Print Friendly, PDF & Email

La Technique Hartmann-Cucchi

Infiltrations d'anesthésique dans la fosse infra-temporale ( Relaxing & Moderating Treatment en anglais ( R.M.T.)
La technique Hartmann-Cucchi : infiltration d’anesthésique dans la fosse infra-temporale n’existerait pas si je n’avais, jusqu’en 1988 à la Faculté de Chirurgie dentaire de Marseille, le bonheur d’avoir eu auprès de moi dans ma consultation le docteur Gérard Cucchi. Sans son aide  et son soutien fidèle il m’aurait été impossible de mener à bien ces recherches. Depuis ces années il ne cesse de m’apporter ses compétences et son amitié. Aujourd’hui encore ses magnifiques et efficaces illustrations agrémentent ce site.

Merci Gérard.

ATTENTION : la technique Hartmann-Cucchi décrite dans ce site ne doit en aucun cas être appliquée sans une véritable formation préalable dispensée par un professionnel qualifié. Nous l’exposons ici à des fins scientifiques et de vulgarisation mais non point d’application.

Serrer les dents de façon intense et/ou prolongée est une calamité !

Parmi la population de patients concernés : femmes 90%, hommes 10%

Tous les chirurgiens dentistes, tous les stomatologistes (en voie de disparition car la directive européenne de 1978 a donné aux chirurgiens dentistes les mêmes droits thérapeutiques qu’aux médecins stomatologistes), tous dis-je, emploient la gouttière pour traiter le bruxisme de grincement et de serrement de dents.

Comme chirurgien dentiste libéral j’ai utilisé pour mes patients ce moyen thérapeutique classique. Très souvent spectaculaire au début, je me suis rapidement aperçu, qu’après un temps extrêmement variable, le réflexe d’ouverture de la mandibule (la mâchoire) s’épuisait et ne fonctionnait plus.

Bien pis, le patient le plus souvent serrait sur sa gouttière bien plus fortement qu’ il ne le faisait lors de la première consultation.

Bien entendu, les symptômes initiaux souvent s’aggravaient, d’autres nouveaux parfois survenaient : migraines, cervicalgie, crampes nocturnes dans les mollets et dans un second temps le syndrome de fatigue chronique et troubles intestinaux, voire urinaires.

1979 : le prix national de la recherche française en Odonto-Stomatologie est attribué à Francis Hartmann
Ma thèse expérimentale sur les différents récepteurs du nerf trijumeau, réalisée sous la direction de Noël MEI, responsable du Laboratoire de Neurophysiologie Végétative C.N.R.S. Marseille m’avait permis d’obtenir en 1979 le prix national de la recherche française en Odonto-Stomatologie.

Lorsque le Directeur de l’Assistance Publique de Marseille créa en 1982 à mon intention en tant que professeur une consultation sur la douleur au Centre Dentaire du Pharo (Marseille), je pris conscience qu’il était de mon devoir d’enseignant-chercheur de remplacer la voie classique connue (rarement utilisée), très douloureuse et dangereuse (trans-sigmoïdienne) qui permettait déjà d’atteindre le nerf mandibulaire (le V3). Le but était de décontracturer  le muscle ptérygoïdien latéral.  Une thérapeutique pour pallier l’inefficacité à moyen et à long terme de la gouttière.

J’ai été profondément influencé par les travaux du Dr Janet Travell et son « jump sign =signe du saut» concernant un muscle de la mastication : le muscle ptérygoïdien latéral. Ce muscle palpé, en cas de bruxisme sévère, provoquait systématiquement un sursaut du patient. Travell avait pressenti l’importance de l’intégrité de ce muscle : c’est le premier muscle à souffrir de l’effet délétère du bruxisme centré.

Le Dr Janet Travel fut aussi le seul médecin à avoir su soulager de ses intenses douleurs musculaires le président John F. Kennedy.

Comment ?

Elle utilisait des infiltrations d’anesthésique dans tous les points douloureux des muscles du dos.

J. F. Kennedy - Janet Travell - 1960

Je conçus d’appliquer ces deux techniques : la palpation et l’utilisation d’anesthésique sur le muscle ptérygoïdien latéral aux malades souffrant de douleurs des muscles de la mâchoire au cours d’un D.A.M.

Après une recherche approfondie j’ai conçu une voie d’abord endo–buccale totalement indolore et inoffensive, acceptée sans sourciller par les patients. Inoffensive parce que l’étude anatomique de la région exigeait au préalable une courbure de l’aiguille pour ne pas léser la zone vasculaire et atteindre la fosse infra temporale, plus connue en France sous le terme de fosse pterygo-maxillaire. Laquelle est reconnue comme parfaitement étanche.

les résultats sur les patients traités dépassèrent au bout de 2 , 3, 4 séances mes plus folles espérances : un arrêt complet du serrement s’établissait et en même temps disparition totale, selon le cas, des symptômes précités.

En 1988 en collaboration scientifique avec le Dr SARRAT (+) médecin radiologiste de l’hôpital St Joseph (Marseille),  je réalisais une injection dans la fosse infra-temporale vérifiée au scanner. La pointe de mon aiguille était située dans la fosse infratemporale à 8mm exactement de l’entrée du nerf dans le Foramen Ovale. L’étanchéité de la fosse infra-temporale devait permettre à la solution d’anesthésique de ne pas fuir et de rester active au moins 8 jours. L’anesthésique diminue singulièrement l’activité motrice des muscles qui permettent de serrer les dents, sans pour autant, empêcher la mastication.

La Technique Hartmann-Cucchi

Infiltrations d'anesthésique dans la fosse infra-temporale
Elle consiste en une infiltration bilatérale hebdomadaire
Aiguille courbée précisément pour passer par le trigone rétro-mollaire
Sens impératif de l’injection : de bas en haut, de dedans en dehors en visant la partie inférieure du lobe de l’oreille.
Anesthésique à 3% de mépivacaïne, sans adrénaline
Dans la fosse infra-temporale (ex fosse ptérygo-maxillaire)
Pendant 8 semaines
Est ce à dire que l’utilisation de la gouttière doit être abandonnée ?

Point du tout.

L’expérimentation sur des milliers de cas a démontré que la pose de la gouttière mandibulaire nocturne en résine dure, après la 4ème séance d’infiltration permettait à celle ci de pérenniser son efficacité et faire en sorte que la récidive ne se produisait plus.

Technique Hartmann-Cucchi : thérapeutique inoffensive, opposée à l’usage du BOTOX qui, selon la littérature internationale, produit des effets négatifs IRREVERSIBLES. En particulier des raideurs et des changements structurels dans les muscles de la face ce que nous déconseillons.

Référence bibliographique
…et ouvrez la référence bibliographique pour accéder à l’article original

P.Panel L.Mathevon F.Michel P.Decavel B.Fernandez B.Parratt. Evaluation de la structure musculaire et de la raideur après injection de Botox. Une revue systématique. Annals of Physica and Rehabilitation Medicine Volume 58, Issue 6, December 2015, Pages 343-350

Print Friendly, PDF & Email

P.Panel L.Mathevon F.Michel P.Decavel B.Fernandez B.Parratt. Muscle structure and stiffness assessment after botulinum toxin type A injection. A systematic review Annals of Physica and Rehabilitation Medicine Volume 58, Issue 6, December 2015, Pages 343-350

 

Toxine botulinique = BOTOX

84,026 total views, 56 views today

Toxine botulinique = BOTOX

84,025 total views, 55 views today

218 Comments

  1. Bonjour Professeur,

    Tout d’abord merci. Merci d’accompagner les personnes qui souffrent et qui se trouvent comme moi dans une errance médicale et souvent mal compris. Je souffre depuis 2 ans d’un « SADAM » diagnostiqué il y a huit mois suite au passage en avant du disque de l’articulation droite, conséquence d’un bruxisme nocturne centré. Voici mes symptômes:
    – douleurs musculaires machoires / nuques / trapèzes /bras/ œil / tempes
    – douleurs articulaires du coté de la luxation (partiellement réductible d’après l’IRM)
    – névralgie faciale du coté de la luxation
    – bourdonnement d’oreille
    – trouble de l’équilibre
    – défaut de convergence
    Après avoir essayé de nombreux traitements (2 gouttières, posturologue, ostéopathe, rhumatologue, rééducation kiné, injections de Botox etc…) rien ne fonctionne. Je vais donc appliquer à la lettre votre méthode. Ne souffrant « que » d’un bruxisme nocturne dois on quand même pincer les lèvres en journée? Pourriez vous me transmettre le nom d’un praticien qui pratique ces injections sur Paris ?

    En vous remerciant par avance pour votre retour.

  2. Bonjour Professeur,

    Âgée de 50 ans, j ai decompensee violemment il y a 3 mois physiquement en raison de bruxisme nocturne serrement de dents (que j ignorais)
    Cela c est manifeste par des douleurs dentaires, j ai même subi une extraction dentaire avec alveolite…
    J ai également eu de fortes céphalées de tension et des douleurs type nevralgies faciales sinusite, fourmillement bras et jambe gauche. Les douleurs étaient quasi constantes.
    J ai beaucoup souffert et vu énormément de dentistes, orl, ostheo..
    Jusqu’ à ce que je vois le stomato qui a évoqué le Sadam
    Mon problème est essentiellement musculaire ( même si j ai des soins dentaires qui m attendent vu que je me suis abîmée les racines de certaines dents)

    Je fais de la rééducation avec un kine, je me suis mise au yoga
    Je pince les lèvres comme vous le conseillez ( c est curraitif ou cela ne m apportera qu’ un soulagement?)
    Par contre il y aurait- il en Bretagne ou du côté de Nantes un de vos confrères qui utilise votre méthode pour les injections ?

    Merci de votre réponse

    Cordialement

    1. Bojour Nathalie,
      La technique Hartmann-Bratzlavzki, décrite dans ce site ,comporte : la pose des gommettes, le pincement de lèvres, le cérémonial de la prise du sommeil, le TOUT est indissociable pour être curatif à 100% . Tout autre application est vouée à l’échec. Commencez à vivre la journée les lèvres en simple contact, sur toute leur longueur et ce. de manière OBESSIONNELLE . Huit jours après donnez moi de vos nouvelles.
      Bien à vous

      1. Bonsoir professeur
        J ai appliqué à la lettre ce que vous m avez conseillé. Il y a un peu d amélioration mais je souffre toujours de céphalées au niveau des tempes et de névralgies faciales type sinusite. Nez front. Ces symptome s aggravent en fin de journée..
        Je prends des myorelaxants. Je porte une gouttière la nuit. Je continue le yoga et je vois une chiropracteuse.
        Je suis épuisée physiquement et moralement !
        Pouvez vous me guider, je ne sais plus vers qui me tourner ?
        Merci de votre aide
        P.s. mes dents ne se touchent que pour manger ! La nuit j ai l impression que je ne bruxe plus.
        Bien Cordialement

  3. Bonjour Professeur,
    Pourriez-vous s’il vous plaît m’envoyer par mail les coordonnées de votre ancien assistant à Marseille afin de bénéficier d’injections selon la technique Hartmann-Cucchi ?
    J’ai tout essayé, relaxation, hypnose, gouttières, orthodontie, gommettes, auriculothérapie, ostéopathie, acupuncture, etc. Tout fonctionne 10 jours puis je serre les dents de nouveau.
    Seule la technique Hartmann-Bratzlavski fonctionne le jour, bien que je serre les dents encore la nuit.
    Merci infiniment pour votre aide.

    1. Bonjour Professeur, j’ai bien reçu les coordonnées demandées, je vous remercie.
      Je vous remercie également pour ce site qui m’a permis d’avancer dans mon « combat » contre le bruxisme dont je souffre depuis si longtemps.
      La technique Hartmann-Bratzlavski m’a déjà permis de ne plus avoir de douleurs dentaires, de cervicalgies avec fourmillements dans la main et c’est un immense progrès ! Je pense que les injections vont parfaire le tout.
      Je vous tiendrai informé.

  4. Bonjour Professeur,
    merci beaucoup pour toutes ces informations, je reprends espoir après plus de 20 ans d’errance entre divers praticiens. Fatigue chronique et vertiges inexpliqués, douleurs cervicales quasi permanentes avec maintenant un début de blocage au niveau des épaules et une bursite…
    Voilà plusieurs semaines que j’ai appliqué vos conseils, du mieux déjà, le serrement des lèvres est incroyablement efficace. J’ai pris conscience de mon serrement inconscient des mâchoires et parvient plus facilement et surtout plus fréquemment à relâcher la pression. Les symptômes ont diminué mais je sens bien que tout n’est pas encore réglé et que les infiltrations dont vous parlez me seraient d’un grand secours. Pourriez-vous me donner les coordonnées d’un praticien formé à votre pratique s’il vous plaît ? J’habite à Narbonne (11).
    Grand merci !

    1. Bonjour Véronique
      Je suis ravi de voir les bons résultats obtenus grâce à votre application de la technique Hartmann-Bratzlavzki, pouvez vous, à part le pincement, m’assurer du respect parfait de tous les points de la technique ?
      Nous avons rédigé, dans ce site, une page spéciale pour les cas identiques au votre : https://tmd-dentalmedical.org/2019/05/02/vous-qui-souffrez-soyez-efficaces/ inspirez-vous-en pour m’envoyer le suivi de l’évolution de vos symptômes.
      Je n’ai, hélas pas de correspondant à Narbone, je vous ferais passer une liste rapidement.
      Bien à vous.

      1. oui j’ai bien suivi tous vos conseils dont le fait notamment de serrer les lèvres. Pour l’évolution des symptômes, je n’ai jamais eu de crampes mais j’ai pu constater chaque jour un peu davantage une fatigue moindre au réveil, un endormissement plus rapide, moins de réveils nocturnes et un raidissement moins important des cervicales au lever. Du mieux donc mais cela reste à améliorer. Je vous serais vraiment reconnaissante de m’envoyer la liste que vous évoquez, je me doutais qu’il n’y avait pas de praticien formé à votre méthode par chez moi mais peut-être dans un département limitrophe.
        Bien à vous et merci d’avance

        1. Bonjour Véronique
          A vous lire vos symptômes s’amenuisent considérablement. Vous êtes donc apte à recevoir le traitement Hartmann-Cucchi. je viens de faire le nécessaire. Tenez moi au courant. Merci d’avance
          Bien à vous

  5. Bonjour professeur, je suis navrée, je viens seulement de voir votre message datant du 3 juillet ! Je m’excuse de vous avoir relancé plusieurs fois. Alors je fais bien votre technique qui consiste à serrer les lèvres 30 secondes toutes les 30 minutes, les gommettes un peu partout et le cérémonial du sommeil. J’ai noté une amélioration certains jours sur le seulement, d’autres moins. Depuis votre message cela fait plus de deux mois que je fais cette technique, je la continuerais. Pourrais-je avoir les coordonnées d’un dentiste en île de France ou bien même Eure et Loir (sait on jamais) pour les infiltrations s’il vous plaît. En voudrais remerciant chaleureusement.
    Isadora

    1. Bonjour Isadora
      Attention, je n’ai jamais personnellement préconisé 30 secondes toutes les 30 minutes. Il suffit, la journée, de remplacer à chaque fois le serrement de dents par la mise en contact des lèvres, ce qui peut donner des fréquences et des durées bien supérieures. Enfin, surtout le soir d’exécuter minutieusement et de manière constante le cérémonial de la prise du sommeil. Le faites vous ? RSVP
      Bien à vous

  6. Bonjour professeur,
    Je souffre de douleur aux oreilles (tension muscle tenseur tympan) et egalement des troubles ATM associé a du bruxisme,
    Jai debuté le port d’une gouttiere souple et ne mets plus mes dents en contact la journee…Pourriez-vous svp me recommander un contact sur Lyon afin de prendre rdv pour la technique hartman cucchi?
    Davance merci pour votre aide

      1. Bonjour Professeur,
        Je vous assure de venir temoigner apres ce traitement, pourriez-vous svp me transmettre la liste de vos correspondants, je souhaiterais debuter le traitement au plus vite…idealement courant septembre…d’avance merci

        1. Bonjour Aly
          je ne doute pas de votre sincérité de vouloir témoigner Mais le règlement du blog , dans ce site est incontournable . Pour vous répondre, il est impératif que vous précisiez : votre âge , votre sexe
          et que vous me décriviez tous vos symptômes depuis les cheveux ( démangeaison ou pas jusque’ à la plante des pieds ( douleur ou pas) sans omettre les éventuel troubles , respiratoires , digestifs cardio- vasculaires , urinaires;
          Bien à vous

  7. Bonjour Monsieur HARTMANN,
    Je me suis beaucoup intéressée à vos études car depuis 6 mois je souffre de plusieurs symptômes (douleurs aux muscles masticateurs, difficultés à la déglutition, douleurs dans les oreilles, contractures musculaires extrêmement élevées au niveau du cou, des trapèzes, des cervicales et du dos, maux de tête, douleurs dans les articulations, maux de ventre, vertiges etc…). Mon problème ne semble pas être pris en considération par la médecine. Je suis une femme de 31 ans et je ne vie plus depuis plusieurs mois.
    Toutes activités m’est difficile. J’ai eu une très grande période de stress après la perte de ma maman durant laquelle je serais extrêmement fort les dents. Je sens que mes dents ne se touchent plus comme avant. L’ouverture de la bouche est douloureuse ainsi que la mastication.
    Le plus problématique pour moi est cette gêne à la déglutition car en effet, j’ai perdu 6 kg en peu de temps.
    Savez vous si cette gêne est en lien avec les ATM ?
    Auriez vous s’il vous plaît un confrère vers Bordeaux que je puisse rapidement consulter.

    En vous remerciant infiniment par avance.
    Bien cordialement,
    Karine.C

    1. Bonjour Karine
      Vous écrivez : ma gène à la déglutition a-t-elle un rapport étroit avec les ATM?
      Ma réponse : TRÈS ÉTROIT, ainsi que tous les autres symptômes, plus spécialement à cause de la FRUSTRATION due au décès de madame votre mère. Cette frustration a déclenché chez vous un BRUXISME centré = (serrement de dents) source de tous vos maux. J’essai de vous trouver un contact à Bordeaux. En attendant, il est impératif que vous appliquiez A la LETTRE la technique Hartmann-Bratzlavzki décrite en détail dans ce site et après, jamais avant, la vidéo s’y rapportant. Tous les espoirs vous sont permis si vous respectez rigoureusement toutes les recommandations
      Application à 100% : espoir
      Application à 80% : échec assuré!
      A vous de jouer
      Bien à vous

  8. Bonjour Docteur,
    Je vous remercie pour cet article. Je souffre de bruxisme centré depuis des années. J’ai tout essayé, ostéopathie, acupuncture, gouttière, hypnose, etc. Tout fonctionne quelques jours puis je recommence à serrer.
    Le traitement orthodontique Invisalign a permis de réaligner mes dents mais je garde une béance. Mes incisives ne sont pas en contact.
    J’ai déjà eu deux injections dans la fosse ptérygo-maxillaire mais le dentiste (Marseille 12ème) m’a dit qu’il ne fallait pas le faire souvent et la deuxième fois, j’ai eu tout le côté du visage endormi, jusqu’à l’œil.
    Pourriez-vous s’il vous plaît me conseiller un dentiste formé à votre méthode sur Aubagne, Marseille, Aix et environs ?
    Je vous remercie par avance de votre aide. Je dors tellement mal que je me réveille tout le temps très fatiguée.
    J’accepterai de participer à une étude.

  9. Bonjour Professeur,
    Je suis âgée de 57 ans. En 2017, mon dentiste me pose en haut côté gauche un bridge de 4 dents suivi quelques mois après par la pose de deux couronnes en haut à droite. Dès la pose de ces dernières, je signale une gêne importante (je sens que les dents du haut et bas côté droit se touchent). Mon dentiste meulent donc ces couronnes mais l’inconfort demeure. Quelques mois plus tard, des douleurs apparaissent côté gauche : contractures musculaires au niveau du cou puis elles gagnent les trapèzes, la nuque, et le muscle pectoral. Aujourd’hui après 2 ans d’errances médicales durant lesquelles on m’a notamment diagnostiqué une pseudo dystonie cervicale, des injections de toxine botulique dans tous les muscles concernés, ma vie est devenue un enfer : pour pouvoir aller travailler quotidiennement je prends des anxiolytiques associés à des gouttes de Laroxyl, mon médecin généraliste émet des doutes sur le fait que des soins dentaires puissent avoir une telle incidence sur ma santé et me parle d’anxiété. J’étais une grande sportive, j’ai du mettre fin à toute pratique, ma vie familiale est devenue très compliquée. J’ai demandé à mon dentiste de procéder à la dépose du bridge (pour l’instant peu d’effet) et des couronnes (programmée pour vendredi 26 juillet)J’ai exploré votre site du début à la fin et mis en place depuis 3 semaines, votre technique de gommettes (il y en a partout : tableau de bord de la voiture, ordinateur professionnel, mur de la chambre) qui semble m’apporter un certain soulagement. Aujourd’hui, je souhaiterais savoir s’il existe dans la région toulousaine, un dentiste formé à votre technique susceptible de me prendre en charge?
    Je tiens à vous remercier pour ce blog qui éveille un peu d’espoir et peut être un avenir plus serein

    1. Bonjour Azzopardi.
      Je n’ai pas de correspondant à TOULOUSE.Il convient, donc, de faire exécuter , A la LETRRE mes recommandations par votre dentiste . Il existe un déséquilibre de l’occlusion (état de contact entre les dents) manifeste ! Non appréciable par le praticien par le papier bleu . Votre cerveau qui correspond à un ordinateur ultra perfectionné est susceptible d’apprécier une différence d’&paisseur de 0,009 mm entre vos dents.Sur le fauteuil dentaire; garder pendant toute la séance LES YEUX FERMÉS. La privation de la vue multiplie par 2 votre appréciation tactile entre les dents. Faites vous meuler les points de contact, relevés au papier bleu sur l la surface des deux coronnes et , les yeux fermés +++avalez votre salive …….> vous ne quittez le fauteuil que quand vous AUREZ L’IMPRESSION que cette »hauteur » n’EXISTE plus . il convient d’être exigeante et d’atteindre la PERFECTION du contact inter- dentaire ! du c’est ainsi que je procédais avec mes patients. C’est vous qui m’arrêterais disais je .
      Résumé ; Quand vous avalerez votre salive et aurez l’ impression que  » ça n’existe plus « , c’est le signal de la fin des opérations
      En deux mots : les yeux fermés votre sens tactile ne peut vous tromper.Plus rien ne doit subsister comme sensation de hauteur entre vos dents
      Me rendre compte du résultat, lequel dépend étroitement de l’étendue de votrer exigence.
      La perfection est de rigueur.
      Vous avez plus de finesse tactile entre vos dents que possède un cambrioleur entre ses doigts, alors qu’il s’attaque à la combinaison d’un coffre fort !
      Bien à vous
      P.S Faites un copié – collé de ce texte et remettez le à votre dentiste de ma part.
      Un patient bien formé rend des services inestimables.

  10. Bonjour, je suis à la lettre depuis maintenant quelques semaines votre méthode et cela marche sur moi un peu pour le moment. Néanmoins je sers toujours les dents la nuit… Pouvez-vous me donner l’adresse d’un praticien en île de France qui fait des infiltrations s’il vous plait ? Je vous en serais reconnaissant.

    Merci beaucoup

  11. Bonjour professeur ,
    J ai 34 ans , je suis maman d un petit garçon de 5 ans que j ai du mal à garder aujourd hui . Je souffre de grosses douleurs dans mes trapèzes, nuque, épaules , autour des yeux , j ai des douleurs au tympan , et des vertiges des fatigues chroniques . Je ne supporte pas le bruit. on m a diagnostiqué un disfonctionnement de l Atm avec luxation réductible. Je serre des dents la nuit : bruxisme centré. Je porte une gouttière qui ne change rien à mon problème. J ai subi un meulage des dents qui n a rien changé .
    Je vous écris car voilà 2 mois et demi que je suis la technique Hartmann bratzlavski à la lettre , en suivant bien chaque étape. j ai senti une petite amélioration je n ai plus de fourmis dans Le Bras mais les symptômes persistent . Je souffre énormément , j ai perdu goût à la vie. Je suis totalement déprimée . Ma vie familiale est devenue très compliquée .
    Chaque journée est difficile à supporter et il me tarde le soir. Je souhaite essayer la technique des infiltrations . Pourriez vous m indiquer un confrère. J habite à Toulouse et je suis prête à faire de la route si cela est nécessaire . Je jette mes dernières forces dans la bataille . Dans l attente de vous lire .

    1. Bonsoir professeur ,

      Je me permets de vous relancer , je suis dans l attente de votre réponse svp. Je peux me déplacer s il le faut . Merci de votre réponse

        1. Bonjour monsieur,
          Merci de votre réponse ,
          J ai trouvé voilà deux semaines un dentiste que vous avez formé il travaille sur Aix en Provence , j ai commencé les infiltrations je vais faire la 3 elle lundi. Je n ai pour le moment aucun résultat. Il n y a pas de changement. J ai un autre problème . Après la 5 eme séance mon dentiste part en congés 3 semaines et je n ai personne pour prendre le relais. Peut être connaissez vous qqn sur Marseille qui serait susceptible de prendre le relais en septembre’ ? Je m inquiète de ne pas avoir d amélioration car je viens chaque lundi de Toulouse …
          le dentiste m a dit de continuer bien sûr qu il avait de bons résultats normalement avec parfois une augmentation des douleurs vers la 3 eme séance avant rémission mais aussi que dans qqs cas cette méthode ne fonctionnait pas . Qu en pensez vous ? Merci de votre retour

  12. Bonjour Professeur,
    je viens de lire votre article et par conséquent, me sentant concernée, je me permets de m’adresser à vous.

    Je souffre de bruxisme centré depuis maintenant bientôt 3 ans (octobre 2017) et cet événement survient uniquement lors de sommeil. Je n’en souffre point en journée. J’ai commencé par consulter un dentiste, qui m’a prescrit une gouttière que j’utilise chaque nuit, mais ne constatant pas de changement, je me suis tournée vers la médecine douce, l’hypnose, et en ce moment le psychiatre qui m’a prescrit des anxiolytiques depuis 3 mois mais qui n’ont aucun effet sur la mâchoire.
    Ce dernier me recommande de me pencher du côté médical car ce mécanisme étant très régulier, il ne pourrait être lié uniquement au côté psychologique.
    Je suis une personne plutôt anxieuse et le psychiatre à confirmé un rouble anxieux, mais ce trouble est bien antérieur à ce bruxisme. Ce qui me gêne aujourd’hui c’est le décalage de ma mâchoire qui a débuté (après consultation d’un orthodontiste qui confirme le problème), je ne peux utiliser que mes 4 molaires du fond pour manger et mâcher, donc toute la pression repose sur ces 4 dents, ce qui va devenir problématique, puis bien sûr les douleurs cervicales qui descendent parfois dans le dos.

    J’ai fini, après de nombreuses recherches sur le net (depuis 3 ans), à tomber sur votre site et sur cette technique utilisée par infiltrations.
    J’aimerais donc me rapprocher d’un spécialiste pratiquant cette technique et avoir plus de détails et d’informations sur le sujet et sur mon cas.
    Je vous remercie par avance de votre aide.
    Bien cordialement,

    1. Bonjour Silvie,
      Je modifie ici ma précédente réponse – manifestement, je vous avais adressé une réponse qui ne vous était pas destinée. Veuillez m’en excuser. Votre présentation est très claire. A vous lire, le problème semble résider dans la non-harmonisation de vos arcades dentaires. Quelle solution votre orthodontiste vous-a-t’il proposée ?
      Dans tous les cas, la suppression du bruxisme centré est pour vous un impératif majeur. Essayons modestement la technique Hartmann-Bratzlavski dans un premier temps (investissez-vous à 200% dans l’application stricte de cette technique décrite en détail dans le site, rubrique « traitement » et tenez moi informé ici même dans deux mois. Bon courage.

      1. Bonjour Professeur,

        l’orthodontiste me propose la solution du réalignement de la mâchoire mais ceci est inutile si le bruxisme nocturne persiste…
        Où puis-je pratiquer cette technique ? Dans quelle structure ? Avez-vous des contacts ? Merci.

  13. Bonjour Professeur,
    Je vous envoie ce message pour compléter mon mail du 28 avril dernier. Au début, j’ai rencontré des difficultés dans la pratique de la technique Hartmann-Bratzlavski. Ce procédé qui consiste à pincer ses lèvres pour soulager des douleurs dû au bruxisme me provoquait des tensions au niveau des articulations de ma mâchoire. Je ne comprenais pas pourquoi je ressentais ces douleurs alors que d’une part, le but de la technique est d’éprouver un soulagement et que d’autre part beaucoup de témoignages sur votre blog l’attestent.

    La seule explication est que je ne faisais pas correctement les gestes adéquates. J’ai visionné plusieurs fois votre vidéo et je me suis entrainée à maintes reprises devant le miroir de ma salle de bain. Au bout d’un certain temps, j’ai pu acquérir les bons gestes et éprouver enfin le soulagement tant désiré. Maintenant, je la pratique régulièrement en m’aidant des gommettes comme vous le suggérait.

    Je suis contente d’y être arrivée car c’est déjà une victoire mais je souhaiterais aller plus loin car ce n’est pas suffisant. J’aimerai essayer la technique Hartmann-Cucchi pour espérer en finir avec le serrement de dents à l’origine de nombreuses pathologies que j’ai développées ces dernières décennies et qui créent en moi de nombreux traumatismes plus ou moins difficiles à vivre au quotidien (décrits dans mon mail précédent). C’est pourquoi, je réitère ma demande. Pouvez-vous me communiquer sur ma boîte mail perso, les coordonnées d’un de vos confrères qui pratique cette technique sur Paris où sa région ?

    Vous en remerciant par avance,
    Bien à vous
    Malika

    1. Bonjour Malika
      Je vous confie à un de mes correspondants le plus qualifié pour appliquer la série des 8 infiltrations dans la fosse infra- temporale . Vous ne pouviez pas mieux tomber.
      Bien à vous
      Pr Francis Hartmann

    2. Bonjour Malika, je suis une jeune femme de 25 ans qui bruxe depuis deux ans. Je cherche moi aussi un praticien qui fait des infiltrations en région parisienne ou Paris. Pouvez-vous gentiment m’envoyer les coordonnées que le docteur vous à données ? Je n’ai pas de réponse. Voici mon adresse mail. Bien à vous

  14. Bonjour Docteur,
    Un grand merci pour votre site et pour vos techniques qui aident visiblement de nombreuses personnes.
    Je me permets de vous contacter pour une contracture au muscle ptérogoïdien gauche, une gêne au coin interne de l’oeil gauche ainsi que les masseters engourdis. J’ai la sensation que mon côté gauche de la mâchoire est collé à mes dents, que ma mâchoire est décentrée dans l’axe vertical. Le muscle sternomastoidien est lui aussi contracté.
    J’ai également une pesanteur de la vessie côté gauche, ainsi qu’une névralgie pudendale.
    Je serre les lèvres comme indiqué sur votre site mais le côté gauche est quelque peu insensible. Je sens cependant que cela améliore cette pesanteur de la vessie. J’ai déjà subi une névralgie du trijumeau qui a été soulagée avec le retraitement des racines de ces deux dents à côté de la canine vers le fond. Pouvez vous me donner le nom d’un confrère formé à vos techniques sur la marne sur ma boite mail personnelle puisque vous ne pouvez pas faire de la publicité? Naty

  15. Bonjour Professeur,

    Voila maintenant bientôt 5 ans que mon quotidien est rythmé par différentes douleurs pour lesquelles aucun praticien n’arrive a me soulager durablement. Mes dents sont mon point faible depuis l’enfance. Je me rappelle attendre que ma mère sorte de la voiture pour m’y enfermer le vendredi soir pour une énième séance de torture chez le dentiste. Dents cariées, dévitalisées car douloureuses, ablation de 7 dents de lait a 7 ans car ma machoire trop petite ne permet pas d’accueillir tout ce petit monde. J’ai eu un premier appareil dentaire vers 9 ans pour essayer de donner un peu de place puis extraction des 4 dents de sagesse pour le même motif suivi de bagues toujours pour le meme motif. Je grince des dents depuis au minimum 20 ans d’apres le témoignage de mon compagnon (mes enfants 13 et 16 ans grincent d’ailleurs egalement pour ma plus grande inquietude) Aujourd’hui on visualise 23 dents dont 1 bridge et des couronnes. Mes dents sont presque toutes dévitalisées mais elles continuent a me faire souffrir. Je suis évidemment de nature anxieuse, je pratique le yoga (mais ca devient difficile), j’ai essayé l’acupuncture, la sophrologie, l’hypnose. J’ai arrêté la course a pied a la demande de mon osteopathe car trop d’impact. Les differents dentistes consultés ne voient pas de probleme d’occlusion. Le podologue ne voit pas l’interet de semelles et pas de soucis au niveau des yeux non plus… J’en suis a ma 3eme gouttière, la première m’a bien soulagée au départ jusqu’au moment ou j’ai reussi a mordre dessus. La troisième que je porte depuis 1mois et demi soulage mes douleurs de la face mais je mords déjà dessus. Un dentiste avait trouvé un decalage de ma machoire de 3 millimètres. Il l’avait redressé avec une seance d’osteopathie. Cela m’a soulagé quelques mois mais il persistait une fatigue chronique et les douleurs qui etaient localisées à la face sont descendu aux cervicales et épaules. Un stomato a limé très légèrement mes dents pour améliorer les contacts. Bref, tous testent mais sans résultat. Mes douleurs sont principalement du côté gauche. Cela va des céphalées, douleurs du coin interne de l’oeil qui descend dans la joue, les dents, l’atm, cervicales (des deux côtés), douleurs des épaules, dorsalgie et dernierement douleurs dans les doigts et les pieds (j’ai aussi des crampes dans les mollets a la marche). J’arrive a conserver une activité professionnelle en prenant des anxiolytiques et antalgiques la veille d’une journée de travail et en faisant une sieste d’environ 2 heures par jour et des journées entières de repos (voir sommeil) quand je ne travaille pas. Je n’ai évidemment pas de vie sociale, j’ai des troubles du comportement alimentaire et un sommeil tres perturbé (environ 5 a 6 reveils par nuit). Mon attente, vous vous en doutez, est d’obtenir les coordonnées d’un praticien formé a vos methodes dans ma région (a la frontière entre bretagne et normandie). J’ai demarré il y a une semaine les techniques des gommettes, pincements des lèvres et cérémonial du coucher….Dans l’attente d’une amélioration…. J’espère que vous vous y retrouverez dans mon récit, vous remerciant a l’avance de votre aide,

    Cordialement

    1. Bonjour Fanny,
      Merci pour la clarté et la précision de votre témoignage. Vous parlez de grincement. L’étendue de vos symptômes me laisse à penser que votre bruxisme n’est sans doute pas qu’à type de grincement. Je vous renvoie aux différentes formes de bruxisme décrites dans ce site pour me donner plus de précisions. Bravo pour la mis en route de la technique Hartmann-Bratzlavzki, ce qui à lire votre cas relève de l’urgence, faite la de manière obsessionnelle! Devant votre parcours et votre tableau clinique, je vous adresse sans attendre la liste de mes correspondants. Je vous rassure, j’ai eu à traiter avec succès des cas au moins aussi complexes que le votre. Merci de revenir sur mon site et de me tenir informé de vos résultats.
      Bien à vous.

      1. Un grand merci a vous. Je reussi aujourd’hui avec la methode des gommettes a rectifier le serrement des dents dans la journée. Je ne les serre pas tout le temps mais par exemple quand j’appuie fort pour récurer une casserole. J’en prends conscience et je corrige…. Dans l’attente de recevoir cette liste. Je vais reprendre la partie sur le grincement. Je serre très fort les dents bouche fermée si c’etait votre question. Ma premiere gouttiere est trouée sur les molaires, là ou je serre le plus fort. Mais c’est mon conjoint qui m’a alerté avant les premières douleurs sur les bruits atroces que je faisais la nuit en grincant des dents. Un grand merci car mes espoirs de guérison (ou au moins d’amélioration significative ) sont faibles. Merci a vous Professeur.

        1. Bonjour Fanny,
          Je suis ravi de voir que vous avez profité de la technique Hartmann-Bratslavski, mais pour vos problèmes nocturnes, il vous faut bien respecter le cérémonial de la prise du sommeil. Je sais que s’endormir avec une pensée agréable n’est pas chose facile quand on est en souffrance. Mais les gains thérapeutiques sont tels que non seulement vous arriverez à moins serrer et grincer les dents la nuit, mais aussi à redonner un sourire matinal et reposé à votre conjoint. Si vous obtenez avec l’application de la technique complète un résultat significatif et encore plus positif, vous savez que vous êtes condamnée (si je puis dire) à appliquer cette technique de manière OBSESSIONNELLE et à VIE.
          Bien à vous.

      2. Bonjour Professeur,

        Je me permets de vous relancer car à ce jour je n’ai pas reçu la liste de vos correspondants. Mon quotidien est toujours aussi difficile. Merci d’avance, Cordialement

  16. Bonjour Professeur,

    Je me permets de vous écrire car je me reconnais dans les symptômes que vous décrivez.
    En effet, cela fait 2 ans que je souffre de céphalées de tension quotidiennes avec des douleurs plus ou moins variables. J’ai également une fatigue chronique associée dès le réveil (ainsi qu’une fatigue visuelle régulière). J’ai également des douleurs cervicales et dorsales associées mais qui sont plus supportables que les symptômes que j’ai décrit précédemment.
    J’ai donc passé beaucoup d’examens (IRM et scanner cérébrale) sans rien trouver. J’ai eu des traitements pour la digestion (pour les migraines digestives car j’ai également des ballonnements et mal au ventre) mais cela n’a rien donné.
    J’ai également eu une gouttière classique que j’ai bien abimé en serrant les dents la nuit et j’ai eu ensuite une gouttière NTI-Tss que j’ai cassé après 8 mois d’utilisation. Donc, sans nul doute, je serre les dents la nuit. Malheureusement, j’ai également réalisé 2 injections de BOTOX (je n’avais malheureusement pas la connaissance de ce que vous avez décrit plus haut) sans aucun changement.
    Je souhaiterais si cela est possible avoir les coordonnées d’un de vos confrère concernant votre technique.
    En vous remerciant de votre travail et de ces informations.

    Bien cordialement,

    Alexandre

    1. Bonjour Alexandre,
      Pour être pleinement efficace la thérapeutique que je préconise comporte deux étapes :
      1°) La technique Hartmann-Bratzlavzki décrite dans ce site. Prenez en connaissance et appliquez la MÉTICULEUSEMENT. Ensuite quand vous serez bien imprégné de l’intérêt des gommettes du pincement des lèvres et du « cérémonial de la prise du sommeil », et jamais avant, consultez l’entretien Vidéo, contenu également dans ce site, où je vous donne des explications complémentaires. Ce n’est que lorsque vous serez rompu de manière OBSESSIONNELLE au contenu du 1°) que j’envisagerai de vous adresser à un confrère pour qu’il pratique sur vous la deuxième étape= la technique Hartmann-Cucchi J’attire votre attention que l’arrêt de votre fatigue chronique est lié à un cérémonial de la prise du sommeil parfaitement exécuté et cela : A VIE. Votre cas est très sérieux. Je suis optimiste si je suis arrivé à déclencher chez vous l’OBSESSION de votre future attitude face au 1°). Dans le cas contraire, désolé, vous persisterez dans vos souffrances. Ce n’est pas négociable. Je vous rappelle : les dents ne sont en contact normal entre elles que lorsque vous avalez votre salive (= déglutition)
      Dans quinze jours je veux lire dans ce site des signes d’amélioration, sinon……..
      Bien à vous
      PS: Vous avez heureusement arrêté le Botox car il peut être à l’origine de la perte de dents et d’une déminéralisation osseuse des maxillaires

  17. Bonjour professeur,

    Je souffre de bruxisme depuis plusieurs années, je suis arrivée psychologiquement au bout, j’ai absolument tout essayé, le kiné, la sophrologie, l’acupuncture, le botox rien n’a jamais été efficace très longtemps. je souffre de migraines principalement le matin, ça à tendance à s’estomper (ça dépend des jours) vers 15H. j’ai des vertiges, des acouphènes, des douleurs à la tempe (tout est localisé coté droit) à la nuque, à l’épaule, dans le bras, derrière l’oreille sous la machoire, bref ma vie est devenue un véritable cauchemar. La gouttière, je la porte mais j’ai la sensation qu’elle ne me fait plus aucun effet depuis maintenant 2 mois je passe quasi toutes mes journées, assise ou couchée, je suis en limite état de dépression, je suis quelqu’un de très fort psychologiquement, mais là je ne tiens plus. j’ai vu tous les spécialistes possible et inimaginables, le bruxisme à été confirmé par tous.

    j’ai effectué votre méthode depuis maintenant 2 mois, ça m’ à très légèrement aidé, mais maintenant je sens que je suis arrivée au bout, j’aurai vraiment souhaiter connaitre des praticiens sur Lyon qui pratiquent votre méthode, j’ai fait des recherches sur le net mais je ne trouve pas de noms de dentiste qui pratiquent votre méthode, le mien n’en à jamais entendu parler.
    Vous etes mon dernier recours, j’attends de vos nouvelles avec grande impatience, celà est vraiment urgent je vous assure que je ne vais vraiment pas bien, ses douleurs, je ne les supporte plus 🙁
    Merci beaucoup,

    Kathy

    1. Bonjour Kathy,
      Excuses pour ce retard. Précisez moi la nature de vos acouphènes si vous le pouvez. Je vous fait parvenir l’adresse de mes correspondants à Lyon, soyez aimable dème faire parvenir dans deux mois (durée de votre traitement) le résultat de l’intervention de mon confrère. Ne perdez pas espoir.
      Bien à Vous

  18. Bonjour professeur, tout d’abord merci pour votre disponibilité et vos conseils je vais mettre en pratique la technique par contre le jour je ne sers pas les dents je sens plutôt une forte tension au niveau des muscles masséters, je les masse afin de m’apporter de la fluidité, de la souplesse comparativement à la nuit . Mais sans résultats. Je vous avoue que je n’en peux plus d’être fatiguée….de ne pas arriver à me concentrer, d’avoir mal partout , de sentir une pression dans la tête, d’où mon désir d’avoir les coordonnées d’un de vos confrères afin d’avoir un reel échange car malheureusement jusqu’à aujourd’hui je n’ai pu faire comprendre mes soucis à un dentiste . En vous remerciant pour toutes ces informations. Cordialement nadia

  19. Bonjour, depuis quelques années je me suis rendu compte qu’une bonne partie de mes soucis de santé était en lien avec mes mâchoires, j’ai 52 ans, et je serre énormément les dents la nuit , ainsi que le jour maintenant, j’ai des douleurs aux cervicales, à la tête, le dos , acouphènes tout cela avec une très grande fatigue la journée. Je n’arrive pas à relâcher, j’ai eu des gouttières avec périodes de repis mais après avoir lu énormément de choses je me rend compte qu’il faut absolument que je change certaines choses dans mon quotidien car mon stress à apparemment prit le contrôle de mon corps donc cher professeur j’aimerai trouver les coordonnées d’un de vos confrères pour faire une infiltration dans la fosse infra temporale mais je ne sais pas où m’adresser. Je vis dans l’Aveyron je ne suis pas trop loin de Marseille. Merci pour votre aide . Cordialement. Nadia

    1. Bonjour Nadia
      Je n’ai pas de correspondant dans l’Aveyron.Mais avant de vous adresser à un de mes nombreux correspondants marseillais, il est INDISPENSABLE pour vous de pratiquer minutieusement la technique Hartmann-Bratzlavski décrite EN DÉTAIL dans ce site. une fois lue et pas avant recherchez l’entretien VIDÉO situé également dans le site. Je vous explique combien bien l’appliquer.
      Bien à vous

  20. Bonjour Docteur,
    Après une énième nuit sans repos, je tombe par hasard ce matin sur votre site. Je souffre de bruxisme depuis plus de quinze ans. Les pathologies engendrées par celui-ci que vous décrivez correspondent totalement aux symptômes que je ressens depuis toutes ces années. J’ai tenté de nombreuses approches thérapeutiques : acupuncture, osthéo, hypnose, injection de toxine botulique… Aucune ne m’a soulagée plus d’une semaine. Je porte également une gouttière qui ne m’apporte aucun soulagement. Je vais tenter d’appliquer votre méthode le plus rigoureusement possible.
    Cependant, auriez-vous les coordonnées d’un confrère à me communiquer ? Je vis à La Ciotat, entre Toulon et Marseille.
    D’avance, je vous remercie.
    Bien Cordialement,
    Fabienne

    1. Bonjour Fabienne
      Je souhaiterais pour le bon fonctionnement de ce site, façon Blog connaître l’ensemble de vos symptômes depuis le cuir chevelu jusqu’à la plante des pieds. Pour conserver votre anonymat, ne mettez que votre prénom et votre âge. Comme je l’ai dit, par ailleurs, je ne suis pas une boite aux lettres et mais avant toute décision j’entends connaître TOUS VOS SYMPTÔMES concernant l’ensemble de TOUTES vos douleurs en particulier fatigue le matin au réveil et ceux appartenant au système neuro végétatif, comme troubles respiratoires, digestifs, cardio-vasculaires (ex: palpitations) urinaires (cystite interstitielle). Je vais vous donner un exemple le simple fait d’avoir souvent des démangeaisons dans le cuir chevelu et dans les oreilles confirme le rôle du bruxisme. Par contre, il y a un bruxisme c’est certain mais de la même manière vous pouvez très bien n’avoir aucune démangeaison. C’est à moi de juger ce que je dois recommander à mon correspondant. Sachez que les gynécologues américaines m’ont alerté pour m’informer du rôle du bruxisme dans la genèse de troubles gynécologiques. Voyez où ça va !
      De plus, il convient de me préciser quel type de bruxisme présentez- vous ?
      Bien à vous

      1. Bonjour Docteur,
        Aujourd’hui âgée de 55 ans, à la suite d’une succession de chocs psychologiques (décès successifs de mes deux parents, autisme de mon fils……), j’ai développé une anxiété chronique qui rend ma vie difficilement supportable. Outre ces angoisses, les symptômes physiques sont nombreux : névralgie faciale du nerf trijumeau, douleurs orbitales intenses, photophobie, arthrose des cervicales, douleurs dans les mollets, palpitations, cystite, insomnies, acouphènes quasi permanents, vertiges, lumbago, perte de mémoires, troubles intestinaux, peau déshydratée…. Je suis épuisée dès le réveil et je dois fréquemment m’allonger durant la journée.
        J’ai consulté de nombreux médecins qui m’ont à chaque fois prescrit des anti-dépresseurs que je n’ai jamais pris.
        J’ai rapidement pris conscience que mes mâchoires étaient « vissées » nuit et jour comme soudées et que peut-être cela avait une incidence sur mes douleurs. J’ai, depuis mon dernier message lu votre livre qui a confirmé mon sentiment. Je parviens à serrer mes lèvres sans que mes dents ne se touchent durant la journée mais la nuit, cela m’est impossible malgré le dispositif de gommettes et le rituel de sommeil que j’ai mis en place. Tenter de m’endormir avec une pensée positive m’est très difficile. J’ai arrêté de porter la gouttière que j’avais depuis deux ans. Voilà les raisons pour lesquelles je vous ai demandé de bien vouloir m’adresser à un de vos confrères pratiquant votre méthode.
        Bien à vous

        1. Bonjour Fabienne,
          Vous écrivez: « J’ai rapidement pris conscience que mes mâchoires étaient « vissées » nuit et jour comme soudées et que peut-être cela avait une incidence sur mes douleurs»
          Peut être, non, mais indiscutablement la cause à 100% des vos douleurs et de votre FATIGUElextrême le matin au réveil.. Je m’occupe de vous. Promettez moi de me faites savoir l’évolution du traitement.
          Bien à vous

  21. Bonjour Professeur,
    Votre site me donne un peu d’espoir ,je m’appelle thomas ,j’ai 24 ans et suite à une luxation discale de la machoire avec trismus en Octobre 2015 ( avec un diagnostic tardif) et a présent la luxation et non réductible et depuis tous ce temps les des douleurs sont permanentes
    -les muscles sont trés contractés ,muscle ptérogoidien trés douloureux au toucher ,
    -fourmillements/ électricité….. difficulté a ouvrir la bouche, craquements
    Suite a ce diagnostic j’ai vu plusieurs médecins ,divers traitements ont été mis en place,
    -avec des médicaments
    – goutiére: petit soulagement
    -injection de toxine botulique : effet légers
    -kinésithérapie
    -hypnose
    J’en oublie certainement …. mais rien n’a étais concluant.
    et a ce jour mon traitement :
    Lyrica 400mg par jour
    Dafalgan codeine 3000mg par jour
    Esciralopram 10mg
    Temesta:1 le soir
    cela me soulage, mais dés que je diminue, les douleurs reviennent, les effets secondaires m’empêche de vivre normalement, j ‘aimerai tellement qu’on me traite localement, que cette douleur cesse enfin!! car ce n’est pas une vie!!
    des fois je me dis que j’aimerais m ‘endormir et plus me réveiller pour ne plus subir
    J’ai besoin de votre aide professeur , que pensez -vous de mon cas ,les injections seraient elles bénéfique pour moi ? avez vous une solution pour me soulager?

    J’habite dans les alpes Maritimes, pourriez- vous s’il vous plait m’indiquer par retour, les coordonnées de vos praticiens?
    En vous remerciant par avance de l’attention portée à ma demande.
    BIEN CORDIALEMENT

    1. Bonjour Thomas
      Vous êtes en pleine dépression. Cela se comprend. Je vais tout faire dans la mesure de mes moyens pour vous aider.
      1_) Cherchez dans ce site la technique Hartmann-Bratzlavzki, apprenez la par coeur et appliquez la de manière OBSESSIONNELLE
      2°) Après l’avoir lu, mais jamais avant, regardez la VIDEO où je donne des explications
      3°) Faites moi un tableau Excel dans lequel vous quantifierez l’intensité de vos symptômes sur plusieurs semaine. Des cheveux en descendant jusqu’à la plante des pieds sans oublier les troubles végétatif, respiration cardio-vasculaire, digestif, urinaire…

      Bien à vous

  22. Bonjour M.Hartmann,

    J’ai 52 ans . Depuis 25 ans je souffre de bruxisme la nuit. Je serre les dents très fort, comme si je voulais voulais enforcer mes dents du bas dans celles du haut. Quelquefois cela me fait mal et me réveille, et c’est là que je constate à quel point je serre très fort mes dents.
    Depuis 10 ans je porte une goutière, sur la machoire du bas. Cela ne m’empêche pas de serrer, mais mon dentiste m’a dit que c’était quand même mieux avec gouttière que sans.

    Par ailleurs je suis d’un naturel stressé, et rien n’y fait (j’ai essayé le tai-chi, la sophrologie, la relaxation, stage de gestion du stress, valériane, passiflore, aubépine). Depuis presque 1 an j’ai un peu perdu le sommeil; je me réveille vers 4h, je pose ma gouttière et n’arrive plus à me rendormir.

    Depuis quelques mois j’ai en outre des soucis d’oreilles : des accouphènes.
    Je suis retournée chez l’ORL aujourd’hui, mais je suis découragée car il ne m’a proposé aucune solution. Il m’a dit que cela pouvait être une conséquence de mon bruxisme mais que, vu que je portais déjà une gouttière, il n’y avait rien d’autre à faire.

    C’est dans ce contexte que je viens de découvrir vos 2 méthodes. Je vais essayer celle du pincement de lèvres et des gomettes.
    Existe-t-il dans ma ville (Bourges), mon département (18), ou même ma région (Centre Val de Loire) un professionnel de santé que vous auriez formé et que vous pourriez-me conseiller?

    Je suis preneuse de tout conseil et j’espère de tout coeur que vous pourrez m’aider.
    En vous remerciant, déjà pour l’existence de votre site, et bien cordialement,

    1. Bonjour Cathie
      Abandonnez de toute urgence votre gouttière totalement inefficace qui contrairement aux dires de mon confrère vous fait serrer encore plus fort sur votre gouttière que vous ne le faisiez au début.
      Pourquoi parce que le réflexe de légère ouverture initié au début par la gouttière ne fonctionne ABSOLUMENT plus. Bien pis, il aggrave votre cas. Il n’y pas que les gommettes et les lèvres: vous oubliez le cérémonial de la prise du sommeil le plus Important.
      Bien à vous:

  23. Bonjour Professeur,
    Depuis le premier jour, de la visite de votre site, et nos échanges,j’ai collé des gommettes partout chez moi et,j’ai appliqué à la lettre votre méthode Hartman-Bratzlavski, depuis maintenant plus d’un mois, je n’ai pas voulu revenir avant pour voir les effets sur une longue période.
    Le serrement des dents n’existe plus chez moi dans la journée, comme si mon cerveau avait compris que ceci était bénéfique.
    Voici ce que j’ai constaté :
    – je n’ai plus de vertiges rotatoires
    -diminutions des céphalées et migraines car je suis très migraineuse depuis l’âge de 14 ans,
    -diminution des douleurs pas complètement mais amélioration,
    Il m’arrive parfois de me réveiller dans la nuit les dents sérrées malgré la visualisation des gommettes et d’une pensée positive,
    Il me reste des instabilités, de l’hyperacousie et des bourdonnement d’oreilles, et surtout quelque chose qui malgré le fait d’appliquer très minutieusement votre technique, que je n’arrive pas a engendrer, j’ai des contractions involontaires, des deux côtés, je ne sais pas comment interpréter au mieux, des muscles des joues, et elles sont très douloureuses le long de la mâchoire du bas. Ces contractions ne veulent pas céder malgré le désserage des dents, et sont perceptibles lorsque je me couche le soir et aussi dans la journée, entraînant des tensions et douleurs aux joues, dents et oreilles.
    Après manger les douleurs sont plus importantes.
    La palpation de la joue sur la mâchoire du bas reste douloureuse et irradie jusqu’aux oreilles,
    Je ne sais pas ci cela est lié, mais lors des contractions cela active mes bourdonnements d’oreilles, plus qu’a l’habitude,
    Je vais avoir besoin de votre aide Professeur, pour m’aider a aller plus loin dans l’amélioration de ces symptômes par la méthode Hartman-Cucchi, j’ai vraiment envie de réduite au maximum ces symptômes.
    Pourriez- vous s’il vous plait m’indiquer par retour, les coordonnées de vos praticiens sur la région parisienne ?
    Vous remerciant,
    Cordialement
    Christelle

    1. Bonjour Christelle
      Merci, merci , merci, Christelle rares sont les internautes qui m’ont consulté dans ce site et qui me donnent un compte rendu aussi clairement et rapidement positif de la technique Hartmann-Bratzlavzki. L’amélioration est indiscutable. Aussi, vais-je vous adresser vers un de mes correspondants parisiens;
      Il vous fera 8 infiltrations bilatérales, une fois par semaine pendant huit semaines d’anesthésique à 3% sans adrénaline dans la fosse infra-temporale et lors de la 4ème séance, jamais avant, il vous posera une gouttière mandibulaire. Si jamais, à la 3ème séance, tous vos symptômes disparaissaient, surtout n’arrêtez sous aucun prétexte. La pose de la gouttière, à la 4ème séance dont l’effet est devenu pérenne, et les quatre autres infiltrations rendront pratiquement impossible la survenue d’une récidive . Surtout, quoiqu’il en soit deux mois après, détaillez dans ce site les étapes de vos améliorations. Merci d’avance.
      Bien à vous

      1. Bonjour Professeur,
        Merci à vous de ce que vous faites pour nous.
        J’ai pris note des étapes, je vous remercie, et je vous donnerai des nouvelles.
        Cordialement Christelle

  24. Bonjour Docteur,
    Je serre la mâchoire depuis 4 ans maintenant. Au début, c’était pendant le sommeil, et je me réveillai fatigué avec une migraine au niveau de tempes. J’ai littéralement détruit une gouttière en quelques semaines; j’ai même eu l’impression que cela a aggravé la pression sur mes mâchoires. Je me suis aperçu que je serre également les dents en journée; c’est devenu chronique en quelque sorte.
    Voici la liste de mes autres symptômes :
    – J’ai vécu plusieurs épisodes dépressifs, dont le dernier, sévère, a été suivi par un psychiatre. Je viens de terminer le traitement.
    – Je souffre de contractures récurrentes, notamment au niveau du cou, du dos et des omoplates, sans que les nombreux kinésithérapeutes, osthéopathes et chiropracteurs aient pu apporter un soulagement durable.
    – J’ai suivi plusieurs thérapies douces : hypnose, méditation pleine conscience, sophrologie, sans que cette fatigue persistante soit endiguée.
    – Etant très dynamique de base, je subi les effets de cette fatigue chronique qui prends le pas sur mes activités et même ma volonté.
    – J’ai eu également des contractures aux mollets; un simple footing de 5 à 6 km peut devenir un calvaire (comme une crampe violente) alors que j’étais un bon marathonien (2h50, il y a encore 5 ans).
    – J’ai également des acouphènes autour de 8000 hz depuis 4 ans.
    Actuellement, je ne suis pas exposé à un stress quotidien, et néanmoins ,je m’aperçois que je serre les dents constamment, sans vraiment grincer des dents (brxusime centré?).
    J’ai prévu de rencontré un stomatologue à l’hôpital Georges Pompidou à Paris le 9 avril, car on m’a parlé d’injections.
    Connaissez-vous un spécialiste qui soit sensibilisé à vos recommandations? Mon dentiste ne semble pas reconnaître les dents comme un organe « sensitif ».
    Je vous remercie de votre aimable retour car à 44 ans, mon quotidien devient vraiment pénible et m’empêche tout simplement de bien vivre, et pire, de me lancer dans les projets que je voudrais mener.
    Cordialement.
    Loris T.

    1. Bonjour Loris, Votre syndrome dépressif n’est pas étonnant. La bibliographie internationale s’accorde actuellement à reconnaître le rôle prédominant du bruxisme centré dans la genèse et l’entretien d’une dépression.
      Vous sentez vous capable d’appliquer A la Lettre et de manière obsessionnelle la technique Hartmann-Bratzlavzki décrite dans ce site?
      Après l’avoir lue et jamais avant de voir et d’écouter avec grande attention la Vidéo incluse également dans ce site où je la commente et approfondie la connaissance de celle ci ?
      Si oui, votre cas semble parfaitement guérissable. J’attends votre réponse: sachez bien que l’à peu près est voué à l’échec et le mode obsessionnel promis au succès
      Je vous déconseille, par ailleurs, formellement les injections de BOTOX. Les dernières données en provenance de la bibliographie internationale montrent à l’évidence que les injections de Botox peuvent entraîner une perte de dents et une déminéralisation des maxillaires. J’en parle dans le site.
      Dans l’attente
      Bien à vous

      1. Bonsoir Professeur,
        je suis déterminé à suivre votre méthode; étant d’un naturel perfectionniste, je vais me procurer les gommettes. Si je comprends bien, il s’agit d’une reprogrammation des habitudes.

        1. Bonjour Professeur,
          Un détail supplémentaire : ma langue est assez grosse et s’appuie constamment sur les dents; elle est d’ailleurs nettement crénelée. Bref, elle me donne l’impression d’exercer pression permanente sur les dents. Est-ce que cela peut être rééduqué également par votre méthode?

          1. Bonjour Loris
            Certainement, appliquez rigoureusement et en entier, toutes les trois étapes de la technique Hartmann-Bratzlavzki, Le pincement de lèvres bien exécuté, cf Vidéo spéciale dans le site, à cet effet doit inhiber l’action de votre langue.
            Bien à vous

  25. Bonjour Professeur ,

    Doit-on continuer le pincement des levres, sachant que je suis à ma première infiltration Hartmann Cucchi?
    Je souffre de sensations de vertige invalidant et ce depuis 7 mois.
    J.ai appliqué à la lettre votre technique pincement des lèvres avec gommettes et cérémonial du soir mais mes sensations de vertiges sont toujours présentes.
    Je serrais fortement des dents la nuit. Et ce depuis très longtemps.
    Je sens moins la pression à mon oreille depuis la 1 ère infiltration mais toujours cette sensation de vertige invalidant.

    Merciiiiiiii pour votre retour

    1. Bonjour Mira
      La technique Hartmann-Cucchi requiert un minimum de 8 infiltrations bilatérales; une par semaine pendant 8 semaines Quand j’étais en activité, je ne compte plus le nombre de fois où l’ amélioration ne s’est produite que lors des toutes dernières. Une fois encore= lèvres, gommettes, cérémonial A VIE. Ce n’est pas négociable. Ceci afin d’éviter une rechute éventuelle et que face à un stress important, vous vous remettiez à serrer les dents!
      Je compte sur votre ténacité.
      Bien à vous

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer