Print Friendly, PDF & Email

La Technique Hartmann-Bratzlavski :

  • Serrement des lèvres
  • Gommettes colorées
  • Cérémonial de la prise de sommeil
Lexique
dyskinésie : du grec, « Dus » : mauvais, « Kinesis » : mouvement
Le serrement des lèvres.

Dans les années 70, un neurophysiologiste belge, M. BRATZLAVSKI est venu donner une conférence et présenter des travaux très originaux à l’Institut de Neuro-Physiologie INP1 du C.N.R.S. (Marseille) où je préparais ma thèse expérimentale de 3ème cycle en Sciences Odontologiques.

Devant une assemblée de neuro-physiologistes attentifs et admiratifs, ce chercheur nous fit la demonstration suivante : un nerf crânien stimulé naturellement, sans aucun médicament, provoque systématiquement chez les mammifères la paralysie motrice d’un autre nerf crânien. Pourquoi cette conférence a-t-elle été à l’origine de la méthode « Hartmann-Bratzlavski » ?

N’oublions pas que quelques années auparavant, j’avais été hospitalisé en urgence à l’Hôpital Ste-Marguerite à Marseille dans le service de Neurologie du Pr Mouren pour des céphalées intenses accompagnées de nausées et de vomissements. À l’époque, pas de scanner ni d’IRM, je subis une électro-encéphalographie, une gamma/encéphalographie réalisée par le docteur Micheline Vigouroux et une artériographie. Examens qui ont mis en évidence un cancer du cerveau, pour lequel les examens cliniques laissaient toutefois un doute profond. Un chef clinique avait proposé au Pr Mouren une électro-encéphalie gazeuse. Connaissant les effets douloureux susceptibles d’être provoqués par ce type d’examen, je le refusais.

« Eh bien » dit le Pr Mouren, « laissons le tranquille puisqu’il le refuse »…

Avant mon départ de l’hôpital, le Pr Mouren réunit son staff  et me présenta ainsi : « Voici le cas d’ une migraine accompagnée avec nausées et vomissements et examens para-cliniques alarmants contradictoires (…) je prescrirai simplement de l’optalidon ». (Sous entendu, « il est perdu, la zone n’est pas opérable, laissons à ce malade le choix de mourir chez lui »).

De retour chez moi, mes migraines intenses étaient toujours présentes.

Ma belle soeur me rapporta par la suite que le docteur Micheline Vigouroux, son amie, lui avait confié « ton beau-frère est perdu ».

« Un jour, la douleur aux tempes étant d’une telle intensité, Christian, cherchant à éviter le serrement des dents, réagit instinctivement en pressant ses lèvres l’une contre l’autre et les garda ainsi durant un très long moment. Ô miracle: une atténuation significative des douleurs temporales ! Christian s’appliqua à répéter dans les jours suivants cet exercice. A chaque fois il pouvait noter une diminution de ses maux de tête. Déconcerté mais heureux, il prit l’habitude de pincer ses lèvres de plus en plus souvent. Les maux des tempes (la « migraine atypique » comme disaient les médecins) s’atténuaient voire disparaissaient. Christian s’exerça à pincer ses lèvres avant de s’endormir. »

Extrait de l'ouvrage "Mal de dos, Fatigue, Migraine ...si vous serrez les dents !"

Editions KAWA - https://www.editions-kawa.com/18__francis-hartmann

C’était  moi, en 1966 – Francis Christian José Hartmann

Pourquoi la conférence de Bratzlavski a-t-elle été la confirmation expérimentale de ma simple intuition ?

Essayons de supprimer au maximum le jargon scientifique.

C’est l’exploitation d’ un phénomène  physiologique, donc naturel, de l’influence d’un nerf le nerf facial (VII=7ème nerf du crâne) sur le nerf trijumeau (V=5ème nerf du crâne) . Exploitation très efficace à but thérapeutique : nous proposons aux personnes présentant une manie, un tic, un T.O.C irrepressible de s’en débarrasser impérativement

L’auto-stimulation mécanique des lèvres, par pincement volontaire de celles-ci, détermine obligatoirement un blocage total des muscles de fermeture de la mâchoire.

Les lèvres sont innervées par le nerf facial (VII) et les muscles de la mâchoire par le (V). Autrement dit, pincer les lèvres stimulent le VII et  ce denier interdit alors au V moteur son activité normale c’est à dire de permettre aux muscles de la mâchoire de fermer celle ci et par conséquent de serrer les dents.

les nerfs crâniens

Innervation crânienne : le V 1, V 2, V 3

les nerfs crâniens

Innervation crânienne : le VII (7) - Patrick J. Lynch, medical illustrator

fréquence du serrement des lèvres : le plus souvent possible et noter s’il libère les dents serrées ou pas. Si à chaque fois que vous pensez à serrer les lèvres, vous vous apercevez que vous n’aviez pas les dents en contact, c’est que vous êtes sur le bonne voie ! Par contre, si le serrement des lèvres « libère » vos dents de leur serrement, continuez le plus souvent possible !
La pression à exercer lors du pincement des lèvres est celle qui sera suffisante pour inhiber le serrement des dents, il n’y a pas de règle précise, cela varie selon l’individu. Vous pouvez tester « à vide » pour vous calibrer efficacement.
Les gommettes ou comment un signal sub-liminal agit effectivement comme un pense-bête.

Pour rappeler au patient qu’il est impératif pour sa santé de cesser de serrer les dents (bruxisme centré des professionnels), l’usage des gommettes ou des post-it s’avère très efficace. Nous préférons, quant à nous, l’usage des gommettes, celles-ci sont beaucoup plus discrètes et aussi efficaces.

Le/La patient(e) (car souvenez-vous, les femmes sont à 80% plus concernées que les hommes) choisira sa couleur préférée. Pas de contrariété à ce niveau.

Les gommettes auront pour mission:

– d’envahir l’environnement du patient. A cet effet, elles seront collées sur la glace de la salle de bains, le  réfrigérateur, le machine à laver le linge, la vaisselle, le sac à main, le tableau de bord de la voiture, le bureau de travail etc..

Leur rôle est de sans cesse vous rappeler que votre santé est corrélée à l’arrêt définitif du serrement de dents.

Si on colle les gommettes  en pensant, en même temps : je dois acheter 2 kilos de poireaux, par exemple, l’effet sera totalement nul.

Par contre, penser au symptôme le plus intense et à sa future disparition due à l’arrêt du serrement de dents.

Par votre vision périphérique votre cerveau captera le message de la gommette et vous aidera supprimer ce T.O.C.

Reste le problème de la nuit...
Période durant laquelle le serrement est généralement le plus fort et que nous ne pouvons plus obtenir d’effet subliminal constant.
Cérémonial de la prise du sommeil

– Vous aurez au préalable collé 20 à 30 gommettes de votre couleur préférée sur une feuille de  papier de taille moyenne (cette feuille est affichée à vie ! L’emporter avec vous, si vous partez en voyage)

Où l’afficher ?

– sur le mur ou la cloison de votre chambre à coucher située en face de votre lit

Quand la regarder et quoi faire ?

– Uniquement au moment d’éteindre la lumière pour vous endormir (jamais avant)

– fixez les gommettes

– Mettre vos lèvres en contact et forcez-vous à vous endormir sur une pensée, une situation très AGRÉABLE (pensée agréable : ouverture de la mâchoire assurée pendant le sommeil, pensée désagréable : serrement de dents automatique).

29,104 total views, 19 views today

143 Comments

  1. Monsieur,
    Je me pose une question concernant le taux d’oestrogene: en effet j’ai lu plusieurs études qui mèneraient à prouver qu’il y à une relation entre le serrage dentaire et le taux d’oestrogène, je serai curieuse de savoir si dans les cas que vous avez rencontrez si vous avez remarquer que les femmes étant atteintes de serrage dentaire étaient sous contraceptifs ?
    De plus généralement cette pathologie s’arrete vers50 ans, d’après mes recherches, donc vers la période de la ménopause?… Ceci pourrait il avoir un lien avec un quelconque dérèglement hormonale ? Puisqu’il est admis que le serrage survient souvent après un choc/traumatisme/anxiété sévère ?…
    Cordialement

  2. cher Monsieur,
    âgée de 54 ans, je souffre depuis plus de 10 ans d’un bruxisme centré générant migraines, céphalées de tension, névralgies faciales, contractures musculaires quasi généralisées, épuisement, dépression, …
    je ne me reconnais plus.
    j’ai pris conscience de ce bruxisme suite à un sabotage opéré par une dentiste incompétente et inconsciente : non-respect de l’occlusion, traitement de racines bâclé et donc suivi d’abcès, pose de bridges empêchant les mouvements naturels des os du crâne et générant aussi une gingivite chronique, …
    j’ai consulté moult « spécialistes », j’ai porté plusieurs gouttières, j’ai perdu beaucoup de temps, d’énergie, d’argent, et presque tout espoir.
    je vais encore appliquer la méthode H-B et, en cas de résultat, je reviendrai vers vous pour solliciter les coordonnées d’un praticien sérieux (pour infiltrations et suivi).
    en attendant, je vous remercie sincèrement de vos contributions.
    bien à vous,
    Murielle

    1. Bonjour Murielle,
      Je vous félicite pour la clarté de votre exposé. Vous êtes OBLIGATOIREMENT sauvée si vous appliquez A la LETTRE (et à vie) les différentes étapes de la technique H-B. Je compte sur vous pour que, fin mai, dans ce site vous fassiez état d’une sensible amélioration de votrer état de santé. Que votre rage de guérir serve d’exemples aux internautes frappés de cette calamité qu’est le bruxisme centré pour un organisme féminin.
      Bien à vous

  3. Bonjour professeur,

    Je retrouve peut-être une lueur d’espoir en me perdant dans la lecture de ce site et des commentaires précédents.
    Je suis ravi d’avoir trouvé (enfin) une source d’informations répondant à mon problème..
    Je vous expose ma situation :
    J’ai 26 ans. Je suis une personne à forte anxiété et cela se répercute sur mon quotidien.
    Je souffre de douleurs dans la partie supérieure de la mâchoire depuis plusieurs années mais ces douleurs/ symptômes se sont considérablement amplifiés depuis un an et demi.
    Pensant au départ que ces douleurs étaient dûs à des problèmes dentaires (caries mal soignées etc..), je suis retourné voir à plusieurs reprises mon dentiste.
    Celui-ci, après n’avoir rien trouvé d’anormal, m’a orienté vers un confrère stomatologue.
    Celui-ci m’a vite diagnostiqué un SADAM, trouble ATM amplifié par la manifestation de mon anxiété : le serrement des dents la nuit.
    Ce diagnostic est posé début Septembre 2018 et depuis, je ne ressent que plus intensément les symptômes de ce trouble nocturne : je suis constamment fatigué, j’ai des douleurs gênantes quotidiennement dans la mâchoire, dans les oreilles.
    Ma mâchoire craque, j’ai des douleurs dans les cervicales, des tensions et raideurs constantes dans la nuque et le dos.
    Je suis constamment gêné dans mon quotidien et jamais en paix. Mon seul répit est lorsque que je dors, mais lorsque je me réveille, c’est l’enfer qui recommence et cette tourmente se reproduit vicieusement…
    Après avoir fini certains soins, mon dentiste m’a enfin fait faire une gouttière occlusale pour le bas de mes dents (prescrite par le stomatologue). Cela fait quelques jours que je la porte et je me réveille chaque nuit avec une douleur lancinante dans les dents du bas (inexistante auparavant). Je pense donc tellement serrer la gouttière que cela me provoque ces douleurs me réveillant.
    Auriez-vous un confrère à me conseiller sur Marseille ? Et que pensez-vous de mon histoire ?
    À vous lire,
    Merci pour votre temps et votre professionnalisme.

    1. Bonjour Anthony
      Vous exposez avec clarté que vous souffrez d’un syndrome de fatigue chronique invalidant pour les patients et déconcertants pour les médecins. Vous reconnaissez serrer vos dents la nuit. Sachez qu’on a évalué, chez une hyène la force exercée par les muscles de sa mâchoire sur ses dents = 3.OOO Kg. Divisons par 15, la force que vous exercez sur vos dents la nuit, comparable à la force exercée par une trapéziste pour se tenir accrochée à son trapèze avec ses dents. Le matin au réveil vous êtes certainement exténué! En conséquence, Il convient d’urgence que vous cherchiez dans ce site la technique Hartmann- Bratzlavzki et que vous l’appliquiez à la lettre. Ensuite et pas avant, regardez la Vidéo (toujours dans le site), consacrée à cette technique: je vous parle. C’est un préalable INDISPENSABLE,avant que je vous adresse à un de mes assistants que j’ai formé à la faculté dentaire de Marseille. Si vous exécutez parfaitement et de manière OBESSIONNELLE les trois étapes de la technique H-B vous devriez sentir déjà une amélioration de votre état
      Bien à vous

  4. Bonsoir, je souffre de bruxisme centré et je ne trouve aucun médecin ni quelconque praticien qui puisse m‘aider. On me répond continuellement que c est dû au stress et que je dois porter une gouttière. Or je dors très mal quand je la porte. J ai perdu des bouts de dents, j ai des douleurs aux cervicales et vers l’omoplate gauche, les muscles de ma mâchoire sont tendus et je me réveille en sentant que je serre les dents. Je suis fatiguée et à bout de nerf, j’ai des démangeaisons sous la mâchoire et sur les bras, je me réveille fatiguée et la nuque raide, j ai mal aux genoux quand je fais du sport et j ai de plus en plus de brûlures d’estomac. Je me surprends à serrer des dents la journée également. J’ai un enfant de 3 ans et des jumeaux de 10 mois. J’ai besoin de guérir et de moins souffrir. Autrement je ne sais pas où je vais puiser des forces pour continuer à m’occuper de mes enfants. Auriez-vous un praticien à me conseiller en suisse svp? Ou alors vers Pontarlier en France?

    1. Bonjour Branda, je ne fais que répéter ce qui doit être un dogme chez une bruxomanie qui veut sortir de son enfer.Je veux, pour votre bien, que vous soyez hantée à l’idée d’oublier un détail de toutes les recommandations que je vous propose. Avant de vous diriger vers un de mes correspondants suisse, il est impératif que vous recouriez à la technique Hartmann-Bratzlavzki, décrite dans ce site: c’est un préalable indispensable. Elle comporte 3 étapes à observer A la LETTRE et que vous devez appliquer à 100% pour avoir une chance de vous en sortir de manière OBSESSIONNELLE et A VIE. Tout particulièrement le « Cérémonial de la prise du sommeil », si vous voulez supprimer votre fatigue le matin au réveil. Apprenez par coeur la technique Hartmann-Bratzlavzki ensuite, et pas avant, écoutez moi dans l’entretien Vidéo relatif à cette technique et suivez mes conseils scrupuleusement. Revenez dans le blog fin avril, il me faut impérativement des résultats. Désolé d’être aussi dur, mais je me donne les moyens pour BRISER votre bruxisme hyper-tenace. Ce n’est pas négociable. A vous de jouer
      NB: Un mois d’attention exceptionnelle, sinon ECHEC ! Précision ultime : le jour, vos lèvres doivent être, sans cesse, simplement en contact sur toute leur longueur.
      Bien à vous

      1. Merci beaucoup pour votre réponse et votre temps. Je vais appliquer la méthode à la lettre. Je reviens vers vous tout tout bientôt. Meilleures salutations

  5. Bonjour,

    Je m’adresse à vous car je suis complètement perdue….
    Je m’appelle Claire j’ai 32 ans, je souffre de bruxisme depuis l’adolescence.
    Je porte une gouttière occlusale depuis 15 ans, j’en ai bien sûr eu plusieurs différentes. Si je me tourne vers vous aujourd’hui c’est parce que ce bruxisme depuis 1 ans et demi a empiré, avec, des douleurs aux mâchoires, cervicales et haut du dos qui bien évidemment s’amplifie avec le stress. (l’aggravation du bruxisme est dû à un gros stress au travail)
    Je suis traitée pour les douleurs avec des séances de kiné et osthéo, je fais du yoga ,de la méditation et de la sophrologie pour essayer de gérer mon stress mais malheureusement les douleurs ne passent pas et je ne les supporte plus car j’ai mal absolument tout le temps.
    A noter, je suis traitée sous médicaments pour une anxiété généralisée, j’ai une scoliose et j’ai fait une sorte de sciatique l’année dernière qui m’a conduite à l’hôpital (cet épisode a été fulgurant et est reparti de lui même, les médecins n’ont pas trouvé le problème mais j’ai peut être une réponse avec votre blog du coup).
    Concernant mes dents elles sont bien sûr assez usées pour mon âge mais surtout je ne sais plus à quel saint me vouer car les dentistes ont tous des réponses différentes : un m’a proposé des inlays en or, une autre envisage « une reconstruction au moyen de couronnes pelliculaires et des facettes maxillaires » (avec un coût bien sûr élevé). Quant au dernier il me dit que mes usures sont modérées et qu’elles sont chimiques dû à une alimentation trop acide et qu’il ne faut rien toucher……..

    Que faire, je ne sais plus, ne supportant plus la douleur j’ai demandé à ma psychiatre qu’elle me prescrive des myorelaxant mais ce n’est pas pérenne dans le temps.
    Je souhaitais tenter votre approche des gommettes mais suis je obligée de pincer les lèvres la journée sachant que je ne serre pas des dents la journée mais uniquement la nuit? le rituel du sommeil suffirait-il?
    Auriez vous peut-être un confrère à qui m’adresser afin d’être définitivement prise en charge?
    Je suis en Gironde à Bordeaux.
    Je vous remercie d’avance pour votre aide, Claire

    1. Vous écivez « Je souhaitais tenter votre approche des gommettes mais suis je obligée de pincer les lèvres la journée sachant que je ne serre pas des dents la journée mais uniquement la nuit? le rituel du sommeil suffirait-il? ». Vous êtes dans l’interrogative vis à vis de cette technique qui comporte 3 étapes à observer A la LETTRE et que vous devez appliquer, pour avoir une chance de vous en sortir de manière OBSESSIONNELLE et A VIE. Tout particulièrement le « Cérémonial de la prise du sommeil », Apprenez par coeur la technique Hartmann-Bratzlavzki ensuite, et pas avant, écoutez moi dans l’entretien Vidéo et suivez mes conseils scrupuleusement. Rappelez moi fin avril, il me faut impérativement des résultats. Désolé d’être aussi impératif, mais je me donne les moyens pour BRISER votre bruxisme hyper-tenace. A vous de jouer
      Bien à vous

  6. Bonjour professeur, c’est avec un soulagement que de vous lire à travers ce site, enfin je trouve réponse à mes maux, je l’avais exprimé auprès de chirurgiens dentiste mais sans résultat ils me disaient qu’ils n’y avaient pas de lien. En attendant je traîne une fatigue depuis plusieurs années , acouphènes avec sensibilité aux bruits aigus, mal de dos, cervicales, qui tire jusqu’au mollet. Irritabilité extrême, la tête dans un étau, difficulté de concentration, très rapidement épuisée dans les tâches, contraction des muscles, et bien e videmment je serre les dents la nuit et le jour sans m’en rendre compte. Voilà ce qu’est mon quotidien….et je n’en peut plus difficile de programmer une sortie ou autre je n’arrive pas à conduire trop longtemps car je n’arrive pas à me concentrer…..cela à aussi un impact sur ma digestion, je sais que je suis de nature très stressée comme une bonne partie des femmes mais il me semblait que j’arrivais à l’evacuer il y’a quelques années, à oui j’ai 51 ans , j’ai essayé le yoga, gi gong, sophrologie mais sans résultat . Pourriez vous me renseigner sur les coordonnées d’un de vos confrères dans la région d’occitanie pour faire une infiltration d’anesthesie ? En vous remerciant d’avance pour votre travail, votre aide et votre soutien. Merci cordialement nadi

  7. Bonjour professeur , je suis désolée de vous relancer par un nouveau message , mais j’attends avec impatience l’adresse d’un confrère en région Rhône Alpes ;
    Je vous remercie de votre réponse
    Bien à vous
    Marie-Françoise

  8. Bonjour professeur , je vous ai contacté le 30 janvier pour vous demander conseil au sujet de maux de tête chroniques , mais j’avais omis de vous parler de douleurs de la gorge ( serrement , irritation , chaleur ) et de douleurs au niveau du sternum ( sensation de brulures et de serrement ) , qui s’associent à des nausées pendant l’effort sportif ;
    Tout ceci est-il lié au bruxisme ?
    Je vous remercie de votre réponse ;
    Vous m’aviez parlé d’un confrère en région Rhône alpes pour début mars
    Bien à vous
    Marie-françoise

  9. Bonjour Professeur, je vous ai contacté début janvier par rapport à ma paralysie faciale et, bien sûr, le serrage de dents. L’application de la méthode HB tous les jours m’a fait du bien sur plusieurs plans: j’arrive enfin à avoir début d’un sourire symétrique et mon oeil gauche s’ouvre davantage quand je souris. Mais les nerfs dans le cou n’ont pas encore retrouvé leur place.
    Je réalise seulement maintenant ma hypersensibilité au moindre stress et de nombreuses peurs qui m’habitent, malgré une pratique régulière du yoga, méditation, thérapies etc.et tous les conseils donnés aux autres. Merci professeur de m’avoir permis mettre tout cela en lumière, c’est un cadeau inestimable! Le stress non géré dans la journée perturbe la nuit, ce qui influe sur le dos, peau et système digestif. Cette hygiène quotidienne est vraiment exigeante mais oh combien incontournable et je me sens en bonne voie. Outre le pincement de lèvres, je fais aussi la mâchoire du boxeur, en avançant la partie inférieure, qu’en pensez-vous? Et j’associe la phrase « Je me détends et je guéris ».
    Pourriez-vous SVP me communiquer les coordonnées de médecins dentistes de votre réseau en Bretagne pour expérimenter le traitement par injections?
    Merci à vous, je vois enfin la lumière au bout du tunnel!

    1. Bonjour Anna Morgan, Je suis très satisfait de cette amélioration. Nous avons mis dans ce site une nouvelle Vidéo où je parle en détail de la technique Hartmann-Bratzlavzki. Indispensable pour vous.  » Mâchoire du Boxeur » très bien. Je n’ai malheureusement pas de correspondant en Bretagne. je vous dirige sur Paris.
      Bien à vous

  10. Bonjour,
    Merci beaucoup pour la vidéo, je ne l’avais pas vue. Si j’ai bien compris d’abord un mois de pincement de lèvres (ce n’est pas très confortable mais bon), la couleur n’est pas le plus important et après professionnels de santé. L’ostéopathie en amont n’a pas d’intérêt ( j’avoue que je ne saisis pas bien pourquoi). Professeur, pourriez vous me donner une précieuse liste des praticiens dans le nord/pas de calais svp. Je consulte demain matin à 3 h aller/ retour de chez moi et aimerais savoir si je m’oriente bien. D’avance, merci.et désolée pour mon message non publié.bien à vous.

  11. Encore moi,
    Il me vient d’autres interrogations…
    Si on a les lèvres fermées mais que les dents ne se touchent pas, cela est il suffisant comme serrement ? Ou les lèvres doivent elles être pincées et disparaître un peu. La couleur de gomettes est elle très importante et doit elle être uniforme. Je voulais des bleues ms n’en ai pas assez et ai complété avec des argentées ( j’aime aussi cette couleur). Désolée pour ce question détail… Merci d’avance pour votre réponse

    1. Bonjour Aurélie, avez-vous vu le témoignage vidéo mis en ligne ce matin ? Il répond à vos questions très précisément sur la pression idéale à appliquer et sur le pourquoi des gommettes. Le Pr Francis Hartmann a pris soin de répondre avec précision dans son témoignage à toutes les questions qui nous ont été posées depuis la parution des deux articles consacrés à cette technique.
      Vous avez bien mieux que la photo que vous demandez dans votre message reçu via le site ce jour (qui est identique à l’un de ceux que vous avez déjà posté) et que pour des raisons de lisibilité et de cohérence du site (chasse aux trop nombreux doublons) nous ne publierons pas.
      Bien à vous.
      l’Equipe de modération du site

  12. Vous êtes génial, merci mon bon monsieur. 🙂 Je ressent déjà un soulagement mon oreille gauche est moins sensible au bruit c’est fou ! Reste le problème de la nuit, difficile à dire si je bruxe fort ou pas ..

    Merci à vous !! Mille fois

  13. Merci à vous ! Le croyez vous, j’ai trouvé la position idéale cette après midi pour les lèvres, et ce soir, je sent déjà, quand je retouche mes dents, que ça leur donne un bon gros répis !
    Je sent que cette technique va être géniale ! Je vous tiens au courant dans quelques temps.

    La pression des deux lèvres ensemble, même si parfois forte, ne risque pas de fatigué les atm ou machoire ?

    Encore merci ! à bientôt

  14. Bonjour Docteur, j’ai des myoclonies au muscle tenseur + sensibilité aux bruits aigu et acouphènes. je n’ai pourtant pas d’hyperacousie.
    Je serre des dents depuis tout petit, j’ai 27 ans. J’ai mal aux atm en ce moment, ca viens, ca va … Quand j’ouvre le bouche j’ai une atm qui s’ouvre plus que l’autre.

    Je vais employer votre technique je suis certain qu’il y ai un lien.
    Cependant j’ai deux questions :

    Pensez vous que le sport peut aider a diminuer le phénomène ? (Stress dans mon cas)
    Que dites vous par serrer les lèvres ? De quel manière dois-je le faire ?

    Bien à vous!

    Victor

    1. Bonjour D Victor
      le Sport=oui+++
      les lèvres = Avoir la sensation, sans cesse, que votre lèvre supérieure est simplement en CONTACT GRAS sur toute sa longueurGRAS et SOULIGNÉ avec votre lèvre inférieure et cela A VIE. Suis- je assez clair? J’ajouterai :la pression entre elles? = Celle qui vous convient et qui permet que les dents ne se touchent pas. Lisez notre article sur la technique Hartmann-Bratzlavski sur ce site.
      Voue êtes le patron de votre propre destin; si vous êtes vigilant: SPORT + LÈVRES À VIE= action+++ sur vos ATM , le muscle tenseur et les bruits aigus EXTÉRIEURS, malheureusement , comme je l’écris toujours ; pas d’action sur les acouphènes à son aigu. Bien faire la différence.
      Bien à vous

      1. D’accord merci docteur. Si j’ai bien compris, les lèves sont en contact, avec une légère pression, genre comme pour faire un bisou? Les lèvres ne doivent pas êtres entre les dents ? Car manipulation impossible pour moi de mettre entre les dents.

        Donc lèvres SERREES = Pression salvatrice et non destructrice pour les atm ?

        Merci pour tout ! 🙂

  15. Bonjour Professeur ,

    Je souffre de migraines chroniques depuis plus de 4 ans , beaucoup plus fortes le matin au réveil , avec douleurs cervicales , dorsales et très fortes contractions des trapèzes ; j’ai eu plusieurs gouttières qui se sont cassées d’elles-même ; Je vois plusieurs ostéopathes qui ne comprennent pas cette chronicité des douleurs , avec grande fatigue ;
    Je vais essayer le serrement des lèvres avec la pose de gommettes , comme indiqué sur votre site ;
    Si cela ne s’avérait pas suffisant , pourriez vous m’indiquer un confrère en région Rhône alpes ?
    Je vous félicite pour votre site qui peut vraiment aider beaucoup de malades ;
    En vous remerciant par avance , bonne journée
    Marie-Françoise

    1. Bonjour Marie-Françoise,
      C’est un ancien migraineux qui vous répond: migraine accompagnée de nausées et de vomissements. J’ai du être hospitalisé d’urgence à l’hôpital Ste Marguerite à Marseille= plus d’infos la vidéo présente sur ce site et mon livre, Mal de Dos, Fatigue, Migraine… si vous serrez les dents) La technique est loin d’être résumée aux lèvres et aux gommettes, TOUT doit être exécuté A la LETTRE. En particulier « le cérémonial de la prise du sommeil » qu’il conviendra de respecter A VIE, sous peine de récidive. Ces préliminaires sont indispensables pour bien faciliter l’intervention du correspondant vers lequel je vous dirigerai, début mars. RDV sur ce site fin février.
      Bien à vous

  16. Bonjour Professeur,
    Je bruxe depuis plusieurs années et j’ai toujours eu des problèmes de craquements de la mâchoire et douleurs maxillaires… mais voilà quelques mois que j’ai des douleurs intenses au visage, cou, cuir chevelu et contour de l’oeil ainsi qu’au niveau des cervicales et ce à droite. J’ai aussi des douleurs à l’oreille droite et le matin au réveil, mon oreille est humide alors que l’orl N’y a trouvé aucun aspect anormal. Je porte une gouttière chaque nuit depuis 3 mois mais ça ne suffit pas à apaiser les douleurs. Je suis prof et j’ai aussi la sensation que la douleur est plus forte lorsque je parle très longtemps en cours…
    j’ai été opéré d’une dent il y a de ça 7 ou 8 ans, on a gratté en incisant la gencive en dessous pour pouvoir la sauver. Les dentistes que j’ai vus disent qu’elle n’est pas infectée à proprement parlé mais qu’elle n’est pas vraiment saine non plus… ils me proposent de l’arracher mais comment être sûre que ce soit bien la cause de mes douleurs ? Et ne plus avoir cette prémolaire ne va t-il pas renforcer encore mes problèmes de mâchoires si il me manque une dent ? (Si je l’enleve Il me faudrait faire un implant par la suite ce que je n’ai pas les moyens de faire…).
    Merci de tout cœur de votre avis.
    Bien à vous.
    Laura

    1. Bonjour Laura
      Vous ne parlez à aucun moment d’un éventuel Bruxisme (serrement, grincement, tapotement, frottement de vos dents entre elles) ? Je vous serais très obligé de me renseigner avec la plus grande précision sur cette éventualité.
      Bien à vous

      1. Cher professeur,
        Oui je souffre de bruxisme surtout la nuit, et le jour j’ai très souvent les mâchoires serrées. Ma mâchoire craque plusieurs fois dans la journée !
        J’ai commencé hier votre méthode… j’espere Avoir du mieux vite…
        bonne journée.

  17. Bonjour cher professeur,
    Suite à votre réponse par mail, je vous transmets mon commentaire sur le site internet.
    Je suis tombé sur votre site internet fin novembre suite à des recherches internet et après un diagnostic de serrement de dents posé par un kinésithérapeute spécialisé dans l’ATM vers qui m’avait envoyé mon dentiste que j’ai vu courant novembre. Ce Kiné m’a proposé 10 scéances de rééducation et massages et de bien prendre conscience de la posture de la langue, de la bouche et de la tête à adopter. Je l’ai vu 4 fois pour l’instant, à chaque fois celà me détend vraiment mais pendant 24 heures maximum.

    J’ai 33 ans et celà fait plusieurs années (une dizaine) que j’ai des douleurs au niveau des mâchoires.
    Il y a quelques années, j’ai fait rectifier mon occlusion à Paris auprès de mon dentiste. Celà allait à peu près. Parallèlement mes dents de sagesse continuaient à pousser et me créaient des douleurs fortes régulièrement. J’ai décidé de les faire enlever cette année début 2018 car je ne supportais plus les poussées (4 dents). Celà allait très bien jusqu’à début novembre où j’ai commencé à avoir:
    des maux de tête, des névralgies derrière le crâne (nuque), au niveau des tempes, douleurs de la mâchoire, perte d’appétit, nausées et fatigue importante, acouphènes et sensibilité au bruit. Les symptômes ont correspondu aussi à une période de fort stress que j’essaie de contrôler par de la relaxation. En parallèle, j’ai toujours eu des douleurs et sensibilités au niveau des muscles du cou. Aussi, l’année dernière j’ai ressenti des extrasystoles, la consultation chez le cardiologue était parfaite mais en novembre sont apparues des palpitations et extrasystoles de nouveau ressenties, une nouvelle consultation est prévue en janvier pour un holter. Le lien avec le stress est évident puisque cela va mieux depuis 1 semaine environ au niveau du rythme cardiaque. J’avais le plexius complémentement noué et celà s’est amélioré aussi. J’ai eu aussi des démangeaisons en plaques au niveau de l’aine et sous un bras qui seraient liés au stress (disparus à ce jour).
    Je suis dans une période anxiogène faisant suite à beaucoup de travail en septembre-octobre, la naissance de mon 3 ème enfant début décembre et la découverte d’une hypothyroïdite.
    J’ai l’impression que tout ce qui indiqué sur votre site correspond aux maux dont je souffre et a été accentué par le stress.

    Mes douleurs sont les plus fortes maintenant au réveil car je dois mieux contrôler la journée. Les serrements de dents doivent être plus importants la nuit.

    Aussi, je me suis lancé dans votre technique mais pouvez-vous me recommander auprès d’un de vos confrères appliquant vos méthodes et que vous connaissez dans le grand ouest (Nantes par exemple)? Celà me permettrais d’avoir une confirmation du diagnostic et une aide à la résolution du serrement de dents.
    Merci par avance pour votre réponse.

    1. Bonjour Flo, De retour du ski, (hé oui, à 88 ans je taquine encore les pistes rouges) et je viens reprendre connaissance de votre message. Vous êtes bien avancée sur votre auto-diagnostic qui semble juste. Le problème du serrement nocturne peut être efficacement combattu par le 3ème point de la technique Hartmann- Bratzlavzki à savoir  » le Cérémonial de la prise du sommeil » que vous trouverez décrite en détail sur ce site.
      Je n’ai malheureusement pas encore de correspondants dans votre région. Je vous parvenir une liste de contact rapidement.
      Bien à vous.

  18. Bonjour Professeur Hartmann,

    Je suis victime de bruxisme nocturne centré depuis maintenant plusieurs années, ce qui me provoque une grosse fatigue des muscles masticateurs quand je mange, un état de fatigue diurne et des douleurs et tensions impossibles à vaincre au niveau des trapèzes, cou, nuque qui me pourrissent la vie. Ainsi que des problèmes gastriques eux aussi récurrents.
    J’ai essayé plusieurs techniques dont la classique gouttière qui me fait mordre 3 fois plus fort que sans rien, l’injection de toxine botulique dans les masséters mais je suis assez circonspect car on me fait une seule piqûre dans le muscle de la mâchoire inférieure. J’ai l’impression que ça relâche un peu le muscle mais pas de la manière escomptée. J’ai également essayé l’hypnose.
    A la fin du compte je bruxe toujours la nuit et ne trouve pas de solution.
    Avez-vous quelqu’un vers qui m’orienter sur Nice ou environs ?

    1. Bonjour Paolo. Avant de vous adresser à un correspondant, il est impératif, pour vous d’appliquer A la LETTRE et « gras minutieusement gras » la technique Hartmann-Bratzlavzki décrite en détail dans ce site.
      L’expérience montre que ce préalable minutieusement exécuté est indispensable pour venir à bout d’ un bruxisme centré tel que le votre. Seul un investissement « gras obsessionnel gras »des recommandations données pourra vous tirer d’affaire. A vous de jouer. A prendre ou à laisser. Je suis désolé d’être brutal avec vous ; mais c’est pour votre bien. Rendez vous sur le site le 08/ 02.
      NB: Le cérémonial de la prise du sommeil doit, en particulier, retenir votre attention
      Bien à vous.

  19. Bonsoir professeur, j’ai 18 ans et je souffre depuis bientot 2 ans de fatigue, douleur cervicale, mais aussi de troubles erectiles. J’ai consulté un urologue, un kinésithérapeute, une floppé de médecin qui n’ont trouvé aucune cause a mon probleme. Depuis 2 mois j’ai ma machoire qui se bloque et me suis rendu compte que je serais enormement les dents. J’ai consulté un dentiste qui m’a fais faire une goutierre que je porte depuis deux jours. Cependant elle semble innefficace car au reveil, ma machoire est encore plus bloqué que sans cet appareil.
    Ma question est la suivante, pensez vous que des sympthomes tel que les miens peuvent s’expliquer par un serrement de dents ? Dois je continuer a porte cette goutierre ?
    Merci pour vos réponses…

  20. Bonsoir professeur,
    Je vous avais contacté il y a quelques mois,je vous avais expliqué que j’avais tout tenté ( anti- dépresseur,anti- anxiolytique , hypnose,professeur des mandibules,neurologue,kiné des sadam,botox, pour faire disparaitre mon toc de serrer mes dents qui ruine ma vie ! même ma gouttière ne me fait plus de bien .Cela fait 4 ans que je souffre,pour être un peu mieux je fais que manger ,parler et manger des bonbons ce qui occupent ma bouche. J’ai fait la méthode technique HARTMANN-BRATZLAVZKI très correctement (toutes les 30MN serrer mes lèvres) sur un mois mais je n’ai eu aucune réussite…Ensuite je suis allée chez un orthodontiste Lyonnais spécialiste pour mon problème, il m’a fait 6 piqures d’anesthésie,et la encore AUCUN résultat ! Que faire Docteur je suis à bout !
    Bien à vous

    1. Bonjour Casadei, Votre cas m’intéresse au plus haut point, bien pis, il me passionne. Je vais m’occuper de vous, avec un soin particulier. En échange, vous vous engagez à me décrire, chaque semaine dans ce site, façon BLOG l’évolution du traitement, après que je vous aurai adressée, de manière anonyme à l’un de mes correspondant lyonnais… Précisez dans votre réponse : « Je m’engage au cours de ces deux mois de traitement de la technique Hartmann-Cucchi, à révéler de manière objective les deux versants de celle thérapeutique : le mauvais comme le BON« . Fort de cette réponse, vous aurez le contact souhaitée.
      Par ailleurs, si vous croyez avoir effectué correctement la technique Hartmann-Bratzlavzki en pinçant simplement les lèvres, Qu’en est il de la pose minutieuse des gommettes et du cérémonial de la prise du sommeil, temps le pus important! de la technique ? Vous n’en parlez jamais! A préciser, en priorité dans votre prochaine réponse.

      Bien à vous

      1. Cher Professeur
        Merci tout d’abord de vous pencher sur mon problème.J’ai bien pris note de vous signifiez « Je m’engage au cours de ces deux mois de traitement de la technique Hartmann-Cucchi, à révéler de manière objective les deux versants de celle thérapeutique : le mauvais comme le BON« .
        La pause des gommettes a été faite.Pour ce qui est de la prise du sommeil je n’ai aucun soucis car aussitôt que je me couche je ne serre PLUS mes dents ! Le matin à mon réveil tout est encore très calme dans ma bouche mais aussitôt levée recommence l’incessant serrement des dents.
        J’ai fait six piqûres d’anesthésie qui ne m’ont pas soulagées.(même pas une heure après l’injection !)
        Merci pour votre aide et votre compréhension.

  21. Bonjour Professeur,
    Depuis 1 ans les différents médecins que j’ai consulté ne trouve pas d’explications à mon état,(scanner irm fibroscopie coloscopie)
    problèmes digestifs ++++ douleur pelviennes, vessie, grande fatigue perte d’appétit nausée vertiges douleur cervicales maux de tête engourdissement la seule chose dont je suis sure c’est que je grince des dents la nuit et je serre des fois les dents le jours , et que j’ai de l’arthrose cervicale.
    J’ai lu votre méthode et je vous sollicite pour connaitre un praticien qui fait les injections dans la mâchoire contre le bruxisme
    Cordialement
    Mélissa

    1. Bonjour Melissa
      Si vous avez pris une connaissance approfondie de mon site, vous devez savoir , que je recommande, le plus souvent, aux patients qui sollicitent mon aide, une application à la LETTRE de la technique HARTMANN-BRATZLAVZKI décrite avec minutie dans ce site. Cette technique vous permet déjà de diminuer, voire stopper VOUS-MÊME, l’arrêt du grincement et du serrement. Appliquez la consciencieusement et reprenez contact avec moi fin janvier pour vous indiquer un praticien. Par contre, si une application STRICTE et RÉGULIÈRE a déjà produit des effets sur différents symptômes, je serais heureux d’en prendre immédiatement connaissance ;
      Bien à vous

  22. Bonjour professeur,
    merci infiniment de votre réponse. Je vais sans tarder m’adresser à l’un des praticiens que vous m’avez indiqués. Je ne manquerai pas de vous en tenir informé.
    Cordialement.
    Anne

    1. Bonjour Anne. Si jamais vous lisez cette nouvelle mise au point, transmettez à mon confère le document que je vous faire parvenir par mail dans quelques jours. Il pourra ainsi apprécier, par le biais d’autres interlocuteurs que moi même le rôle fondamental des récepteurs tactiles du parodonte dans la genèse et l’entretien des vertiges. Il pourra apprécier ainsi son manque de recyclage, impardonnable pour un occlusodontiste. L’ironie n’est tolérable que si elle est fondée, jamais de la part d’un ignorant qui se croit en plus spirituel !
      NB: Ce document est la traduction d’un article que j’ai traduit à son intention.
      Bien à vous

  23. Bonjour professeur,

    je vous avais laissé un message le 12 septembre auquel vous avez répondu. N’ayant pas reçu le nom d’un praticien formé par vos soins en région parisienne( j’habite Versailles), je me suis adressée à un occlusodondiste de ma ville car je dois faire faire des implants. Je lui ai parlé de votre méthode qu’il ne connaissais pas mais il s’est moqué de moi et m’a dit que les dents avaient bon dos… Je ne poursuis donc pas avec ce monsieur.Aussi je vous serais vraiment très reconnaissante que vous me donniez le nom d’une personne sûre. En vous remerciant par avance. Cordialement.
    Anne

    1. Bonjour Anne,
      Je m’occupe de vous faire parvenir la liste de mes correspondants le plus tôt possible. Il est regrettable que mon confrère occlusodontiste soit dépourvu de la culture neurophysiologique dentaire, la plus élémentaire. Cela lui aurait évité de faire des remarques tout à fait obsolètes. A défaut d’avoir lu mes publications scientifiques sur le sujet, il eût été souhaitable pour lui de lire la bibliographie internationale qui s’accorde à reconnaître un lien CERTAIN entre le bruxisme et les vertiges.
      Bien à vous.

  24. Bonsoir Professeur,

    Je me permets de vous contacter car je souffre d’un serrement de dents excessif principalement la nuit je me reveille le matin avec les joues entaillées, maux de tete, cervicales etc .. jai eu des seances d’acupuncture, osteo essayer de reduire le stress, adopter un bon positionnement de ma langue, dents … rien n’y fait la nuit je le fais inconsciemment. Pouvez vous me donner les coordonnees dun medecin sur lyon ou rhone alpes qui pourrait maider merci

Répondre à francis hartmann (Cancel reply)

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer