Print Friendly, PDF & Email

A vous lire depuis la création de tmd-dentalmedical.org, en 2008, nous sommes étonnés de voir combien les visiteurs sont simultanément passionnés par les propos que nous tenons et les articles que nous proposons et en même temps pointilleux pour des détails qui nous semblent tomber sous le sens, alors que dans l’ensemble nous les avons traités en détail dans les vidéos.

Cela est tout à fait normal et nous comprenons très bien vos remarques et votre désarroi. L’expérience nous a montré que tous ceux qui ont appliqué à la lettre et de manière obsessionnelle nos techniques (Hartmann-Bratzlavski…) ont dans l’ensemble toujours pu constater une amélioration de leur symptômes.

Je vous propose donc aujourd’hui une « recette » à suivre si vous souffrez de maux divers n’ayant pu trouver une solution thérapeutique classique, et que vous présentez une forme variable de bruxisme.

Dans cette situation, il est normal de se sentir perdu et éventuellement tomber dans la dépression.

En lisant cet article et en respectant à la lettre (ce point est crucial) les différentes étapes recommandées, vous êtes certains, pour le moins, d’avoir une amélioration de vos symptômes.

1 Identifiez vos troubles et douleurs :

Notez dans un cahier de 1 à 10 symptômes principaux (selon les cas) et évaluez leur intensité sur une échelle chiffrée de 1 à 10. Vous ferez ainsi un relevé tous les 8 jours de chaque symptôme et vous le noterez.

exemple :

 LUNDI 6 MAILUNDI 13 MAILUNDI 20 MAI ainsi de suite
Crampes mollets la nuit554
Fatigue au réveil655
Douleurs cervicales555
Douleurs lombaires766
etc…

…et ainsi de suite sur minimum 30 jours, vous pouvez réaliser ce tableau sur un tableur comme Excel, ce sera bien plus facile et lisible.

2 – Identifiez votre bruxisme

LES FORMES DE BRUXISME :

Il existe plusieurs formes de bruxisme clairement identifiables :
•Le Serrement de dents (probabilité : très élevée)
•Le Grincement + Serrement (probabilité : élevé)
•Le Simple contact inter-dentaire jour et nuit (probabilité : rare)
•Le Tapotement continuel des dents (probabilité : rare)
•Le Frottement continuel des dents (probabilité : très rare)
En règle générale, les hommes grincent, les femmes serrent mais il est bien entendu possible de trouver un cas où les deux se mélangent et/ou s’inversent.

3 – Mesurez et quantifiez votre bruxisme :

Jour et ou et/ou nuit ?
Souvent, pas souvent ?
Fort, faible ( sur une échelle de 1 à 10)…

Demandez à votre conjoint ce qu’il peut savoir de votre bruxisme, surtout la nuit.

4 – Lisez l’article sur la technique Hartmann-Bratzlavski

Nous l’avons écrit au plus précis avec le soin d’être compréhensible par tous : Technique Hartmann-Bratzlavski. Respectez les consignes scrupuleusement.

5 – Regardez ensuite la vidéo sur la technique Hartmann-Bratzlavski

Et tout deviendra clair s’il restait des points de questionnement : Vidéo ici.

6 – Mettez en application stricte

Sur un minimum 30 jours, mettez en application stricte la technique Hartmann-Bratzlavski et observez et reportez l’évolution de vos symptômes sur votre tableau. Vous devriez observer dans un délai de 15 jours une amélioration sensible de la majorité de vos symptômes.

7 – Fort de ce résultat

Allez voir votre chirurgien-dentiste et faites lui part de vos constatations, vous devez bien entendu lui parler de notre site comme caution scientifique indispensable sous peine de passer vous même pour un farfelu. Allez  lire l’article sur la Technique Hartmann-Cucchi sur les infiltrations bilatérales d’anesthésique dans la fosse infra-temporale.

La neurophysiologie et la neuro-anatomie, bases incontournables de tous nos propos et travaux,  sont deux disciplines malheureusement trop peu enseignées même dans les facultés de Médecine et Dentaire.

Je peux affirmer que j’ai soulagé des milliers de patients grâce aux  techniques Hartmann-Bratzlavski et Hartmann-Cucchi.

Pourquoi pas vous ?

959 total views, 4 views today

1 Comment

  1. Bonjour. J’ai 43 ans. Migraineuse et grande stressée depuis toujours. Depuis mon enfance on me dit que je grince des dents. J’ai eu au fil des années plusieurs gouttières. L’une d’elle s’est déréglée au printemps dernier suite au traitement d’une carie et là des douleurs à la tête et jusque dans le bas du dos sont apparues. Elles ont cessé immédiatement quand j’ai cessé d’utiliser la gouttière. J’allais très bien ces derniers mois mais suite à une période très intense de stress professionnel les douleurs ont repris. Cette fois ci je ne grince pas des dents selon mon compagnon mais je serre c’est sur. J’ai une nouvelle gouttière faite par une occlusondontiste mais les douleurs persistent. Peut être n’est elle pas encore correctement réglée ou peut-être n’est-ce pas la solution quand on « serre ». Je vais essayer votre méthode scrupuleusement et comme tout le monde sur ce site je voulais savoir où consulter quelqu’un à qui vous avez enseigné ? Merci d’avance Pour vos réponses. (Je précise que les pires douleurs pour moi sont les migraines et les douleurs du matin virent quasi systématiquement en migraines c’est insupportable et je commence lentement à déprimer, j’ai même dû arrêter de travailler cette semaine tellement je suis épuisée).
    Émilie

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer