Print Friendly, PDF & Email

La Technique Hartmann-Bratzlavski :

  • Serrement des lèvres
  • Gommettes colorées
  • Cérémonial de la prise de sommeil
Lexique
dyskinésie : du grec, « Dus » : mauvais, « Kinesis » : mouvement
Le serrement des lèvres.

Dans les années 70, un neurophysiologiste belge, M. BRATZLAVSKI est venu donner une conférence et présenter des travaux très originaux à l’Institut de Neuro-Physiologie INP1 du C.N.R.S. (Marseille) où je préparais ma thèse expérimentale de 3ème cycle en Sciences Odontologiques.

Devant une assemblée de neuro-physiologistes attentifs et admiratifs, ce chercheur nous fit la demonstration suivante : un nerf crânien stimulé naturellement, sans aucun médicament, provoque systématiquement chez les mammifères la paralysie motrice d’un autre nerf crânien. Pourquoi cette conférence a-t-elle été à l’origine de la méthode « Hartmann-Bratzlavski » ?

N’oublions pas que quelques années auparavant, j’avais été hospitalisé en urgence à l’Hôpital Ste-Marguerite à Marseille dans le service de Neurologie du Pr Mouren pour des céphalées intenses accompagnées de nausées et de vomissements. À l’époque, pas de scanner ni d’IRM, je subis une électro-encéphalographie, une gamma/encéphalographie réalisée par le docteur Micheline Vigouroux et une artériographie. Examens qui ont mis en évidence un cancer du cerveau, pour lequel les examens cliniques laissaient toutefois un doute profond. Un chef clinique avait proposé au Pr Mouren une électro-encéphalie gazeuse. Connaissant les effets douloureux susceptibles d’être provoqués par ce type d’examen, je le refusais.

« Eh bien » dit le Pr Mouren, « laissons le tranquille puisqu’il le refuse »…

Avant mon départ de l’hôpital, le Pr Mouren réunit son staff  et me présenta ainsi : « Voici le cas d’ une migraine accompagnée avec nausées et vomissements et examens para-cliniques alarmants contradictoires (…) je prescrirai simplement de l’optalidon ». (Sous entendu, « il est perdu, la zone n’est pas opérable, laissons à ce malade le choix de mourir chez lui »).

De retour chez moi, mes migraines intenses étaient toujours présentes.

Ma belle soeur me rapporta par la suite que le docteur Micheline Vigouroux, son amie, lui avait confié « ton beau-frère est perdu ».

« Un jour, la douleur aux tempes étant d’une telle intensité, Christian, cherchant à éviter le serrement des dents, réagit instinctivement en pressant ses lèvres l’une contre l’autre et les garda ainsi durant un très long moment. Ô miracle: une atténuation significative des douleurs temporales ! Christian s’appliqua à répéter dans les jours suivants cet exercice. A chaque fois il pouvait noter une diminution de ses maux de tête. Déconcerté mais heureux, il prit l’habitude de pincer ses lèvres de plus en plus souvent. Les maux des tempes (la « migraine atypique » comme disaient les médecins) s’atténuaient voire disparaissaient. Christian s’exerça à pincer ses lèvres avant de s’endormir. »

Extrait de l'ouvrage "Mal de dos, Fatigue, Migraine ...si vous serrez les dents !"

Editions KAWA - https://www.editions-kawa.com/18__francis-hartmann

C’était  moi, en 1966 – Francis Christian José Hartmann

Pourquoi la conférence de Bratzlavski a-t-elle été la confirmation expérimentale de ma simple intuition ?

Essayons de supprimer au maximum le jargon scientifique.

C’est l’exploitation d’ un phénomène  physiologique, donc naturel, de l’influence d’un nerf le nerf facial (VII=7ème nerf du crâne) sur le nerf trijumeau (V=5ème nerf du crâne) . Exploitation très efficace à but thérapeutique : nous proposons aux personnes présentant une manie, un tic, un T.O.C irrepressible de s’en débarrasser impérativement

L’auto-stimulation mécanique des lèvres, par pincement volontaire de celles-ci, détermine obligatoirement un blocage total des muscles de fermeture de la mâchoire.

Les lèvres sont innervées par le nerf facial (VII) et les muscles de la mâchoire par le (V). Autrement dit, pincer les lèvres stimulent le VII et  ce denier interdit alors au V moteur son activité normale c’est à dire de permettre aux muscles de la mâchoire de fermer celle ci et par conséquent de serrer les dents.

les nerfs crâniens

Innervation crânienne : le V 1, V 2, V 3

les nerfs crâniens

Innervation crânienne : le VII (7) - Patrick J. Lynch, medical illustrator

fréquence du serrement des lèvres : le plus souvent possible et noter s’il libère les dents serrées ou pas. Si à chaque fois que vous pensez à serrer les lèvres, vous vous apercevez que vous n’aviez pas les dents en contact, c’est que vous êtes sur le bonne voie ! Par contre, si le serrement des lèvres « libère » vos dents de leur serrement, continuez le plus souvent possible !
La pression à exercer lors du pincement des lèvres est celle qui sera suffisante pour inhiber le serrement des dents, il n’y a pas de règle précise, cela varie selon l’individu. Vous pouvez tester « à vide » pour vous calibrer efficacement.
Les gommettes ou comment un signal sub-liminal agit effectivement comme un pense-bête.

Pour rappeler au patient qu’il est impératif pour sa santé de cesser de serrer les dents (bruxisme centré des professionnels), l’usage des gommettes ou des post-it s’avère très efficace. Nous préférons, quant à nous, l’usage des gommettes, celles-ci sont beaucoup plus discrètes et aussi efficaces.

Le/La patient(e) (car souvenez-vous, les femmes sont à 80% plus concernées que les hommes) choisira sa couleur préférée. Pas de contrariété à ce niveau.

Les gommettes auront pour mission:

– d’envahir l’environnement du patient. A cet effet, elles seront collées sur la glace de la salle de bains, le  réfrigérateur, le machine à laver le linge, la vaisselle, le sac à main, le tableau de bord de la voiture, le bureau de travail etc..

Leur rôle est de sans cesse vous rappeler que votre santé est corrélée à l’arrêt définitif du serrement de dents.

Si on colle les gommettes  en pensant, en même temps : je dois acheter 2 kilos de poireaux, par exemple, l’effet sera totalement nul.

Par contre, penser au symptôme le plus intense et à sa future disparition due à l’arrêt du serrement de dents.

Par votre vision périphérique votre cerveau captera le message de la gommette et vous aidera supprimer ce T.O.C.

Reste le problème de la nuit...
Période durant laquelle le serrement est généralement le plus fort et que nous ne pouvons plus obtenir d’effet subliminal constant.
Cérémonial de la prise du sommeil

– Vous aurez au préalable collé 20 à 30 gommettes de votre couleur préférée sur une feuille de  papier de taille moyenne (cette feuille est affichée à vie ! L’emporter avec vous, si vous partez en voyage)

Où l’afficher ?

– sur le mur ou la cloison de votre chambre à coucher située en face de votre lit

Quand la regarder et quoi faire ?

– Uniquement au moment d’éteindre la lumière pour vous endormir (jamais avant)

– fixez les gommettes

– Mettre vos lèvres en contact et forcez-vous à vous endormir sur une pensée, une situation très AGRÉABLE (pensée agréable : ouverture de la mâchoire assurée pendant le sommeil, pensée désagréable : serrement de dents automatique).

30,574 total views, 56 views today

151 Comments

  1. Bonjour Professeur,

    Je m appelle Paul et j ai 36 ans. Je serre des dents depuis l’adolescence. Des que quelque chose me contrarie, je rentre dans des périodes de pression dentaire accompagnées de douleurs au cou (sensation de cervicales tassées) + migraines et fatigue. J ai consulté sur Marseille un dentiste spécialisé qui m a conseillé les gomettes. Ça a fonctionné au début mais je m y suis habitué. Aujourd’hui, mon bruxisme prend le dessus. Pire encore, j ai conscience de serrer pendant que je dors et je me réveille exténué et contrarié. Mes dents sont devenues minuscules et enchevetrées les unes aux autres. Ma question est la suivante : est-ce que l hypnose est selon vous un moyen de mettre fin au réflexe ? L alimentation, le sport, le rapport aux autres ; sont ils des pistes de travail ? Qui peut m aider ? Merci pour votre travail. A bientôt. Paul

  2. Bonjour.
    Je suis un homme de 36 ans et également les mêmes sensations depuis maintenant 3 ans.
    Cerveau qui flotte après être levé depuis 30 minutes, difficulté à se concentrer, quand je tourne la tête à droite ou à gauche j’a l’impression que mon cerveau bouge dans ma boite crânienne.
    Oui également cette sensation de fatigue.
    Venu du jour au lendemain j’ai toqué chez beaucoup de monde, Neurologue, Ostheo, un collègue magnétiseur et même un ORL qui m’a dit que cela venait d’une hypertrophie de mes cornets ce qui provoquerait une mauvaise oxygénation nasale et conduit à des maux de tête, je ne me suis pas fait opérer mais si on saute le pas, c’est donc chirurgie, résection des cornets ( turbinectomie )
    J’ai toujours cru que c’était cela qui entraînait mes mésaventures Alors j’ai résisté jusqu’à épuisement et jusqu’à ce qu’un autre orl me dise vos cornets ne sont pas hypertrophiés du tout donc ne vous faites pas opérer.
    Je suis quelqu’un de plutôt joyeux avec une femme magnifique et 3 enfants incroyables, donc je ne pense pas à de la dépression.
    Je fais beaucoup de surf et je joue encore au foot en club.
    Donc je ne pense pas être stressé malgré que ce trouble m’inquiète un peu quand il prend le dessus sur ma personne.
    Ah oui j’ai été quasi tranquille avec ce trouble pendant 1 an, tout en sachant qu’il été là mais je le sentais presque pas.
    Dans la suite de mon enquête je vois un allergologue dans 2 semaines.
    Je suis de Caen, avez vous un confrère dans le secteur digne de confiance.
    Ou pouvez vous me sortir de ce mauvais piège tout simplement? Merci de votre temps.

  3. Bonsoir ,

    Je m’appelle Carine j ai 46 ans … cela fait plaisir de vous lire je me reconnais dans ma souffrance de ce bruxisme …
    depuis le décès de mes parents j ai ça en moi …mon père est décédé ds mes bras depuis 5 et demi et ma maman il y’a 1 an… tous les jours j ai une douleurs quelques part . Sois aux cervicales, trapèzes , mâchoire , gencives, cuir chevelu ,tempes et surtout aux yeux et qui me donne dès névralgies….
    Pourtant je vois un Kine , Osteo, acupuncture, magnétiseur ..et niveau dentition il me manque une dent une molaire côté droit … mais je sers plus des dents côté droit.
    J ai commencé aujourd’hui votre méthode j espère que cela marcheras …
    J habite dans le 94 si vous connaissez des confrères meme sur paris meme plus loin en sachant aussi que je v sur Marseille ds 4 jours je prend !!!
    Bien à vous j attend votre réponse avec Impatience merci mille fois

    1. Bonjour,
      Je suis une jeune femme de 20 ans. Je me suis faite opérer des dents de sagesse en Avril dernier. Depuis je n’ai eu que des complications.. J’ai été couché pendant presque 1 mois avec un sentiment de faiblesse immense. Je suis retournée en cours mais en étant un zombie. Et maintenant depuis 2 mois je vis « normalement » mais avec une sensation de planer constamment, je n’ai pas la sensation de sentir mon visage, j’ai bcp de vertiges et même des nausées. J’ai l’impression que ma vue se dégrade..Et surtout j’ai une sensation de gêne au niveau de mes dents, mes dents me gênent littéralement ! Je serre énormément ma mâchoire car je suis une personne très anxieuse, mais je ne le faisais pas avant mon opération.. Comme pour les autres commentaires j’ai d’abord essayé des pistes traditionnelles, kine, osteo, analyses sanguines .. j’ai cru que cela venait du système orl mais je pense que le problème vient de mon operation, du moins de mes dents.

  4. Bonjour Professeur,
    Je suis une femme de 55 ans.
    Lors d’une visite ce mois de juin, mon médecin dentiste a constaté une usure de 2 grosses molaires en bas à droite dû à du bruxisme selon lui. Je me rends une fois par an chez mon dentiste qui n’avait rien constaté auparavant. Je n’ai pas de malocclusion dentaire.
    Mais, depuis le mois de mars de cette année je suis particulièrement stressé par divers événements familiaux qui se sont accumulés et m’ont mis un peu à plat émotionnellement. Et je suis une personne émotive en général.

    Donc prescription d’une gouttière que je mets la nuit (je ne serre pas mes dents en journée car je sais me contrôler).
    Pas évident pour moi de porter un « corps » étranger dans ma bouche. C’est difficile, je n’aime pas cela mais j’essaye de la porter régulièrement.
    Je compte prendre un rendez-vous chez mon kinésithérapeute qui m’a parlé de suivre des séances de rééducation maxillo-faciale (massage à visée decontracturante des muscles masticateurs, de la région cervicale etc…).
    Ma question est : comment vais-je savoir si ce traitement a fonctionné et que je ne fait plus de bruxisme la nuit ?
    Est-ce qu’il faut renouveler régulièrement une série de séances kiné ? Ou peut-on considérer que l’on est guérie après 8 (voire 10 séances) ?
    Est-ce le kinésithérapeute sait évaluer les progrès apporté par son traitement ?
    J’aimerais connaître le titre du livre que vous avez écrit à ce sujet,
    Est-il toujours en vente ?
    Je n’ai pas eu le temps de lire la totalité des articles de votre blog mais je vais le faire. Mais jai pris connaissance de la technique des gommettes pr le bruxisme de nuit ainsi que de la pensée agréable avant de s’endormir. Ça n’a l’air de rien mais je suis sûre que ça va marcher. Merci beaucoup pour tous vos conseils.

    1. Bonjour Mia,
      Depuis mars de cette année ces évènements vous ont-ils donné le sentiment de FRUSTRATION. Sacchez que dans une bouche parfaite au pont de vue contact dentaire, la simple frustration suffit a déclencher , chez la femme , en particulier, un serrement de dents intense diurne et/ou nocturne.

      Vous dites, ne pas serrer les dents le jour , mais votre dentiste diagnostique une usure due à un bruxisme. Votre question, est comment savoir si le traitement du kinésithérapeute a fonctionné ou pas… ma question est : pour quels symptômes avez-vous consulté le kinésithérapeute ? est-ce bien votre citation : contracture des « muscles masticateurs, de la région cervicale etc… »
      Sont-ce là tous les symptômes que vous attribuez à votre supposé bruxisme nocturne ?
      Votre Kinésithérapeute vous a-t-il soulagée ; C’est la seule réponse que je peux donner à votre question .
      Attention ! le fait que vous puissiez être soulagée par ces séances ne signifie pas obligatoirement que vous serrez les dents la nuit.
      Pour moi, il faudrait être certain de l’existence d’un bruxisme nocturne avant de tirer des conclusions. Car ces contractures en seraient alors les signes mais en aucun cas les causes.
      Dans votre cas, l’absence d’autres symptômes me laisse perplexe.
      quant à l’existence formelle d’un bruxisme nocturne.
      Je ne peux pas faire de publicité pour mon ouvrage, mais il est en vente aux éditions KAWA, vous le trouverez facilement.
      Votre cas m’intéresse et j’attends avec impatience vos réponses.
      Pour vous aider dans le suivi des améliorations éventuelles de vos symptômes, pensez à lire notre article : Vous qui souffrez, soyez efficaces.
      Bien à vous.

  5. Bonjour
    J’ai 51 ans (femme). Mon cas est très long à expliquer puisqu’il dure depuis presque 5 ans avec une origine du problème, semble-t-il, il y a plus de 30 ans (canine de lait non tombée à 18 ans, canine définitive incluse non détectée puis non tractée à sa sortie, une prémolaire retirée pour faire de la place et laisser « revenir » cette canine seule, dent demeurée retournée à 90°, encombrement dentaire importante, malocclusion sévère s’étant aggravée avec le temps). il y a 5 ans début de symptômes intolérables : douleurs masséters, trismus, douleurs dentaires, bruxisme nocturne centré évident, usure incisives,déviation de l’ouverture…insomnies sévères. Depuis : kiné pour rééducation linguale,posturologue, ostéopathe, acupuncture, occlusodontiste (plaque occlusale qui soulage un peu); puis décision il y a 2.5 ans de se lancer enfin dans orthodontie avec avulsion de 3 prémolaire supplémentaires. Traitement long douloureux , surtout lors du port d’élastiques, bruxisme toujours présent , même favorisé par élastiques semble-t-il. J’attends la fin de l’orthodontie pour séances ostéo (je fais beaucoup confiance à mon ostéo qui a insisté pour que j’entame l’orthodontie) et refaire des semelles (hallux valgus aggravé) mais ai toujours énormément de soucis, surtout en période de stress au travail, avec bruxisme et insomnies rebelles.
    Que me conseillerez-vous, avec votre expérience, après fin orthodontie? Je désespère de m’en sortir même si je pense que j’ai fait le bon choix : il fallait en passer par l’orthodontie (j’aurais dû le faire il y a 30 ans en fait) et mon corps va se calmer par la suite avec rééquilibrage ostéo et semelles, mais ce sera long……encore…
    Merci, Cordialement

    1. Bonjour Marina ,
      Votre cas est complexe mais, en réalité, il est dominé , je vous cite : » par un bruxisme centré évident ». .
      La déviation de la maabdibule à l’ouverture signe très probablement une luxation discale de l’articulation temporo-mandibulaire je peux même vous préciser l’articulation temporo mandibulaire atteinte, quand vous m’aurez préciser le côté où se fait la déviation. Il importe de toute urgence :
      de demander à votre orthodontiste qu’il vous prescrive ‘une IRM des articulations temporo-mandibulaires ( A.T.M) NB J’ai bien dit = ATM , en aucun cas un scanner. Se pose l’origine de cette luxation discale de l’ATM : Avez vous eu un trauma, un accident de la circulation, une chute sur le menton même dans votre jeunesse ?
      La création d’une luxation de l’ATM entraîne dans 95% des cas un bruxisme réactionnel centré sévère systématique lequel est indiscutablement la source de tous vos maux. Rappelez moi quand vous aurez le résultat de votre IRM . Votre pathologie est descendante indiscutablement Enseignant au Collège d’Ostéopathie d’Aix- Marseille, j’apprends à mes étudiants que leur acte thérapeutique ne peut être pérenne qu’après réglage du dysfonctionnement temporo-mandibulaire
      Bien à vous.

  6. Bonjour Professeur,

    Il y a 1 mois j’ai été pris de vomissements, gros vertiges, incapacité à me redresser. Les vomissements sont passé, mais la sensation d’être « sonné » est toujours là. Je n’ai pas de douleurs, j’ai même presque pris l’habitude d’avoir cette sensation bien que ça m’empêche de travailler, conduire, cuisiner etc.
    Je serre souvent les dents c’est vrai. Mais est ce vraiment lié à cette sensation d’être sonné ? Que faire ?
    Merci bien

    1. Bonjour Mass le remplissage automatique n’a pas fonctionné
      J’aurais souhaité connaître votre âge ( Sexe et âge : indispensable) Pour le sexe l votre orthographe me l’a donné. Je ne peux pas faire de diagnostic valable si vous n’évoquez pas une forme de bruxisme quelle qu’elle soit !
      Bien à vous

  7. Bonsoir, Professeur,

    Je m’en remets à vous et à votre expertise. Vos recherches sont spectaculaires et font votre notoriété.
    Pouvez vous m’aider a comprendre et a soigner ma sœur s’il vous plaît ?
    Je m’inquiète sérieusement pour celle ci.

    Elle est encore en errance médicale depuis prés de 8 mois, malgré les prodigieux soins et les accompagnements des différents spécialistes, dont certains conseillés dans votre bouquin.

    Après différents soins ( Orl, Kiné vestibulaire, ostéopathe, dentiste, gynécologue, naturopathe… ect ) son état s’est amélioré mais ce n’est qu’épisodique et il reste handicapant dans la vie de tout les jours… puisque des sensations de flottements et de faiblesses notables persistent. (la lumière, les bruits, puis de regarder au loin la gêne)

    Pour revenir à l’essentiel de son histoire, après trois accouchements, avril 2013 décembre 2015 et janvier 2018 tout semblait au mieux. Jusqu’a deux opérations avec anesthésie générale dont une pour greffe osseuse d’une incisive gauche. Sa vie a complètement basculée suite à cette dernière operation. Et en 1 Semaine seulement après cette opération puis avec l’arrivée des règles,
    Ce fut un néant médicale et une nébuleuse dans les champs de la médecine ! J’explique, tout à débuté par des vertiges positionnels, diagnostiqués sur le tard( 3 semaines ) pour certains médecins généralistes ce n’était que dans sa tête ( angoisse, déprime ect… la malade imaginaire… ) s’ensuivit de vertiges toujours aiguë, des céphalées et des fourmillements dans les mains.

    Elle a prit toutes les vitamines nécessaires, elle a vu beaucoup de médecins spécialisés et aujourd’hui elle est toujours en attente d’un diagnostique et d’un traitement efficace.

    Avant hier, un vertige positionnel s’est à nouveau déclaré oreille droite (manœuvré) et une visite
    Chez l’ostéopathe, avec une manœuvre pour débloquer la mâchoire une nouvelle fois, tout semble cyclique.
    On dirait que ces symptômes reviennent et se calment de temps à autre…

    Quel est son véritable diagnostique ?
    Par quoi devrait-elle commencer pour guérir ?
    Quelles durées préconiseriez-vous entre les différents traitements qu’elle subit ?

    Sachant, qu’elle a suivit aussi votre traitement à la lettre de façon minutieuse ( la technique Hartmann bratzlavski )
    Aujourd’hui elle est en ménopause artificielle pour vérifier de ce côté là. ( car elle avait prit la pilule leeloo ge pendant 3 mois avt son accouchement et puis arrêter juste avant une hospitalisation)
    Mais aussi, en traitement pour les dents. ( occlusion parfaite )
    Tout en suivant un régime de vitamines.

    Cela dure depuis 8 mois.
    Ces traitements depuis 3 voir 4 mois.

    Je suis désemparée de la voir dans cette situation, c’est une jeune maman avec des enfants en bas âge, et qui avait une belle carrière professionnelle devant elle.

    Pourquoi le sentiment de flottement, de sensation de balancement et d’étourdissements sont encore présents avec tout ses efforts et les soins effectués?

    vous remerciant à l’avance, cher professeur pour votre dévouement à la cause des pauvres gens en errance médicale. Mais aussi, pour votre livre qui détient des précieux conseils qui contribuent chaque jour au maintien du moral de ma sœur. ( pensées positives et les exercices, page 145 )
    Je ne vous remercierais jamais assez.
    Que dieu vous bénisse.

    Bien cordialement.

    Merci pour votre retour.

    1. Bonjour Dahlila
      Il est malheureusement fréquent après une intervention sous anesthésie générale et la pose d’un ouvre bouche indispensable pour faire une greffe osseuse, d’observer de tels symptômes. Il m’est important de savoir si votre soeur, suite à l’ intervention, n’a pas développé un bruxisme centré ( crispation des mâchoires dents serrées) ? Dans le cas contraire, peut-être ce bruxisme existait-il avant ? Renseignement capital pour poser un diagnostic valable.
      Bien à vous

      1. Cher Professeur,

        Je vous remercie chaleureusement pour votre réponse rapide et pleine d’espoir.
        Vous avez absolument raison, effectivement, elle a déclaré ce bruxisme et ce juste après son opération.

        Voici la liste des symptômes apparus;

        -Palpitations au cœur.
        -Crise d’angoisse.
        -Vertige.
        -Sensation d’étourdissement.
        -La vue, en regardant elle se balance et la lumière lui brûle les yeux.
        -Fourmillements dans les mains et derrière la nuque.
        -Migraine ophtalmique.
        -Pression dans les oreilles.
        -Crampes aux jambes.

        Après ses soins; (orl, Gyneco, Kiné vestibulaire, ostéopathe…ect).
        Plus votre méthode appliquée à la lettre.

        Aujourd’hui, il lui reste une sensation d’étourdissement et de tangage quand elle marche.
        La vue la lumière l’éblouit.
        Elle ne peut pas aller dans des endroits où il y a beaucoup de monde et de la lumière.
        Quand elle marche dehors elle a l’impression qu’elle va tomber.
        Et elle entend des spasmes dans son oreille gauche et quelques fois la droite.

        Grâce à votre méthode et tous les exercices, elle a retrouvé un peu de santé…
        Mais ses symptômes restent toujours importants et invalidants.
        De plus elle ne conduit qu’épisodiquement. (trop dangereux)
        Et maintenant elle fait quasiment tout accompagnée.
        Et surtout, elle déprime beaucoup car elle se bat chaque jour pour guérir.

        Que doit-elle mettre en place pour qu’elle puisse guérir?
        ( IRM, scanner de la mâchoire) ?

        Vous remerciant pour votre intervention et votre efficacité.

        Bien cordialement.

          1. Cher Professeur,

            Je reviens aux nouvelles concernant les pbs de ma sœur. Un médecin lui a prescrit un CONE BEAM qui est très bien.

            Seulement des symptômes visuels persistent et l’invalident.
            – Elle a une fatigue visuelle et très mal derrière les yeux. (douleur).
            -Elle sent une instabilité quand elle fixe et regarde les choses. (sensation d’ébriété).

            Elle a vu un Ophtalmo, un orthoptiste, un kiné vestibulaire…ect
            qui lui disent que tout est ok de ce côté là. Malgré les symptômes.
            ( une convergence est terminée).

            Aujourd’hui, elle semble être en bonne voie, mais elle est toujours invalidante.

            Pouvez-vous lui conseiller un spécialiste pour les symptômes des yeux ?
            Ou pensez-vous que ça va partir seul, comme elle pratique la technique HARTMANN BRAZTLAVSKI à la lettre, et aussi vos exercices, page 145, chaque matin et soir.

            Bien à vous,

            Vous remerciant à l’avance pour votre aide précieuse, qui aide chaque jour ma sœur sur la voie de la guérison…
            Sans vous, c’était mission impossible, autant avouer qu’elle serait toujours en errance médicale…

            Cordialement,

            Dalhila

      2. Bonsoir professeur .je souffre de la maladie de meniere Et j ai de l arthrose de la mâchoire et discopathie dégénérative de la colonne et hernie aux cervicales et maintenant on m a fait une tympanoplastie et accouphaines non stop Et douleurs dans la mâchoire et migraine ,les muscles de mon visage et mâchoire crispés non stop .Je fais kine maxillaire et vestibulaire ,gouttière de nuit et très douloureux ,j ai aussi la fibromyalgie ,Je ne sais plus quoi faire car toujours des vertiges ,migraines ,accouphaines Et gros problème de concentration ect … Je suis en belgique Et Je ne sais plus chez qui consulté ,Je suis sylvie .Bonne soirée

  8. Bonjour je duis canadienne et jai amenage a toulouse avec mon conjoint depuis 3 mois. Je suis complètement désespéré, j’ai tous les symptômes inscrits dans le site depuis longtemps et je souffre jour apres jour, jai fait plusieurs traitements et sans succes. je suis tombee par hasard sur votre site car au canada on a pas les memes sites. Mal cervicale, dorsaux, acouphène, mollet, oreille, yeux, intestinal, urinaire. je suis fatiguée en permanence!!! Je suis vraiment à bout, car j’ai 33 ans, et jai l’impression den avoir 80, ça gâche ma vie. A montreal, ça fait des années que j’essaie divers traitement. J’ai une plaque occlusale qui joue sur ATM qui ma coute 5000$, que je porte tous les jours depuis 2ans, car mes dents ne se touchent pas lorsque je ferme la bouche, avec cette plaque ca fait la bequille pour que tout ce touche et cree de lespace dans la mandibule. bref , mais apres 2 ans je nai vu aucun changement et je la porte 24h sur 24…Avant javais une gouttière qui ne servait a rien. Ensuite, jai vu une orthodondiste qui ma parle que javais peu despace et quelle pourrai mavancer les dents mais elle netait pas certaine du resultat elle ma refere a une chirurgienne à montreal maxilo faciale qui ma fait des injections de Botox 1x, ne sachant pas que c’était dangereux. Bref, aucune différence. J’ai vu des osteopathe specialiste de ladm mais bon rien na fait non plus. Je sais que cest du au serrement de dent et D’un mauvais aliments de dents. Je me suis dites, je vais rechercher voir ici depuis mon arrivée à Toulouse avec mon conjoint, peut-être j’aurai de meilleure technique …..je suis tombée sur votre site !! J’ai commencé la technique Avec les gommettes et le pincement des lèvres. Mais je souffre tellement que j’aimerais voir la possibilité de faire des injections comme vous le proposez si possible le plus proche de Toulouse ou voir les références professionnelles de confiance qui connaissent vos méthodes ? Avez-vous des références? ou menvoyer dautres specialistes qui pourraient me soutenir. je suis vraiment rendue au bout, je nen peux plus de vivre ainsi. merci de toute aide

  9. Bonjour Professeur

    J’ai eu une intervention chirurgicale dentaire pour traiter une infection en janvier 2019, puis en février 2019, on m’a retiré une dent car impossible de traiter la dent (infection également,), les deux dents infectées dans la même zone.

    Depuis le 12 mai 2019, je fais du bruxime, dents serré, la journée et surtout le soir, fatigue chronique, (raideur, impossible de marché plus de 5min, je suis tétanisée, prise de panique avec une montée de chaleur, frisson aux jambes, bras et les extrémités toutes froides…), vertiges, acouphènes, crampes aux mollets, des symptômes incompréhensibles au niveau de
    la tête (crâne…).

    Je ne parviens pas à prendre un rdv avec le chirurgien dentiste qui m’a opéré, et mon médecin traitant me dit que c’est de la fatigue chronique, du au stress, anxiété, angoisse, voire il s’agit d’une crise de spasmophilie…..

    Est-ce que je dois me retourner vers un sophrologue et ostéopathe ? OU vous pensez qu’en réalisant les 3 étapes Hartmann-Bratzlavski, en 2-3 semaines ça devrait y aller ?

    Je commence les 3 étapes aujourd’hui

    Je vous remercie de votre compréhension.

    1. Bonjour Mohamed,
      Je suis étonné , à vous lire, que Mohamed soit tétanisée et prise de panique. J’imaginais plutôt une homme.
      A vous lire votre bruxisme centré est bien le responsable de vos maux .Je vous cite :Pensez qu’en réalisant les 3 étapes Hartmann-Bratzlavski, en 2-3 semaines ça devrait y aller ?
      Réponse : si l’exécution est PARFAITE , surtout le cérémonial de la prise du sommeil +++ , une amélioration doit automatiquement survenir . Un ostéopathe peut vous soulager mais en aucun cas vous guérir car la récidive est habituelle tant que l’obstacle dentaire n’est pas enlevé
      Bien à vous

  10. Bonjour professeur,

    Je grince des dents depuis mes dix ans, j’en ai 40. Je découvre votre méthode aujourd’hui.
    J’ai eu des gouttières qui m’on soulagées un peu mais il est vrai que cela ne règle pas le problème.

    La semaine dernière, on m’a fait un traitement de canal sur la dent 36 (Endodontie spécialisée). Les douleurs se sont estompées progressivement cette semaine MAIS depuis deux nuits à cause du grincement de dent, cela « lance » terriblement dans ma gencive, empêchant mon corps de se remettre de cette chirurgie (puisque les douleurs reviennent au matin quasiment comme le lendemain de l’intervention). Alors que dans la journée, tout s’estompe (mes dents ne sont pas serrées pendant la journée)…BREF c’est vraiment contraignant que la nuit fasse régresser mon traitement !

    Je vais suivre à la lettre votre protocole de gommette et cérémonial d’endormissement.
    Ma question est la suivante: pourrait-on trouver une astuce pour « coller » les lèvres en dormant ? comme une pastille collante…je ne sais pas trop…mais mécaniquement je veux dire comme il existe les patch de narine pour les ronfleurs, etc.

    Merci d’avance de votre réponse

    1. Bonjour Sandy
      Le seul procédé efficace pour nr pas serrer la nuit c’est l’endormissement sur une pensée AGRÉABLE , lèvres en simple contact sur toute leur longueur:La mâchoire inférieure s’abaisse légèrement toute la nuit .Par contre si la pensée est DÉSAGRÉABLE ( soucis , tracas de la journée etc… le serrement , hélas est automatique.et perdure toute la nuit
      Bien à vous

  11. Bonjour Professeur,
    Je m’appelle Jérôme, j’ai 49 ans.

    Mon problème à débuté il y a environ 6 ou 7 ans avec un malaise en voiture. Suite à ce malaise, j’ai passer de long mois à ne pas pouvoir conduire car cela se traduisait systématiquement par des malaises (même sur des très courte distance) Aucun des examens passés ne révélaient quoi que ce soit. Je me suis alors tourné très tôt vers la piste dentaires et posturo car sont apparus des contractures musculaires très importantes au niveau du cou et de l’occiput, puis des douleurs dans la face, le cou, la poitrine et parfois des sensations de rythme cardiaques qui s’intensifiait ou qui s’arrêtait.
    Je me suis orienté également vers la piste cervicales, car j’ai eu une opération des cervicales C5- C6 il y a 20 ans avec cages discales.
    Un inconfort occlusal s’est installé.

    J’ai fait extraire toute mes dents dévitalisées ( à la lecture de certaines théories), j’ai fait supprimé tout mes amalgames dentaires.
    J’ai porté des gouttières (2) l’une faites par mon premier dentiste, l’autre faites par un dentiste recommandé par un posturologue en région Toulousaine conçue et réglée suite à un relâchement musculaire par tens… (A part le prix exorbitant, rien de plus voir un bruxisme qui s’est intensifié. Cela m’a provoqué un réflexe de serrement plus important.

    A ce jour, je fais de la Kiné maxilofaciale,
    Mais je ne ressent pour le moment peu d’effets.
    Mes symptômes les plus handicapants sont:
    le défilement en voiture, les rayures et autres provoque chez moi une sensation vertigineuses et par réflexes des contractures musculaires.
    Sensation vertigineuse paraissant émanée de l’arrière du crâne
    Je le maîtrise aujourd’hui et gère pour que mon cerveau ne déconnecte pas et ne me fasse pas partir en malaise.
    Douleur côté droit dans la tempe,
    douleur au niveau ATM droite (je précise que aucun IRM n’a révélé quoi que ce soit)
    Sensation bizarre au niveau du rocher derrière l’oreille droite.
    Tiraillement dans l’œil droit.
    sensation d’oreille bouchée côté droit et cérumen important
    Fatigue quasi permanente.
    douleurs entre les omoplates, ainsi que dans la poitrine côté gauche.
    D’autres symptômes avec douleurs ou inconfort intestinal ETC… le reste semble anecdotique !!!!

    Je commence dès ce jour votre méthode, avec pincement de lèvres et cérémonial du coucher.

    Pourriez vous m’orienter vers un praticien au fait de vos techniques ?

    Par avance merci pour l’attention que vous porterez à ma requête.
    Jérôme

    1. Bonjour Jérome,
      Avant de vous répondre plus complètement, il m’est indispensable de savoir :
      1°) Si vous présente un Bruxisme?
      2°) Quel type = serrement, contact continuel , grincement , frottement, tapotement des dents ?????Bien à Vous

      1. Bonjour Professeur,

        Merci pour l’attention que vous portez à mon cas.
        A priori bruxisme centré la nuit, bruxisme de jour également (moins important depuis que j’applique votre méthode. (gomettes). Contact ponctuel, pas de frottement, tapotements et sensation d’avoir un côté de dents plus haut que l’autre (différent entre le soir et le matin)
        Ptérygoïdien interne droit (côté de ma gêne) tendu et douloureux. Je pense depuis le début de mon parcours qu’il est responsable après extraction dents de sagesse et point de suture qui m’ont semblé trop serrés.
        Cordialement.
        NB: si vous le souhaitez (ou pouvez nous pouvons échangé téléphoniquement)

        1. Bonjour BES,
          Il est indispensable que votre dentiste effectue une équilibration occlusale de façon que cesse cette sensation d’un côté plus haut que l’autre. Vous avez à votre disposition un analyseur de sensibilité tactile dentaire prodigieux : votre cerveau ; il détecte une différence d’épaisseur de 0,O9mm entre les dents et exige, pour votre santé, une harmonie PARFAITE de sensation entre l les arcades dentaires droite et gauche
          Pour se faire, sur le fauteuil dentaire , il vous suffit de FERMER les YEUX et d’avaler votre salive .Le moment de la déglutition est le SEUL MOMENT où les dents ont le droit d’être en contact entre elles . Cette donnée neurophysiologique est malheureusement totalement ignorée par les médecins. Vous pouvez, les yeux fermés répéter deux à trois fois l’opération: votre cerveau vous permet d’offrir, avec assurance à votre praticien la géolocalisation de cette légère prématurité.
          .Pourquoi les yeux fermés ? J’ai travaillé dans un Institut d’Aveugles; la perte de la vue accroit d’emblée considérablement le pouvoir de discrimination d’épaisseur d’un cheveu ! Le test a été expérimenté sur place sur des voyants. Votre cerveau ne vous trompera pas. A la finale, vous aurez atteint petit à petit atteint la perfection, quand après plusieurs meulages légers, cette sensation n’EXISTE plus. Vos arcades dentaires sont alors PARFAITEMENT équilibrées. Vous avez le DEVOIR d’être exigeant tant le pouvoir de discrimination de la dent est prodigieux.
          Bien à vous RSVP

          1. Bonjour,
            Auriez vous un contact à me donner d’un spécialiste capable de me rétablir une bonne occlusion. Malgré mon exigence et sa bonne volonté mon dentiste ne semble pas être en mesure de me rétablir une équilibration occlusale. Je suis dans le Tarn.

            Dans l’attente de votre aide.
            Merci

      2. Bonjour Professeur,
        Bruxisme oui.
        De type centrée, pas de grincement en journée, ni la nuit en apparence.

        La journée j’arrive à limiter les contact maintenant que j’en ai pris conscience (mise en place de la technique des gomettes) Toutefois quelques tapotement.

        Pour la nuit je me réveille le matin avec dents serrées.

        1. Bonjour jérome;,
          Enfin la description précise que j’attendais !
          Réponse de ma part : si vous êtes capable d’appliquer A la Lettre , de manière OBESSIONNELLE la technique Hartmann-Bratzlavzki décrite avec minuties dans ce site, si vous êtes capable de vivre le jour les lèvres sans cesse en contact, si voues êtes capable d’effectuer « un cérémonial de la prise du sommeil parfait Tout vos symptômes disparaitront
          Chez vous; le contact inter- dentaire en dehors de la déglutition fait des ravages !
          Je vous donne la clef ; à vous de jouer.
          Dans Quinze jours et jamais avant, regardez la VIDÉO consacrée à ce sujet.
          Bilan des opérations :. A vous lire fin juin
          Bien à vous

        2. Bonjour Jérome,
          Hélas, je n’ai pas de correspondants dans le Tarn. Vous écrivez que votre dentiste est plein de bonne volonté. Je peux par téléphone lui faire comprendre ce que je souhaite pour votre occlusion Qu’il me contacte par mail contact@tmd-dentalmedical.org pour que je puisse prendre contact avec lui et échanger ensuite plus professionnellement.
          Bien à vous.

          1. Bonjour,
            A défaut, quel serait le spécialiste le plus proche ?
            Mes troubles de vertiges sont actuellement à leur paroxysme. J’ai demandé à mon dentiste de refaire la prothèse dentaire qu’il m’avait faites en incluant une dent qui n’avait pas été remplacée (molaire du fond en haut à droite). Mon problème, c’est que en fonction des moments de la journée mes sensations d’occlusion sont différentes. j’espère que début septembre lorsque j’aurais cette nouvelle prothèse cela améliorera la situation.

  12. bonjour professeur,

    Je continue d’appliquer votre méthode j’ai l’impression d’avoir une amélioration, mes douleurs cervicales sont moins constantes et puissantes, cependant je suis tombée malade il y a quelques jours (rhino-pharyngite) donc nez bouché, donc moins assidue sur la méthode car je respirais par la bouche.
    J’attend cependant votre réponse quant à un possible contact d’un de vos confrères dans ma région .(s’il vous plaît)
    Cordialement,

    1. BonjourEmmie:
      Je n(ai malheureusement pas de correspondant en Bourgogne .Cette rhino-pharyngite n’est qu’un accident de parcours . Regardez les 3 VIDÉOS du site, je vous parle. Votre commentaire RSVP
      Bien à vous

  13. Bonjour à vous. Je souffre dun SADAM depuis plus de 2 ans maintenant Et tout ce qui va avec, complication musculaire , oreille, cervicalgie, et une vie de douleur incomprise !
    Jai consulter un médecin spécialiste à Lyon, jai eu une infiltration il y as de sa 1 ans passé et depuis des séance de kiné régulière et un passage chez losteopathe obligatoire tout les mois sinon mon dos et surtout mon cou ne suit pas !!
    Sauf que jai toujours mal, je souffre en silence et jen peut plus.. on m’a préposé les injection de botox qui m’appel en vue du bienfaits qu’on me dit. Mais je suis réticente. Haï vue tout les commentaire et apparement un autre docteur utiliserai votre technique et je veut en être, pourrais je avoir ses coordonné je vous en prie ? Merci bien à vous !

    1. Bonjour Angélique,
      Surtout pas le BOTOX , les dernières publications internationales mettent en évidence sa dangerosité. Perte de vos dents et déminéralisation de vos maxillaires, rendant ultérieurement impossible la pose d’implants. je vous fais parvenir l’adresse demon correspondant à LYON.Mon traitement qu’il vous appliquera dure deux mois . Ayez l’obligeance de me faire savoir, à l’issue, l’évolution de vos symptômes, de la manière suivante , par exemple:
      JUIN : Cervicalgie;+++
      Fin juillet: Cervicale =0
      JUIN Dos ++
      Fin juillet + ; Tous les symptômes et les troubles quantifiés ainsi = AVANT- APRÈS
      Merci d’avance
      Bien à vous

  14. Bonjour professeur,
    Je me présente je m appelle Stéphane j ai 41 ans et ma vie et un enfer.
    Suite à un stress intense j ai serrée les dent violameent pendant des soir au début j avais une oreille bouchée et s en est suivie perte de mémoire vertige oreille bouchée diminution de l audition vision floue fatigue migraine douleur au cervicale et a la mâchoire tout cela dur depuis 10 mois j en peu plus.
    Scanner Irm cérébral, oreille prise de sang orl tout est normal les médecins me dise que c est psychologique a par me prescrire des antidépresseurs que je ne veux pas prendre car ce qui me déprime ce sont ces symptômes invivable.
    J ai essayé votre technique hartman depuis 15 jour et il est vrai que certain symptôme se sont légèrement atténués.
    Pourriez-vous je vous en supplie m’ orienter vers un de vos confrères j habite à Valence dans la Drôme merci.

  15. Bonjour Professeur, j’ai bien regardé la vidéo consacrée au sujet que vous avez réalisé; et je l’applique au mieux;
    je ne mets, en aucun cas, en cause le pincement des lèvres pour toutes mes douleurs;
    je vous explique seulement que le fait de ne plus porter ma gouttière la nuit me provoque plus de douleurs, notamment à la mâchoire CAR j’ai encore du mal à m’endormir avec une pensée agréable(= mon esprit part dans tous les sens) et à pincer les lèvres de façon continue jusqu’à l’endormissement.; donc je dois, à mon avis, encore serrer les dents en dormant.
    C’est pourquoi j’aurais aimé savoir si pouviez me communiquer le nom d’un praticien (dans la région de Bourgogne ou proche), pour avoir un appui et un suivi, et une vérification correcte du fonctionnement de ma mâchoire, sachant qu’aucun dentiste ne prend mes douleurs au sérieux.
    Cordialement,

  16. Bonjour professeur, j’ai bien lu et intégrée votre méthode, je pince les lèvres autant que possible là journée cependant cela me provoque des douleurs faciales en particulier car j’ai déjà mal au tempes et autour des oreilles suite au serrement de dents la nuit…. pour le cérémonial de la nuit j’ai du mal à rester centrée sur une pensée positive, une fois la tête sur l’oreiller mon esprit par dans tous les sens et mes lèvres ne restent pas pincées longtemps. .. Pour le moment je n’ai donc pas d’amélioration et même plus de douleurs au ventre depuis que j’ai arrêté de porter ma gouttière, je vais malgré tout persévérer mais c’est dur.. j’aimerais savoir si vous pourriez me transmettre le nom d’un praticien notamment pour les injections, dans la région Bourgogne Franche-Comté.

    Cordialement,

    1. Bonjour Emmie,
      Dire que c’est un pincement de lèvres, correctement exécuté, qui vous donne des douleurs faciales et au ventre, alors que vous n’en aviez pas avant n’est pas recevable car c’est impossible. Avez vous vu la Vidéo consacré à ce sujet ? : je vous parle. RSVP

  17. Bonjour Professeur,

    J’ai 27 ans et je fais du bruxisme depuis environ 10ans( du moins mon dentiste me l’a fait remarquer à cette époque), celui ci m’a donc fait faire une gouttière, que je porte mais qui vous vous en doutez ne marche plus du tout et est très usée car jamais changée.
    De plus, j’ai développé depuis 4 ans de forts maux de ventre et de gros problèmes de dos: Autrement dit j’ai très mal au ventre continuellement, et j’ai les cervicales qui se bloquent constamment, entraînant de gros maux de têtes et crâniens, ainsi que des muscles dorsaux bloqués, tendus,douloureux, vertèbres qui se « déplacent »… bref et d’autres encore. J’ai donc consulté énormément de médecins, de spécialistes en tout genre, il s’avère donc que j’ai vraiment une flore intestinale abîmée d’ou les douleurs abdominales mais grâce à une praticienne en médecine chinoise je pense que mes maux ne sont pas du seulement aux problèmes de ventre mais également au bruxisme.

    J’ai donc décidé d’essayer votre méthode qui à l’air d’avoir de bons résultats cependant j’ai plusieurs questions à vous poser, pour être sure de l’effectuer correctement :

    -Pour le jour, le principe est-il de pincer les lèvres à chaque fois que l’on voit une gommette ?(que l’on a collé)

    -Comment dois-je appliquer la méthode de jour sachant que je ne serre pratiquement pas les dents la journée?

    – J’ai la mâchoire du haut plus avancée, mes dents ne sont donc pas alignées,quand elles sont serrées il y a un décalage, est-ce important? puis je quand même appliqué la méthode gommette?

    – Pour la nuit, faut’il impérativement s’endormir avec les lèvres pincées? ou le fait de fixer les gommettes, lèvres pincées + pensées positives suffit? Car mes lèvres sont juste fermées et j’ai du mal à les pincer jusqu’à l’endormissement.

    En attente de votre réponse,

    Cordialement,

    1. Bonjour Emmi,
      Après une lecture attentive de votre propos, il vous importe :
      1°) de faire une lecture ATTENTIVE de la technique Hartmann-Bratzlavzki et de l’appliquer intégralement à la LETTRE
      2°) Et jamais avant, de voir la Vidéo consacrée aux détails.
      Ainsi, aurez vous une réponse précise à vos questions et une très grosse amélioration de votre état de santé… si c’est parfaitement exécuté de votre côté.
      Bien à vous

  18. bonjour Professeur
    Je vous contacte car je souffre d’un probleme inexplique
    il y a 2 ans suite a un choc emotionnel au travail , 3 mois apres j’ai commence a avoir les symptomes suivents et qui sont depuis chronique et quotidien
    – une 1/2 heure ou 1heure apres le lever , sensation de tete lourde , vide , l’impression d’etre sonné , ebrieux drogué et de tete mal irriguée .. cela s’intensifie en cours de matinee et a tendance a regresser progressivement apres le dejeuner en cours d’apres midi , je suis a peu pres normal le soir… (je ne titube pas et n’ai pas de vertiges rotatoires)
    cet etat me provoque parfois des maux de ventre (impression d’avoir un cable relie tete-ventre parfois) , parfois j’ai aussi des douleurs craniennes (dessus du crane a type de pression comme si un etau appuyait dessus) qui accentuent ces symptomes … enfin occasionnelement , j’ai des micro vertiges a l’endormissement , mais c’est tres occasionel .
    – des bilans neuro (irm scanner) , un bilan labyrinthique orl et scanner , bilan endocrino n’ont rien revele … juste un deficit vestibulaire de 35% sur une oreille mais compensé par la droite selon l’ORL qui me dit qu’aucune maladie orl ne provoque une chronocite de symptomes comme je ressens .
    J’ai consulte un orthodentiste qui doit me mettre une gouttiere , j’ai la machoire trop basse et cela peut provoquer ces phenomenes selon lui mais il n’explique pas pourquoi au lever ca va , c’est ensuite que ca se degrade..
    Pensez vous que mes problemes viennent de la machoire?
    Bien a vous

      1. Bonjour Professeur
        J’entend mais je voulais juste savoir si des problemes de machoires avaient la capacite a generer un etat de malaise quasi permanent ou on a l’impression que l’on a bu ou qu’on va s’evanouir … ?

  19. Bonjour Professeur,
    Je souffre depuis des années de pathologies diverses que vous citez sur votre site et qui sont liées aux serrement de dents. Ces pathologies sont la dépression, stress, fatigue chronique, mal au cou, aux épaules au dos (scoliose), à la mâchoire, aux oreilles récemment. Pensez-vous que le larmoiement peut être lié aussi au serrement de dents ?

    Ces pathologies me font souffrir et m’empêchent de vivre normalement. Je constate qu’elles se sont développées pour la plupart au cours des dix dernières années.

    Mon dentiste m’a diagnostiqué il y a deux mois un bruxisme. Il m’a prescrit une gouttière en résine que je porte la nuit. Je constate effectivement que cela soulage mais à la longue ce dispositif peut aggraver les symptômes liés aux serrement de dents. Je souhaiterais éviter d’en arriver là. Je me suis mise à pratiquer la technique Hartmann-Bratzlavski qui me procure également un soulagement. Je souhaiterais faire un point sur ma situation avec un dentiste qui pratique la technique Hartmann-Cucchi. Pourriez-vous me communiquer les coordonnées d’un professionnel de santé sur Paris ou la région parisienne ?

    Je vous en remercie par avance et je vous adresse tous mes remerciements pour votre site qui m’a redonné espoir.

    Bien à vous,

Répondre à Emmie (Cancel reply)

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer