Print Friendly, PDF & Email

Cas Clinique :

Les cas cliniques exposés datent de 1982 à 1992.

Mme M. A., 64 ans, est adressée par un confrère vertébrothérapeute pour des douleurs cranio-faciales fréquentes (environ cent jours par an) dont elle souffre depuis huit ans, malgré divers traitements.

La malade fait mention de sites algiques éloignés de la cavité buccale seins, bas-ventre, lombes.

Ces douleurs l’inquiètent beaucoup malgré de nombreux examens strictement négatifs.

Outre des nausées parfois suivies de vomissements, des vertiges, des sensations de brûlure oculaire lors de la fixation du regard, une fatigue installée dès le réveil et d’épisodiques ballonnements gastro-intestinaux, la malade se plaint également d’une petite fièvre quasi permanente (37°8) mais surtout d’acouphènes intenses où se mêlent bourdonnements et sifflements.

Elle avoue enfin être plutôt anxieuse et serrer souvent les dents durant la journée.

L’examen clinique révèle des muscles hyperalgiques à la palpation (ptérygoïdiens, triade de la dent), mais on n’observe ni déviation mandibulaire ni limitation de l’ouverture buccale, les craquements des ATM sont relativement inconstants et d’apparition plus récente.

L’électrophysiologie met en exergue une asymétrie de contraction aux dépens du côté droit, une baisse relative d’amplitude des Potentiels Evoqués Somesthésique (PES) du V à droite ainsi qu’un retard des PES gauches, enfin de discrets signes d’hyper-excitabilité trigéminale bilatérale prédominant à droite dans les réflexes de clignement.

Outre six séances de myorésolution locale (Technique Hartmann-Cucchi) réparties sur un mois et demi, la prescription de myorelaxant et une magnésothérapie oligosol sont complétées par des exercices de gymnastique mandibulaire diurne.

L’ensemble des signes régresse progressivement jusqu’à disparition complète, seuls persistent les sifflements d’oreille. Les résultats se maintiennent à ce jour avec près de trois ans et demi de recul.

Commentaire : Autant la thérapeutique Hartmann-Cucchi est spectaculaire dans les acouphènes à type de bourdonnement et de son grave, elle est malheureusement inefficace pour les acouphènes à type de sifflements.

Bibliographie en rapport avec le cas clinique cité

Print Friendly, PDF & Email

1. Ackermann F (1964) Occlusodontologie et occlusodontie. Rev Franç Odont Stomatol 1053-54
2. Ahrlen H (1977) The Otomandibular syndrome. In Gelb H (ed) Clinical management of head, neck and TMJ pain and dysfunction A multi-disciplinary approach to diagnosis and treatment. Saunders & Co. Philadelphia. London. Toronto. pp 181-194
3. Berstein JM. Mohl ND. Spi 11er H (1969) Temporomandibular joint dysfunction masquerading as disease of the ear. nose and throat. Trans Am Acad Ophtalmol 73 1208
4. Block SL (1976) Possible etiology of ear stuffiness (barohypoacousis) in MPD syndrome TMJ and facial pain. 1 Dent Res Abstract 55. 752 : B 250
5. Bossy J (1990) Anatomie clinique : Neuro-anatomie. Springer-Verlag. Paris
6. Bouchet A. Cuilleret 1 (1980) Anatomie topographique. descriptive et fonctionnelle. La face. la tête et les organes des sens. Simep. Paris
7. Brooks GB. Maw AR. Coleman 1 (1981) « Costen’s syndrome » – Correlation or coincidence a review of 45 patients with TMJ dysfunction. otalgia and oral symptomes. Clin Otolaryngol 88 361-367
8. Burch JG (1966) The cranial allachment of the sphenomandibular ligament. Ana Rec 156 : 433
9. Coleman RD ( 1970) Temporomandibular joint: relation to the retrodiscal zone to Meckel’s cartilage and lateral pterygoid muscle. J Dent Res 49 626
10. Costen JB (1934) A syndrome of ear and sinus symtoms dependent upon disturbed function of temporomandibular joint. Ann Otol Rhinol Laryngol 43 1-15
11. Couly G (1976) Articulations temporomandibulaires et interrelations interfonctionnelles masticatrices. Act Odont Stomatol 114 233-252
12. Couly G. Guilbertes F. Cernea P. Bertrand 1 C (1976) A propos de l’articulation temporomandibulaire du nouveau- né. Les relations oto-méniscales. Rev Stomatol 77: 673 151
13. Draft DW, Klocker D, Theissing 1 (1971) Costen syndrom und Schallperzeptions Schwerhorigkeit. HNO 19 : 179
14. Du Brui EL (1979) Origin and adaptations of the hominid jaw joint. In Sarnat BG, Laskin DM (eds) The tem. poromandibular joint. 3rd ed., Thomas Pub. Springfield. pp 5-34
15. Franklin Dl. Smith RI, Catlin FI. Helfrick JF (1986) Temporomandibular joint dysfunction in infancy. Int 1 Pediat Otorhinolaryngol 12, 1 99-104
16. Garnier M, Delamare V (1975) Dictionnaire des termes techniques en Médecine. Lib Maloine, Paris
17. Gelb H, Calderone JP, Gross SM, Kantor ME (1967) The role of the dentist and the otolaryngologist in evaluating temporomandibular joint syndromes. J Prosth Dent 18 497
18. Hartmann F, Planche D, Capponi C, Cucchi G (1986) Manducation et troubles de l’audition. Médit Médic 2 : 19-22
19. Ioannides CA, Hoogland GA (1983) The disco-malleolar ligament a possible cause of subjective hearing loss in patients with temporomandibular joint dysfunction. 1 Maxillo Fac Surg 2 227-231
20. Mohl ND, Zarb GA, Carlsson GE, Rugh JO (1988) A text book of occlusion. Quintes Pub Co, Inc, Chicago
21. Morgan DH (1992) Tinnitus of TMJ origin : a preliminary report. J Craniomandib Pract 10, 2 124-129
22. Myrhaug H (1984) The incidence of ear symptoms in cases of malocclusion and temporomandibular joint disturbances. Br J Oral Surg 2 : 28
23. Philipp U, Munker G, Komposh G (1972) Die funktion der Tube Eustachii bei Patienten mit Kiefergelenkerkrangungen. Dtsch Zanharztl Z 27 806
24. Pinto OF (1962) A new structure related to the temporomandibular joint and middle ear. J Prosth Dent 12 95
25. Rees LA (1954) The structure and function of mandibular joint. Br Dent J 96 : 125-133
26. Rubinstein B, Carlsson GE (1987) Effects of stomatognathic treatment on tinnitus. A retrospective study. 1 Craniomandib Pract 5 : 254-259
27. Rubinstein B, Axelsson A. Carlsson GE (1990) Prevalence of signs and symptoms of craniomandibular disorders in tinnitus patients. 1 Craniomandib Disord Facial Oral Pain 4: 186-192
28. Sakka M (1983) Externation crânienne et morphogénèse du crâne. In : Morphologie évolutive, morphogénèse du crâne et origine de l’homme. CNRS, Paris
29. Schwartz HC, Kendrick RW (1984) Internal derangements of the temporomandibular joint description of clinical syndromes. Oral Surg Oral Med 58. 1 : 24-29
30. Smelee LE (1988) Odontogeny of relationship of human middle ear and temporomandibular joint. Acta Anat 131 338-341
31. Weinberg S, Lapointe H (1987) Cervical extension – flexion injury (whiplash) and internai derangement of temporomandibular. 1 Oral Maxillofac Surg 45. 8 653- 655

228 total views, 4 views today

227 total views, 3 views today

2 Comments

  1. sabine, 46 ans, en 2014 , je confie au professeur HARTMANN les problèmes que je rencontre, insomnies, douleurs aux cervicales intenses, crampes musculaires,cystite interstitielle, il me demande si je serre les dents, et alors que je ne m’étais jamais pose la question, je réalise que oui je serre les dents à tel point que la forme de ma mâchoire inférieure s’est épaissi, que souvent je me réveille avec une sensation de pression dans les dents, des maux de tête. le professeur HARTMANN me conseille me donne des conseils, des techniques afin de ne plus serrer les dents. aujourdhui, 4 ans plus tard, je suis pleinement consciente de ce problème que j’ai dû au stress en grande partie, j’ai encore quelques fois des moments où je me surprends a serrer et immédiatement je corrige cela. globalement ce qui a changé réellement et qui a soulage grandement les douleurs que j’avais, voire les a fait disparaître c’est ma prise de conscience, relier mes douleurs à ce serrement de dents, savoir que je pouvais agir pour changer cela et que ce n’était pas un état normal.
    alors merci au Proffesseur HARTMMAN, pour ses conseils, ses explications, son enthousiasme, sa persévérance à me convaincre que j’avais la solution en moi.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer