Pour clarifier les choses, et offrir aux visiteurs un site riche et simple, nous avons regroupé tous nos dossiers en deux catégories :

  • Les Troubles

Un trouble est une altération/perturbation de l’accomplissement d’une fonction physique. Il n’est pas forcément douloureux en lui même mais ses conséquences peuvent l’être. Nous traiterons des troubles du comportement au sens large, des troubles de l’équilibre…

  • Les Douleurs

Ressenti  désagréable et parfois insupportable dans une partie ou région du corps. De nombreuses zones sont concernées et associées à d’autres phénomènes : démangeaisons, crampes, acouphènes….

Nous complèterons par la suite les catégories plus « scientifiques » destinées au monde médical et celui de la recherche.

N’hésitez-pas à vous inscrire et à commenter en respectant bien entendu la « charte de bonne conduite sur les blogs et forums ».

Nous nous réservons le droit de modérer et d’effacer tout commentaire sans rapport avec notre site.

Du XXème siècle au XXIème : les téléphones ont changé, la recherche en Odontologie aussi !
Les dents sont connectées au nerf trijumeau, le nerf sensitif le plus important de l’organisme.
Avant toute critique : bien connaître le SENS de la sensibilité tactile dentaire.
De la périphérie …………….> vers les centres nerveux.
Loi de neurophysiologie : les dents ne sont en contact qu’au moment de la déglutition
L’organisme humain ne TOLÈRE pas, surtout chez la femme, un contact inter-dentaire trop durable et/ou trop intense = BRUXISME centré.

  • D’où : Syndrome de Fatigue Chronique (dit de cause inconnue)
  • D’où : Fibromyalgie (dite de cause inconnue) etc…
  • Migraine, Céphalées…
  • Cervicalgies pérennes…
  • Troubles végétatifs : intestin irritable, souffle court, toux (sine materia)…
  • Cystite interstitielle (dite de cause inconnue)…
  • Démangeaisons du conduit auditif externe, du cuir chevelu, etc…

 

Je rappelle que KERR – en 1962 – a démontré, le lien étroit unissant le nerf parasympathique et le nerf trijumeau (nerf des dents).

Depuis plus de 40ans ans, il a été décrit par nos soins sur le plan international l’importance relative de la double innervation dentaire chez les mammifères : la sensibilité tactile dentaire est écrasante !

D’après HARTMANN/ CUCCHI In Stress and Orality. New Data about Teeth Clenching and Outcomes Springer 300 p :

Le bruxisme centré = crispation des mâchoires dents serrées !

Problème d’anamnèse négligé totalement par la médecine française…