Print Friendly, PDF & Email

Cas Clinique :

Il est  habituel de  constater combien le bruxisme centré ou serrement de dents est susceptible d’engendrer une quantité de symptômes divers touchant différents appareils ou systèmes.

Je vous présente aujourd’hui un cas très complet. Il remonte à l’époque où j’étais en activité dans le cadre de l’Assistance Publique de Marseille dans les années 90.

Mme M. A., 64 ans, est adressée par un confrère vertebrothérapeute pour des douleurs crânio-faciales, maux de tête (sans mention de migraine) fréquents (environ 100 jours par an) dont elle souffre depuis huit ans, malgré divers traitements.

La malade fait mention de sites algiques éloignés de la cavité buccale :

  • seins
  • bas-ventre
  • région lombaire

 

Ces douleurs l’inquiètent beaucoup malgré de nombreux examens strictement négatifs.

Outre des nausées parfois suivies de vomissements, des vertiges, des sensations de brûlure oculaire lors de la fixation du regard, une intense fatigue installée dès le réveil et d’épisodiques ballonnements gastro-intestinaux, faisant entrer cette malade dans le registre du syndrome de l’intestin irritable, faussement rattaché à la fibromyalgie (dite de cause inconnue).

La malade se plaint également d’une petite fièvre quasi permanente (37°8) mais surtout d’acouphènes intenses où se mêlent bourdonnements et sifflements.

Elle avoue enfin être plutôt anxieuse et serrer souvent les dents durant la journée.

Mon examen clinique de la patiente révèle des muscles hyper-algiques à la palpation mais on n’observe ni déviation mandibulaire ni limitation de l’ouverture buccale. Les craquements des ATM sont relativement inconstants et d’apparition plus récente.

Outre huit séances de myorésolution locale (technique Hartmann-Cucchi) réparties sur deux mois, la prescription de myorelaxant et une magnésothérapie oligosol sont complétées par des exercices de gymnastique mandibulaire diurne. L’ensemble des signes régresse progressivement jusqu’à disparition complète; seuls persistent les sifflements d’oreille. Les résultats se maintiennent après un dernier contrôle cinq ans après.

Il ne faut pas reprocher aux médecins de méconnaître les conséquences délétères d’une sur-stimulation des récepteurs tactiles dentaires. On ne le leur a jamais enseigné.

Nous admettons bien volontiers qu’il est quasiment impossible, de prime abord, de faire le lien entre :

  •  maux de tête
  •  mastodynie (douleur au sein)
  •  brûlure oculaire
  •  fibromyalgie
  •  syndrome de fatigue chronique
  •  vertige
  •  mal au ventre et ballonnement
  •  intestin irritable
  • fièvre prolongée inexpliquée (FPI)
  • acouphènes

en bref, tous les symptômes présentés par cette patiente… et le serrement de dents.

A ceux qui ont erré et qui peut-être errent encore. Surtout, ne vous sentez pas abandonnés, si vous présentez des symptômes qui n’ont, à vos yeux, pas reçu d’explications, ni de prises en compte médicale, sachez vous observer, sachez diagnostiquer en vous un bruxisme, quelle que soit sa forme !

Dans tous les cas de bruxisme avéré, venez témoigner dans ce blog, décrivez en détail votre cas et vos symptômes nous vous répondrons sûrement.

5,196 total views, 19 views today

54 Comments

  1. Bonjour professeur,

    Je me permets de vous solliciter car je suis en errance médicale depuis plus 6 mois.
    Je suis une femme de 37 ans, auparavant très active, maman de 2 supers enfants.
    Suite à un déménagement sur Toulouse fin 2018 qui a engendré beaucoup de stress, hernie discale L3-L4 côté gauche avec cruralgie qui m’a alité 4 mois début 2019. Reprise du travail fin mai, chute à plat mi-juillet, notamment sur la machoîre (petit coup du lapin) qui a engendré un nouveau stress important.
    Quelques jours plus tard, forte douleur à l’oreille gauche (comme si j’avais quelque chose enfoncé dedans) qui n’a pas cessé depuis et qu’aucun médicament ne fait passer.
    J’ai passé beaucoup d’examens (scanner ATM face, irm cervical, irm mâchoire, scanner cérébral) qui se sont tous révélés négatifs. Sauf une dissymétrie structurelle entre les condyles droit et gauche (le côté droit est pointu et non rond, le gauche est en vague et non rond). Les ménisques vont bien, pas de luxation
    bilan sanguin négatif, y compris thyroïde.
    Ma mâchoire craque dès que j’ouvre la bouche des deux côtés.
    J’ai vu orl (ras niveau oreille), dentiste (j’ai une gouttière pour la nuit depuis 3 mois que j’ai du mal à mettre car elle me fait mal aux dents), posturologue (j’ai des semelles depuis 3 mois car jambe gauche 6mm plus courte que la droite), acupuncteur, neurologue (qui m’a dit que cela pouvait être un Sadam… et que le nerf trijumeau pouvait être impacté … mais rien ne se voit sur les examens). Je suis donc sous anti-dépresseur ( (laroxyl) depuis 3 mois et anti-épileptique (gabapentine) depuis 1 mois pour traiter à la fois la dépression qui m’est tombée dessus à force d’avoir mal et de ne pas savoir traiter la douleur et les douleurs neuropathiques. Pour le,moment, rien ne fonctionne concernant les douleurs.
    Le stomatologue que j’ai vu m’a dit que je devais faire du bruxisme centré la nuit (dents non abîmées), que mon occlusion était bonne. J’ai l’impression quand même depuis que mes dents s’imbriquent mal.
    Autres pathologies :
    Douleurs cervicales quotidiennes avec cervicales qui craquent (rien à l’irm)
    Douleurs en bas du dos
    Vision trouble (opthalmo vu, ma vue est néanmoins bonne)
    Problème digestif
    Douleurs à la mâchoire
    Je n’ai pas de vertiges, ni acouphènes, par contre je ressens une pression constante dans les deux oreilles, et j’ai les oreilles bouchées constamment.
    J’ai deux séances de Kiné par semaine depuis 3 mois, qui ne font rien. J’ai vu 4 ostéopathes différents dont le dernier qui m’a parlé de Sadam et a noté un problème de convergence côté vision.
    Mon médecin ne sait plus quoi faire, j’ai passé 4 jours en centre de la douleur (ça a été encore pire). Je fais de l’hypnose, cela fait 2 mois que je suis votre programme (pincement, gommettes, sommeil) mais rien n’y fait.
    Je suis sortie de la dépression, n’est plus le sentiment d’être anxieuse, ni stressée ( je faisais des crises de panique).
    Mais cette douleur me rend dingue, je ne peux dormir très mal qu’avec des cachets.
    Je suis suivie par une psychologue qui m’a dit que les séances pour elle était presque terminée. Je ne sais donc plus vers qui me tourner.
    Je suis désolée pour le message aussi long mais je voulais être exhaustive.
    Confirmez-vous un Sadam ? Auriez-vous des interlocuteurs que vous me conseilleriez sur Toulouse ou Marseille ?
    Je désespère complètement, car le stomatologue que j’ai vu n’a pas de solutions.
    Merci pour votre aide,
    Carole

    1. Bonjour Carole,
      Après une description aussi complète, Je vous fait parvenir l’adresse d’un de mes correspondants à Marseille
      Devant un cas aussi complexe, je souhaiterais que vous témoigniez dans ce site après guérison.
      En vous souhaitant, avec mes bons voeux, une meilleure santé après traitement
      Bien à vous

      1. Bonsoir professeur,

        Merci pour votre réponse rapide.
        J’attends votre contact avec impatience et me ferais bien sûr un plaisir de vous informer des avancées et de témoigner.

        Bien cordialement, merci encore de nous aider à reprendre espoir.

  2. Bonjour Professeur,

    Je suis un homme de 44 ans et vivant en Seine-et-Marne. Depuis 3 ans, je souffre de nombreux symptômes qui ont commencé suite à un stress très important lié à des événements familiaux et professionnels. En premier lieu une grande fatigue dès le réveil, une vision floue et des vertiges. Puis sont apparus des acouphènes sur une une puis sur l’autre oreille et des douleurs devant les oreilles. Je n’arrive même plus à porter mes lunettes. Après un début d’amélioration en début d’année 2019, j’ai perdu ma mère. Depuis les choses n’ont cessé de s’empirer. Les douleurs et les vertiges sont plus forts, des douleurs cervicales sont apparues et des picotements dans l’avant bras droit apparaissent et disparaissent. Toutes les maladies graves ont été écartées et selon les spécialistes tout va bien. A force de recherches personnelles, j’ai pensé au bruxisme. Je porte une gouttière depuis fin septembre et les acouphènes se sont un peu améliorés, de même que les vertiges. Je précise que la gouttière est sur la mâchoire supérieure et non la mandibule. A force de recherche je suis arrivé sur votre site. Je commence aujourd’hui la méthode Hartmann bratzalzki.
    Que pensez-vous de la gouttière sur la mâchoire supérieure, beaucoup de personnes dans mon entourage ayant une gouttière mandibulaire et y a t il un spécialiste qui connaît votre méthode dans ma région. Bonnes fêtes de fin d’année

    1. Bonjour Toni,
      je vous adresserai à une correspondante à Paris pour qu’elle vous applique la technique Hartmann-Cucchi, décrite en détail dans ce site. Tenez moi impérativement au courant pour la bonne application de ma technique.
      Nb Après lecture approfondie de la technique précitée, consultez toutes mes VIDÉOS contenues dans le site APRÈS lecture de la technique
      Bien à vous

    2. Bonjour Professeur,

      Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour vos travaux et votre Blog. Grâce à vous, j’ai repris de l’espoir et comprend mieux ce qui m’arrive. Cela limite mon anxiété et contribue probablement au mieux-être nouveau depuis que j’ai commencé la technique Hartmann Bratzalzki.

      Je vais reprendre un peu plus précisément mon histoire. Suite à une très grande fatigue, j’ai consulté mon médecin généraliste en décembre 2016. Ce dernier m’a prescris un certain nombre d’examens qui se sont avérés négatifs. Puis, à la fatigue, vers mars 2017, s’est ajouté un floue dans ma vision. Des vertiges sont apparus en Avril 2017, très invalidants. Ils ont disparu après une semaine. En mai de la même année, les acouphènes ont commencé, et là, mon corps et mon psychique ont lâché. Des bourdonnements et sifflements terribles, couvrant les bruits de la rue et m’empêchant de dormir. Les Orl consultés m’ont prescrit des vasodilatateurs (praxylène et extovyl), écarté la piste du neurinome de l’acoustique. Aucun n’a tenu compte de mes remarques sur mes yeux rougis, qui voulaient sortir de leurs orbites, le fait que ma douleur n’était pas dans mon oreille, mais juste devant, ainsi que de la tension de cette petite partie devant l’oreille qui permet de les boucher.
      On m’a prescrit des anti dépresseurs, puis du Lexomyl. Devant le soulagement de mes douleurs avec ce dernier, l’absence de problème neurologique pouvant expliquer des vertiges réguliers semblables à une ébriété permanente, mon état anxieux a été évoqué comme source de tous mes maux.
      A la fin de l’année 2018, les acouphènes, les douleurs, et les vertiges diminuaient. Puis en Janvier 2020, suite au décès de ma mère et à des problèmes dans mon couple, dus à mon état de santé (je tourne en boucle sur ce sujet dans nos discussions), les symptômes sont revenus et s’en sont ajoutés de nouveaux. J’ai été en arrêt de travail pendant 2 mois pour une cervicalgie, une névralgie d’Arnold et des sensations de décharges électriques dans l’avant bras droit. Mon médecin a écarté la piste d’une sclérose en plaque, seul de l’arthrose aux cervicales ayant été trouvé, dans une limite tout à fait normale vu mon âge (propos du kyné et de l’ostéo). C’est pendant mon arrêt que la piste des troubles temporo mandibulaire a été exploré. Et un bruxisme centré a été confirmé par un chirurgien dentiste, sans maloccusion ni problème aux dents. J’ai une gouttière sur la maxillaire depuis le 30 septembre 2019 qui m’a soulagé pendant 2 mois. Puis les douleurs et les vertiges se sont amplifiés, des maux de ventre sont apparus, m’obligeant à rentrer aux urgences pour une suspicion de coliques néphrétiques. L’IRM étant normal, le médecin a évoqué la piste du colon irritable. J’ai préféré ne plus la porter. C’est au hasard, suite à un énième arrêt maladie que je suis tombé par hasard sur votre site.

      Depuis que j’ai commencé la technique Hartman Bratzalzki, mes yeux sont moins rouges, les sensations de brûlures aux yeux sont présentes en fin de journée seulement et les vertiges ont disparu. J’ai retrouvé mon regard de « Droopy » selon mes filles : mes paupières tombent sur mes yeux alors qu’avant, ils semblaient exorbités. La petite pièce devant les oreilles est plus mobiles et les rides devant mes oreilles sont revenues, celles là-même qui m’avait désespéré quand elles sont apparues à la quarantaine. Depuis un an et demi la peau était tendues. Les acouphènes ont baissé et sont devenus plus supportables, mais toujours très présents. Les douleurs ont également diminué. Tout n’est pas parfait, mais j’ai un espoir et j’ai pu chasser de mon esprit toutes les maladies graves. A chaque coup de stress, je sens que ce petit équilibre nouveau est fragile, mais je m’applique à respecter gommettes, serrements et rituel de la nuit.

      Si vous prenez le temps de me lire, j’aimerai avoir votre avis sur la pose d’un implant prévu le 21 janvier prochain. On m’a retiré une pré molaire en juillet 2017 sur la mandibule à cause d’un abcès sous une couronne. Le bruxisme et cet implant sont-ils compatibles ?

      Auriez-vous la gentillesse de me communiquer l’adresse d’un confrère qui connaisse la technique Hartmann Cucchi sur Paris ou la région Ile de France pour savoir si dans mon cas, elle serait pertinente.

      Je vous remercie à nouveau de populariser vos recherches, car à 44 ans, je n’imaginais plus mon avenir.

      Bien à Vous
      Christian

      1. Bonjour TONI,
        Je vous félicite pour la clarté vos propos. Il est scandaleux de constater qu’après 50 ans de recherches fondamentale et clinique, après que j’ai effectué des dizaines et des dizaines de publications nationales et internationales, après voir écrit trois livres, dont un en anglais nous sommes en mesure de déplorer hélas ce déni de la médecine quant au rôle délétère du BRUXISME CENTRÉ intense/ou persistant lequel perturbe, voire mène à la DÉPRESSIONS des milliers de malades. Votre cas personnel est en bonne voie après que vous avez appliqué avec rigueur la technique Hartmann-Bratzlavzki décrite dans ce site. Je vous adresse à une correspondante à PARIS qui vous appliquera la technique Hartmann-Cucchi et vous posera en bouche une nouvelle gouttière mandibulaire en résine dure après la quatriéme séance d’infiltration de la technique Hartmann-Cucchi décrite également dans ce site. Il convient d »en recevoir huit pour éviter TOUTE RÉCIDIVE. La diffusion, une fois guéri, sera alors à l’ordre du jour.
        Bien à vous.

        1. Bonjour Professeur,

          je vous remercie de votre réponse et vous pouvez compter sur mon retour après application du traitement. J’ai surveillé ma boite mail et mes indésirables afin de contacter votre correspondante parisienne, à ce jour je n’ai rien reçu. Peut-être me suis-je trompé sur mon adresse mail. Aussi je me permets ce nouveau message.

          je vous remercie à nouveau de vos travaux et de l’espoir que cela peut donner aux personnes qui souffrent de bruxisme centré, car la technique Hartmann-Bratzlavski continue sur moi ses effets positifs.

          bien à vous
          Toni

  3. Bonjour Professeur,

    Je suis une femme de 32 ans et cela fait maintenant plusieurs années que je sais que je suis atteint de bruxisme excentré nocturne, mon conjoint me disait qu’il m’entendait grincer des dents alors qu’il était dans la pièce d’à côté. Puis quelques années après j’ai commencer a avoir des douleurs a la mâchoire et des claquements de l’A.TM. J’ai eu des décontractant musculaire, je suis aller voir un dentiste qui m’a fait une gouttière qui a duré 6 mois car elle est tombé par terre et c’est brisé en deux, un stomato qui m’a conseiller des injections de botox car les muscles était dur, j’ai fait une injection et n’en ai plus jamais fait car ça n’as eu aucun effet. Je suis aller voir une orthodontiste qui m’as mis des bagues (3 ans de traitement), elle a remis la mâchoire du bas en place a l’aide d’élastiques, mis une gouttière et m’a demander de faire enlever les dents de sagesse chez un spécialiste à qui j’ai préciser mon soucis et qui je pense a fait attention en me les enlevant. Elle a régler mes douleurs à la mâchoire et les claquements de l’A.T.M mais le grincement est toujours là, elle m’as dit qu’a force de grincer des dents la nuit j’ai limer un peu mes dents.
    Je suis aller voir un hypnotiseur pour essayer d’arrêter le bruxisme nocturne sans succès. Je suis aller une chiropractrice qui n’as rien pu faire.
    Je suis inquiète de savoir ce qui va arriver a mes dents par la suite si ça continue, condamnée a portée une gouttière a vie qui s’abîme rapidement.
    En voyant les symptômes que peut générer le bruxisme je suis étonnée et en même temps je me dit que ça peut venir de là.
    Alors voilà les symptômes sans êtres sur que ce soit liés :
    -sensibilité du cuir chevelu
    -démangeaisons dans le trou de l’oreille
    -raideur dans la nuque, le dos
    -dents sensibles ou sucre et au brossage
    -toux d’irritation
    -je pense avoir les muscles très contractés
    Mon orthodontiste m’as conseiller d’avaler ma salive régulièrement dans la journée pour décontracter la mâchoire ce que je fait le plus souvent possible.
    Je vous avoue avoir essayer de tout tenter pour arrêter ce mal et avoir abandonné, j’ai même envoyer un tweet au docteur Laïbi sans réponse de sa part, mon conjoint vient de m’envoyer ce lien et je retrouve espoir.
    Dites moi ce que vous en pensez et si il y a quelque chose a faire.

    Alexandra

    1. Bonjour Alexandra
      Submergé par les questions, je suis contraint d’être très bref et vous prie de m’excuser. Ma réponse courte aura la même valeur. Impliquez vous à 100% dans la technique Hartmann-Bratzlavzki décrite dans ce site et A VIE.
      Bien à vous

  4. Bonjour Professeur,

    Je suis une femme de 31 ans qui souffre de bruxisme centré nocturne, les douleurs ont commencées il y a 2 ans suite à une période de gros stress, mais mon bruxisme n’a été diagnostiqué que récemment, suite à un IRM de la mâchoire prescrit par mon médecin traitant qui a révélé une luxation méniscale du côté droit, voici mes symptômes:
    – Douleurs à l’articulation du côté droit, comme si un gros élastique empêchait ma bouche de s’ouvrir complétement
    – Ouverture de la bouche réduite, 2 doigts max environ
    – Douleurs coté droit du visage: œil, pommette, tempe, dent (surtout la canine droite)
    – Muscles de la mâchoires hyper contractés
    – Muscles du cou / nuque / trapèzes hyper contractés et douloureux
    – Bourdonnements des oreilles
    – Sensation de trouble de l’équilibre

    Je porte une gouttière mais il n’y a aucune amélioration, les débuts ont même été pire, j’ai fait de la rééducation des cervicales + des atms sans succès, injection de botox dans les masséters et les tempes mais aucune amélioration.
    J’ai commencé le pincement de lèvres et le cérémonial du sommeil depuis 6 jours, je constate une atténuation de la douleur du visage, moins de fatigue au réveil et les muscles du cou côté gauche plus souple.
    J’ai rendez vous dans 15 jours pour refaire des injections de BOTOX , cette fois ci plus ciblées, dans les ptérygoïdiens notamment. Qu’en pensez vous ? Quel traitement est il efficace pour remettre une luxation méniscale partiellement réductible?

    En vous remerciant par avance pour vos réponses.

    1. Bonjour Laurie,
      En priorité :stop pour le Botox, la bibliographie internationale s’accorde à reconnaître ses conséquences néfastes : perte de dents et ostéolyse de vos maxillaires. Je constate en plus que vous n’en avez eu aucune amélioration. Bravo, pour le recours à la technique Hartmann-Bratzlavzki, mais n’avez-vous pas oublié les gommettes ? L’ensemble indissociable doit être poursuivi, A VIE.
      Quel traitement est il efficace pour remettre une luxation méniscale partiellement réductible ? : Dans un mois et pas avant la mise en route de la technique H-B et selon les résultats obtenus, nous envisagerons, pour vous, la technique Hartmann-Cucchi.
      Bien à vous

      1. Bonjour Professeur,

        Merci d’avoir pris le temps de me répondre, cela fait maintenant 15 jours que j’applique à la lettre votre méthode, pincement de lèvres le plus souvent possible , gommettes le soir (bruxisme nocturne) et le cérémonial du sommeil. Malheureusement je serre encore très fort les dents la nuit sur ma gouttière et ce à peine endormie jusqu’au matin. Les douleurs névralgiques du visage ceux sont atténuées parcontre les contractures musculaires des muscles de la mâchoire, des tempes, du cou et des trapèzes ne diminuent pas. Avec une douleur plus forte située autour de l’articulation droite. J’ai rendez vous dans une semaine pour les injections de BOTOX, j’hésite à annuler, je suis consciente des effets secondaires mais je n’ai aucune alternative pour me soulager, je ne peux plus rester comme ça, ma vie personnelle et professionnelle en sont très impactées !
        Bien à vous.

      2. Bonjour docteur
        Suite à une opération du dos début juillet (hernie discale l4l5) et des complications qui m ont provoqué un très grand stress, je me suis rendue compte que je serrai des dents la nuit ( parfois claquement, serrement ou grincement).
        Le dentiste m a fait une gouttière mais je ne vois pas d amélioration.
        J ai actuellement mal à la mâchoire côté gauche, à la joue et à l l’oreille.
        Côté droit j ai mal à l’œil.
        J’ai aussi souvent mal à l epaule droite, au bas du dos ainsi que douleur jambe gauche côté de la sciatique pour laquelle je me suis faite opérée.
        Je suis une femme de 35 ans, et c est très difficile dans la vie de tous les jours.
        Je suis très très angoissée mais votre site me redonne de l espoir.
        Je suis dans le var et aurait aimé savoir si vous aviez des correspondants, je peux me déplacer sur marseille bien entendu.
        J ai commencé à mettre en pratique votre technique et j’ai moins mal à l’œil droit.
        J’ai besoin de votre avis et de votre aide sachant que je voudrais éviter les antidépresseurs prescrits car bien sur cette situation entache mon moral grandement.
        Bien à vous

    2. Bonjour Professeur,
      Je souffre de bruxisme depuis plus de 2 ans.
      Je ne me souviens pas quand tout a commencer mais étant une personne stressée et anxieuse je pense ça n’a pas arranger les choses. Inconsciemment je serre les dents la nuit et même la journée. Je sens ma mâchoire crispée , j’ai des douleurs à la tête, aux oreilles, au cou et depuis quelques temps j’ai l’impression aussi de me serrer la gorge niveau gauche car j’arrive plus à manger de ce côté là, pouvez-vous m’aider ? J’ai essayer de faire de l’hypnose j’avais l’impression que ça c’est très légèrement améliorée suite à mes séances mais cependant cela revient et de pire en pire! Je ne sais pas quoi faire ? J’ai déjà eut une gouttières que j’ai casser , merci de votre aide

      1. Bonjour Mubelook
        Réponse impossible : Votre âge, votre sexe… un minimum de renseignements. Nous pensons que les problèmes de santé évoqués dans tout notre site ne sont pas à prendre à la légère pour se contenter de prodiguer des conseils avec si peu d’informations de votre part.
        Nous avons créé un article spécialement dédié à cela, merci d’en prendre connaissance : https://tmd-dentalmedical.org/2019/05/02/vous-qui-souffrez-soyez-efficaces/
        Bien à vous.

  5. Bonjour Professeur,

    Je viens juste de découvrir des articles concernant la méthode Hartman Cucci. Je cherchais des informations sur la relation existant entre les dents et la vessie. On m’a diagnostiqué un SVD (ou cystite interstitielle), sans lésion endoscopique. Les symptômes (légers) ont débuté en 2008, après une intervention ratée, le chirurgien n’a pas avancé la mâchoire mais le menton. Suite à cela, j’ai consulté un orthodontiste, et on m’a posé des bagues le 9 août 2016. Quelques heures avant la pose, j’ai ressenti les symptômes d’une infection urinaire. Mais je ne saurai jamais s’il s’agissait bien d’un IU, puisque les symptômes urinaires n’ont plus cessé. Personne n’a compris ce qui pouvait m’arriver subitement : incontinence, douleurs intenses au niveau urétral, décharges électriques, envies impérieuses constantes. Les anticholinergiques ont provoqué une rétention urinaire aiguë, j’ai du être sondé en urgence. Voilà 3 ans que la douleur, indicible, indescriptible, me donne des idées noires. J’ai des anti douleurs puissants, sans lesquels je ne serais plus là, mais je souffre malgré tout. Et plus encore après chaque visite chez l’orthodontiste, lorsqu’il change les fils et les resserre. Je dois être opérée, d’une part, pour défaire ce qui a été mal fait il y a 10 ans et pour avancer la mandibule, je suis classe 2 assez marquée. J’ai toujours souffert de bruxisme, de craquement buccal, de douleurs au niveau temporo-manidibulaire, de maux de tête importants. L’orthodontie m’a améliorée (sauf le bruxisme). L’intervention chirurgicale est nécessaire mais j’ai peur. je ne sais pas si elle va permettre que les choses rentrent dans l’ordre ou si je vais être définitivement détruite sur le plan urinaire. Si je dois vivre ainsi, je préfère mourir, je souffre trop. J’avais consulté un occusiodendiste afin de savoir si une gouttière me serait bénéfique, plutôt qu’une intervention mais il m’avait expliqué que mon cas était un peu trop complexe et qu’une gouttière ne suffirait pas. Si vous avez un avis à me donner ou une personne à me recommander, sur Lille ou Paris, je serais ravie.
    Par avance, merci.

    1. Bonjour Inès,
      Vous semblez affirmer que votre syndrome de la Vessie douloureuse est corrélée à une intervention chirurgicale sur votre mandibule. Si l’intervention a eu lieu sous anesthésie générale, comme je le suppose, l’anesthésiste a posé un ouvre bouche par permettre au chirurgien de travailler. Parfois une ouverture excessive de l’ouvre-bouche produit un effet délétère au niveau des articulations temporo-mandibulaires (A.T.M.). Cet effet est explicité dans le schéma que vous trouverez dans mon site : Le coup du Lapin. Qu’entendez-vous par I.U ? Infection Urinaire ? Essayons de voir, à l’IRM s’il n’ya pas une lésion au niveau de la bande bi-laminaire postérieure de vos ATM ? Pour l’ heure, l’avancée de la mandibule me semble prématurée. Le lien étroit des troubles urinaires avec le nerf des dents a été établi en 1987 sur le plan international par Daniel Menetrey Ex-Directeur du Laboratoire de Neurobiologie CNRS Paris. Donc la priorité, pour vous, est de stopper ce bruxisme en commençant par la technique Hartmann-Bratzlavzki ;Notez avec précision la moindre amélioration au bout de huit jours et faites m’en part (méthode de suivi de la méthode Hartmann-Bratzlavski). Je ne peux vous orienter vers les injections sans être sûr de mon fait.
      Encore une fois, ne désespérez pas !
      Bien à vous

  6. Bonjour,

    J’ai essayé de laisser des commentaires, car j’aimerais beaucoup prendre un rendez-vous avec vous ou un confrère qui utilise vos méthodes. Je ne vois pas mes commentaires safficher. Peut-être il fait in délais. J’ai un problème de serrement de dents sévères. J’ai malheureusement eu des injections de Botox 1x, avec ce que j’ai lu sur votre site, j’ai maintenant encore plus peur. J’ai faite beaucoup de démarche, car je suis rendue avancée dans les symptômes physiques. Je pense tous les avoir. J’ai même une machine d’apnée du sommeil pour la haute résistance des voix respiratoire, mais qui ne change rien. On ne diagnostique toujours pleins de choses et pour le serrement de dent, à part plaque occlusale que j’ai déjà et qui ne change pas grand chose non plus. À part dépenser beaucoup d’argent et s’ouvrir tous les jours d’horrible maux de tête et de fatigue. Je me retourne vers vous pour de l’aide, des références et support. Je suis sur Toulouse. Merci de prendre mon commentaire. J’ai commencé la technique avec les gommettes, rituel et pincement mais seulement depuis quelques jours donc rien que je puisse noter. Je me suis pas certaine de bien pincer les lèvres d’ailleurs. Merci

    1. Bonjour Geneviève,
      Comment allez-vous ?
      Je viens prendre des nouvelles des résultats de l’application d’une technique qui doit être utilisée A VIE, sachant que les résultats sont plus ou moins rapides selon les individus. Pour le pincement de lèvres, regardez la Video.
      Bien à vous

      1. Bonjour, est-ce que vous pourriez m’envoyer par courriel, vos références pour que je me déplace à Marseille svp. À mon adresse mail. Pour les problèmes :
        Serrement de dents intenses
        Manque d’espace dans la bouche
        Atm / peu d’espace pour le muscle donc toujours compressé
        Impossible de fermer mes dents et d’avoir une occlusion ou les dents ce touche. Seulement 1 dent en avant touche.

        Bref, j’ai en ma possession plusieurs scan. J’ai vu plusieurs spécialistes. Personne arrive à m’aider avec mes souffrances.

        J’ai le crâne qui explose en permanence. J’aimerais vraiment avoir vos coordonnées pour la prise d’un rendez-vous pour avoir un diagnostique et recevoir les bons traitements ou références.

        Svp je me déplacerai à Marseille ou autre.

        Bonne journée

            1. Bonjour, nous vous avons envoyé déjà deux mails avec ces informations : le 20/11/19 et suite à votre relance, à nouveau un mail le 06/12/19. Merci de regarder dans vos indésirables, il arrive parfois que du courrier normal y soit automatiquement mis par votre filtre antispam. Bien cordialement.

  7. Bonjour Mari
    Je souhaiterai connaître votre âge. Les symptômes en dépendent. Investissez vous à 100% dans la technique Hartmann-Bratzlavski décrite, en détail, dans ce site ? Pour commencer, après en avoir fait une lecture minutieuse, regardez la Vidéo que j’ai consacrée à cette technique. VIDÉO : après, jamais avant RV Fin août.
    Bien à vous

    1. Bonjour monsieur,

      J ai 35 ans, j ai commencé votre technique hier . Le plus difficile dans tout cela c est que bcp de personnes du monde médical vous disent que c est psychologique. On a l impression de se faire du mal en faisant ça et de ne rien pouvoir y changer. Tout a débuté après une agression verbale sur mon lieu de travail par une cliente . Je suis restée bloquée des cervicales pendant 3 grosses semaines et puis les douleurs ont persisté , elles tournaient du coup à l omoplate au trapèze. J ai mis très longtemps à comprendre que je serrais des dents la nuit .j ai installé une gouttière elle a été efficace sans plus et aujourd hui je me surprends en phase de réveil à serrer fort comme si ça ne servait à rien
      J ai commencé votre technique , j ai collé des gommettes partout et je pince des lèvres le plus souvent possible , j ai mis en place le rituel du soir et je me demande si le soir ça peut être couplé à des exercices de relaxation avant le sommeil? Cela vous parait il efficace ? L hypnose ?
      Ma deuxième question est que faire en cas de réveils nocturnes quelle méthode adopter pour se rendormir sans serrer.
      Il m a été aussi conseillé par un dentiste Toulouse d enlever un amalgame gris et de le remplacer par un composite . Qu en pensez vous ?
      Dans l attente de vous lire ,
      Mari

      1. Bonjour Mari,

        Vous écrivez en italique: : »je me demande si le soir ça peut être couplé à des exercices de relaxation avant le sommeil? » Ce n’est pas prévu. Pourquoi pas ? Essayez pour vous rendre compte et comparez avec ou sans exercice préliminaire. Quant à moi, : inutile. pourquoi ? Parce que la qualité de la réussite de votre nuit de sommeil est étroitement liée A VOTRE CAPACITÉ vous ENDORMIR SUR UNE PENSÉE AGRÉABLE. Pensée agréable = les mâchoires s’entrouvrent automatiquement. Le moindre souci en tête les dents restent en contact et vos mâchoires se crispent. c’est ainsi et CE N’EST PAS NÉGOCIABLE !
        A vous de jouer. Deuxième question « que faire en cas de réveils nocturnes quelle méthode adopter pour se rendormir sans serrer. » les lèvres simplement en contact entre elles sur toute leur longueur, concentrez vous sur une série de moments AGRÉABLES sans arrêt Pourquoi? parce que le contact des lèvres empêche les dents d’être en contact et quand les dents sont en contact permanent elles excitent dans votre cerveau le centre de l’ÉVEIL. C’est contraignant, je le sais, mais c’est la réalité .
        Bien à vous

    2. Bonjour docteur , j ai 35 ans . J ai mal beaucoup plus sur le côté droit : trapèze droit, muscle le long du cou droit, épaule droite . Et certaines nuits sur la phase de réveil je me surprends à sentir que je serre des dents et que cela me fait excessivement mal dans le trapèze . Je m attele à votre technique . Pourrais je avoir un contact mail pour vous faire un retour Merci d avance pour toute votre aide dans ce parcours du combattant .

    3. Bonjour professeur ,
      Voilà 3 semaines que j utilise la technique . J ai vu une amélioration des douleurs au niveau du trapèze de 80% et plus aucun fourmillements dans Le Bras droit.

      D un tempérament pugnace , Je m y tiens avec obsesssion .
      Pour autant certaines choses persistent..
      le dentiste m a dit que j avais une luxation réductible du côté gauche . A chaque fois que j ouvre la bouche j attends un cloc. Il me conseille la gouttière qui ne fait rien. J ai tjrs des douleurs dans le cou à droite et en haut de l épaule , j ai tjrs mal à la gorge comme si j avais la gorge irritée et j ai parfois mal au niveau des oreilles avec des maux de tête C est invalidant au quotidien, je ne porte rien de lourd, ne fais plus de course à pied , plus de jardinage , de vélo car cela me fait mal au cou. Je suis très souvent fatiguée alors que je dois m occuper de mon petit de 4 ans. Je commence à perdre espoir de trouver une guérison totale
      Pouvez vous m aider ? Que me conseillez vous ? Est ce que pour mon cas les injections seraient une solution ?
      Dans l attente de votre réponse
      Mari

      1. Bonjour professeur , je suis dans l attente de votre réponse suite à mon dernier mail. voilà 1 mois que je pratique la technique à la lettre, avec bcp de sérieux . J ai collé des gommettes partout, je pince les lèvres et je fais de la relaxation chaque soir couplé au cérémonial du sommeil en essayant de m endormir sur une pensée agréable .
        mes symptômes comme je vous le disais dans mon précédent mail se sont bien améliorés . Je n ai plus de vertiges, de douleurs à l épaule , dans le trapèze . Persiste encore des douleurs d oreilles et une grande fatigue le matin quand je me réveille , j ai les muscles du visage encore très tendus . Je peux me déplacer facilement toutes les semaines sur Marseille je cherche à rencontrer un dentiste qui pourrait me proposer la technique Hartmann Cucchi, j ai cherché sans résultat tous les médecins me proposent la technique du botox . Pourriez vous svp me donner le nom d un correspondant vers qui je puisse me tourner . Dans l attente de votre réponse merci encore pour ce que vous faites

        1. Bonjour Mari,
          Il est SCANDALEUX que les médecins osent encore recommander le BOTOX dans ce cas précis, sans savoir que la bibliographie internationale le condamne vivement. En effet, après usage, il peut se produire une déminéralisation des mâchoires accompagnée d’une perte de dents. Je vais vous faire parvenir l’adresse d’ un de mes élèves ex assistant à la Faculté d’Odontologie.
          Les médecins sont malheureusement totalement incompétents dans ces problèmes dentaires. Il ne faut pas leur en vouloir. L’enseignement de la dentisterie en Faculté de Médecine avoisine le néant. Je vous serais très obligé, par contre, après vos 8 semaines de traitement de me donner le résultat
          Boen à vous.

          1. Bonjour, je vous remercie . Je me permets de vous solliciter à nouveau car Je n ai pas encore reçu les coordonnées.
            A votre avis quel est le taux de réussite avec la méthode des infiltrations ?
            Cordialement

  8. Bonjour docteur , je souffre depuis 2 ans des trapèzes , de douleurs dans le dos à cause des dents que je serre surtout la nuit. Je porte une gouttière . Pour autant cela n à règle les choses que partiellement et temporairement. J ai entendu parler des infiltrations mais personne n en fait dans le Tarn. Que me conseillez vous ?

  9. Bonjour,
    je souffre de migraines depuis l’âge de 9 ans, j’en ai aujourd’hui plus de quarante. Mais depuis 2 ou 3 ans, elles sont plus rapprochées et plus intenses – en raison des modifications hormonales ? du stress accumulé ?
    De plus, j’avais fréquemment des sinusites, et une douleur dentaire du côté droit dont on ne trouvait pas l’origine. Cette douleur s’est petit à petit accentuée jusqu’à devenir terrible (sensibilité au froid, au chaud, douleur irradiant dans toute la mâchoire)
    En consultation pour la migraine, j’ai confié à mon neurologue que je serrais beaucoup les dents par anxiété depuis quelque temps et que j’avais très mal, il m’a dit de voir mon dentiste pour une gouttière. J’ai consulté. Effectivement la douleur que j’avais à la dent du côté droit semblait liée à des serrements de dents trop intensifs – nuit et jour. Le dentiste m’a changé l’amalgame et fait faire une gouttière. J’ai eu atrocement mal pendant quelques jours, puis s’est passé.
    Hélas, j’ai remarqué qu’avec la gouttière, je serrais les incisives au lieu des mâchoires.
    J’ai cessé de porter la gouttière… et depuis quelques mois c’est l’enfer (gouttière ou pas) j’ai très mal… du côté gauche maintenant ! Cela me réveille la nuit, j’ai du mal à manger (le chaud et le froid sont insoutenables) et cela me déclenche des migraines quotidiennes du côté gauche (alors que ça faisait 30 ans qu’elles étaient à droite!). Je dors 4 heures par nuit, je suis épuisée et irritable, mon travail et mon humeur s’en ressentent, je ressens un profond découragement.
    En lisant votre site, j’ai également retrouvé d’autres symptômes dont je souffre depuis des années : acouphènes, cystites non bactérienne, douleurs de la nuque et du dos…
    Je ne sais pas vers qui me tourner : mon dentiste, mon généraliste ? Un spécialiste (je sui en région parisienne) ?
    J’avais déjà pris conscience qui’l fallait que je desserre les dents, je vais suivre votre entraînement pour le faire de façon plus intensive.
    Mais pouvez-vous me conseiller un confrère sensibilisé à ces problèmes en région parisienne ?
    Merci beaucoup,

  10. Bonjour Professeur Hartmann,
    Je vous écris parce que je suis à la recherche de solutions concernant un problème qui me fait terriblement souffrir et pour lequel je me heurte aux professionnels de la santé qui ne me croient pas quand je dis que cela vient des dents. J’ai souffert de bruxisme pendant plusieurs mois mais grâce à beaucoup de ténacité et de volonté j’ai réussi à m’en débarrasser. Hélas, plus tard et cela pendant 2 ans me voilà malencontreusement à serrer très fortement la mâchoire pendant mes cours de danse car j’avais remarqué que cela m’apportait beaucoup de concentration et de précision dans mes mouvements. Résultat : je souffre de névralgie : nerf trijumeau V3 depuis 3 ans sur le côté droit (où se trouve un bridge). C’est le seul et unique symptôme mais sans tégrétol (5X200g / j) je ne peux rien avaler (pas même ma salive), ni ouvrir la bouche ou parler, et la douleur est telle qu’on voudrait en finir. En outre j’ai une double luxation de la mâchoire. Depuis quelques semaines je fais vos exercices. Mais j’aurais besoin que vous me communiquiez les noms de spécialistes sur l’île de la Réunion pour m’aider. La Technique Hartmann-Cucchi est-elle compatible avec la prise de Tégrétol ?
    Dans l’attente d’une réponse, bien à vous

    1. Bonjour Elsa
      J’ai fait le nécessaire auprès de ma consoeur que j’ai formée lors de mon cours d’enseignement réalisé à la Réunion . Je vous fait parvenir son adresse . Dores et déjà : impliquez vous à 100% dans la technique Hartmann- Bratzlavzki , décri§te avec minutie dans ce site
      Bien à vous

  11. Bonjour,

    J’ai 31 ans et voilà 5 ans que je souffre de maux de tête très douloureux à hauteur d’une fois par semaine et de fatigue chroniques . La douleur part de l’oeil droit et se répand majoritairement dans la partie droite du crane.

    Je recherche l’origine du problème et ne me contente plus de la prise de médicaments que préconise mon médecin généraliste et qui ne guérissent pas le problème.

    Une fois écarté les vérifications habituelles (ophtalmo, orthoptiste…), je me suis orienté peu à peu vers la mâchoire comme source potentielle du problème.

    PS: Je suis sur Marseille, J’ai entendu parler de vos travaux et souhaiterais obtenir votre avis sur la question. Mon père a eu des migraines pendant des dizaines d’années qu’il a réussi à faire passer en consultant un posturologue.
    En vous remerciant par avance.

    1. Bonjour,
      J’ai 42 ans et je fais du bruxisme de puis l’âge de 20 ans. J’ai également une fybromyalgie détectée il y a 6 ans par un interniste. Il y quelques mois mon dentiste m’a fait faire un panoramique car il suspectait un abcès sous une dent dévitalisée. J’ai donc été opérée pour extraire cette dent et mettre un implant. Depuis l’opération , c’est à dire trois jours, et malgré avoir respecté à la lettre les recommandations je saigne toujours et c’est encore pire quand je m’endors car je serre très fort les dents. Je précise que je suis allergique à de nombreux antibiotiques et anti douleurs, ce qui ne facilite pas les choses. J’ai essayé votre technique mais pour l’instant ça n’a pas d’incidence sur l’intensité du bruxisme. Pourriez vous m’aider à trouver un apaisement?J’habite Marseille et je suis prête à essayer l’injection pour décontracter ma mâchoire. Merci d’avance pour votre réponse.
      Sophie

      1. Bonjour Sophie,
        Vous avez deux problèmes.
        Le saignement : retournez voir d’URGENCE le praticien qui a effectué cet acte.
        Pour le deuxième, comme cela est exigé dans le site, il importe que vous détailliez TOUS VOS SYMPTOMES pour que j’envisage si, ce que vous attribuez à une fibromyalgie, relève de la compétence d’un chirurgien-dentiste. Bien entendu, le cas échéant je vous ferais parvenir l’adresse désirée
        Bien à vous

  12. Bonjour professeur
    Je souffre de la maladie de meniere, ce qui me donne des vertiges importants, un acouphène et une surdité de l oreille droite, c’est très handicapant
    Cependant en lisant avec intérêt vos articles, je m aperçois que certains cas me correspondent, en effet j ai une infection dentaire sous une couronne qui a du mal à être soignée et je serre fortement des denfs la nuit, j ai par ailleurs des douleurs cervicales et une douleur sous le pied, et tout cela du même côté que mon oreille atteinte… Le bruxisme pourrait il expliquer tout cela ?
    Je vais appliquer votre méthode
    Auriez vous une personne sur Paris à me conseiller car les medecins que j ai vu exclus le bruxisme de mes problèmes de meniere…
    Merci d avance car mon moral n’est pas très bon

    1. Bonjour Annie,
      La maladie de Menser qu’on a fait quelques progrès ;C’est un chirurgien- dentiste norvégien , avec lequel je suis en rapport professionnel qui , le premier , par sa publication , m’a fait prendre conscience que l a maladie de Ménière était en réalité simplement une forme clinique très précise d’un dysfonctionnement temporo- mandibulaire. Je vous rassure Annie et Mike vous êtes guérissables l’une et l’aitre. Une condition : il convient de vous impliquer de manière OBSESSIONNELLE et A VIE dans la technique Hartmann- GBratzlavzki décrite en détail dans ceste . Un fois que vous aurez lu cette technique et que vous serez imprégnés et que vous appliquerez GRAS les 3 étapes GRAS avec rigueur , vous pourrez prendre connaissance et pas avant de la VIDÉO que j’ai consacrée à cette technique .Dans un mois faites moi part de l’amélioration de vos symptômes ; La technique Hartmann- Cucchi ne peut être envisagée qu’après ces préliminaires
      Bien à vous , à tous les deux .

      1. Merci pour votre réponse professeur, je vous tiendrais informé, il est vraiment salvateur de lire que l’on peut être guéri de meniere
        Bien cordialement

  13. Bonjour,
    J’ai 34 ans on m’a diagnostiqué une maladie de meniere il y a 15 ans. Mais plus le temps passe et moins le diagnostic est sur. J’ai des crises de vertige, des acouphènes et une perte auditive importante des deux côtés. Lorsqu’on m’a fait une gouttière il y’a deux ans les acouphènes se sont arrêtés à droite et mon audition est complètement revenue de ce côté là. Mais depuis 7 mois malgré le port de la gouttière (peut être usée) les symptômes sont revenus. J’ai une petite mâchoire et je serre des dents la nuit.
    Qu’en pensez vous?
    Merci beaucoup

    1. Bonjour Mike,
      Comme vous pouvez le constater, vous êtes 2 internautes à souffrir de la maladie de Ménière CF ANNIE au dessus de votre message . Je ne vais faire qu’une seule réponse strictement valable por les 2
      Donc Cf: supra : Réponse à Annie
      Bien à vous

  14. Bonjour
    Je decouvre vos articles avec un grand interet car je souffre depuis 3 ans de toutes ces manifestations suite a unepose de couronne en sous occlusion ma desherance medicale est sans appel j’ai tout vue et surtout tout entendue evidement je suis devenue anxieuse et tres fatiguée j’aurai aimer echanger avec vous pour expliquerce que j’ai essaye et bien sur sans succes enfin je prie pour en finir avec ce mal etre qu’on appel le SADAM et mes problemes de postures qui m’ont deja faites tombé je n’ose plus rien faire et je n’arrive plus a marcher sans boiter
    J’espere une reponse et une solution car j’ai envie de revivre meme si parfois je souhaiterai m’endormir pour ne plus souffrir
    Merci de votre attention
    Bien a vous

    1. Bonjour Josie,
      Votre cas n’est pas sans me rappeler de très nombreux cas similaires que j’ai eu le bonheur de guérir.
      En règle générale, la sous occlusion provoque une rupture de l’harmonie des contacts inter-dentaires, lesquels doivent être parfaits. Pour vous répondre efficacement, j’aurai besoin de plus d’informations.
      A part l’anxiété, la fatigue et vos problèmes de posture, il m’est indispensable de connaître l’ensemble de vos symptômes, fussent-ils végétatifs (respiration, digestion, cardio-vasculaire, urinaire). Il n’est pas question un seul instant de désespérer. Question importante : êtes-vous bruxomane ? (de quelque forme que ce soit !)
      Bien à vous

  15. Bonjour Professeur Hartmann,
    Depuis plusieurs années, suite à un grand stress, je présente les symptômes suivants:
    -maux de tête
    -vertiges
    -acouphènes
    -ballonnements ( malgré arrêt du gluten)
    -douleurs intenses des épaules aux poignets avec récemment grande perte de la mobilité
    Grand malaise général au réveil, je me réveille parfois en étant entrain de me mordre la langue…
    Serrement des dents uniquement nocturne.
    J’habite dans le Vaucluse et peux me déplacer à Marseille ou jusqu’à Lyon, merci de me transmettre le nom d’un confrère.
    J’ai consulté vos vidéos ainsi que votre protocole, j’arrive déjà à serrer les lèvres et m’endormir
    avec une pensée heureuse .
    Je suis suivie par un ostéopathe et un dentiste qui ont tous les 2 constaté un SADAM.
    On me propose une gouttière mais je souhaite aussi recevoir vos injections.
    Dans l’attente de votre réponse.

    1. Bonjour Valérie,
      Votre première analyse semble correcte. La multiplicité de vos symptômes correspond totalement à un SADAM. Je n’oriente pas vers les injections de façon automatique et je prends toujours de nombreuses informations sur les patients avant de décider (ou pas) de les orienter vers la technique Hartmann-Cucchi.
      Dans votre cas, il m’apparaît que les les trois points de la technique Hartmann-Bratslavski sont par vous, correctement exécutés, vous êtes en mesure d’être infiltrée. Je vous fait parvenir les informations nécessaires par mail dans les jours qui suivent. Je vous serais très reconnaissant de me donner un compte rendu détaillé de l’évolution de tous vos symptômes après la série des 8 infiltrations. Votre cas peut aider de très nombreuses personnes qui lisent ce blog et justifie ma demande.
      Bien à vous

      1. Bonjour Professeur,
        merci pour votre réponse précise , dans ma boite mail je n’ai pas encore vu de courriel de votre part , m’indiquant un confrère pour les injections .
        C ‘est peut être arrivé dans les Spam mais je les ai effacés ….. dans ce cas merci à vous de me l’envoyer à nouveau , sinon j’attends de vos nouvelles.
        Bien à vous.

Répondre à Tisseyre Carole (Cancel reply)

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer