French (Fr)English (United Kingdom)Italian - Italy
"Ne marche jamais sur le chemin tracé, car il ne mène que là où d'autres sont allés" Alexandre Graham Bell
Troubles du sommeil
argaiv1072
PDF Imprimer Envoyer

Pour bien comprendre cette rubrique :
N'oubliez pas que tout individu stessé qui ne cesse de crisper les mâchoires dents serrées peut déclencher des douleurs lointaines et des troubles associés à partir des dents, (lesquelles ne sont pas uniquement des organes de douleur mais aussi des organes de tact comme le pouce et l'index en opposition).
Pour ceux qui sont intéressés, la partie scientifique est en bas de page.
idee.jpg N'oubliez pas de consulter les rubriques associées : "Cas cliniques" et "Témoignages"


POSSIBLES TROUBLES
du SOMMEIL et/ou de la VIGILANCE :
- difficultés à s'endormir
- sommeil non réparateur
- difficultés de concentration

Commentaire général :

Il est étonnant de constater l'importance de la recherche fondamentale sur les informations non douloureuses qui peuvent provenir des dents.
On sait que les afférences trigéminales (donc dentaires) projettent au niveau du locus coeruleus. De plus, les observations cliniques de différents cliniciens témoignent d'une qualité de sommeil retrouvée après l'arrêt de la parafonction crispation de mâchoires dents serrées.
N.B Les anciens anatomistes français dénommaient le locus coeruleus : noyau végétatif du trijumeau . Comme c'est curieux !!





partiescientifique.jpg

abstEtComment.jpg
M.Dutschmann, H.Herbert (1999) Dépression respiratoire par élévation des mécanismes cholinergiques pontiques après stimulation trigéminale chez le rat anesthésié. J. Applied. Physio. 87,3: 1059-1065.

Nous spéculons que l'activation des afférences sensitives trigéminales (donc des dents = N.d.T.) durant le REM = (sommeil paradoxal) suscite un affaiblissement de celui-ci ainsi que des troubles respiratoires.


Bibliographie :


Collesano V, Segu M, Masseroli C, Manni R (2004) Temporomandibular disorders and sleep disorders: which relationship? Minerva Stomatol 53; 11-12: 661-8

Kunzle H (1998) Origin and terminal distribution of the trigeminal projections to the inferior and superior colliculi in the lesser hedgehog tenrec. Eur J Neurosci 10; 1: 368-76

Takamatsu J, Inoue T, Tsuruoka M, Suganuma T, Furuya R, Kawawa T (2005) Involvement of reticular neurons located dorsal to the facial nucleus in activation of the jaw-closing muscle in rats. Brain Res 7; 10551-2: 93-102

Travers JB, Yoo JE, Chandran R, Herman K, Travers SP (2005) Neurotransmitter phenotypes of intermediate zone reticular formation projections to the motor trigeminal and hypoglossal nuclei in the rat. J Comp Neurol 18; 488, 1: 28-47

Veinante P, Deschênes M (1999) Single- and Multi-Whisker Channels in the Ascending Projections from the Principal Trigeminal Nucleus in the Rat. J Neurosc 19; 12: 5085-95

Yasui Y, Kayahara T, Shiroyama T, Nakano K (1993) Neurons in the intertrigeminal region of the rat send projection fibers to the superior colliculus. Neurosci Lett 3; 159, 1-2: 39-42

Yatani H, Studts J, Cordova M, Carlson CR, Okeson JP (2002) Comparison of sleep quality and clinical and psychologic characteristics in patients with temporomandibular disorders. J Orofac Pain 16; 3: 221-8

Zhou J, Shore S (2006) Convergence of spinal trigeminal and cochlear nucleus projections in the inferior colliculus of the guinea pig. J comp Neurol 1; 495, 1:100-12
 
Home Trouble du sommeil