médecine Professeur de Neurophysiologie HARVARD University

Le cervelet participe à l’équilibre de l’individu. Une information parasite en provenance des dents est susceptible de donner ainsi des troubles de l’équilibre, en perturbant le bon fonctionnement de l’équilibre La suppression du serrement continuel de dents abolit la sensation vertigineuse, la reprise de cette déplorable habitude la réinstalle.
Suppression dans ce cas précis du diagnostic : vertiges idiopathiques observés dans un cas de fibromyalgie
La fibromyalgie (dite de cause inconnue) n’a rien à voir à cette affaire. ll s’agit, en fait, d’un dysfonctionnement temporo-mandibulaire.

83 Comments

  1. Bonjour Professeur Hartmann. 

    Je suis une femme de 36 ans qui souffre de vertiges chroniques depuis plus de deux ans et demi maintenant. 

    Lors des premières crises, les vertiges apparaissaient de manière brutale, s'accompagnant de nausées et vomissements. Mon état s'améliorait plus ou moins en quelques jours mais persistaient des troubles de l'équilibre et une sensation d'ivresse durant environ une quinzaine de jours. 

    Depuis la dernière crise, qui date du mois de juillet 2023, je suis dans un état de mal être constant: vertiges en permanence, grosse fatigue, importantes douleurs aux cervicales, faiblesse musculaire et je n'ai pu reprendre le travail.

    J'ai consulté plusieurs spécialistes ( neurologues, neurochirurgien, plusieurs Orl, ophtalmologiste, angiologue, kinésithérapeutes, chiropracteurs) et ai passé divers examens ( Irm cérébrales x2, Irm et radio du rachis cervical, Irm du cervelet, EEG, centre de l'oreille, angiographie). Tout ces examens étaient absolument normaux. De plus j'ai fait de la kiné vestibulaire et de la kiné du rachis cervical sans aucun soulagement des symptômes. 

    Je souffre de bruxisme depuis mon enfance, porte une gouttière la nuit (j'en ai déjà cassé 2 tellement je serrais fort les dents).

    Mille mercis à vous de partager votre expérience et votre technique afin d'aider des personnes, qui, comme moi, sont dans une détresse qui n'en finit plus.

    1. Bonjour Joanna,

      Toutes les IRM faites sont rigoureusement inutiles . Seule l'IRM de vos articulations temporomandibulaires (ATM) est source de renseignements pour moi. Demandez à votre dentiste de la prescrire. Dans l'attente de lire les conclusions du  radiologue concernant cette IRM.

      Bien à vous 

  2. Bonjour 

    Professeur 

    J'ai également une sublimation droite avec comm conséquence l'oreille droite bouchée et acouphènique.., je suis de Marseille… Pouvez vous svp m'orienter vers un de vos confrères ?

    Bien à vous, 

    Abdelkader 

    1. Bonjour Abdelkader,

      La moindre des choses que j'estime INDISPENSABLE pour établir un diagnostic c'est de savoir s'il existe un BRUXISME et quel type Cf : dans le site  la page relative à ce problème. A vous lire.

      Bien à vous

      1. Bonjour professeur,

         

        je serre les dents durant le sommeil depuis l'enfance…serait il possible de me conseiller un confrère sur Marselle ?

        Bien à vous

  3. Bonjour Professeur,

    Je suis une femme de 59, spondylarthrite diagnostiqué en 2013.

    J'ai eu le coup du lapin en 2002 qui à l'époque m'avait laissé des douleurs cervicales, par la suite en 2004 suite à  l'annonce d'une maladie de ma maman, j'ai stressé ce qui a eu pour conséquence des instabilités, sensations vertigineuses, troubles visuels avec une difficulté à fixer et photophobies.

    J'ai hélas eu un grand parcours de nomadisme médical,  2 neuros, orl 5 au total, ostéopathes, rééducations vestibulaires, irm cérébral qui était normal dixit le radiologue.

    Me voilà parti pour de longs mois inconfortables sans que personne soit capable de dire ce qui m'arrivait.

    Jusqu'au jour, à  bout, je décide de consulter une ostéopathe qui me dit que tout mes troubles viennent des dents.

    Perplexe, elle me donne les coordonnées d'un praticien dentiste qui excelle dans les ATM, hélas, il prend sa retraite et m'oriente chez un autre confrère qui me prescrit une IRM des mâchoires, le résultat est une luxation des 2 mâchoires avec déviation en ouverture, je me rappelle la phrase du radiologue à l'époque me demandant si je n'étais pas une femme battue…Sic.

    Me voilà après le diagnostic enfin avec un nom de ma pathologie. 

    Traitement de  l'occlusion avec gouttière qui est meulée tous les mois, un très léger confort sauf que j'en ai usé des gouttières, en parallèle traitements orthoptique avec pose de prisme que je conserve encore actuellement.

    Un léger mieux, mais le problème d'équilibre et les sensations vertigineuses bien que moindre sont toujours là.

    Mes problèmes seront réglés en 2013 après une séparation et un nouveau départ…Jusqu'au mois de juin 2023 ou j'ai ressenti une déséquilibre à  la marche, je partais complètement à  gauche comme au début de mes troubles en 2004, je pensais que c'était transitoire, hélas je me retrouve avec de fortes instabilités, sensations vertigineuses et des douleurs sur tout le côté droit, oreille, mâchoire, nuque, front, œil droit, comme une sensation d'irritation, il me semble que l'épine irritave vient  de la mâchoire  côté droit qui est très douloureuse au toucher.

    Je précise que j'ai toujours bruixé du côté gauche, je bruixe toute la journée, la nuit dixit mon compagnon.

    J'ai été voir une ostéopathe qui m'a dit de ne plus mettre mes dents en contact et elle m'a manipulé, je la revoit dans 10 jours.

    Je me rappelle à  l'époque avoir vu votre site, mais j'allais mieux.

    J'essaie votre traitement de lèvre fermée depuis hier et j'ai l'impression que tout semble tendu ou plutôt que malgré l'inconfort de ma situation je ressens une reprogrammation.

    Je voulais savoir si j'utilisais la bonne méthode afin d'éviter que cela dure des mois.

    Au plaisir de vous lire

    Manou

     

     

     

    1. Bonjour Manou,

      Vous possédez une double luxation de vos articulations temporomandibulaires( ATM) . Vous posez la question alors que vous m'avez signalé un réponse positive. En fait, regardez avec attention la VIDEO de la page d'accueil ensuite lisez scrupuleusement le texte qui prolonge la VIDÉO. : sentir vos lèvres en contact, de manière  OBSESSIONNELLE, d'une commissure à l'autre, sauf pour parler et pour manger. Compte-rendu dans le blog: fin août : A vous de jouer !

      Bien à vous

      1. Bonjour professeur je suis un homme 34 ans et un grand merci car j'ai suivi votre technique cela fait maintenant 2 moi j'ai une amélioration mais il et difficile de la suivre car gardé mes lèvre en contact par moment mes muscle contracté ne me permettent pas de serré les lèvre il me force a ouvrir la bouche je force commeme pour y arriver ensuite je m'explique je pense être perdu car trop de changement dans ma bouche j'ai effectué une pose de 23 couronne dont 2 sur implant suite a ça j'ai eu l'impression de tanguer sur la droite vertiges sensations irréel disparu en une semaine. ensuite bruxisme centré la nuit muscle mâchoire contracté en permanence ainsi que cervical trapèze accuphene sensation puis oreilles qui bouche et débouche a la moindre variation d'altitude même une légère dessante une fatigue intense nez qui bouche et débouche plusieurs fois par jour dos qui fait incroyablement mal difficultés a avalé douleur électrique sur la joue droite mal derrière oeil gauche mal de dents et grosse migraine puis tremblement bras droit et difficulté respiratoire suite a ça j'ai fait enlevé mes implant légère amélioration des douleur électrique j'ai fait IRM atm j'ai donc une subluxation parfaitement réductible ensuite je suis retourné voir mon dentiste qui m'a dit qu'il fallait mettre une gouttière aucune amélioration ensuite il m'a dit dévitalisée les dent il m'a donc dévitalisée toutes les dent du haut et mis sous couronne provisoire aucun changement il veut me faire la même chose en bas j'ai toutes arrêter je suis donc toujours sous dent provisoire en haut votre technique ma arrêtée les tremblement les difficultés de respiration ainsi que légèrement la fatigue et diminuer les douleur a l'oeil le reste persiste Jai vue ostéo kiné chiro aucune amélioration neurologue cardiologue angiologue généraliste il pense que c'est dans ma tête lol je dois changé de dentiste urgent car je suis sous provisoire et mon dentiste actuel n'es pas fiable du tous je précise que mes symptômes sont a prédominance a droite j'ai aussi la mâchoire qui devie sur la gauche a l'ouverture que je n'avais rien de tous sa avant je refasse ma bouche tous ça en 6 moi svp pouvez vous m'envoyer vers un confrère je suis sur Evian les bains mais je peux me déplacer sur Lyon voir Marseille ou même paris je suis prêt à tous et surtout un grand merci pour la technique qui m'a commeme améliorer désolé pour ce long texte mes il fallait tous décrire et encore une fois mille merci pour votre travail j'espère que vous pouvez faire quelque chose pour moi merci 

         

        1. Le Webmaster  va vous diriger sur Marseille. Il est indispensable de passer par la technique Hartmann-Cucchi. Pour l'heure, suppression de la gouttière incompatible, avec votre expérience relatée. Il n'est nullement question de serrer les lèvres. Il suffi de sentir  de manière OBSESSIONNELLE vos lèvres, en léger contactd'un commissure  à l'autre, sauf pour parler et pour manger. NB : Je me désintéresserai totalement de vous si vous ne menvoyez pas , en fin  de votre traitement un compte rendu comparatif de chaque symptôme Exemple :.
          Avant Vertige +++++. Après + ou 0 etc

          Bien à vous

           

          1. Bonjour professeur et Merci Encore pour le temps passé a vous occuper de nous. je reviens vers vous pour vous demander conseil car je suis allé voir un des praticiens recommandé et il a refusé de me faire les injections il m'a dit que les injections étais l'ancienne technique remplacer par un ostéopathe formé méthode allyne et si l'ostéo ne marche pas il me ferait les injections je suis un peut sceptique car j'ai vue une dizaine d'ostéopathe différents plusieurs fois ainsi que kiné rien de tout ça n'avais marché.

            Ensuite il me propose :

            1-Realisation de modèle neuro-musculaire

            2-Mise en place d'un plan de libération occlusal (goutierre)

            3-Enregistrement numérique et neuro-musculaire de l'occlusion/Teethan

            4-Myorelaxation & enregistrement physique de l'occlusion/Easybite

            5-Enregistrement numérique de la cinématique des contacts occlusaux/Occlusens

            Puis redirection vers un dentiste pas loin de chez moi a qui il transmettra les donné pour terminé le travail 

            Je ne sais Quoi faire, les injections directement ou essayé l'ostéopathe sachant que si celà ne marche pas j'aurais perdu beaucoup de temps déjà 2 mois pour un rdv ou alors refuser et demander à un autre praticien pour faire les injections connaissez-vous la technique allyne des osteo-kiné pensé vous que cela peut remplacé les injections il m'a dit que cela prenait moin de temps que les injections pour le rétablissement je suis vraiment sceptique mais je me fiche de ce qui marche ou du prix que cela va me coûter je veux juste que cela marche sans perdre de temps car je n'arrive plus a gardé mon travail je vais bientôt le perdre je multiplie les arrêts maladie donc tout est une question de temps désolé pour le long message mais tout est dit encore une fois merci de nous aider de nous donner des pistes de l'espoir et Merci pour le travail que vous avez accompli 

            Bien a vous

             

            1. Bonjour SAM,

               Il est IMPOSSIBLE de répondre à un message  d'un patient qui ne mentionne pas le type de BRUXISME éventuel  dont il est atteint et surtout qui ne décrit  aucun symptôme.Permettez moi d'établir mon diagnostic!         Dans l'attente de vous lire.

              Bi:en à vous

      2. Bonsoir,

        Je reviens vers vous comme convenu afin de vous donnez des nouvelles et de faire partager mon expérience auprès des nombreuses personnes déboussolées de ce qui leur arrive. L'application de votre méthode du contact des lèvres afin de n'avoir aucun contact des dents que j'avais auparavant de manière constante, dents en contact excessive de jour comme de nuit et bruxisme continue mon permis d'avoir une amélioration significative avec l'aide de séances d'ostéopathie afin de détendre les muscles très contractés.

        J'ai des bienfaits certes mais je n'ai pas encore retrouvé ma vie d'avant mes troubles.

        Pour parfaire le traitement j'ai fait appel à une kinésithérapeute spécialisée dans le traitement des ATM, le rendez-vous est fixé pour le 25 octobre 2023. Je vous tiendrai informé de l'évolution. LES POINTS IRRITATIFS SONT LES MUSCLES TEMPORAUX, MASSETERS, LE PTERYGOÏDIEN, LE PTERYGOÏDIEN MEDIAL ET LATÉRAL  AINSI QUE LE NERF TRIJUMEAU.

        Je vous remercie monsieur d'éclairer les néophytes que nous sommes contre la déshérence de nombreuses personnes sur la non compréhension des médecins quelle que soit la spécialisation.

        MILLE MERCI

        Manou

  4. Bonjour professeur, je viens vers vous car je suis dans une salle d'attente et une dame m'a parlé de vos travaux car elle a guéri suite à des vertiges qu'elle avait aujourd'hui je me permets de venir vers vous car j'ai mon ami qui a des vertiges et qui a une oreille bouchée pensez-vous qu'il y aurait un lien avec les dents et elle est sourde du côté droit.

    Dans l'attente de vous relire vous en remerciant

    1. Bonjour Myriam,

      Je ne réponds qu'aux personnes qui s'adressent directement à moi Votre ami doit exposer ses doléances dans ce site en suivant scrupuleusement et à la lettre,  les recommandations écrites dans la page d'accueil pour effectuer une telle démarche.

      Bien à vous

  5. Bonjour,

     

    J'ai vraiment besoin de votre aide.
    Début 2017 j'ai eu des nausées et un vertige rotatoire de quelques secondes.
    Apparement j'aurais eu une névrite vestibulaire, sauf que mon cerveau n'a pas compensé vu que je suis quelqu'un de stressée et d'hypocondriaque.
    Sauf que depuis ce moment, je tangue, j'ai une sensation d'être sur un bateau constant, à l'époque c'était horrible à la marche et plus facile au coucher (mais il fallait que je regarde le télé ou le téléphone pour moins les sentir)

    Maintenant dès que je m'asseois ou que je me couche ça tangue énormement… sensation de tête lourde.

    j'ai eu une chute sur le menton en 2010 donc 7 ans avant. quand j'ouvre la bouche ma bouche s'ouvre de travers et ça claque à gauche.

    On me dit que j'ai PPPD (persistent postural and perceptual dizziness) ou MDD's (syndrome du mal du débarquement)

    J'ai mis une gouttiere quelques temps, vu des chiro et des osthéos..

    Qu'en pensez-vous ?

    1. Bonjour Laura,

      Votre description clinique : chute sur le, menton en 2010 et déviation de votre mandibule à l'ouverture me fait déjà avancer le diagnostic de luxation discale de votre articulation temporo-mandibulaire (A.T.M.)  du côté où se fait la déviation. A confirmer, en demandant à votre dentiste (faites lui lire ma réponse) une IRM de vos ATM. L'IRM réalisée, je veux les conclusions du radiologue dans le blog (un copié- collé)

      Bien à vous 

      1. Bonjour Laura, 

        Votre " bouche de travers " éclaire mon diagnostic . : " bouche de travers "=: luxation discale réductilble ou irréductible de votre articulation temporo mandibulaire( A.T.M.) située du côté où  se  fait la déviation de votre mandibule . En conséquence : demandez à votre dentiste qu'il vous prescrive : une IRM de vos articulations temporo-mandivulaires(ATM)  Il importe, avant tout,  que vous m'adressiez dans ce site les conclusions du radiologue concernant cette IRM

        Bien à vous

      2. Bonjour professeur 

         

        Je suis complètement perdu avec beaucoup de symptômes.

        Je me suis faites opéré de la machoire en 2012 jusqu'en 2020 tout allait bien puis un gros stress ma déclenché.

         

        Maux de tete en casque

        Acouphènes oreille droite 

        Acouphènes oreille gauche 

        Sensation de pression dans l'oreille à gauche 

        Oreilles qui se bouchent et débouchent, 

        Sensation d'instabilité.

        Vertige rotatoire yeux fermés quelques secondes.

        Mal au cervicale.

        Nez bouché à droite puis à gauche

        Deviation de la mandibule vers la droite.

        La journée je ne sers pas les dents mais je pense que la nuit oui.

        L'orl m'a diagnostiqué un dysfonctionnement tubaire

        elle pense aussi a un dysfonctionnement de l'oreille interne

        Pensez vous que tous mes maux puisse venir de ma machoire?

         

        Ces symptômes sont quotidiens parfois plus fort.

        Je passe un irm des atm en décembre

        Merci d'avance.

         

        Je ne manquerai pas de témoigner car je souhaite vraiment guérir et aider d'autres personnes qui souffrent.

Répondre à Fabienne (Cancel reply)

Your email address will not be published.

*

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer